La compagnie Courir à la catastrophe s'offre une quinzaine aux Célestins

Théâtre | Deux reprises. Une création. Trois spectacles. Et quinze jours pour (re)découvrir la jeune et sagace compagnie lyonnaise Courir à la catastrophe, CALC pour les intimes.

Nadja Pobel | Mardi 4 janvier 2022

Photo : © DR


Il y a eu aux Clochards Célestes en février 2019 deux petits ovnis de théâtre traçant déjà les contours de la jeune compagnie Courir à la catastrophe, formée par les comédiennes Alice Vannier et Sacha Ribeiro à leur sortie de l'ENSATT, deux ans plus tôt. Il s'y dessinait une capacité à réfléchir et à débattre sur notre société en se plongeant dans La Misère du monde dirigée par Pierre Bourdieu (En réalités, lauréat du Prix Célest'1) et en faisant une introspection sèche de ce qu'individuellement nous sommes, nos attirances, nos intimités (5-4-3-2-1 j'existe).

En plus de ces deux reprises, Sacha Ribeiro créera Œuvrer son cri. Ils seront cinq sur scène pour relater ce qu'est l'occupation d'un théâtre telle que le metteur en scène l'a vécue ici-même, aux Célestins, lors des manifestations contre la loi El Khomri. D'autres plus anciennes (Odéon-68…) y résonneront. Il ne s'agit pas d'un entre-soi mais bien au contraire, comme la pièce inspirée du sociologue, d'ouvrir grand les fenêtres puisque, dans cette fiction, s'organise une assemblée avec les habitants afin de définir l'avenir de ce lieu condamné par avance.

Au croisement des luttes (celles des artistes n'étant pas déconnectées du réel), la compagnie CALC expose sa double constance : celles d'artistes politisés et sensibles.

Quinzaine Courir à la catastrophe

Œuvrer son cri
Aux Célestins du mercredi 5 au jeudi 13 janvier

5-4-3-2-1 j'existe
Aux Célestins du mardi 11 au dimanche 16 janvier

En réalités
Aux Célestins du vendredi 14 au dimanche 16 janvier


Œuvrer son cri

Ms Sacha Ribeiro, cie Courir à la Catastrophe, 1h30
Célestins, théâtre de Lyon 4 rue Charles Dullin Lyon 2e
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


En réalités

D'après Pierre Bourdieu, ms Alice Vannier, Cie Courir à la Catastrophe, 1h35
Célestins, théâtre de Lyon 4 rue Charles Dullin Lyon 2e
Jusqu'au 16 janvier 2022, à 21h sf 17h


5-4-3-2-1 J'existe

Ms Sacha Ribeiro, Alice Vannier, Cie Courir à la Catastrophe, 55 min
Célestins, théâtre de Lyon 4 rue Charles Dullin Lyon 2e
Jusqu'au 16 janvier 2022, à 19h sf dim à 15h


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Célestins : "Skylight" de Claudia Stavisky, bataille rangée

Théâtre | Les acteurs ne peuvent pas tout. Si bons et engagés soient Patrick Catalifo et Marie Vialle dans la dernière création de Claudia Stavisky, Skylight, ils ne parviennent pas à gommer le simplisme du texte de David Hare.

Nadja Pobel | Mercredi 22 septembre 2021

Célestins :

« T’aurais pu réussir comme moi » lui lance-t-il au visage, le mépris en bandoulière qui ne le quittera pas. Tom, costard-cravate, la cinquantaine, vient de faire irruption chez Kira, vingt ans de moins. Durant six ans, elle fut son amante avant que l’épouse officielle — désormais défunte — du premier, amie de la seconde, ne découvre tout. Ils ne se sont pas revus depuis. Elle était serveuse puis gérante dans l’un de ses nombreux restaurants, la voici devenue prof auprès des gosses difficiles d’une banlieue londonienne. Elle aime écouter les gens dans son long trajet quotidien en bus pour prendre le pouls de la société post-thatchérienne ; lui s’énerve que ses nouveaux collègues, ces « petits cons formés en école de commerce », portent une Rolex. À chacun sa sensibilité. Jamais l’auteur David Hare ne cite l’ancienne Dame de fer dans ce texte dont la première a eu lieu en 1995 au National Theater de Londres, cinq ans après qu’elle a quitté le pouvoir. À cette époque, l’écrivain a perdu de sa verve passée, sa radicalité s’est émoussée. En 1970, il créé Slag

Continuer à lire

Bourdieu déminé aux Clochards Célestes

Théâtre | Tous jeunes et déjà primés pour un travail remarquable, les membres de la compagnie Courir à la catastrophe s'attaquent à la somme bourdieusienne La Misère du monde. Courez-y !

Nadja Pobel | Mercredi 13 février 2019

Bourdieu déminé aux Clochards Célestes

Ils ont tout récemment reçu les prix conjoints du jury et du public du Théâtre 13 parisien, ils seront présents bientôt au renommé festival Théâtre en Mai à Dijon. Ces récompenses ne sont pas volées, car En réalités, créé en juin, a la modestie des premiers travaux (sans esbroufe, fabriqué avec des bouts de ficelle) et l'ambition de ceux qui montent sur scène avec un réel propos à défendre (ce n'est pas si courant). Ici, les six acolytes issus du Conservatoire d'Art Dramatique parisien du 5e arrondissement ou de l'ENSATT, comme la metteuse en scène Alice Vannier, alternent les séquences d'entretiens analytiques des sociologues à leurs débats de professionnels quant à l'organisation de ce livre piloté par Pierre Bourdieu et paru en 1993. Ces intermèdes, qui pourraient être un peu plus nombreux, se révèlent jubilatoires (l'auto-dérision du sociologue sur sa fonction) et très pertinent car ils permettent d'appréhender une réflexion en train de s'élaborer : celle d'articuler politiquement ce qui émane des témoignages. Oui, les couches populaires ont quelque chose à enseigner aux dirigeants.

Continuer à lire

Un plan plein d'accrocs

MUSIQUES | La prise de stéroïdes s'accompagne de nombreux effets indésirables : hypertension, atrophie testiculaire, lésions du foie... Et pour les plus gros (...)

Benjamin Mialot | Mardi 17 septembre 2013

Un plan plein d'accrocs

La prise de stéroïdes s'accompagne de nombreux effets indésirables : hypertension, atrophie testiculaire, lésions du foie... Et pour les plus gros consommateurs, d'incontrôlables accès de violence. Greg Puciato, l'espèce de tank sur pieds qui tient le micro du groupe de mathcore (la complexité du math rock + l'énergie du hardcore) The Dillinger Escape Plan depuis 2001 et que le monde entier soupçonne, malgré ses démentis, d'avoir le même pharmacien que feu Chris Benoît (immense catcheur canadien qui a étranglé sa femme et son fils avant de se pendre), est jusqu'à présent parvenu à les cantonner aux studios et aux scènes. Mais pour combien de temps encore ? Le plus longtemps possible, on l'espère. Car le sieur Puciato, qu'on se gardera tout de même de traiter de petit slip, est dans son domaine un modèle d'intensité. Et The Dillinger Escape Plan un monstre de puissance et de virtuosité à faire passer Metallica et Converge, entre autres influences revendiquées par ce quintette du New Jersey, pour des candidats d'un tremplin Milonga. En attestent cinq albums punitifs et soudains au possible (en particulier le premier

Continuer à lire