Less is More

Stéphanie Lopez | Vendredi 29 juin 2012

Photo : Riva Sayeg


Une rave buissonnière dans la forêt de Feuilly, en plein dimanche après-midi, ça vous branche ? Alors il faut plonger dans le bain de jouvence proposé par Richie Hawtin et son label M-Nus, qui investiront le nouveau site iPlay pour le bonheur des technophiles de la première heure. Car Richie Hawtin, derrière sa mèche péroxydée et son relooking fashionissime, c'est d'abord et surtout Plastikman – autrement dit, le grand pionnier de l'électro minimale. À l'âge où certains pianotaient encore sur leur minitel, ce geek avant l'heure créait déjà ses propres logiciels, pour en faire quelques trésors de techno substantielle. Ainsi Consumed, en 98, a marqué d'une pierre noire ce paysage d'épure abyssale, où chaque pulsation semble sortir d'un cœur de Gollum enfoui à vingt-mille lieues sous les mers. Organique et chirurgicale, cette techno-là n'a rien perdu de son essence, ni de la science selon laquelle «qui peut le plus peut le moins». Pourtant ces derniers temps, il est vrai que pour croiser Richie Hawtin, il valait mieux être coutumier d'Ibiza ou de Berlin, le grand manitou de la minimale n'ayant pas officié à Lyon depuis 2005. Une prestation dans la nef du Grand Palais, au cœur même du Léviathan d'Anish Kapoor, l'an passé, nous avait rassuré sur l'intégrité de ses chamaniques performances de Dj, dans le droit fil de l'excellente série DE9. Derrière la mèche blonde et les facettes conceptuelles, c'est toujours le grand cœur du petit bonhomme Plastik qui palpite à 130 BPM : une transe lente et sensuelle, hypnotique et olympienne. Juste comme on l'aime.

Stéphanie Lopez 

Richie Hawtin
Au complexe iPlay (Saint-Priest), dimanche 8 juillet

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Voilà l'été : un jour, une sortie #1

MUSIQUES | Durant toutes les vacances, c'est un bon plan par jour : concert ou toile, plan canapé ou expo où déambuler.

Sébastien Broquet | Mercredi 6 juillet 2016

Voilà l'été : un jour, une sortie #1

1 / Mercredi 6 juillet : musique Clips grand format Premiers Clips pose ses valises au Transbo pour une projection sur grand écran des 19 meilleurs clips rhônalpins sélectionnés avec amour par le collectif Shoot It. Trois remises sont en jeux, dont le prix artistique Petit Bulletin qui permettra au vainqueur d'enregistrer pendant deux jours au Studio Purple Sheep. Pour l’ambiance, comptez sur Rosemary Martins en DJ ! Au Transbordeur à 19h 2 / Jeudi 7 juillet : apéro Petit Bulletin Summer Sessions Pour le coup, c’est nous qui vous convions : l’apéro du Petit Bulletin c’est au Transbo, avec aux platines un duo qui grimpe aux rideaux, à savoir les Femmes aux Fourneaux pour concocter la mise en bouche avant deux concerts bien moelleux : la bass & cold wave de Kaben en guise d’entrée, suivie des prometteurs Her pour le plat de résistance. On sait : si la France bat l’Islande, ce sera aussi soir de demi-finale.

Continuer à lire