Franz Ferdinand en concert à Lyon

Sébastien Broquet | Jeudi 26 octobre 2017

Photo : © David Edwards


Franz Ferdinand viendra fêter la sortie de son nouvel album à Lyon : le concert est prévu pour le mercredi 21 mars 2018 à l'Amphi 3000, quelques semaines après la sortie de Always Ascending, sur le label Domino ; un disque produit par Philippe Zdar (Motorbass), également aux manettes dans le passé d'opus des Beastie Boys et de Cassius.

Les places d'un tarif de 39€ seront mises en vente à partir du 3 novembre dans les points de vente habituels.

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Festilac

Musilac | Ailleurs, il y a Rock en Seine, les Eurockéennes, les Vieilles Charrues ou le Main Square. En Auvergne-Rhône-Alpes, il y a Musilac, son lac (donc), ses milliers de festivaliers et ses quatre jours de programmation bourrés jusqu'à la gueule. Revue au jour le jour.

Stéphane Duchêne | Mardi 11 juin 2019

Festilac

11 juillet : Les enfants terribles S'il fallait tenter de donner un semblant de cohérence à cette soirée d'ouverture de Musilac, on la placerait sous le signe des golden boys (and girls), puisque l'on verra se succéder sur les scènes du festival les jeunes stars montantes que sont l'électro-explorateur Thylacine, le collectif de hip-hop rennais Columbine, le rock sans voyelle de la révélation Mnnqns, et l'énigmatique météore Boulevard des Airs. Ajoutez à cela une double fille de en la personne de Lou Doillon, le sidekick préféré du prince Orelsan, Gringe, dont la carrière musico-cinématographique décolle en flèche, l'acteur le plus punk d'Hollywood : Jared Leto et son groupe Thirty Seconds to Mars (pluie d'évanouissements à prévoir) et l'idole hip-hop US Macklemore. L'on peut se demander ce que le totem 90's Garbage fait au milieu de ce jardin d'enfants terribles. Jardin complété par Maïsman que l'on nous présente comme un savant mélange d'Henri Dès et de Slipknot. Ah... 12 juillet : Génération 90 C'est ici que l

Continuer à lire

Ça va se bousculer pour Paul Kalkbrenner et Franz Ferdinand à Musilac

Musilac | Le festival est prévu du jeudi 11 au dimanche 14 juillet à Aix-les-Bains (Savoie).

Aurélien Martinez | Mardi 27 novembre 2018

Ça va se bousculer pour Paul Kalkbrenner et Franz Ferdinand à Musilac

Alors que l’organisation a déjà lâché le nom d'artistes qui seront sur la scène de la déclinaison printanière du festival (Musilac Mont-Blanc, dont la deuxième édition est prévue du 26 au 28 avril à Chamonix avec Eddy de Pretto, The Kooks, Roméo Elvis…), voilà qu’elle livre quelques-unes des têtes affiche de son événement phare : Musilac, dont la prochaine édition aura lieu du 11 au 14 juillet à Aix-les-Bains, en Savoie. Avec, en guise de grosse prise, la fameuse

Continuer à lire

La sensationnelle ascension de Franz Ferdinand

Rock | Conscient d'être arrivé en bout de cycle et peut-être à bout de souffle, Franz Ferdinand s'en offre un nouveau avec Always Ascending dès après l'expérience (...)

Stéphane Duchêne | Mardi 20 mars 2018

La sensationnelle ascension de Franz Ferdinand

Conscient d'être arrivé en bout de cycle et peut-être à bout de souffle, Franz Ferdinand s'en offre un nouveau avec Always Ascending dès après l'expérience revigorante qu'aura constitué pour eux la collaboration avec les Sparks sur FFS. Ayant également effectué quelques changements d'effectif – l'arrivée déterminante d'un clavier, Julian Corrie, dans un groupe jusqu'ici entièrement dévolu à la guitare –, la bande d'Alex Kapranos a surtout fait la rencontre du producteur français Philippe Zdar. Avec lui, et après une réflexion sur la bonne direction à prendre, Franz Ferdinand a opéré une salvatrice mue vers des terrains plus dansants mais pas moins tranchants que par le passé. Au vrai, le groupe est parvenu à une parfaite synthèse des deux : l'efficacité du rock et la souplesse du dancefloor servant au mieux ce que l'on qualifiait déjà jadis de funk blanc ainsi que la voix, plus posée, de Kapranos

Continuer à lire

FFS : l'union fait la pop

MUSIQUES | Sous un sigle, FFS, qui jusque-là évoquait surtout la Fédération Française de Ski, se cache une improbable réunion dont l'annonce a fait beaucoup parler avant même l'écoute du moindre morceau : celle des rockeurs écossais Franz Ferdinand et des Californiens de Sparks. Enthousiasme préalable plus que justifié au vu du résultat, de passage en live au Transbo. Stéphane Duchêne

Stéphane Duchêne | Mercredi 1 juillet 2015

FFS : l'union fait la pop

Voilà le genre d'alliage musical et esthétique comme l'histoire du rock en compte peu, s'agissant de mettre véritablement en commun des talents et des esthétiques si différentes pour accoucher d'une troisième voie, et non d'un collage de conceptions faisant alliance pour le fun ou pour l'argent. Barré depuis longtemps à mille lieux de leurs exactions glam ou disco pop d'il y a quelques décennies pour des tentatives plus expérimentales, les Sparks reviennent en compagnie de ces singuliers admirateurs écossais sur le chemin d'une pop mélodique, quand les Franz Ferdinand, eux, se laissent aller à l'occasion de ce mariage à une fantaisie et une audace qu'on n'entrevoyait pas même au travers des imparables tubes qu'ils dégainent en rafale depuis une dizaine d'année. Sans que jamais l'un ne prenne l'ascendant sur l'autre (alliage parfait des voix de Russell Mael et Alex Kapranos). Collaborations Ce ne sont d'ailleurs pas deux groupes qui se sont mis au travail, mais bien les six musiciens qui les composent, autour notamment de points essentiels comme... l'humour. Une notion qui revient sans cesse quand il s'agit d'évoquer le plaisir de

Continuer à lire