À voix haute

Stéphane Duchêne | Mardi 3 juillet 2018

Photo : © Ernesto Timor


Les amateurs de littérature le disent : rien de tel qu'une lecture à voix haute pour apprécier la richesse d'un texte. Mais comme on n'a pas forcément envie de passer pour un zozo qui parlant tout seul dans le métro ou à l'arrêt de bus, heureusement, il y a des événements comme le festival des 7 Lunes créé en 1997 par Gérard Defour.

L'idée étant aussi de perpétuer une approche populaire de la chose littéraire qui n'a pas empêché le festival de voir passer de prestigieux invités tels Marie-Christine Barrault, Jacques Bonnafé, Tcheky Karyo, Dominique Pinon et même l'an passé, pour les 20 ans de l'événement, l'inénarrable Francis Huster.

Au programme toujours, en plus d'un stage de lecture à voix haute, des "bouquets" de lecture à voix hautes, souvent menées par des compagnies de théâtre et prenant toutes les formes (lecture musicale avec Rire de Mai 68 (Cie Théâtre du Menteur), scènes ouvertes, lectures de cabinet (au sens large par la Cie Lézards Dorés), balade lecture "Sportissimots"...

Et même un très prometteur Raclée de Verts adapté de Caryl Férey (qu'on ne présente plus), polar mettant en scène un fan des... Verts, œuvre de la la Cie la Muse Errante. Ainsi, pour finir qu'une jolie création autour de textes de Guillaume Appolinaire, Ah Dieu ! Que la guerre est jolie par la Cie Lézards Dorés, encore.

Alors de grâce, si vous n'aimez pas lire, à voix basse pas plus qu'à voix haute, au moins allez donc écouter, ça vous fera des vacances.

Festival des 7 Lunes, du 31 juillet au 4 août à Lapte, Grazac et Yssingeaux (Haute-Loire)

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Mielleux et mélodieux

Coffret CD | Force tranquille connecté à la vraie vie, aux forêts du Meygal, et aux notes de sa guitare, l’artiste ponot Yvan Marc propose des coffrets sucrés pour les (...)

Cerise Rochet | Lundi 14 décembre 2020

Mielleux et mélodieux

Force tranquille connecté à la vraie vie, aux forêts du Meygal, et aux notes de sa guitare, l’artiste ponot Yvan Marc propose des coffrets sucrés pour les oreilles… Et les papilles. Grâce à la collaboration de deux artisans locaux, le chanteur a mis au point 5 paniers api-culturels, qui contiennent son dernier album, L’ancien Soleil, sorti en septembre, et des produits à base de miel. En pot, en bonbon, en sucette, en nougat… Pour écouter en dégustant. Dispo sur www.yvanmarc-officiel.com, rubrique « boutique »

Continuer à lire

Pop céleste au Plateau

Festival musiques actuelles | Le festival Oh Plateau a fait volte-face, et tant mieux. D'abord annulé pour cet été 2020, il se tiendra bel et bien les 25 et 26 juillet du côté de la (...)

Nicolas Bros | Mercredi 8 juillet 2020

Pop céleste au Plateau

Le festival Oh Plateau a fait volte-face, et tant mieux. D'abord annulé pour cet été 2020, il se tiendra bel et bien les 25 et 26 juillet du côté de la Commanderie et du Lac de Devesset à la limite entre Ardèche et Haute-Loire. Côté line up, toujours une jolie orientation pop actuelle avec trois formations à suivre. Les Stéphanois de La Belle Vie sont de la partie aux côtés des Lyonnais de Johnnie Carwash et des Marseillais de Tropicold. Bonnes vibes, balades champêtres et fraîcheur du son assurés. Oh Plateau 2020, samedi 25 et dimanche 26 juillet au Lac du Devesset (Ardèche)

Continuer à lire

Spi en lecture à Sainté

Lecture x performance artistique | Le chanteur Jean-Michel Poisson, plus connu sous le nom de Spi (Les Naufragés/OTH) sera en lecture d'extraits de son dernier livre "Le chant (...)

Nicolas Bros | Mercredi 12 février 2020

Spi en lecture à Sainté

Le chanteur Jean-Michel Poisson, plus connu sous le nom de Spi (Les Naufragés/OTH) sera en lecture d'extraits de son dernier livre "Le chant des baleines en rut" (aux éditions du Joyeux Pendu) du côté de la Galerie Rêves d'Ailleurs ce vendredi 14 février. L'occasion de découvrir également le travail de l'artiste Johanne Joe qui proposera quant à elle un live painting pendant cette lecture. Spi x Johanne Joe, vendredi 14 février à 18h30 à la Galerie Rêves d'Ailleurs. Plus d'infos sur cette page.

Continuer à lire

Françoise Bourdin et Anne Goscinny, marraines de la 34e Fête du livre

Littérature | La 34e édition de la Fête du livre de Saint-Étienne se tiendra du 17 au 20 octobre 2019. Cette année, la marraine de l’événement sera la romancière à (...)

