Tuer la misère

Jean-Emmanuel Denave | Mardi 20 janvier 2009

Photo : Cie Les Endimanchés


Tuer la misère (aux Subsistances jusqu'au 31 janvier) c'est la rencontre improbable entre le théâtre musical d'Alexis Forestier et l'OVNI André Robillard, figure de l'art brut révélé par Jean Dubuffet… C'est plus concrètement encore le croisement, sur un même plateau foutraque, de poèmes mis en musique et chantés de Paul Celan ou de Paul Klee par exemple, avec les vocalises d'André Robillard, ses mimiques ou petits gestes étranges, son univers plastique composé de soucoupes volantes, de renards, de serpents et de fusils qui «tuent la misère»… Un spectacle singulier et intuitif conseillé aux plus aventuriers d'entre vous.

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter