Erika Stucky au Club Transbo

Benjamin Mialot | Lundi 19 août 2013

Le 4 décembre prochain Erika Stucky, inclassable vocaliste américano-suisse repérée sur la création Rain Dogs Revisited aux Nuits de Fourvière, sera au Club Transbo le temps d'un concert oscillant entre compositions originales et reprises décalées, notamment de Tom Waits (plusieurs membres de l'entourage instrumental du célèbre hobo à voix de grizzly l'accompagnent d'ailleurs sur scène). Le Petit Bulletin étant partenaire de cette soirée qu'ouvrira la révélation soul Elisa Jo (ainsi que de celle qui, pour rappel, verra se produire Rosemary Standley et Dom La Nena à la Trinité le 17 novembre), comptez sur nous pour vous reparler plus en détails le moment venu.

En attendant, vous pouvez d'ores et déjà acheter vos places à l'adresse ci-dessous :
http://www.fnacspectacles.com/place-spectacle/manifestation/Pop-rock-Folk-ERIKA-STUCKY--BLACK-WIDOW--VERIK.htm

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Erika Stucky : La Pelle de l'Opéra

Opéra | Actuellement sur la scène de l'Opéra de Lyon dans une relecture décapante de "Didon et Enée" par le metteur en scène David Marton, la chanteuse américano-suisse Erika Stucky y fait sensation. Une prestation dans la droite ligne d'une carrière toujours surprenante qui se joue des genres et des étiquettes, portée par une double culture et une voix singulière à l'aise sur tous les sentiers musicaux.

Stéphane Duchêne | Mercredi 27 mars 2019

Erika Stucky : La Pelle de l'Opéra

Une nuit à l'Opéra, une sorcière entre en fond de scène traînant une pelle à neige dans un déluge d'éructations, de sifflements et de manifestations gutturales surnaturelles, s'avance dans son costume de bric et de broc, des lunettes fumées sur le nez. Atteint un micro planté sur le front de scène – un micro à l'Opéra, hérésie ultime – et commence à racler ladite pelle sur le sol, à la faire grincer au-dessus des têtes de l'orchestre, redoublant de glossolalie cryptée, psalmodiant de sa voix caverneuse un texte ponctué de yodel et de sons de cascabelle crotalienne. Après quelques minutes de cette apparition, disons, surréaliste, ce piratage d'une œuvre façon Fantôme de l'Opéra, la sorcière quitte la scène par le côté, laissant la salle coite, mi-amusée (car l'effet comique est garanti), mi-saisie – comme on le dirait d'un morceau de viande jeté dans une poêle trop chaude. Nous sommes au début du Didon et Enée, Remembered présenté jusqu'au 30 mars à l'Opéra de Lyon, une revisite – comme on dit en cuisine – de l'opéra de

Continuer à lire

Le PB part en live

MUSIQUES | Des concerts d'artistes rares et singuliers, dans des lieux à taille humaine, et pensés comme autant d'occasions d'aller à votre rencontre, nous en avons rêvé, nous l'avons fait, avec le concours de Rain Dog Productions. Et nous vous devons quelques explications. Benjamin Mialot

Benjamin Mialot | Mardi 17 septembre 2013

Le PB part en live

Après des semaines de teasing plus ou moins explicite, nous pouvons enfin vous l'avouer : le Petit Bulletin s'incarnera cette saison non seulement sur papier et en ligne, mais aussi dans un cycle de concerts. Nous nous sommes en effet associés à Rain Dog, une modeste et passionnée société de productions, avec laquelle nous avons imaginé une série de rendez-vous répondant aux critères suivants : rareté, originalité et intimisme. Notre idée n'était en effet pas tant d'organiser un coup promotionnel – sans quoi c'est d'une marque de parfum ou d'un opérateur téléphonique que nous nous serions rapprochés – que de vous proposer, comme nous le faisons par ailleurs avec nos Ciné Brunch, des temps d'échange. A ce titre, chacun de ces concerts sera assorti d'une discussion animée par un membre de la rédaction, d'un warm up et ou d'une after animé par nos soins et de divers autres à-côtés encore secrets.   Drôles de dames Si vous nous li

Continuer à lire