Antoine Desvoivre | Jeudi 18 juillet 2019

Françoise Bourdin et Anne Goscinny, marraines de la 34e Fête du livre

La 34e édition de la Fête du livre de Saint-Étienne se tiendra du 17 au 20 octobre 2019. Cette année, la marraine de l’événement sera la romancière à best-sellers Françoise Bourdin, auteure notamment du livre Au nom du père (Belfond, 2015). Indissociable de l’événement, le festival Les Mots en Scène, sera quant à lui, parrainé par Anne-Goscinny dont les sept romans et récit ont été publiés par Grasset et Nil Édition. L'occasion rêvée d'apporter les plaisirs de la lecture, au cœur de notre cité. La Fête du Livre, 17 au 20 octobre 2019 Saint-Étienne

Continuer à lire

Bibliobus, la lecture en roue libre

CONNAITRE | C'est un drôle de bus que l'on trouve garé chaque mercredi de juillet à Saint-Victor. Au lieu des habituels badauds, le véhicule transporte une cargaison de (...)

Antoine Desvoivre | Jeudi 11 juillet 2019

Bibliobus, la lecture en roue libre

C'est un drôle de bus que l'on trouve garé chaque mercredi de juillet à Saint-Victor. Au lieu des habituels badauds, le véhicule transporte une cargaison de plus de 3 000 livres, DVDs et revues. Dans le cadre de l'opération Partir En Livre, le Bibliobus transporte à son bord de quoi faire voyager les petits et les grands qui n'ont pas eu la chance de plier bagages pour les vacances. Au sein du réseau des médiathèques de Saint-Étienne, l'objectif de ce bus aux mille histoires est « d'apporter la culture, sur des lieux ou les gens ne pensent pas forcément la trouver et aller à la rencontre d'un public qui n'est pas usager des médiathèques », explique Sophie Ferragne, responsable du Bibliobus. Grâce aux huit employés de cette bibliothèque ambulante, c'est près 70 stéphanois qui ont pu profiter, chaque mercredi, d'une journée de lecture au soleil. La jeunesse est au cœur des préoccupation des bibliothécaires motorisés. Avec des atelier de lecture animées ou musicales, les enfants en bas âge bénéficies aussi des plaisirs d'un bon livre. Le bibliobus, à Saint-Victor les mercredi 17 et 24 juillet.

Continuer à lire

A l’ombre d’un chêne

Lectures sous l'arbre | Cette année pour leur 28e édition, Les Lectures sous l’Arbre invitent la Corée à être lue sous toutes ses coutures. Poésie, spectacles, rencontres, balades, (...)

Cerise Rochet | Mardi 2 juillet 2019

A l’ombre d’un chêne

Cette année pour leur 28e édition, Les Lectures sous l’Arbre invitent la Corée à être lue sous toutes ses coutures. Poésie, spectacles, rencontres, balades, stages, expositions et soirées d’exception seront également au programme de cet événement annuel prisé des amateurs de littératures. Lectures sous l’arbre, du 19 au 14 août en Vivarais-Lignon, entre Haute-Loire et Ardèche

Continuer à lire

Casting pour un tournage à Pont-Salomon avec Romain Duris

Ciné | Le prochain long-métrage de Martin Bourboulon, Eiffel, avec dans les rôles principaux Romain Duris et Emma Mackey, parlera de l'histoire secrète de la (...)

Nicolas Bros | Jeudi 13 juin 2019

Casting pour un tournage à Pont-Salomon avec Romain Duris

Le prochain long-métrage de Martin Bourboulon, Eiffel, avec dans les rôles principaux Romain Duris et Emma Mackey, parlera de l'histoire secrète de la création de la Tour Eiffel née d'une passion amoureuse entre le créateur et Adrienne Bourgès... La production (VVZ Production/L’Insensé Films) recherche des hommes en figuration (possédant une expérience de fonderie ou de chaudronnerie) et âgés entre 18 & 65 ans ayant des moustaches, barbes, favoris ou rouflaquettes (si ces personnes n'ont ni barbe, moustache ou favoris, il faudrait qu'elles acceptent de les faire pousser dès maintenant). Le tournage aura lieu en septembre à Pont-Salomon (Haute-Loire). Les personnes intéressées peuvent envoyer une photo récente ou selfie par mail à : uninventeurcasting@gmail.com avec comme référence PONT-SALOMON.

Continuer à lire

Sous un arbre perché

Lectures sous l'arbre (Haute-Loire/Ardèche) | Entre Haute-Loire et Ardèche Au lieu-dit Cheyne, à 1000 mètres d'altitude, dans le triangle d'or Le Chambon-Saint-Agrève-Saint-André-en-Vivarais, se retrouvent (...)

Stéphane Duchêne | Mardi 3 juillet 2018

Sous un arbre perché

Entre Haute-Loire et Ardèche Au lieu-dit Cheyne, à 1000 mètres d'altitude, dans le triangle d'or Le Chambon-Saint-Agrève-Saint-André-en-Vivarais, se retrouvent chaque année les amoureux de la lecture sous l'arbre, puisqu'il s'agit du nom de cet événement "Lectures sous l'arbre". Où des lecteurs avertis viennent rendre hommage à des œuvres souvent importantes : on comptera cette année, du 19 au 25 août, des lectures de textes d'Albert Camus, Henry Bauchau, Jean Genet, Fernando Pessoa, Francis Ponge mais aussi plus proche de nous de Laurent Gaudé, Charles Dantzig ou Gaëlle Josse dont l'oeuvre est vraiment à découvrir. On notera pour nombre de ces lectures, l'omniprésence de l'acteur Denis Lavant. Parmi les autres invités, une large place sera faite cette année, puisque ce pays est à à l'honneur, aux auteurs, traducteurs et artistes iraniens en tous genres (comme Amin Kamran-Zadeh, Rezâ Sâdeghpour mais aussi à travers la projection de films iraniens), tandis que seront également à placé sur le devant de la scène les éditions du Castor Astral en la présence de leur co-fondateur Jean-Yves Reuzeau. Lectures sous l'arbre, du dimanche 19 au samedi 2

Continuer à lire

Status Quo, Brigitte et Grand Corps Malade en Haute-Loire

Festival | Il va faire bon cet été en Haute-Loire. Les programmations des festivals tombent petit à petit et il y aura du beau monde. Tout d'abord, le (...)

Nicolas Bros | Jeudi 8 mars 2018

Status Quo, Brigitte et Grand Corps Malade en Haute-Loire

Il va faire bon cet été en Haute-Loire. Les programmations des festivals tombent petit à petit et il y aura du beau monde. Tout d'abord, le festival The Green Escape (nouveau nom du festival Country Rendez-Vous de Craponne-sur-Arzon) a réussi un joli coup en décrochant la venue d'une formation anglaise mythique : Status Quo. Les rockers partageront l'affiche avec des groupes country tels que les Français Appaloosa et les Américains de Mike and The Moonpies, Sam Outlaw ou encore The Nickel Slots. Du côté de Sainte-Sigolène, le Live des Brumes monte en grade tout en revenant à trois atistes programmés. Le festival attire cette année de belles têtes d'affiche. Outre Julien Clerc, ce seront les incontournables Brigitte et le slammeur Grand Corps Malade - qui vient de sortir son nouvel album Plan B - qui se produiront début juillet.

Continuer à lire

Christian Chavassieux, auteur en résidence

Littérature | Après entre autres Noëlle Revaz, Valérie Rouzeau, Bertrand Leclair ou encore Emmannuelle Pagano, la Ville de Saint-Étienne accueille encore cette année un (...)

Nicolas Bros | Jeudi 25 janvier 2018

Christian Chavassieux, auteur en résidence

Après entre autres Noëlle Revaz, Valérie Rouzeau, Bertrand Leclair ou encore Emmannuelle Pagano, la Ville de Saint-Étienne accueille encore cette année un auteur en résidence. En 2018, le local Christian Chavassieux, plume libre naviguant entre récits historiques et sagas imaginaires, aura l'occasion de rencontrer ses lecteurs à plusieurs reprises. Les prochaines rencontres prévues sont : le 9 février à 19h à la médiathèque de Carnot et une lecture de textes le mardi 27 février à 19h au Musée de la mine.

Continuer à lire

Le Remue-méninges change d’adresse

Lieu | Le café-lecture associatif quitte son antre historique dans le quartier Tréfilerie pour se rapprocher du centre-ville, place d’Arménie. Un déménagement qui ne rime pas avec embourgeoisement !

Houda El Boudrari | Mardi 3 octobre 2017

Le Remue-méninges change d’adresse

Délaisser la rue Désiré-Claude pour le haut de la rue Michelet pourrait paraître une tentative de se rapprocher de l’hyper-centre et drainer un nouveau public. Mais renier ses origines n’est pas trop le style du Remue-méninges, qui fête cette année ses dix ans de lieu culturel soucieux d’éducation populaire. Délogé de son QG du quartier Tréfilerie pour des raisons indépendantes de sa volonté (la propriétaire vendait l’immeuble), il a dû trouver un nouveau lieu en quelques mois, le retaper grâce à la mobilisation des bénévoles et en faire un espace chaleureux, agrémenté d’une mezzanine et éclairé par de grandes fenêtres. « En nous installant à 10 minutes de notre ancienne adresse, nous restons proches de nos habitués historiques tout en rencontrant de nouvelles personnes, ce qui est tout à fait l’esprit du Remue-méninges qui s’est toujours voulu ouvert à un public mixte, de tous âges et de tous horizons », explique Karen Romero, une des trois salariés du café-lecture. Programmation culturelle éclectique En fonction des heures du jour ou de la soirée, on y croise des retraité(e)s sirotant un thé en feuilletant des magazines, des quinqua en recherche

Continuer à lire

Quoi de neuf dans les festivals ?

En bref | 1 - Un "absent" La nouvelle est tombée en décembre 2016 : pas de Foreztival en 2017 ! En apprenant cette information, nous avions (...)

Nicolas Bros | Mardi 4 juillet 2017

Quoi de neuf dans les festivals ?

1 - Un "absent" La nouvelle est tombée en décembre 2016 : pas de Foreztival en 2017 ! En apprenant cette information, nous avions eu très peur de ne jamais revoir le festival de musique de Trelins sur pied. Mais très vite, nos inquiétudes ont été balayées par les organisateurs qui nous ont assuré avoir mis le festival en « jachère » cette année pour mieux revenir les 3, 4 et 5 août 2018 avec la 14e édition. En attendant, il y a de quoi se réjouir avec tout d'abord le festival de rue qui, pour sa part, est maintenu le 5 août prochain. Suivront deux soirées en forme de warm-up du Foreztival 2018. Tout d'abord, le 22 septembre au Château du Rozier de Feurs puis le 2 décembre au Fil de Saint-Etienne. Les "line-up" de ces soirées nous sont encore inconnus à l'heure où nous écrivons ces lignes. 2 - Une ville en ébullition Le Puy-en-Velay s'apprête à vivre un très "gros" mois de juillet ! Tout d'abord parce que la préfecture de la Haute-Loire sera pendant 3 jours accaparée par le Tour de France (les 16, 17 et 18 juillet 2017) en étant ville-étape et en héritanti d'un jour de repos. Mais ce n'est pas tout. Depuis maintenant 3 ans, la ca

Continuer à lire

Le Chili, entre Haute-Loire et Ardèche

Lectures sous l'arbre (Haute-Loire/Ardèche) | On ne sait pas si le "chili con carne" sera au menu des assiettes de l’Arbre Vagabond pour la 26ème édition de son festival de lecture, mais le dépaysement (...)

Houda El Boudrari | Mardi 4 juillet 2017

Le Chili, entre Haute-Loire et Ardèche

On ne sait pas si le "chili con carne" sera au menu des assiettes de l’Arbre Vagabond pour la 26ème édition de son festival de lecture, mais le dépaysement sera tout de même garanti avec les auteurs de ce pays méconnu de la cordillère des Andes. Les œuvres des écrivains chiliens Luis Sepúlveda et Roberto Bolaño seront à l’honneur ainsi que des projections de films consacrés à cette région d’Amérique latine. Le poète Óscar Hahn, auteur de Peine de vie et autres poèmes, distingué entre autres par le prix Pablo Neruda en 2011 sera l’invité de marque de cette édition, avec plusieurs occasions d’échanger avec les festivaliers lors de moments conviviaux. Mais la poésie de tous horizons reste la star intemporelle du festival avec une quarantaine d’auteurs programmés, dont certains viendront déclamer en chair et en os leurs textes. Au menu, des rencontres avec Marie-Hélène Lafon, l’auteure de L’Annonce (prix Femina et Renaudot 2009), une soirée avec Denis Lavant et Edwy Plenel, une balade "tout en douceur" avec la comédienne Camille Buès et même un stage pour enfants du manuscrit au livre illustré avec Maxime Fleury, auteur de Traverser l’autoro

Continuer à lire

7 lunes et une étoile

Festival des 7 Lunes (Haute-Loire) | Pour sa vingtième édition, le festival altiligérien de lecture en scène s’est offert une signature prestigieuse : Francis Huster y campe un Albert Camus engagé dans les combats de son époque.

Houda El Boudrari | Mardi 4 juillet 2017

7 lunes et une étoile

Pourquoi Francis Huster ? « Bernard Pivot est en vacances début août », cette réponse en forme de boutade de l’organisatrice du festival des 7 Lunes, Micheline Pouget, est délicieusement révélatrice des hasards qui composent la programmation d’un festival rural, loin des réseaux introduits dans le "milieu parisien". Pour marquer le coup de sa vingtième année de passeur de culture et de promotion des belles lettres, le rendez-vous de Lapte a donc dégoté une belle tête d’affiche. Une édition qui devrait marquer les esprits des festivaliers des 7 Lunes, constitués d’un noyau de fidèles autour desquels se greffent les touristes de passage dans les terres de Haute-Loire. Pour les retenir à la table de ce banquet culturel, le GAL (Groupement Animation Loisir) de Lapte a concocté un menu aux petits oignons. En amuse-bouche, une lecture en musique de La Vie Matérielle de Marguerite Duras par un duo composé d’une lectrice et d’une violoncelliste. Soucieuses de faire dialoguer les mots de La Vie Matérielle, la musique de Bach et le patrimoine autour d’elles, les artistes donneront ce spectacle en extérieur. « Dans la peau d’Albert Camus »

Continuer à lire

Ambiance vacances

Apéros-Musique de Blesle (Haute-Loire) | Le village de Blesle, en Haute-Loire, est un lieu magique. Abritant un patrimoine riche entre son abbaye bénédictine du IXe siècle, sa tour aux vingt (...)

Nicolas Bros | Mardi 4 juillet 2017

Ambiance vacances

Le village de Blesle, en Haute-Loire, est un lieu magique. Abritant un patrimoine riche entre son abbaye bénédictine du IXe siècle, sa tour aux vingt angles ou son cadre médiéval, la petite commune accueille également chaque été, un festival haut en couleur et en musiques : les Apéros-Musique de Blesle. Le seul mot d'ordre : éclectisme à tous les étages ! La programmation en est le témoin chaque année, faisant la part belle aux découvertes de tous styles, du jazz aux musiques sacrées en passant par le rock ou la chanson française. Pour sa 16e édition, ce sont plus de 35 formations qui seront accueillies. Parmi les conviés, citons les Stéphanois d'Odlatsa créateur d'une chanson engagée et toujours festive, aux confins du rock, de la musique tzigane et du jazz. Avec leur album L'Homme qui a vu l'Homme, le groupe a démontré l'étendue de sa sensibilité artistique, dans une fibre poétique et piquante à la fois. Lauréat du tremplin des Poly'Sons de Montbrison en 2016, la formation écume les salles de la région et fait mouche à chaque apparition. "Au-delà de ça", le festival réserve un tas de moments musicaux inédits, plus ou moins intimistes, aux détours des rues du village,

Continuer à lire

Des fifres et des maîtres

Festival de la Chaise-Dieu (Haute-loire) | Épicentre de la planète classique, la Casa Dei, enchâssée dans sa froidure de granit, retrouve une altitude de croisière, après un millésime 2016 à couper le (...)

Alain Koenig | Mardi 4 juillet 2017

Des fifres et des maîtres

Épicentre de la planète classique, la Casa Dei, enchâssée dans sa froidure de granit, retrouve une altitude de croisière, après un millésime 2016 à couper le souffle. Oubliant le prophétique destin de Snegourotchka (La Reine des Neiges !), la petite-fille de Cziffra réserve cette année, deux ou trois pépites : Damien Guillon et son Banquet (vraiment) Céleste embraseront la sublime partition d'Antonio Caldara : Madeleine au pied du Christ. Souvent méconnue du public, la musique du maître vénitien impacta fortement le style de quelques saltimbanques jouissant d'une petite notoriété, comme Jean-Sébastien Bach ou Telemann ! Quittant leur Oxfordshire natal, les Tallis Scholars viendront émollier l'air mordant du Velay. On ne présente plus le célèbre ensemble de musique ancienne : son directeur musical, Peter Philips, égrènera les joyaux d'une couronne sans épines : Allegri, Monteverdi, Lotti, Palestrina, laissant présager d'une canicule spontanée en Haute-Loire. Enfin, puisqu'il faut trancher dans le vif argent, le Requiem du sublime tchèque Zelenka (1704), par le fleuron de ses interprètes nationaux (Vaclav Luks), permettra d'élargir, si

Continuer à lire

Matmatah à Saugues en août

Festival | Nos confrères de Zoom d'ici viennent d'annoncer la tête d'affiche du festival Celte en Gévaudan de Saugues cette année. Ce sera le groupe de rock breton, (...)

Nicolas Bros | Mercredi 4 janvier 2017

Matmatah à Saugues en août

Nos confrères de Zoom d'ici viennent d'annoncer la tête d'affiche du festival Celte en Gévaudan de Saugues cette année. Ce sera le groupe de rock breton, Matmatah, qui sera sur scène le samedi 12 août 2017. Après neuf d'absence, le groupe sort cette année un nouvel album et se lanceront dans une tournée française qui passera donc par la Haute-Loire. Matmatah, samedi 12 août 2017 à Saugues (Haute-loire) dans le cadre du festival Celte en Gévaudan

Continuer à lire

5 endroits où l'on fête aussi le livre à sa manière

GUIDE URBAIN | Jusqu’au 16 octobre, la Fête du livre de Saint-Etienne investit le centre-ville pour sa 31ème édition. Mais le livre à Saint-Etienne c'est aussi toute l'année et pas toujours là où on l'attend. Tour d'horizon des lieux inattendus où on fête aussi le livre ce week-end comme tous les autres de l'année.

Sylvain Thizy | Vendredi 14 octobre 2016

5 endroits où l'on fête aussi le livre à sa manière

En prison

Continuer à lire

Appel aux talents locaux

MUSIQUES | Groupes ou artistes solos amateurs, résidant en Loire ou Haute-Loire, vous êtes invités à proposer vos créations musicales pour le tremplin Muzik'Casting 2016, (...)

Nicolas Bros | Jeudi 8 septembre 2016

Appel aux talents locaux

Groupes ou artistes solos amateurs, résidant en Loire ou Haute-Loire, vous êtes invités à proposer vos créations musicales pour le tremplin Muzik'Casting 2016, organisé par le Crédit Agricole Loire/Haute-Loire. Première étape avec une inscription sur ce site, jusqu'au 18 septembre, puis une écoute et un vote effectués par les internautes et peut-être une 1e partie du groupe Synapson au Fil à Saint-Étienne, lors d'un concert privé le mardi 22 novembre. Cette formation succédera au groupe Life Opus, lauréat en 2015 et qui avait partagé la scène du Fil avec Charlie Winston. Synapson + gagnant du Tremplin Musik'Casting 2016, mardi 22 novembre, au Fil (concert privé, invitations à demander au Crédit Agricole Loire/Haute-Loire)

Continuer à lire

Initiales B.B.

MUSIQUES | Avec une programmation toujours aussi riche qu’éclectique, le festival Country Rendez-Vous de Craponne-sur-Arzon trace inexorablement sa route avec notamment, pour sa vingt-neuvième édition, la belle Bri Bagwell et le truculent Sanseverino.

Niko Rodamel | Mardi 5 juillet 2016

Initiales B.B.

