Prendre acte au NTH8

Nadja Pobel | Mardi 1 octobre 2019

Photo : © DR


Cinquième édition pour le festival En Acte(s) qui se déroulera cette année au NTH8 (après être passé par le Lavoir, l'Élysée, les Clochards Célestes et le TNP). Dédié aux écritures contemporaines, il met en relation neuf auteurs et autrices, autant de metteurs en scène pour aboutir à des créations d'environ une heure. Du 8 au 19 octobre, Sacha Ribeiro (En réalités, photo), François Hien (Olivier Masson doit-il mourir ?), Pauline Laidet (Héloïse ou la rage du réel) seront entre autres présents pour faire émerger ces travaux inédits.


Olivier Masson doit-il mourir ?

Ms François Hien, 2h. Fiction librement inspirée de l'affaire Vincent Lambert
Célestins, théâtre de Lyon 4 rue Charles Dullin Lyon 2e
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


Héloïse ou la rage du réel

Texte de Myriam Boudenia, ms Pauline Laidet
Théâtre de la Croix-Rousse Place Joannès Ambre Lyon 4e
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En Acte(s) et en long

SCENES | Nouvelle formule pour En actes(s), qui après avoir été distillé tout au long de l'année au Lavoir Public et aux Clochards Célestes devient un festival, du 8 au (...)

Nadja Pobel | Mardi 28 février 2017

En Acte(s) et en long

Nouvelle formule pour En actes(s), qui après avoir été distillé tout au long de l'année au Lavoir Public et aux Clochards Célestes devient un festival, du 8 au 17 mars, toujours dans ce théâtre pionnier en la matière mais aussi à l'Élysée. Dédié aux écritures contemporaines, cet événement, sous la houlette du comédien Maxime Mansion, sera l'occasion de voir dix créations (dont deux jeune public) avec un principe immuable et fort : commande d'un texte original pour cinq acteurs maximum, huit jours de répétition. À consommer sans modération pour un prix modique.

Continuer à lire

Vont, vivent et deviennent

En acte(s) | Grozny Panzani Paradis, de Samuel Pivo ; Ton tendre silence me violente plus que tout, de Joséphine Chaffin : que se trame-t-il, (...)

Nadja Pobel | Mercredi 4 mai 2016

Vont, vivent et deviennent

Grozny Panzani Paradis, de Samuel Pivo ; Ton tendre silence me violente plus que tout, de Joséphine Chaffin : que se trame-t-il, derrière ces titres singuliers ? Ce sont des textes de théâtre écrits sur commande, passée par Maxime Mansion, un comédien sorti de l’ENSATT, ancien membre de la troupe permanente du TNP et initiateur du projet En Acte(s) avec la compagnie La Corde rêve, qu’il dirige avec Elisa Ruschke. Objectif : donner la possibilité à de jeunes auteurs de se confronter directement à la scène, les sortir du confinement de leur chambre d’écriture puisque les classiques (Shakespeare, Marivaux, Molière…) écrivaient pour être portés très rapidement au plateau, rappelle Maxime Mansion. Depuis octobre 2014, à raison d’un lundi par mois (huit par saison), une pièce sur un thème libre mais lié à l’actualité, ne devant pas dépasser une heure de jeu et ne mobilisant pas plus de cinq comédiens est présentée. Pas d’effet technique ni de mise une scène — mais une mise en espace —, trois semaines d’apprentissage de texte pour les comédiens et à peine plus de huit jours de répétition avant la publication de la pièce : voilà les ingrédients d

Continuer à lire