Michel Bussi pour une soirée spéciale

Nicolas Bros | Lundi 23 septembre 2019

L'auteur-géographe Michel Bussi, parrain de l'édition 2018 de la Fête du livre, est de retour en terres stéphanoises cette semaine. Il sera mardi 24 septembre du côté de la librairie Forum. Après avoir assisté et réussi à l'escape game conçu autour de ses romans par cette même librairie en mai 2018, le romancier normand revient pour se prêter à un jeu-quiz avec ses lecteurs en plus d'habituelles dédicaces.

Programme de cette soirée :
- Rencontre/dédicace avec l'auteur de 18h à 20h
- Grand quiz en équipes (façon Burger Quiz) en présence de l'auteur avec des questions simples mais décalées autour de son univers (à partir de 20h)
- Petit pot/apéro pour fêter la fin de la soirée

(Le jeu est limité à 40 personnes, sur inscriptions directement à la caisse de la librairie ou via la page Facebook de la librairie par message)

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

On n’a pas tous les jours 60 ans

Librairie | C’est une vieille dame avec tout l’allant de la jeunesse. La Librairie de Paris, institution littéraire stéphanoise, fête en 2021 ses 60 années d’existence. (...)

Nicolas Bros | Mardi 7 septembre 2021

On n’a pas tous les jours 60 ans

C’est une vieille dame avec tout l’allant de la jeunesse. La Librairie de Paris, institution littéraire stéphanoise, fête en 2021 ses 60 années d’existence. L’occasion pour l’établissement repris en 2015 par deux de ses salariés, Alexandra Charroin-Spangenberg et Rémi Boute, de mettre les petits livres dans les grands avec de nombreuses animations prévues chaque mois, de septembre 2021 à juin 2022. Mais également de revoir l’identité graphique de leur librairie. « Il est important de marquer d’un côté la continuité de notre travail mais également l’avenir, de montrer que notre librairie n’a pas un côté poussiéreux », explique la dirigeante. Pour son associé, la nouvelle identité de la Librairie de Paris se devait de symboliser la diversité des publics qu’elle accueille : « Nous sommes un lieu de vie culturelle, où l’on doit se sentir bien. Avec la crise sanitaire, nous avons perçu l’importance que nous avons auprès de notre clientèle, et nous en sommes fiers. » 60 événements prévus Pour célébrer ces 60 ans de bons et loyaux services, la Librairie de Paris proposera 60 événements aussi variés que des lectures, des brunchs littéraires mensuels, des rencontres

Continuer à lire

La Librairie de Paris à l'honneur sur France 5

TV | La librairie stéphanoise, la Librairie de Paris, s'est retrouvée mise en avant dans l'émission de François Busnel, la Grande Librairie sur France 5. Cette (...)

Nicolas Bros | Lundi 28 juin 2021

La Librairie de Paris à l'honneur sur France 5

La librairie stéphanoise, la Librairie de Paris, s'est retrouvée mise en avant dans l'émission de François Busnel, la Grande Librairie sur France 5. Cette dernière a décidé de demander à Alexandra Charroin-Spangenberg, d'une des dirigeants de l'établissement de dévoiler ses coups de cœur littéraires du moment. La séquence est à revoir sur cette page ou ci-dessous :

Continuer à lire

Quartier Latin-tement

Librairie | Après plusieurs mois de fermeture suite au décès de son ancien propriétaire, la librairie stéphanoise a réouvert ses portes début mai.

Cerise Rochet | Vendredi 7 mai 2021

Quartier Latin-tement

Lycéen, Daniel Damart voulait être libraire. Un rêve de gosse, rapidement mis de côté au profit d’une carrière dans l’univers industriel, faite de nacelles et de tractopelles. 40 ans plus tard, pourtant, l’envie de jeunesse se concrétise enfin. Passionné de bouquins et ancien fidèle client, le Stéphanois vient en effet de reprendre la librairie Le Quartier Latin, rue Georges Teissier. « Je n’ai pas d’expérience dans ce domaine, non. J’ai surtout une formation de lecteur », confiait-il à quelques jours de l’ouverture officielle, caché derrière des piles de livres, et fréquemment interrompu par les toc-toc réguliers de quelques habitués des lieux, impatients de pouvoir de nouveau en franchir le seuil. Aidé de Magali, sa nouvelle employée, Daniel Damart espère ainsi redonner vie à ce lieu si emblématique de la ville, fort de son impressionnant stock, dont tous deux devront avant toute chose prendre connaissance : « ici, il y a environ 20 000 bouquins. Autant dire qu’il va nous falloir un peu de temps. Nous allons rester sur la même ligne que celle qui était déjà en place, avec, entre autres, un stock très important en littérature étrangère. Pour le dire vite,

Continuer à lire

Dalby, une librairie de quartier

Nouveau spot | Une nouvelle bouquinerie a pris place à quelques mètres de la place Carnot : la librairie Dalby. Un lieu chaleureux où l'on trouve une ribambelle de livres, un peu de musique, des affiches de ciné... et qui compte bien devenir un phare culturel dans son quartier.

Nicolas Bros | Mercredi 9 septembre 2020

Dalby, une librairie de quartier

Elle a repris le flambeau que Françoise Jacquemin a maintenu allumé pendant sept ans dans sa bouquinerie Le Bruit des Vagues, au 17 rue Clovis Hugues. Marie-Émilie Dalby a ouvert sa propre librairie-bouquinerie avec un nom simplement trouvé : ce sera Librairie Dalby. « C'est une bouquinerie avant tout, explique la toute nouvelle libraire de 38 ans. Ici, on trouve 90% d'occasions et 10% de livres neufs provenant de maisons d'éditions que j'apprécie. Il y en a pour tous les goûts : littérature, polar, science fiction, cinéma, musique, jeunesse... avec des tarifs allant de 1 euro à 300 ou 400 euros pour certains ouvrages rares. » Même si l'on trouve de très nombreuses références - difficile pour la gérante de donner un nombre exact - dans la boutique, rien n'est pour autant laissé au hasard. « Il y a un choix est très éclectique mais tout ce qui se trouve ici a été choisi et sélectionné ». Il suffit de jeter un oeil dans la vitrine ou les rayonnages pour être convaincu. Pour les amateurs, vous trouverez même quelques disques vinyles de rock, punk et de chanson française, eux aussi sélectionnés avec soin ou encore des affiches de ciné pour collectionneurs.

Continuer à lire

Trouver sa fève dans les galettes

Disquaire days | Le Disquaire Day est l'occasion de mettre en avant chaque année le travail des épiciers de la galette vinyle avec notamment nombre de sorties (...)

Nicolas Bros | Mercredi 8 juillet 2020

Trouver sa fève dans les galettes

Le Disquaire Day est l'occasion de mettre en avant chaque année le travail des épiciers de la galette vinyle avec notamment nombre de sorties exclusives pour aficionados et amateurs de bons sons. Programmé le 18 avril dernier, l'événement a comme de très nombreuses opérations dû être reporté. Reporté et même démultiplié, passant d'un jour à quatre. La première partie s'est déroulée le 20 juin dernier et ça se poursuit les 29 août, 26 septembre et 24 octobre. À Sainté, ça se passe du côté des rayons de Forum, géré par Harold, docteur ès vinyles de la maison. « Le Disquaire Day est une journée hyper importante pour nous, qui permet de mettre en lumière le métier et de faire parler du disque vinyle » explique le disquaire indépendant stéphanois. « De plus, on a pu voir pendant le confinement que la vente de disques reste majoritaire en magasin, c'est un lien fort. » Les Disquaire Days sont aussi l'occasion de se procurer quelques perles et inédits. Le 20 juin, une centaine de références de tous les styles, surtout pu

Continuer à lire

Coup de grisou littéraire

Polars | Après une première édition couronnée de succès (sept auteurs présents, deux tables rondes organisées et une soixantaine de visiteurs), le rendez-vous du polar (...)

