Des émotions au cube

Kids | Balbutiantes en prologue d'un spectacle des Nuits de Fourvière donné à la Renaissance en 2018, Les Géométries du dialogue se sont depuis amplifiées et reviennent à Oullins. C'est un bijou d'invention et d'artisanat accessible dès 6 ans.

Nadja Pobel | Mardi 15 octobre 2019

Photo : © Nicolas Ligeon


Juste une boîte noire posée sur leur tête et voici que Justine Macadoux et Coralie Maniez inventent tout un monde, celui d'une jeune fille étriquée dans son identité qui va découvrir le champs des possibles. Les Géométries du dialogue ont la concision de leur titre emprunté aux mathématiques et la souplesse qu'engendre le théâtre, la rencontre. Ainsi Niki va-t-il entamer un lien avec une amie qui aura tous les âges de la vie, peut-être même plusieurs genres. Sans parole, ce spectacle est une ode à la créativité. Les deux comédiennes interagissent en utilisant cinq faces de leur cube. Parfois elles dessinent simplement des traits basiques à la craie ou se servent d'un gros pinceau de peinture. La matière se dilue à l'aide d'une éponge humide et laisse apparaître d'autres paysages plus nets ou, au contraire, certains se floutent, comme pris dans le brouillard. C'est ainsi que les deux jeunes femmes peuvent donner à leurs personnages une multitude d'émotions très palpables ou alors les faire se balader sur un bord de mer reproduit sur les panneaux qui encadrent leurs visages. Parfois même elles utilisent des collages sous forme de magnets qui donnent aux supposés visages des allures de monstruosité quand un rire (une bouche immense) occupe toute la surface disponible.

Back to basics

Les deux créatrices ne sont pas issues du sérail théâtral : l'une s'est formée en sculpture aux arts appliqués, l'autre en cinéma. Mais elles ont frayé très rapidement avec les marionnettes puisque Justine Macadoux est même diplômée de l'école nationale supérieure en la matière de Charleville-Mézières et que Coralie Maniez a notamment travaillé avec Philippe Genty, illustre faiseur de spectacles grand format de marionnettes. La simplicité apparente de cette proposition n'est en fait qu'une forme d'humilité. Si toute cette heure de spectacle est fluide, c'est qu'elle repose sur une dextérité à manier leur objet parfaite et une densité de travail bluffante. Au fur et à mesure que se déroule ce récit, les dessins utilisés sont accrochés par une pince à linge sur un fil en arrière plateau, constituant le décor de cette virée hors normes, bien loin de la technologie à tout crin (qui a évidemment ses vertus) et tout proche des sensations les plus élémentaires : aimer, rire, pleurer, vieillir.

Les Géométries du dialogue
Au Théâtre de la Renaissance les mardi 22 et mercredi 23 octobre
Au Théâtre de Vénissieux le vendredi 31 janvier

Extraits des Géométries du dialogue - forme longue - enregistré sans public en juin 2018 from Ballet Cosmique on Vimeo.


Les géométries du dialogue

De Justine Macadoux et Coralie Maniez, par la Cie Juscomama, dès 6 ans, 55 min
Théâtre de la Renaissance 7 rue Orsel Oullins
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


Les géométries du dialogue

De Justine Macadoux et Coralie Maniez, par la Cie Juscomama, dès 6 ans, 55 min
Théâtre de Vénissieux 8 boulevard Laurent-Gérin Vénissieux
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter