Calypso Rose fleurit toujours

Sono Mondiale | Le temps qui passe semble n'avoir aucun effet sur Calypso Rose. Reine incontestée du genre depuis des décennies, la native de Tobago défend actuellement un 21e album studio.

Gabriel Cnudde | Mardi 18 octobre 2016

Photo : @ Warren Smart


C'est un rayon de soleil qui traverserait le plus sombre des orages. À 76 ans, Linda McArtha Monica Sandy-Lewis, alias Calypso Rose, n'en finit plus d'irradier la planète de sa chaleur et de sa bonne humeur communicative. Avec ses 800 chansons écrites selon la légende, ses 21 albums parus, qui sont autant de planètes gravitant autour d'elle, Calypso est devenue la reine du genre. Avec Far from home, dernière galette en date sur laquelle elle a collaboré avec Manu Chao, Calypso Rose prouve qu'elle n'est pas encore prête à abandonner sa couronne.

Née sur la petite île de Tobago, dans les Antilles anglaise, Linda McArtha se tourne rapidement vers le calypso, cette musique de carnaval à deux temps irrésistiblement entraînante. Fille d'un pasteur conservateur, elle est rapidement empêchée d'écouter cette musique du diable. Selon elle, c'est au contraire un cadeau de dieu, une opportunité de mettre un sourire sur les visages qu'elle rencontre.

Très rapidement, elle comprend que le calypso n'est pas qu'un outil pour faire danser les foules. C'est aussi et surtout un formidable moyen d'expression. Cette révélation fera d'elle une rose qui ne fane pas. Ses chansons lui servent à évoquer son enfance, ses engagements humanitaires, à s'élever pour le droit des femmes — elle a été violée lorsqu'elle avait 18 ans. Par son calypso, elle s'est aussi opposée à l'exploitation des domestiques noirs à Trinidad.

Ses combats, Calypso Rose les mène tous un sourire aux lèvres. Et son micro le ressent. Elle a la voix ronde et chaude d'une grand-mère attentionnée et l'énergie d'une adolescente qui veut déplacer des montagnes. Elle a surtout l'expérience d'une carrière pendant laquelle elle a côtoyé, entre autres, Bob Marley et ses Wailers ou encore Mighty Sparrow. Des artistes à la renommée mondiale qui pouvaient également se targuer d'avoir collaboré avec elle.

À Lyon, comme partout, il y a trois choses qu'elle ne manquera pas de faire : se réchauffer avec son rhum-coca de 16 heures, danser. Et vous obliger à faire de même.

Calypso Rose
Au Transbordeur le samedi 29 octobre à 20h30


Calypso Rose

Calypso latino
Transbordeur 3 boulevard Stalingrad Villeurbanne
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

15 concerts où emmener votre amant/e, votre petit cousin ou même votre maman

Sélection | Sortez vos agendas, montez le volume : voici 15 concerts où choper des acouphènes, siroter des mousses et accessoirement, parfaire votre culture musicale ; de la sono mondiale au hip-hop américain, en passant par l'underground finlandais, point de répit pour les esgourdes.

Gabriel Cnudde | Mardi 20 septembre 2016

15 concerts où emmener votre amant/e, votre petit cousin ou même votre maman

HD Been Dope À peine 20 ans, une dégaine d'adolescent et il est pourtant l'un des poids lourds de la scène hip-hop new-yorkaise. Lui, c'est HD Been Dope, adulé par la critique et par ses confrères depuis sa première mixtape, sortie à 16 ans seulement. Avec son flow calé sur des instrumentaux très 90's, le jeune MC veut aller chercher ce qui se faisait de meilleur pendant l'âge d'or du rap de la Big Apple. Pour le moderniser, le modeler à sa sauce et en faire de l'unique. Au Périscope le jeudi 22 septembre Ibrahima Cissokho Cet inépuisable Sénégalais chante en anglais, en wolof et en mandingue, comme pour transcender les frontières du monde. Influencé par les musiques traditionnelles sénégalaises aussi bien que par toutes les musiques qui ont un jour croisé sa route (jazz, salsa, rock), Ibrahima Cissokho livre à ses auditeurs une musique que l'on pourrait bien qualifier "d'autour du monde" tant ses prestations sont des invitations à l'ouverture. Au Périscope le jeudi

Continuer à lire

Calypso Queen

La Maison M | Grosse soirée en vue sur le dancefloor de la Maison M ce mercredi 20 avril, où Calypso Rose vient présenter... en sound-system son dernier opus (à sortir le (...)

Sébastien Broquet | Mardi 19 avril 2016

Calypso Queen

Grosse soirée en vue sur le dancefloor de la Maison M ce mercredi 20 avril, où Calypso Rose vient présenter... en sound-system son dernier opus (à sortir le 3 juin) produit en grande partie par Manu Chao, comme le single déjà dévoilé, Calypso Queen, façon tube pour l'été à venir. Du calypso, genre caribéen ancestral venu de Trinité-et-Tobago, popularisé par Lord Kitchener, pétri de cuivres et de steel drums, elle est l'emblème et oui, la reine, à près de 76 ans dont une grande partie au micro dont elle s'est saisi dès ses 15 ans pour afficher au compteur aujourd'hui plus de 800 chansons. Longtemps inconnue dans nos contrées, Calypso Rose a fait une percée française récente qui devrait se concrétiser avec cet album lorgnant parfois vers le soca et le ska. Cette tournée-prélude en micro effectif se fait en compagnie de Damny, ancien de La Phaze et proche de Chao. La gouaille coquine et l'énergie rhum-coca de la Dame feront le reste : chaloupons sans réserve.

Continuer à lire