Démon d'Or, un premier pied dans l'été

Démon d'Or | Treizième tour de piste pour Démon d’Or. Au-delà d’une programmation festive, ce festival écolo met le public au centre du débat en lui offrant une expérience unique sur la colline du Mont-d’Or. Un cadre idyllique, cinq scènes aux allures cosmiques et de nombreuses activités en font un festival différent.

Corentin Fraisse | Mardi 20 juin 2017

Photo : © Aishuu


Sur le modèle du Boomtown anglais, Démon d'Or fait passer « l'expérience festival » avant toute chose. Les scènes sont repensées, chacune customisée selon un thème spécifique. La scénographie ainsi que le VJing sont assurés par Mo+ Design et le collectif WSK (qu'on connait pour ses soirées EZ!).

Ainsi, changement de décor, l'ancienne mainstage La Plaine est rebaptisée La Sphère : on oublie le chapiteau, pour accueillir toujours plus de spectateurs qui viendront voir Pethrol, Wax Tailor, Polo & Pan, Sinners (aka N'to et Joachim Pastor) le vendredi, puis Kacem Wapalek, Dub Inc ou Foreign Beggars le samedi.
Tout à côté, rendez-vous sur La Comète où l'on attend deux ambiances bien marquées : en début de soirée, programmation éclectique avec notamment Killason, Rakoon ou encore Baja Frequencia puis à partir de minuit, on change de mood puisqu'une carte blanche est laissée à Vibes, pour ravir les amateurs de trance et psytrance.

Vous préférez dub, reggae et soundsystems ? Alors bienvenue sur La Dune où Stand High Patrol, Iseo & Dodosound, et OBF vous feront taper du pied. L'asso Encore donnera les clés de La Capsule au collectif Pardonnez-nous, tandis que sur la scène gratuite Out Of Spade, des artistes surexcités redonneront du tonus aux festivaliers pour des lives en journée (Aziz, Voilaaa, Bagar…).

Démon d'Or offre à son public des installations et animations diverses. On note la friperie Emmaüs, qui vous permettra de vous saper comme jamais avant d'aller chauffer le dancefloor. Une grande quantité de transats, gracieusement prêtés par Lyon Métropole, pour reprendre des forces avant les concerts du soir, ou encore 200 jeux en bois fournis par l'association Pelpass, pour égayer les journées des campeurs, tisser des liens et faire de ce weekend une expérience conviviale.
Comme tout bon festival qui se respecte, Démon d'Or fait preuve d'une conscience écologique assumée : toilettes sèches, gobelets réutilisables, cendriers de poche gratuits, poubelles de tri sélectif et transports en commun déployés pour l'occasion.

Au milieu de nulle part, dans un lieu calme et vert isolé dans la périphérie lyonnaise, cette 13e édition de Démon d'Or vous aidera à plonger dans l'été au cours d'un week-end unique.

Démon D'or
À Poleymieux-Au-Mont-d'Or du 30 juin au 2 juillet

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter