Wavves

Stéphane Duchêne | Vendredi 4 décembre 2009

Qualifié parfois de nouveau Pavement, en plus déglingué encore, Wavves a par ailleurs fait des vagues pour cause de rivalité jusqu'au sang avec les ennemis héréditaires de Black Lips. Mais aussi pour avoir frôlé le lynchage en Espagne suite à quelques échanges musclés avec le public local ou encore pour avoir débauché des membres du groupe de Jay Reatard, pour le coup fumasse. Bien entendu, la musique de ces vauriens californiens est à l'avenant : désinvolte, grésillante et enregistrée à la truelle dans le silo à coke du Brian Jonestown Massacre. À voir à Grnd Zero, ce 13 décembre. Prévoir un casque.

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter