Macadam Mambo number one

Benjamin Mialot | Mercredi 18 décembre 2013

Dans Macadam Mambo, du nom d'un collectif parisien (de naissance) et lyonnais (d'adoption) qui s'est fait une réputation en transformant d'embarrassantes vieilleries disco en des hymnes festifs et décalés, il y a macadam. Un terme qui, avant d'être utilisé à tort comme un synonyme de bitume, désignait une technique d'empierrement de chaussées par superposition de couches de matériaux de plus en plus concassés.
 

A cet égard, MZKBX, son fondateur et porte-drapeau bariolé, ne pouvait trouver musique plus raccord pour leur prochaine "Analogique Résidence" au Sucre que celle de Svengalisghost, sorte d'anti-house fauchée que cet énigmatique natif de Chicago obtient par l'empilement de nappes de synthé cacochymes, de rythmiques atones et de voix comme façonnées par des années de gargarisme au goudron.
 

Pour la partie mambo, c'est le New-Yorkais Anthony Naples qui, fâché avec le 4/4 standardisé et propret de ses pourtant très efficaces débuts en 2012 (son Mad Disrespect est si trépidant qu'il fait repousser les jambes des culs-de-jatte), prendra le relais dans un registre plus mélodieux et dynamique mais tout aussi lo-fi et déstructuré que celui de son compatriote (et audible sur El Portal, son premier EP paru au printemps). Avis aux amateurs de musiques bizarres et innovantes, spécialité des très en vue labels L.I.E.S. et Trilogy Tapes, sur lesquels sont respectivement signés les deux lascars.
 

Benjamin Mialot
 

Anthony Naples + Svengalisghost [+MZKBX]
Au Sucre, samedi 4 janvier


Macadam Mambo Analogique Résidence II

Anthony Naples + Svengalisghost + MZKBX
Le Sucre 49-50 quai Rambaud Lyon 2e
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Insomniaque

Clubbing | Trois plans pour vos nuits blanches.

Sébastien Broquet | Mardi 13 septembre 2016

Insomniaque

16.09.16 > L'AMBASSADE SACHA MAMBO Plébiscité par les grands (DJ Harvey en tête), le label Macadam Mambo, spécialisé dans les édits disco depuis 2012 est mené de main de maître par Guillaume des Bois et Sacha Mambo. Ce dernier, installé à Lyon, s'illustre régulièrement aux platines par des sets éclectiques où house baléarique, acid techno et disco font bon ménage : le Sucre en a fait l'un de ses résidents et Karat a signé son premier album, avant qu'il ne rejoigne récemment le label à suivre par ici, That Place. Solide. 16.09.16 > TERMINAL CYTOCHROME Bon, ok, c'est encore un nom de soirée pas possible mais il y a du sens derrière (checkez le Larousse...) et surtout, c'est la résidence de Diane, la DJette qui commence à devenir incontournable dans la cité par sa vision de la techno qu'elle partage ici avec ses invités venus de Rome, le duo Beat Movement, fondateur du tout récent label DLBM. Aussi au programme : Alienata. Le rendez-vous de choix pour raveurs obstinés. Cellulaire. 18.09.16 > DISTRIKT XII LES 3

Continuer à lire

5 soirées à suivre

MUSIQUES | Chaque semaine à Lyon, on dénombre plus de soirées électro que d'occurrences du mot fuck dans une minute du Loup de Wall Street (soit pas moins de neuf). Histoire d'y voir plus clair, voici les habitués de notre rubrique Insomniaque qui affichent les line-ups de rentrée les plus excitants. Benjamin Mialot

Benjamin Mialot | Mardi 23 septembre 2014

5 soirées à suivre

We Are Reality A l'heure où des scientifiques étudient sérieusement la possibilité que notre réalité ne soit qu'une simulation informatique, le Sucre s'impose avec ce rendez-vous bi-mensuel comme l'endroit où garder les pieds sur terre. Difficile en effet de faire plus concret que la techno promue par We Are Reality, dont le casting a cet automne, entre les retours du maestro Carl Craig (19 octobre, avec le cogneur britannique Boddika) et des figures de proue du Berghain (Ben Klock le 5 octobre, Marcel Dettman le 2 novembre), des airs de who's who. A ne pas manquer également, un détour house par la case Innervisions avec ses fondateurs, Dixon

Continuer à lire

Cinq autres jours de nuit

MUSIQUES | Après Jérôme Kerviel contre la Société Générale, voici une nouvelle relecture contemporaine de l'épisode biblique qui opposa le jeune roi David au géant Goliath : (...)

Benjamin Mialot | Mardi 27 mai 2014

Cinq autres jours de nuit

Après Jérôme Kerviel contre la Société Générale, voici une nouvelle relecture contemporaine de l'épisode biblique qui opposa le jeune roi David au géant Goliath : L'Amour contre Nuits Sonores. L'Amour – Jour & Nuit même, du nom d'un festival organisé par Elektro System en parallèle de celui auquel nous consacrons notre Une – et dont Elektro System est d'ailleurs l'un des composants du Circuit – sur le Bateau Bellona, péniche haut de gamme ancrée au quai Perrache depuis le début du mois. Outre un contingent de DJs locaux et des ambassadeurs des labels Cocoon et Mobilee, on pourra notamment y croiser le verre avec la toujours performante Chloe. D'une manière générale, le monde de la nuit ne s'arrête pas de tourner pendant Nuits Sonores : le Terminal recevra ainsi le 30 mai le démiurge Svengalisghost (aux confins de la house, de la techno et de la musique industrielle, ses morceaux sont autant de chaos originels), tandis qu'au DV1 se produiront le même soir Kirikoo Des et Walter Mecca. Autrement dit le duo NS Dos, émetteur d'une techno

Continuer à lire