Jardin Rosa Mir : des cailloux plein les poches

Chemins et Jardins de Pierre | Le plus petit jardin de Lyon a rouvert son portail le 8 avril. Fermé durant six ans pour travaux, rénové durant dix mois en 2015-2016 et plébiscité par 3500 visiteurs l'été dernier, le parc Rosa Mir vous accueille à nouveau. Découverte de ce lieu fragile et insolite niché dans une cour intérieure de la Croix-Rousse.

Nadja Pobel | Mardi 4 juillet 2017

Photo : © DR


À Lyon, il y a les grands parcs (Tête d'Or, Gerland et le Clos Layat en tête) puis cette petite chose au fond de l'allée du 87 boulevard de la Croix-Rousse, quasiment en face du théâtre. Ce jardin est découpé en deux parties avec d'abord un jardin d'accueil, square classique qui permet d'accéder ensuite à Rosa Mir. De 1957 à sa mort en 1983, Jules Senis a patiemment construit cet espace de 400 m² au pied de son immeuble pour remercier la Vierge (il y a un autel) et sa mère (la fameuse Rosa Mir Mercader) d'avoir guéri - au terme de trois ans d'hospitalisation - d'un cancer de la gorge contracté dans les années 50.

Il assemble alors des coquillages et cailloux par milliers en s'inspirant de son pays d'origine, l'Espagne. Né dans la région de Valence, ce maçon a fui le franquisme après avoir été engagé aux côtés des Républicains durant la guerre civile. Il s'est installé sur la colline lyonnaise, ouvrant une entreprise de maçonnerie et de carrelage. Il a ramené ici des influences des œuvres de Gaudi (et ses nombreux collages d'azulejos) ou de l'Alhambra de Grenade.

On dirait le sud

La ville de Lyon a acquis ce jardin en 1987, quand il était menacé de disparition, et a dû s'atteler dernièrement à sa restauration faite « à main d'homme » comme le souligne Magali Rogel, responsable du pôle aménagement des paysages urbains à la Ville de Lyon. Les allées étroites dans lesquelles on circule à la queue leu-leu ne permettaient pas d'accueillir des engins de chantier.

Il a fallu retrouver comment ce jardin avait été construit, alors qu'il n'y a pas de plan. Il y a eu une grosse recherche photographique et cartographique, nous avons dû consulter des entreprises pour retrouver par exemple des coquilles d'huître du bon calibre et restaurer sans démonter ce qui tenait debout !

Résultat : un jardin comme neuf, visitable seulement le samedi après-midi car sa fragilité nécessite la présence d'un agent de la ville afin d'éviter que les visiteurs repartent comme avant : en s'adjugeant des "souvenirs" ; et pour accueillir les personnes à mobilité réduite au mieux, le site n'étant évidemment pas aux normes.

L'été dernier, lors d'une première ouverture après travaux, 3500 personnes s'étaient rendues dans cet édifice qui regorge aussi de plantes grasses et vivaces, inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques. Il porte également le label Patrimoine du XXème siècle.

Jardin Rosa Mir
87 grande rue de la Croix-Rousse, Lyon 4e
Le samedi de 14h à 18h, du 8 avril au 28 octobre
Visite guidée : inscription sur www.nature.lyon.fr (6€/pers)

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter