Lyon : un bar branché musiques électroniques va ouvrir sur les Pentes

Bar | Bientôt ouvrira un nouveau bar dansant à coloration musiques électroniques, à la place de l'ancien théâtre du Nid de Poule. Aux manettes : la bande de Club Safar et leurs amis. Pendaison de crémaillère prévue en septembre.

Sébastien Broquet | Lundi 7 juin 2021

Photo : © Sébastien Broquet


Au Nid de Poule, auparavant, l'on venait pour une pièce de théâtre et découvrir dans ce tout petit espace ce qui ferait les levers de rideau de demain. Fermé l'année passée, ses meneurs Joseph Elbaz et Marion Viquesnel étant partis perpétuer leur projet théâtral du côté de Villeurbanne, le local du Nid ne sera pas resté vide très longtemps : actuellement en plein travaux d'aménagements, le spot du 17 rue Royale, au bas des Pentes, a été repris par des membres du crew de musiques électroniques Club Safar. Avec l'idée d'en faire, là-encore, un labo et une pépinière à destination des jeunes artistes locaux. Sauf que dans ce nouveau projet provisoirement baptisé Reverse, les jeunes talents ne seront pas issus de l'ENSATT mais plutôt du monde de la techno et des arts digitaux.

« On a signé en septembre 2019, nous sommes trois membres du collectif No Time / Club Safar à l'origine de cette reprise » explique Ianis Titah, porteur de ce nouveau projet en compagnie de Julien Gouas et Axel Blanc. « À l'origine, on voulait en faire une salle de concert, mais la régie n'était pas d'accord. On a donc revu le concept. Le soir, ce sera un bar avec de la petite restauration — du style planches de fromages et charcuteries. Avec une programmation culturelle, beaucoup de DJs locaux, des vernissages. On veut en faire le QG d'activistes de plusieurs secteurs. Nos bureaux seront ici. Et nous organiserons ensuite des fêtes hors-les-murs, au Transbordeur ou au Ninkasi... En journée, le local fera office de coworking, de disquaire, de café. Un outil culturel partagé ! » Qui sera régi sous la forme juridique d'une coopérative, incluant plusieurs actrices et acteurs des musiques électroniques.

Mini dancefloor

Parmi les artistes attendus aux platines du lieu : P Errine, la bande de feu Chez Émile, Mush ou encore les Sheitan Brothers et Mirage Nord. Hyas & Axel, les résidents de Club Safar, seront bien évidemment à l'affiche également. « Nous accueillerons aussi des artistes en résidence de création, et il y aura un studio de production. Le soir, on compte être un bar dansant, mais intimiste, un peu ce que pouvait être autrefois le Café Galerie, avec un petit dancefloor. » Le but : être un lieu d'échange artistiques, différent au cœur de cette rue très portée sur la restauration — La Mère Brazier est voisine. Mais les cartes des vins comme des bières ne seront pas négligées : « le vin, c'est une histoire d'amour pour nous. Et nous ferons un travail soigné sur la bière avec des producteurs de la région. » Ouverture prévue courant septembre.

Reverse (nom provisoire)
17 rue Royale, Lyon 1er

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Amphithéâtre des 3 Gaules : retour du Festival de la Basse-cour

Théâtre | Berlin ? Non, Lyon. Amphithéâtre des 3 Gaules. Si vous passez par là, probablement que jamais ce lieu habituellement fermé ne vous aura paru si (...)

Nadja Pobel | Mercredi 9 juin 2021

Amphithéâtre des 3 Gaules : retour du Festival de la Basse-cour

Berlin ? Non, Lyon. Amphithéâtre des 3 Gaules. Si vous passez par là, probablement que jamais ce lieu habituellement fermé ne vous aura paru si accueillant. Marion et Joseph à l’initiative de la salle, désormais fermée, du Nid de Poule, y présentent, en entrée libre et de 20h à 23h, la deuxième édition du Festival de la Basse-cour jusqu’au 2 juillet avec de jeunes talents du théâtre comme La Revue menée par La Grenade le 12 juin ou le très enthousiasmant Telle est la question les 15 et 16 juin. Karaoké le 10 juin et ciné en plein air à la fin du mois. La buvette se déploie après les représentions. On ne demande pas mieux !