Nicolas Bros | Lundi 18 novembre 2019

Coup de grisou littéraire

Après une première édition couronnée de succès (sept auteurs présents, deux tables rondes organisées et une soixantaine de visiteurs), le rendez-vous du polar de la Librairie de Paris, Les Gueules Noires du Polar, reviennent vendredi 22 et samedi 23 novembre. « La formule reste la même que l'année dernière avec le parti-pris d'avoir un événement convivial, dans un format plus restreint qu'un salon littéraire classique, tout en ayant une programmation de qualité, explique Anne-Laure Billon, libraire du rayon polar à la Librairie de Paris. Cette année, ce sont huit auteurs qui seront présents pour des rencontres et tables rondes. » Pour cette seconde édition, la librairie peut compter sur la présence de Deloupy, Céline Denjean, Pascale Dietrich, Sylvain Forge, Nicolas Lebel, Eric Plamondon, Romain Strajnic et Niko Tackian. Trois tables rondes sont programmées avec différentes thématiques abordées, toutes modérées par un professionnel. D'autres animations sont proposées, comme un apéro-dédicace le vendredi 22 novembre en partenariat avec le Lycée hôtelier Le Renouveau ou encore des jeux pour les ados pendant les tables rondes (sur inscription à lesgueulesnoiresdup

Continuer à lire

Assemblage

USA | Depuis le 18 septembre et jusqu'au 5 janvier, la quinzième biennale d'art contemporain de Lyon bat son plein sur les 29 000 m² des Usines Fagor, (...)

Niko Rodamel | Mardi 5 novembre 2019

Assemblage

Depuis le 18 septembre et jusqu'au 5 janvier, la quinzième biennale d'art contemporain de Lyon bat son plein sur les 29 000 m² des Usines Fagor, mais aussi dans près de cent cinquante lieux de la région Auvergne-Rhône-Alpes qui entrent en résonance avec la Métropole lyonnaise. Au 14 de la rue Sainte-Catherine à Saint-Etienne, l'Espace 181 - librairie La Ciguë propose avec Art is love is god de découvrir les « assemblagistes ». Précurseurs méconnus de la beat generation. ce réseau informel de poètes et d'artistes est né à la fin des années quarante sur la côte ouest des USA. A San Francisco puis à Los Angeles, Wally Hedrick, Jess, Bruce Conner, George Herms, Wallace Berman, Edward Kienholz, Jay DeFeo ou encore Charles Brittin formaient ainsi un courant éclectique et protéiforme, livrant une exploration critique de la société américaine à travers des installations mêlant peinture, collage et sculpture à base de matériaux récupérés, mais aussi à travers la poésie, le cinéma. Il faudra attendre 1961 pour que le courant prenne une forme plus officielle, avec l’exposition The art of assemblage au MoMA de New-York. Art is love is god, jusqu'au 30 nov

Continuer à lire

Première édition

Livres locaux | Il est facile de les rater lorsque l'on déambule dans sa librairie de quartier. Les livres édités à Saint-Étienne n'ont pas toujours la visibilité qu'ils méritent. (...)

Antoine Desvoivre | Mardi 4 juin 2019

Première édition

Il est facile de les rater lorsque l'on déambule dans sa librairie de quartier. Les livres édités à Saint-Étienne n'ont pas toujours la visibilité qu'ils méritent. Pour y remédier, l'Association des Éditeurs Stéphanois organise le salon, C'est édité près de chez vous. Pendant cinq jours, dans les librairies de Sainté, les auteurs, les éditeurs locaux et les lecteurs se rencontreront autour de spectacles et de séances de dédicaces. Les amateurs d'écriture auront même la possibilité de s'essayer à la fabrication de fanzines (périodiques rédigés par des amateurs, fans d'une œuvre ou d'une thématique). Pour les sept éditeurs concernés, c'est l'occasion d'être « présent chez les libraires car c'est l'endroit idéal pour rencontrer le public », selon Pascal Yanou, secrétaire de l'association. C'est édité près de chez vous, du 3 juin au 8 juin dans plusieurs librairies de Saint-Étienne. Tout le progamme sur cette page Avec les éditeurs : Édition Joyeux Pendu, Olifanzine, Jarjill

Continuer à lire

Nuit vertigineuse

Soirée | L'Américaine Louisaahhh fait tourbillonner les dancefloors avec son côté dark mais toujours avec bonne humeur. Elle (...)

Nicolas Bros | Mardi 2 avril 2019

Nuit vertigineuse

L'Américaine Louisaahhh fait tourbillonner les dancefloors avec son côté dark mais toujours avec bonne humeur. Elle distille une techno avec un côté punk bien prononcé, qui se retrouve d'ailleurs au cœur du label RAAR (curieux, bizarre en Néerlandais) qu'elle a monté en 2015 aux côtés du Nantais Maelström. Sans concession si ce n'est celle de donner la pêche, les apparitions de Louisaahhh sont propices aux vertiges musicaux. Ce qui tombe divinement sous le sens puisque c'est pour l'inauguration d'un nouveau concept de soirées, concocté par l'équipe du Fil et intitulé Vertiges de la nuit, qu'elle se produira en terres stéphanoises. Une soirée qui se tient également à l'occasion du Disquaire Day 2019, pendant lequel on vous conseille de vous délecter de nouvelles galettes chez vos disquaires indépendants favoris. Mais aussi de goûter - avec modération - à la bière Vynila brassée par la Brasserie Stéphanoise et approuvée par Harold, disquaire de Forum à Saint-Étienne. Pour couronner le tout, on pourra aussi apprécier sur scène La Fraî

Continuer à lire

Écrits noirs sur blanc

Festival du polar | Le polar va avoir son nouveau rendez-vous stéphanois avec le festival Les Gueules Noires du Polar qui se déroulera les 22 & 23 novembre à la Librairie de Paris.

Nicolas Bros | Mardi 13 novembre 2018

Écrits noirs sur blanc

Très populaire, le genre littéraire du polar voit un nouveau rendez-vous se monter à Saint-Étienne. Intitulé Les Gueules Noires du Polar, ce festival, organisé par la Libraire de Paris, se déroule les 22 et 23 novembre et propose un programme alléchant. Avec la présence de huit personnalités faisant vivre à leur manière le polar (auteurs, éditeurs et scénariste de BD), le festival se décline entre des dédicaces, des tables rondes et une soirée ciné au Méliès avec la projection de Monsieur Klein avec Alain Delon. Ainsi vous retrouvez entre autres dans la programmation Luc Brunschwig, André Buffard, Romain Slocombe ou encore Sominique et Franck Sylvain. « Nous avons vu arriver le phénomène du "Black Friday" ces dernières années avec un certain succès, explique Alexandra Charroin Spangenberg, directrice de la Librairie de Paris. Sauf qu'en tant que librairie nous ne pouvons pas proposer de réductions suffisantes pour justifier notre participation à cette opération. Nous avons réfléchi à un autre moyen de participer, à notre manière. Rémi Boute, l'autre dirigeant de la Lib

Continuer à lire

Joël Dicker en dédicace à la Librairie de Paris

Littérature | Après la fermeture de la 33e Fête du livre de Saint-Étienne (qui se tient du 11 au 14 octobre), les dédicaces se poursuivront du côté de la Librairie de (...)

Nicolas Bros | Mercredi 10 octobre 2018

Joël Dicker en dédicace à la Librairie de Paris

Après la fermeture de la 33e Fête du livre de Saint-Étienne (qui se tient du 11 au 14 octobre), les dédicaces se poursuivront du côté de la Librairie de Paris le 18 octobre avec la venue de l'écrivain Joël Dicker. L'auteur genevois de La vérité sur l'affaire Harry Québert viendra présenter son dernier roman La Disparition de Stephanie Mailer. L'occasion de le rencontrer et d'échanger avec lui. D'autre part, la librairie organise la première édition des Gueules Noires du Polar les 22 et 23 novembre. Un événement qui promet des rencontres, des animations, des dédicaces et des concours autour du roman policier. - Rencontre avec Joël Dicker, jeudi 18 octobre 2018 de 18h à 20h (pas de réservation possible) à la Librairie de Paris - Les Gueules Noires du Polar, 22 et 23 novembre à la Libraire de Paris

Continuer à lire

Michel Bussi : « Très fier d'être le parrain cette année »

Fête du livre | Le Normand Michel Bussi, professeur de géographie à l'université de Rouen, est également un écrivain à succès. Parrain de la 33e édition de la Fête du livre, il présentera Sang Famille, son dernier ouvrage et sera omniprésent entre dédicaces, Mots en scène et débats. Rencontre.

