Fripes Machine : les Charly et Lulu de la sape

Friperie | On connaissait Le Frip Club rue Victor Hugo, on connaissait aussi le joli camion itinérant du Road Frip. La fusion de ces deux concepts fait naître Fripes Machine, une boutique partagée en plein cœur de Guillotière.

Louise Grossen | Mercredi 30 juin 2021

Photo : © DR


Amandine Savi et Bastien Monhard viennent d'inaugurer leur dernier projet : 110m2 de pièces vintage sur deux niveaux avec une partie vente à la pièce (de 10€ à 70€), une autre au kilo (25€ le kg) et un étage dédié à l'échange de vêtements.

Des néons roses, des vieux téléphones aux murs, des long-boards, des patins à roulettes suspendus, du papier peint bariolé, des vinyles, une ambiance musicale qui suffirait pour nous faire rester, et un distributeur de bonbons. Non, on n'a pas encore découvert la machine à remonter le temps, on est juste chez Fripes Machine. Ces deux Lyonnais nostalgiques n'ont rien laissé au hasard dans la boutique.

« Le projet des fripes est né de notre tour du monde avec Amandine. On a flashé sur les concepts canadiens, genre temples de la fripe. Ici, on a reproduit un peu notre rêve version miniature. Et comme on est des enfants des années 90, Hit Machine, tout ça… l'univers était tout trouvé ! »

L'espace agréablement spacieux permet de circuler entre les portants. De la robe vintage au polo old school en passant par du jean ou de la soie, il ne vous faudra pas longtemps pour dégoter la pièce parfaite.

« Pour le réassort, on va une fois par semaine chez les grossistes. On vérifie chaque pièce, et on ramène environ 80kg de sapes à chaque fois » Des nouvelles pièces toutes les semaines, donc. Voilà qui devrait ravir les aficionados de fringues.

Fripes Machine
14 rue Aimé Collomb, Lyon 3e
Du mardi au samedi de 11h à 19h

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter