On n'est pas là pour se faire engueuler

Christophe Chabert | Jeudi 28 mai 2009

Les chansons de Boris Vian ont traversé le temps, autant sinon mieux encore que ses romans, et irrigué une grande partie de la chanson française contemporaine. L'hommage qui lui sera rendu aux Nuits de Fourvière le mardi 9 et le mercredi 10 juin tombe donc sous le sens. Sur la scène du Théâtre antique, Thomas Fersen, Agnès Jaoui, CarmenMariaVega, François Hadji-Lazaro, Adrienne Pauly, Jean-Louis Trintignant (présence étonnante et rare d'un des plus grands acteurs français) et bien d'autres piocheront dans le répertoire célèbre mais aussi dans les inédits de Vian pour un tour de chant initié et orchestré par Fred Pallem, leader du big band Le Sacre du tympan. Deux soirées événements que le festival proposera en première française au public lyonnais.

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter