Le banco BLK JKS

MUSIQUES | Musique / Révélation rock de l’année, les Sud-africains de BLK JKS vont créer l’événement aux Invites. Christophe Chabert

Christophe Chabert | Jeudi 10 juin 2010

Alors que les yeux de la planète foot sont tournés vers l'Afrique du Sud, Les Invites reçoivent la visite d'un groupe qui a révélé au monde, avec son premier album "After robots", que le rock sud-africain était une réalité. On avait déjà fait connaissance avec le rap de Johannesbourg et l'électro du Cap ; on pouvait même, depuis quelques temps, se plonger dans l'histoire du rock psychédélique et du funk de Soweto grâce aux excellentes compilations "Next stop Soweto". Les quatre membres de BLK JKS (prononcez Black Jacks) semblent avoir digéré tout cela et produisent une musique reposant sur une énergie rock, même si leurs chansons ont peu à voir avec les tubes calibrés de Gossip. BLK JKS joue à tous les niveaux la carte du mélange : d'abord des langues, puisque l'anglais y rencontre un des nombreux dialectes officiels sud-africains ; ensuite dans les structures des morceaux, au cours sinueux, où les crêtes et les creux remplacent les couplets et les refrains, ménageant ainsi une grisante sensation de tempête et d'accalmie — à ce titre, l'excellent "Banna Ba Modimo" fait figure de manifeste. On peut même voir se profiler, dans les chœurs qui accompagnent Lakeside, autre morceau phare de l'album, la tentation d'un hymne (de stade ?) à la Arcade fire ! Enfin, à la formation classique guitares, basse, batterie, BLK JKS a eu l'excellente idée d'ajouter des cuivres particulièrement musclés pour élargir encore l'horizon de leur musique. Horizon géographique aussi : la fanfare invitée n'est rien moins que le Hypnotic brass ensemble, musiciens de rue new-yorkais découverts par Damon Albarn et son label Honest Jons. Ce choix judicieux achève de donner à la musique de BLK JKS une double dimension, intemporelle et furieusement actuelle — en d'autres termes, joyeuse et rebelle.BLK JKS
Au Square de la Doua, samedi 19 juin à 20h30
«After robots» (Secretly canadian/Coopérative music)

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter