#

Bernard Campan

Génial ! nous avons trouvé 17 résultats correspondants à Bernard Campan

La dégustation

De Ivan Calbérac (Fr, 1h32) Avec Isabelle Carré, Bernard Campan, Mounir Amamra

Divorcé du genre bourru, Jacques tient seul une petite cave à vins, au bord de la faillite. Hortense, engagée dans l'associatif et déterminée à ne pas finir vieille fille, entre un jour dans sa boutique et décide de s'inscrire à un atelier dégustation...

Presque

De Bernard Campan, Alexandre Jollien (Fr, Che, 1h32) Avec Bernard Campan, Alexandre Jollien, Tiphaine Daviot

Deux hommes prennent la route, de Lausanne vers le sud de la France, dans un corbillard. Ils se connaissent peu, ont peu de choses en commun, du moins le croient-ils…

Les Trois frères, le retour

De et avec Didier Bourdon, Bernard Campan et Pascal Légitimus (Fr, 1h46)

Ils sont trois, Ils sont frères, Ils sont de retour. 15 ans après, Didier, Bernard et Pascal sont enfin réunis... par leur mère... Cette fois sera peut-être la bonne.

Les Trois frères

De Bernard Campan, Didier Bourdon (Fr, 1995, 1h40) avec Pascal Légitimus, Didier Bourdon, Bernard Campan...

Le même jour, trois hommes découvrent qu'ils sont frères et héritent de 3 millions. Mais dix jours plus tard, l'héritage est détourné... et la galère commence pour trois frères qui n'ont que faire d'être frères.

Le Cœur des hommes 3

De Marc Esposito (Fr, 1h54) avec Bernard Campan, Jean-Pierre Darroussin...

Alex, Antoine et Manu rencontrent Jean, un solitaire, qui ignore les plaisirs de l'amitié. Peu à peu, ils apprennent à se connaître, à s'apprécier. Jean est touché par la complicité et l'affection qui nourrit leur relation, il découvre le bonheur d'être ensemble.

No et moi

De Zabou Breitman (Fr, 1h45) avec Zabou Breitman, Bernard Campan...

On dit de Lou qu’elle est une enfant précoce. Elle a treize ans, deux classes d’avance et un petit corps qui prend son temps. Elle a une mère emmurée dans les tranquillisants, peu d’amis, et le ressenti aigu d’un monde qui va de travers. Lou doit faire un exposé sur une jeune femme sans abri. Elle en a vu une à la Gare d’Austerlitz. Une qui fait la manche, demande des clopes, s’endort sur la table du café lorsque Lou lui offre à boire pour l’interviewer. Elle a 18 ans, s’appelle No, Nora en fait mais tout le monde dit No, et bientôt Lou ne pourra plus se passer d’elle. Mais No est imprévisible, elle a grandi dans les foyers et elle ne ressemble à personne. Un jour, elle disparaît. Lou la recherche, sûre de ce besoin qu’elles ont l’une de l’autre. Lorsque No réapparaît à bout de forces, Lou sait ce qu’elle doit faire : No viendra vivre chez elle.

Le Café du pont

De Manuel Poirier (Fr, 1h35) avec Bernard Campan, Cécile Rebboah...

Printemps 1947, dans le sud-ouest de la France, Pierrot, une douzaine d'années, pêche avec joie des petits goujons dans un canal. Fier de sa pêche, il rentre chez lui et retrouve ses parents qui consacrent beaucoup de leur temps et toute leur énergie à leur café, " Le Café du pont ", où viennent ouvriers et mariniers. Pierrot et son petit frère grandissent dans le contexte du café, avec ses habitués, dans une famille modeste, unie et heureuse qui a connu les restrictions de la guerre et l'occupation allemande. Malgré les traites à payer et tout le travail que demande le café à ses parents, son père rêve de faire construire une grande salle de bal. Mais un jour, chez le docteur, le père de Pierrot va apprendre que sa femme, qui s'est trop usée au travail, doit se reposer. Et même si le café du pont est toute leur vie, la mère de Pierrot doit s'arrêter de travailler...

Une semaine sur deux (et la moitié des vacances scolaires)

de Ivan Calbérac (Fr, 1h38) avec Bernard Campan, Mathilde Seigner...

Léa, douze ans, aurait aimé vivre dans une autre famille... Une famille où l'on ne se sépare pas, où l'on n'a pas deux maisons... une famille où sa mère la comprendrait mieux, où son père aurait un peu plus les pieds sur Terre et où son petit frère écolo ne lui reprocherait pas son temps passé sous la douche sous prétexte qu'il n'y aura bientôt plus d'eau sur la planète... Cette année-là, Léa entre en cinquième. Tandis que son père et sa mère tentent chacun de reconstruire leur vie, elle va connaître son premier amour, celui qui bouscule les certitudes sur le monde, sur les parents, celui qui fait qu'on n'est plus jamais vraiment le même. Cette année-là, chacun va découvrir les bonheurs inattendus qu'une famille, même différente, peut offrir..

Augustin, roi du kung-fu

d'Anne Fontaine (Fra, 1h29) avec Bernard Campan, Jean-Chrétien Sibertin-Blanc, Paulette Dubost

C'est décidé, Augustin sera le prochain roi du kung-fu. Certes ses chances de succès paraissent minces, quand on le regarde, raide et maladroit. Mais si le kung-fu ne vient pas à Augustin, c'est Augustin qui ira au kung-fu!

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X