Raconte-moi Lyon dépoussière les audio-guides

Tourisme | En attendant de voyager via le métavers, pour visiter des villes, il existe toujours des audio-guides. Beaucoup sont poussiéreux, soporifiques, monocordes… D’autres, comme celui de Séverine Peurichard, nous transportent avec virtuosité dans l’Histoire au travers de balades guidées en totale autonomie : voici Raconte-moi Lyon.

Louise Grossen | Vendredi 3 décembre 2021

Photo : © DR


Impossible de passer à côté si vous habitez le quartier de Saint-Jean. Depuis septembre, cette dame vêtue d'une robe de marquise du XVIIIe siècle, d'un corset et d'un chapeau à plumes déambule dans les rues, accompagnée de son fidèle équipier, un shiba inu. Mais que fait-elle ? Elle nous raconte Lyon.

« À la base, je n'aime pas du tout les audio-guides, particulièrement ceux des musées. Je les trouve ennuyeux, les boitiers sont lourds… Je voulais créer des guides vivants, les dépoussiérer de leurs vieux clichés. Ma passion de l'Histoire s'exprime jusque dans ma tenue. Tous les samedis, j'enfile ma robe et je descends à Saint-Jean pour faire la promotion de mon activité » nous explique Séverine Peurichard.

Passion et expertise transpirent au travers d'épisodes qui nous font oublier les commentaires un peu trop sages des audioguides traditionnels. Ici, ils sont nourris de saynètes, font appel à des commentaires plus personnels et s'enrichissent d'un décor sonore et musical quasi cinématographique. À la manœuvre : le crooner et musicien de jazz émérite Patrick Bafon. « Le but est de combiner l'histoire qu'on te raconte dans le creux de l'oreille avec le côté sonore d'un film pour qu'on soit immergé dans la visite » précise Séverine.

Un parcours immersif

Efficace. Au cours de notre balade, on s'arrête d'abord à la Croix-Rousse pour lancer une "visite sur le pouce" à 0, 99€. En quelques minutes, on sympathise avec la colline-qui-travaille. L'univers sonore nous transporte en 1560, à l'époque où les pentes et le plateau n'étaient que vignes, jusqu'à devenir un haut lieu de tissage industriel de la soie. Puis, crochet par le théâtre maudit des Célestins dont l'on nous raconte le deuxième incendie. Gourmandises culturelles, ces historiettes enrichies de photos et assistées par la géolocalisation nous permettent d'en savoir plus sur un bâtiment, un quartier, une rue. L'avantage d'une visite avec un guide passionné, mais en autonomie complète, sans devoir attendre Jean-Michel, le traîne-savate du groupe dont l'appareil contient déjà 1200 clichés de bouchons.

« J'adore l'Histoire. La grande qui traverse les âges, avec une prédilection pour la période médiévale, Renaissance jusqu'à la période révolutionnaire. La petite, plus intimiste qui raconte un lieu, une maison, un chant, un procédé… » Séverine est lyonnaise d'adoption. Elle est arrivée il y a dix ans. À 32 ans, elle reprend un Master Histoire de l'art parcours guide-conférencier. En septembre 2020, elle commence à travailler sur l'audio-guide. « Pour l'aspect historique, j'ai amassé énormément d'informations, confronté plusieurs sources pour vérifier leur véracité… Puis il faut synthétiser et rendre toutes ces données attractives. La dernière étape – ma préférée – c'est le studio où je donne vie à mon texte et transmets ma passion. »

Du touriste au fin connaisseur

Pour les plus gourmands, ceux fraîchement arrivés en terres lyonnaises ou les visiteurs de passage, les "incontournables" offrent jusqu'à deux heures de visite pour partir à la rencontre de la capitale des Gaules et de son histoire.

Pour 13€, sortez des sentiers battus et découvrez Lyon au travers d'anecdotes et thématiques atypiques. «Je réserve les visites insolites à un public plus averti, Lyonnais ou bon connaisseur… Le Lyonnais connaît mal sa ville ! » Une fois commandées, les visites sont accessibles durant 24 heures. Nous laissant libres d'y revenir, de prendre le temps d'admirer le paysage, de se perdre dans une rue ou de s'octroyer une petite sieste.

Raconte-moi Lyon
Tous les samedi en marquise à Saint-Jean

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter