Insomniaque

Clubbing | Trois plans pour vos nuits blanches.

Sébastien Broquet | Mardi 11 octobre 2016

Photo : © DR


14>10>16 TERMINAL
PHILOU LOUZOLO

Nous ne connaissions pas Philou Louzolo, avant d'aller jeter une oreille sur le Web en préparant cette rubrique : l'invité du crew Art Feast était passé sous nos radars, et cette première venue dans nos contrées permet de réparer ce manque ; car l'afro house de ce producteur basé à Rotterdam, nourrie de ses héritages congolais et nigérians, enflamme par son groove implacable. Quand l'Afrique s'invite dans la petite boîte noire, en compagnie pour l'occasion de Klaaar et de Miimo. Black.

14>10>16 NINKASI
OUTRANCE


Parmi les grands mystères de l'humanité figure en bonne place le retour de la trance, genre que l'on pensait évaporé dans les limbes des années 90. Et pourtant le retour en force est flagrant, de la clubbeuse jeunesse à une Nina Kraviz clamant son amour pour ce style souvent dénigré par les puristes. Illustration avec cette seconde party Outrance, mettant à l'honneur le label de référence Zero1, représenté par Earthling et Justin Chaos. Adn Smith étant le régional de l'étape. Psyché.

14>10>16 LE SUCRE
SUNSET SOCIETY #3


Troisième édition de ces après-midis où l'on clubbe à la sortie du déjeuner familial, passant directement de la petite poire dominicale au gin tonic ; en guise de dessert, un back2back réunissant le kid de Mineapolis (oui, enfin, pas le même) DVS1, grand ancien de la scène techno (depuis 1994) longtemps resté en retrait avant de s'imposer au Berghain, et pour lui donner la réplique, l'Anglais Ben Sims réputé fin technicien. En ouverture, on guettera Ghetto, arrivé dans les valises de DVS1. Messe.


DVS1 + Ben Sims + Ghetto


Le Sucre 49-50 quai Rambaud Lyon 2e
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


Outrance

Earthling + Justin Chaos + Obliviant + Adn Smith
Le Kao Ninkasi Gerland, 267 rue Mérieux Lyon 7e
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


Philou Louzolo

+ Klaaar + Miimo
Terminal 3 rue Terme Lyon 1er
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

La Madone, chic et décontractée

Bar | La Madone semble jouer un match à trois France-Italie-Espagne dans une ambiance festive avec des produits de qualité.

Sarah Fouassier | Mardi 26 juin 2018

La Madone, chic et décontractée

En cette place des Capucins, vous ne trouverez nulle statue mariale aux bras tendus veillant sur vous, mais une nouvelle chapelle où vous recueillir et confesser votre soudaine soif de prosecco. La Madone, bar qui emprunte ses codes à la restauration méditerranéenne et à la brasserie parisienne avec ses chaises de bistrot en rotin et une volonté d’être ouvert à la rentrée prochaine dès 8 heures pour accueillir les clients et leur croissant, jusqu’à 1 heure et ce sept jours sur sept. Pour l'instant, c'est en rodage, avec des horaires d’ouverture restreints, mais on nous promet une programmation qui devrait plaire aux voisins de tous âges. Les créateurs du spot ont imaginé La Madone comme un repère de copains : la formule semble fonctionner. Depuis l’ouverture le 4 mai, la terrasse ne désemplit pas une fois que l’heure de l’apéro sonne. Vous aurez sûrement à jouer des coudes pour trouver une table libre après 19h... Il faut dire que Guillaume Monet, Lotfi Alami, Raphaël Fuhrmann et leur quatrième acolyte anonyme disposent d’un sacré carnet d’adresses. En ce samedi soir, on observe quelques

Continuer à lire

Insomniaque

Clubbing | Trois plans pour vos nuits blanches.

Sébastien Broquet | Mardi 20 décembre 2016

Insomniaque

22>12>16 LE SUCRE CASSIUS --- Attention : en raison d'un problème de santé de l'un des membres de Cassius, cette date est reportée à la rentrée 2017. Infos billets sur le site du Sucre --- L'autre duo ayant explosé les codes de la house en pleine french touch a su sans cesse se réinventer, accumulant les hits même quand on ne les attendait pas (I <3 u so) ; l'un, Zdar, s'imposant aussi comme orfèvre du son pour tout ou presque ce que la planète compte de stars. À intervalles réguliers, la paire trouve encore le temps de se retrouver derrière les platines pour quelques sets où l'hédonisme se décline sous toutes ses facettes. Ibiza. 23>12>16 LE SUCRE LA CHINERIE Il va falloir tenir onze heures d'affilée, et les huîtres de Oyster Sonore (Clément Marandon, l'un des meilleurs écaillers de France) ne seront pas de trop pour vous revitaliser même si le line-up, comme toujours bien senti, c

Continuer à lire

Elektrhône

MUSIQUES | Changement de lieu pour l'Elekt'rhône Festival, qui investit pour la première fois le Petit Salon dans le 7e arrondissement, les vendredi 2 et samedi 3 (...)

Sébastien Broquet | Mardi 29 novembre 2016

Elektrhône

Changement de lieu pour l'Elekt'rhône Festival, qui investit pour la première fois le Petit Salon dans le 7e arrondissement, les vendredi 2 et samedi 3 décembre. Deux nuits, deux salles, avec en guise de headliners le grenoblois Oxia, vu et revu depuis la sortie de son premier EP en 1995 sur le label Ozone ou son hit single Domino en 2006, mais qui se bonifie avec le temps comme un bon vin. On guettera aussi la perf' de la prometteuse Clara Deshayes, alias Clara 3000, issue du crew Kill the DJ, ou encore le passage de l'Argentin inspiré par le Berghain qu'est Jonas Kopp, accompagné ce même soir par Djedjotronic. La petite salle est laissée aux bons soins de la radio Rinse France, qui invite le crew Artjacking le vendredi soir (soit une grosse rasade de hip-hop avec Manaré, Malinké, Azamat B et Asura) et pour le samedi soir, la bande Art Feast pour une virée dans l'esthétique house & disco avec Klaaar et Miimo. Banco.

Continuer à lire

Nick V, un dimanche pour voguer

Clubbing | C'est l'un des DJ les plus discrets et les plus précieux de la scène française : le natif de Manchester Nick V, ardent défenseur d'un certain esprit du clubbing où l'hédonisme, le partage et la danse priment sur la starification, s'installe au Sucre le temps d'un dimanche précieux avec sa party La Mona, invité par Art Feast.

Sébastien Broquet | Mercredi 7 septembre 2016

Nick V, un dimanche pour voguer

La Mona, une soirée initiée à la Java que tu exportes au Sucre ? Nick V : Mona est une soirée que j’ai co-fondée il y a huit ans avec une bande d’amis, aujourd’hui seul Fred (de Mona) est resté parmi les premiers fondateurs, mais la soirée s’organise toujours en équipe. C’est clairement une soirée house, dont les bases s’inspirent de la house et du disco des origines, c’est à dire des musiques originaires de New York, Chicago et Detroit, qui correspondent à une bonne partie de mes influences musicales personnelles. Pour apporter une vraie énergie aux soirées, j’ai voulu y associer la danse. Cela m’a paru essentiel car cette musique a été créée avec pour unique but de faire danser. Hélas avec le temps cela a été quelque peu oublié dans les clubs, au profit de la fascination pour la starification des artistes, ou de la consommation de produits divers. J’ai voulu faire revenir le plaisir simple de la danse dans mes soirées, qui correspond à une démarche plus globale pour retrouver une dimension plus sincère et une énergie plus puissante dans le club. Ce qui m’intéresse avant tout est d’apporter la danse aux non initiés et non la surenchèr

Continuer à lire

Les soirées du 6 au 12 janvier

MUSIQUES | Cinq RDV nocturnes à ne pas manquer cette semaine : Ben Sims/James Ruskin/Tommy Four Seven au Double Mixte, Mondkopf au Kao, Drvg Cvltvre au Terminal et les trois ans de Encore au Sucre puis au Transbordeur.

Benjamin Mialot | Mardi 5 janvier 2016

Les soirées du 6 au 12 janvier

08.01 Jacob004 Panorama oblige, notre rubrique "Plus loin" cède cette semaine la place à une double dose de pro tips contre le sommeil. Une rallonge d'autant plus nécessaire que la saison club redémarre with a bang :un gros embouteillage samedi 8 janvier. Il débute au Double Mixte, où la team Jacob (bientôt structurée d'un label) reçoit une belle brochette d'artificiers techno au service de Sa Majesté, à savoir Ben Sims et James Ruskin, qui opposeront leurs visions respectives du genre (machinique pour le premier, cognitive pour le second), et le field recorder de l'extrême Tommy Four Seven.

Continuer à lire

La rentrée musique côté électro

MUSIQUES | Pour faire un point complet sur l'actu des dancefloors, il nous aurait fallu bloquer un bon tiers de ce dossier de rentrée. À vous, donc, de le compléter via vos canaux habituels. De toute façon, c'est bien simple : il y aura cette saison encore plein de trucs bien, partout, tout le temps.

Benjamin Mialot | Mardi 22 septembre 2015

La rentrée musique côté électro

On prend quasiment les mêmes et on recommence. Avec la dissolution de Haste, une place s'est libérée au Transbordeur. Good news, ce sont les sapeurs techno de CLFT qui la récupèrent. Une fois par trimestre, ils présenteront deux artistes de leur très pointu et très offensif roster ; démarrage le 9 octobre avec les Britanniques Lee Holman et Biny, passage à la vitesse supérieure le 11 décembre avec deux autres British, Fundamental Interaction et l'ami de longue date Ben Gibson. Leurs âmes sœurs de Papa Maman, non contentes de renforcer leur présence à La Plateforme (voir page 19), continuent pour leur part d'essaimer dans la ville – après un premier essai au Petit Salon, leurs prochaines "MTR", le 2 octobre au Sucre et le 9 au Kao, permettront de constater que le genre est parfois plus spartiate et viscéral ailleurs qu'à Berlin et Londres avec l'Ukrainien Stanislav Tolkachev, le Finlandais Samuli Kemppi et l'Espagnol Oscar Mulero. Quant à leurs colocataires de l'Atelier Sumo (le QG

Continuer à lire

Les soirées du 1er au 7 avril

MUSIQUES | Trois RDV nocturnes à ne pas manquer cette semaine : la nuit Voyage Direct au Transbo, Teki Latex au Petit Salon et Ben Sims / Robert Hood au Sucre. Benjamin Mialot

Benjamin Mialot | Mardi 31 mars 2015

Les soirées du 1er au 7 avril

03.04 Voyage Direct Label Night Désormais qu'on ne peut même plus faire confiance aux pilotes allemands, la façon la plus sûre de découvrir un pays est encore de s'y projeter mentalement. Ça tombe bien, c'est ce que proposent Art Feast et le Transbordeur cette semaine, le temps d'une nuit consacrée au label Rush Hour, institution néerlandaise de la house des années 2000, et plus précisément à son émanation localiste Voyage Direct. Seront aux commandes Maxi Mill, Boris Werner et surtout Tom Trago, le boss de l'imprint en question – et accessoirement l'un des plus fins connaisseurs des musiques fiévreuses (funk, disco, boogie...).

Continuer à lire

Insomniaque - Soirées de la semaine du 4 au 10 mars

MUSIQUES | Trois RDV nocturnes à ne pas manquer cette semaine : The Unik et Must Die! au Transbordeur, Roy Davis Jr. au Sucre et DVS1 à la Plateforme. Benjamin Mialot

Benjamin Mialot | Mardi 3 mars 2015

Insomniaque - Soirées de la semaine du 4 au 10 mars

06.03 EZ! #26 The Unik était l'un des grands absents de la nuit Château Bruyant, du nom de ce label versé dans l'art plus subtil qu'il n'y paraît de la bass music supermassive qu'il co-régente. Une semaine après la fin du siège mené par ses camarades au Transbordeur, il sera, au même endroit, l'un des grands présents du prochain raout LF de Totaal Rez. Un rattrapage bienvenu, d'autant qu'il précédera un set de Must Die!, étoile montante du dubstep skrillexien qui, bien qu'il se dise originaire d'Atlanta, a du grandir à l'ombre de montagnes russes, si vous voyez ce qu'on veut dire. 06.03 Encore L'an passé, Roy Davis Jr. a publié un album pour le moins étrange, Destroy and Rebuild, à la fois repoussoir de ses tentations EDM e

Continuer à lire

Nuits Sonores 2013 - Jour 3

MUSIQUES | L'événement de cette troisième journée de Nuits Sonores était la tenue de la toute première Boiler Room (des DJ sets pour happy few retransmis sur le web) lyonnaise. Nous n'y étions pas. Tant mieux, sans quoi nous serions passés à côté d'un paquet de prestations mémorables. Benjamin Mialot

Benjamin Mialot | Samedi 11 mai 2013

Nuits Sonores 2013 - Jour 3

Le troisième NS Days était placé sous le signe de la cérébralité, voire de la prise de tête. Le quatrième, lui, aura fait la part belle au corps et à sa mise en pièces méthodique. A coups de kicks plus compacts que les marteaux maniés par Kaori dans le manga City Hunter (Nicky Larson en version franchouillarde) sous la verrière, où les puristes techno Shifted, DVS1, Planetary Assault Systems et Ben Klock ont rivalisé d'implacabilité – surprise, à ce petit jeu, ce n'est pas le patron du label Klockworks, dont le set avait l'an passé failli démolir l'Hôtel-Dieu avant l'heure, qui s'en est le mieux tiré, mais l'Anglais qui a ouvert le bal. A coups de riffs abrasifs du côté du hangar, qui aura notamment vu se succéder Girls Against Boys, le temps d'un concert qui, à défaut d'être à la hauteur de la réputation de ces figures du post-hardcore, a surclassé en tension celles de bon nombre de petites frappes bruitistes, et le duo synth punk australien Civil Civic – qui, joie, n'a rien pe

Continuer à lire

L'électro sur son 31

MUSIQUES | Les musiques électroniques sont, dans bien des métropoles françaises, le parent pauvre de la Fête censée les célébrer. À Lyon, elles en sont plutôt l'enfant gâté. Benjamin Milaot

Benjamin Mialot | Jeudi 14 juin 2012

L'électro sur son 31

À Clermont-Ferrand, les musiques électroniques servent de jingles publicitaires à des patrons de bar plus sensibles au tintement de l'or nordique qu'au foisonnement de la scène britpop scandinave. À Grenoble, où l'on enflamme plus volontiers des bolas que des dancefloors, elles sont tout juste bonnes à raviver chez les étudiants le souvenir des soirées «désintégration» données un mois plus tôt. À Tulle, elles sont des beats de foires, qu'on fait parader au rythme trépidant d'un petit train touristique. Quid de Lyon ? Il en va tout autrement : ici, la house, la minimale et toutes leurs copines synthétiques sont autant de Grâces pour lesquelles aucun temple n'est trop beau. Cette année encore, la Ville a ainsi réquisitionné les environs du terrain de Tola Vologe, usuellement dévolu aux entrainements de l'Olympique Lyonnais, pour y installer six remorques sur et aux abords desquels se relaieront de la tombée de la nuit au petit jour des Dj's sélectionnés par des assos aussi notoires que Elektro System,

Continuer à lire