Continuer à lire

Fin de l'aventure pour Le Nid de Poule, qui devient couveuse

Théâtre | Fin de partie pour Le Nid de Poule. Après trois d'activité, ses fondateurs partent développer une agence d'accompagnement artistique, imaginée avant le Covid : le Grand Nid de Poule. En espérant que le lieu reste une scène artistique. Et que leur festival à l'Amphi des 3 Gaules, la Basse-Cour, connaisse une seconde édition l'an prochain...

Nadja Pobel | Vendredi 10 juillet 2020

Fin de l'aventure pour Le Nid de Poule, qui devient couveuse

Quelles étaient vos intentions quand vous ouvrez le lieu — non subventionné — en novembre 2017 ? Joseph Elbaz : On voulait professionnaliser des pratiques qu'on avait en amateurs. On était assez étrangers à l'écosystème du théâtre. On faisait partie d'une association, Le Clap, qui présentait des spectacles vivants et audiovisuels. Ç'a pris de l'ampleur (partenariat avec les Subsistances) et on a voulu ensuite avoir un local pour l'asso ; ç'a pris du temps, celui de la maturation du projet. Finalement, on s'est monté en coopérative pour se professionnaliser et on a créé le Nid de Poule en achetant le fond de commerce de l'ancien Théâtre de l’Étoile Royale, rue Royale. On a travaillé ici avec des compagnies en cours de professionnalisation, certaines sortaient d'écoles. On s'est inscrit dans les réseaux professionnels, car la structuration de la filière salle et rue nous intéresse. Marion Viquesnel : On a toujours eu la volonté de mêler théâtre et musique car l'objectif était d'avoir un lieu festif : on voulait mixer le public, faire en sorte

Continuer à lire

Shakespeare et son genre

Théâtre | En cette époque pourrie au royaume de France où des étudiants réac' déplorent l'emploi de l'écriture inclusive par la direction de l’Université Lyon 2, (...)

Nadja Pobel | Mardi 24 septembre 2019

Shakespeare et son genre

En cette époque pourrie au royaume de France où des étudiants réac' déplorent l'emploi de l'écriture inclusive par la direction de l’Université Lyon 2, voir ce Hamlet queer (au Nid de Poule jusqu'au 29 septembre) est forcément réjouissant. D'autant qu'une partie de l'équipe de cette compagnie ungender a passé du temps sur les bancs de cette fac. Ophélie et Hamlet sont ressuscités et, au prix d'une séquence certes trop longue et dé-rythmée, ils apparaissent tels qu'ils se ressentent : lui dans le genre féminin et elle dans le genre masculin. Ils tordent le cou à leur mort noircie et romancée à outrance. Ophélie Gougeon et Jacquest Ernst incarnent sans pudeur ces deux héros dont ils font de façon presque trop explicite des portes-parole LGBT+. Mais les quelques griefs à l'encontre de ce travail sont peu de choses face à la sincérité de ces jeunes artistes et leur regard rassurant sur le monde. En mode cabaret, ils finissent par faire résonner Hallyday et Gall en fin de show. Le paradoxe n'est pas la moindre des qualités de ce spectacle qui est peut-être bien un hymne à la joie.

Continuer à lire

L'amphi des 3 Gaules est ouvert

Spectacle Vivant | Depuis l'automne, l'équipe du Nid de Poule négocie avec le service culturel et archéologie de la Ville de Lyon pour que les Lyonnais puissent fouler ce lieu (...)

Nadja Pobel | Mardi 11 juin 2019

L'amphi des 3 Gaules est ouvert

Depuis l'automne, l'équipe du Nid de Poule négocie avec le service culturel et archéologie de la Ville de Lyon pour que les Lyonnais puissent fouler ce lieu rare. Ce sera chose faite du 21 juin au 28 juillet et c'est déjà un cadeau que nous font ceux qui achèvent leur seconde saison dans la jolie salle du quartier Croix-Paquet. La jauge sera limitée à cent personnes sur un potentiel de vingt fois plus au début du siècle en version jeux du cirque ! Au programme : des pièces de théâtres (Le Barbier, Le Hollandais volant), des concerts (la fanfare électro de Bërk, le funk de Nietzsche’s Bietzsches...) et des spectacles jeune public le dimanche. Où le site sera ouvert de 11h à 17h avec en plus une buvette (pop corn et frites) les soirs de semaine, et il sera possible de se restaurer avec les Savoureux Compagnons. Puisque c'est un lieu public, impossible d'en limiter l'accès par une billetterie, mais le chapeau vous est grand ouvert, autant que ce site retrouvé ! Coup d'envoi le soir de Fête de la Musique au son des Balkans.

Continuer à lire