Niché à mille mètres d’altitude au cœur de la Haute-Loire, le village de Craponne, avec ses deux mille habitants, se transforme chaque année pendant trois jours et depuis bientôt trente ans, en un cinquante et unième État américain. Tout ici est fait pour célébrer la musique country et tout ce qui s’y rapporte, dans une ambiance décalée assumée. Le programme musical fait généralement la part belle aux artistes américains mais pas que ! Cette année, parmi moult formations US, le public pourra découvrir Bri Bagwell, une belle blonde venue tout droit du Nouveau Mexique. Elle avait débuté en 2011 avec le groupe The Banned, dont le premier album annonçait la sortie deux ans plus tard d’un premier EP sous son propre nom. La voix unique et profonde de Bri Bagwell lui a valu d’être élue meilleure chanteuse du Texas en 2013 et 2014. Depuis, la chanteuse passe le plus clair de son temps en tournée, on the road. Papillon Le frenchy (d’origine italienne) de l’édition 2016 n’est pas un inconnu, loin de là. Depuis ses débuts, Sanseverino a tout joué, de Django Reinhardt à Jimi Hendrix, des musiques de l'Est à la Country Music, du jazz manouche à la java en pass

Continuer à lire

À la rencontre du monde

SCENES | Pendant cinq jours, des chanteurs, musiciens, danseurs, venus des cinq continents, vont offrir à trente-deux communes de Haute-Loire, soixante-dix (...)

Monique Bonnefond | Mardi 5 juillet 2016

À la rencontre du monde

Pendant cinq jours, des chanteurs, musiciens, danseurs, venus des cinq continents, vont offrir à trente-deux communes de Haute-Loire, soixante-dix spectacles de danse, défilés, animations de rue, parades, dont la plus marquante sera la grande parade des cultures du monde le 19 juillet. Dans un tourbillon de musiques et de danses, tous ces artistes, vêtus de costumes aux couleurs éclatantes, mettront à travers leurs traditions populaires et folkloriques, le monde entier à la portée d'un public non élitiste, un public populaire et familial riche de sa diversité et établiront avec lui un lien direct et sans aucune barrière, ni entre les générations, ni entre les peuples ni entre les cultures. Cette rencontre interculturelle perpétue l'esprit de convivialité et de partage, favorise une véritable ouverture à l'autre, à sa culture, une ouverture à la différence, à la tolérance qui sont des vecteurs de cohésion sociale. Nous laisserons le mot de la fin à un écrivain mexicain. Octavio Paz, prix Nobel de la paix en 1990 nous dit : « Toute culture naît du mélange, de la rencontre, des chocs. A l'inverse, c'est de l'isolement que meurent les civilisations. »

Continuer à lire

Sin Tiempo, phénomène électro

MUSIQUES | Si l'on a fait allemand première langue comme Jean-Marc Ayrault, on a des chances d'accéder au Quai d'Orsay mais on ignore probablement qu'en espagnol Sin (...)

Stéphane Duchêne | Mardi 5 juillet 2016

Sin Tiempo, phénomène électro

Si l'on a fait allemand première langue comme Jean-Marc Ayrault, on a des chances d'accéder au Quai d'Orsay mais on ignore probablement qu'en espagnol Sin Tiempo signifie « pas le temps ». Celui que cet électronicien lyonnais passé par le conservatoire, machiniste mais aussi multi-instrumentiste, n'a pas pris pour accoucher en un éclair de son projet musical et en récolter les premiers échos. Favorables de la part de la critique et tristes comme une pierre quand ils émanent de la voix déchirante qu'il jette sur ses boucles lancinantes et dark pop. Comme sur ce Madness, extrait bien nommé du tout aussi bien nommé EP Immanence, ce phénomène, absout de toute notion de temporalité, que traduit si bien sa musique. Sin Tiempo au festival Nuits de rêve..., au Moulin de Blanlhac à Rosières (43), du 13 au 17 juillet

Continuer à lire

Escale poétique

SCENES | Prendre un peu de hauteur… A mille mètre d’altitude, entre Haute-Loire et Ardèche, Les Lectures sous l’Arbre fêtent cet été leur vingt-cinquième édition (...)

Houda El Boudrari | Mardi 5 juillet 2016

Escale poétique

Prendre un peu de hauteur… A mille mètre d’altitude, entre Haute-Loire et Ardèche, Les Lectures sous l’Arbre fêtent cet été leur vingt-cinquième édition « avec la même ferveur pour le livre, la même conviction que la poésie nous aide à mieux vivre et qu’elle peut se partager, la même certitude enfin que la nature, sans artifice et un rien austère, du Plateau Vivarais-Lignon convient bien à cette fête de l’écoute et du partage ». Chaque année, un éditeur et un pays sont mis à l’honneur par le festival. Pour cette date anniversaire, Les Lectures sous l’Arbre ont choisi des invités de prestige avec l’éditeur Actes Sud et un pays-continent : la Chine. Les cinéphiles sinophiles auront droit à un cycle de quatre films représentatifs du cinéma contemporain chinois : Au-delà des montagnes, Le Promeneur d’oiseau, Apart Together et The Assassin. Au menu également de cette édition aux accents mandarins, un stage de calligraphie chinoise et une exposition de photographies de Marie-Elisabeth Gaudefroy, Sous le charme du dragon. Mais la poésie de tous horizons reste la star intemporelle du festival avec une quarantaine d’auteurs

Continuer à lire

La "retraite" a 50 ans !

MUSIQUES | Voici tout juste un demi-siècle que la célèbre " retraite " bénédictine de La Chaise-Dieu, picotée par le zéphyr du septentrion, enivre esthètes et mélomanes. Pas du tout l'âge de la retraite...

Alain Koenig | Mardi 5 juillet 2016

La

Une édition 2016 en forme de pèlerinage, pour ce doyen des festivals, toujours rafraîchissant, ne serait-ce que par sa météo. Reconstitution historique du premier concert donné par Gyorgy Cziffra en 1966, Pascal Amoyel, son disciple, reprend le tabouret du maître, et diffuse son philtre pianistique à l'Orchestre National d'Île-de-France. La suite du programme donne le vertige. Cette année encore, on ne saura où donner de l'oreille : Hervé Niquet et Le Concert Spirituel, les sœurs Labèque, La Grande Écurie et La Chambre du Roy et J.-C. Malgoire, L'Orchestre National de Lorraine, Vaclav Luks et le Collegium vocale 1704, le Concert de la Loge (toujours dans une forme " olympique ", malgré l'inculte lobby, fossoyeur de l'idéal de paix portant son nom), l'Ensemble Pygmalion et Raphaël Pichon, toujours aussi magiques, l'Ensemble Clément Janequin, Renaud Capuçon, Vincent Larderet, le Gabrieli Consort et Paul McCreesh, Canticum Novum, sans oublier le trublion Sébastien Daucé et son ensemble Correspondances, l'Orchestre National de Lyon, le Banquet Céleste du pléonastique Damien Guillon, Raphaël Sévère et le Quatuor Prazak, le Berliner Symphoniker, Alexander Ghindin, la Maîtrise de la Ca

Continuer à lire

Lafayette l'Altiligérien

GUIDE URBAIN | À Chavaniac-Lafayette, en Haute-Loire, on est fier. En effet, cette petite commune abrite la demeure dans laquelle Gilbert du Motier de La Fayette, (...)

Nicolas Bros | Mercredi 20 avril 2016

Lafayette l'Altiligérien

À Chavaniac-Lafayette, en Haute-Loire, on est fier. En effet, cette petite commune abrite la demeure dans laquelle Gilbert du Motier de La Fayette, plus connu en tant que marquis de La Fayette, est né le 6 septembre 1757. Si le nom de La Fayette, héros de l'indépendance américaine, a été donné à plusieurs dizaines de lieux aux États-Unis (dont le square faisant face à la Maison Blanche), c'est aussi dans ce château qu'une partie de l'histoire rocambolesque du marquis s'est déroulée. Aujourd'hui, le château accueille un musée dédié au fameux général et arbore devant son entrée la bannière étoilée conjointement au drapeau français. À Chavaniac-Lafayette, il flotte ainsi encore un lien fort entre l'Amérique toute jeune et le "Vieux Continent". NB www.chateau-lafayette.com

Continuer à lire

Avis de tempête

MUSIQUES | Soirée singulière dans un lieu à découvrir : la Fab-Ka propose un double plateau avec la lecture musicale d’un roman de Noémi Lefebvre et le concert du collectif Grand Chahut Ensemble. Niko Rodamel

Niko Rodamel | Mardi 1 décembre 2015

Avis de tempête

Installé depuis un peu plus d’un an au 127 rue de la Richelandière, La Fabrika Karabinova (de son vrai nom) est un lieu de pratiques artistiques en chantier permanent, un lieu d’expérimentation hors des sentiers battus avec des expositions, des ateliers, des stages et l’accueil sur le long terme de deux compagnies pratiquant la danse ou le théâtre d’ombres. La soirée du 5 décembre prouve que la Fab-Ka est aussi un lieu de spectacle avec lequel il faudra désormais compter. En première partie, Noémi Lefebvre donnera une lecture musicale de son roman L’enfance politique, accompagnée par l’échantillonneur et compositeur Laurent Grappe ainsi que par la harpiste Karine Hahn. Lyonnaise et thésarde en Science Po, Noémi Lefebvre poursuit ses recherches autour des pratiques musicales et de leur enseignement. En marge de ses essais et de ses articles, la chercheuse a également publié trois romans, dont L’enfance politique est le troisième. Il y est question de repli sur soi, de complicité à la fois fusionnelle et conflictuelle entre une femme et sa vieille mère, à travers le personnage de Martine qui s’est lentement coupée du monde, scotchée devant son poste de télé. Un t

Continuer à lire

Fête du livre, jour 2 : Samedi, c’est …

CONNAITRE | … Journée" dédicaces rigolotes" au Carré numérique - c’est une première ! - place Dorian. Il s’agit de selfies avec l’auteur dont on veut garder un souvenir. (...)

Florence Barnola | Samedi 17 octobre 2015

Fête du livre, jour 2 : Samedi, c’est …

… Journée" dédicaces rigolotes" au Carré numérique - c’est une première ! - place Dorian. Il s’agit de selfies avec l’auteur dont on veut garder un souvenir. Huit personnalités se prêtent au jeu du samedi au dimanche, par ordre d’apparition aujourd’hui : Jacques Plaine, Gaëlle Nohant, Christophe Carrière et Guy Carlier. Les séances démarrent à 11 h et se terminent à 18h. Chaque auteur dispose de deux heures pour rencontrer ses fans. Prenez votre tour dans la queue ! Et si vous n’avez pas pu entrer, soyez patients, demain, il y a en aura d’autres (PPDA, Emmanuel Petit, Eric Naulleau et Agnès Martin-Lugand). Samedi, c’est également les Mots en Scène toute la journée. Présentes pour la quatrième année, ces lectures mises en espace à la Gayola d’ouvrages d’auteurs présents à la Fête du Livre sont devenues un rendez-vous phare où le public se presse. Pour cette 30e édition, le programme s’avère plus que sympathique. On vous conseille d’aller entendre (et voir) 2084 de Boualem Sansal mis en espace par Julien Rocha, membre de l’ensemble artistique de la Comédie. Nous vous recommandons chaudement de vous rendre aussi voir Ros

Continuer à lire

Gazeille s’égosille

MUSIQUES | Pas forcément encore très connu des Ligériens, le festival des cuivres du Monastier-sur-Gazeille (43) ouvre crânement sa vingt-septième édition avec une programmation des plus réjouissantes, couvrant un large éventail musical. Niko Rodamel

Niko Rodamel | Mardi 30 juin 2015

Gazeille s’égosille

À tout juste une heure de Saint-Étienne et avec pas moins de vingt-sept concerts sur sept jours, le festival du Monastier est vraiment le festival le plus cuivré de toute la région. Le fil rouge est bien entendu l’utilisation de la famille des cuivres, sous toutes ses formes, du duo au grand ensemble. Et très franchement, il y en a pour tous les goûts : du classique au jazz, de la chanson au funk, du duo à l’orchestre symphonique, Beethoven croisera fanfares et groupes pop-rock. L’ambiance du festival est détendue car, qu’ils aient lieu dans la cour du château ou sur la place du couvent, dans l’église abbatiale ou sur le marché, les concerts et animations promènent le public dans un cadre plutôt bucolique fait de vieilles pierres et de verdure. On est bien Tintin, hein, à la campagne ?! Une brocante musicale, des ateliers et des stages viennent compléter les représentations. Le Jazz Club, quant à lui, propose chaque soir une jam session encadrée par les professeurs. À noter que les concerts sont gratuits pour les mélomanes de moins de seize ans. « The place to Cuivres » ! Preuve que les cuivres peuvent être cuisinés à toutes les sauces et notamment à la sau

Continuer à lire

Poésie à la fraîche

CONNAITRE | Entre Haute-Loire et Ardèche, Les Lectures sous l’arbre mettent en lumière la poésie contemporaine chaque été. Non pas réservées aux initiés, ce rendez-vous est un (...)

Florence Barnola | Mercredi 1 juillet 2015

Poésie à la fraîche

Entre Haute-Loire et Ardèche, Les Lectures sous l’arbre mettent en lumière la poésie contemporaine chaque été. Non pas réservées aux initiés, ce rendez-vous est un festival familial qui charmera aussi bien l'amateur de poésie ou le néophyte en pleine nature, à 1000 mètres d’altitude sur le Plateau du Vivarais-Lignon. Chaque année un éditeur et une région sont invités et mis en avant. Cette année, le festival a posé son dévolu sur P.O.L. (Paul Otchakovsky-Laurens) pour l'éditeur et sur les Balkans pour la région. La péninsule d'Europe du Sud sera mise en valeur par le groupe Tikvitsa et un Cycle Cinéma avec quatre œuvres projetées dont le somptueux documentaire Les Fils du Vent de Bruno Le Jean avec les guitaristes Angelo Debarre, Manolo Schmitt and co, fiers descendants de Django Reinhardt et de la musique manouche. Au rendez-vous également des conférences dont celle de Jean-Arnault Dérens rédacteur en chef du Courrier des Balkans, des rencontres avec des auteurs comme le bosnien Velibor Colic ou encore Angélique Ionatos. Outre ce focus sur les Balkans, à noter une somptueuse lecture-co

Continuer à lire

Chapeau !

MUSIQUES | Un son riche, une énergie digne des plus grands et des prestations scéniques de qualité. Voilà ce qui vous attend aux Apéros Musique de Blesle le 15 août à 23h (...)

Marlène Thomas | Mardi 30 juin 2015

Chapeau !

Un son riche, une énergie digne des plus grands et des prestations scéniques de qualité. Voilà ce qui vous attend aux Apéros Musique de Blesle le 15 août à 23h lors du concert du sextuor Charlie & the Soap Opera. Ce jeune groupe formé en janvier 2011 à Lyon par Rémi Tchangodeï - pianiste, chanteur, compositeur - rassemble six vieux amis autour d’une musique résolument soul, teintée de funk et d’une pointe de rock. Autant inspirés d’artistes "old school" tels que Ray Charles ou Aretha Franklin, que de musiques plus contemporaines comme celles de Jamiroquai ou Prince, leurs compositions mélancoliques ou plus rythmées sont menées par Charlie, un personnage excentrique, coiffé d’un chapeau haut-de-forme à la Willy Wonka. Une mise en scène réussie, rappelant le travail mis en place par leurs cousins stéphanois de Mac Abbé & le Zombi Orchestra dans un autre registre. Déjà récidiviste de deux EP, le groupe a une nouvelle fois fait appel à la générosité des internautes via une plate-forme de crowdfunding pour sortir de leur gibus un nouvel album survolté. Après avoir écumé les scènes locales, le sextuor commence, depuis l’an dernier, à s’exporter au-del

Continuer à lire