Nicolas Bros | Mardi 2 octobre 2018

Michel Bussi : « Très fier d'être le parrain cette année »

Que représente pour vous le fait d'être parrain de la Fête du livre de Saint-Étienne ? Michel Bussi : Je suis venu déjà à trois reprises à la Fête du livre et j'ai beaucoup aimé l'ambiance très particulière qui règne dans ce salon, son originalité... Je suis très fier d'en être le parrain cette année. C'est un événement regroupant le livre, le théâtre, la musique... Il y a énormément de choses qui se passent dans ce salon. Ce n'est pas seulement venir signer des livres, c'est une véritable fête. Rendre le livre le plus accessible possible, le mélanger à plein d'autres émotions, c'est ça qui m'a plu. Qu'est-ce que vous aimez particulièrement à Saint-Étienne ? C'est objectivement un des plus gros salons en France, tout en restant à taille humaine. On ne ressent pas cette oppression qui peut se faire ressentir dans certaines grosses manifestations littéraires gigantesques, qui peuvent perdre leur âme. À Saint-Étienne, ça reste très populaire, organisé avec de nombreux événements. Ça me fait un peu penser à Quais du polar dans cette volonté d'être original tout en restant proche des lecteurs. La Fête du livre est au cœur de l

Continuer à lire

Michel Bussi, parrain de la Fête du livre 2018

Fête du livre | À l'occasion de l'organisation d'un "Mini-salon du livre by Saint-Étienne" dans la salle des mariages de la mairie du 1er arrondissement de Paris, la Ville de Saint-Étienne a dévoilé le nom du prochain parrain de la Fête du livre 2018 qui se déroulera du 11 au 14 octobre prochain : Michel Bussi.

Nicolas Bros | Jeudi 15 mars 2018

Michel Bussi, parrain de la Fête du livre 2018

La prochaine édition de la Fête du livre de Saint-Étienne se déroulera du 11 au 14 octobre prochain et aura pour parrain l'écrivain-géographe Michel Bussi. Auteur à succès (Nymphéas noirs, Un avion sans elle, Ne lâche pas ma main...) et fidèle du rendez-vous littéraire annuel stéphanois, Michel Bussi a sorti en octobre 2017 On la trouvait plutôt jolie aux éditions Les Presses de la Cité. L'annonce de sa participation en tant que parrain de la prochaine Fête du livre a été faite officiellement lors de l'édition spéciale d'un "mini-salon du livre by Saint-Étienne" à la Mairie du 1er arrondissement de Paris le 15 mars 2018. À cette occasion, la Ville de Saint-Étienne a convié l'auteur normand aux côtés de François-Henri Désérable, à participer à une séance de dédicaces sur les tables Redesign Moi un Salon (décrites comme du « mobilier intelligent, connecté et créatif » par l'organisation de la Fête du livre), déjà expérimentées lors de la dernière édition de la Fête du livre. Ces moments privilégiés au contact des lecteurs ont été accompagnés par plusieurs interventions d'artistes stéphanois. Tout d'abord, Delphine Chapuis, de la maison d'éditio

Continuer à lire

Une 2ème Nuit des Livres Harry Potter à Saint-Étienne

Littérature | Deux ans après le succès de la première Nuit des Livres Harry Potter, la Librairie de Paris reprend sa baguette de sorcier et organise une seconde (...)

Nicolas Bros | Mardi 23 janvier 2018

Une 2ème Nuit des Livres Harry Potter à Saint-Étienne

Deux ans après le succès de la première Nuit des Livres Harry Potter, la Librairie de Paris reprend sa baguette de sorcier et organise une seconde édition le 1er février 2018. Au programme, différents ateliers avec entre autres la cérémonie du Choixpeau, un duel de sorciers, une démonstration de magie-technologique, des bonbons... Une collecte de vêtements en bon état, est également prévue au profit de la Croix Rouge, afin de « libérer un maximum d'elfes de maison ». Soirée sur inscription : contact@librairiedeparis.com 2eme Nuit des Livres Harry Potter, jeudi 1er février dès 18h à la Librairie de Paris

Continuer à lire

Harold Madiou, roi de la galette

Portrait | Il fait partie des deux derniers disquaires indépendants stéphanois. Harold Madiou est l'« épicier fin » musical chez Forum à Saint-Étienne, mais pas seulement. Portrait d'un amoureux des bonnes galettes.

Nicolas Bros | Mardi 28 novembre 2017

Harold Madiou, roi de la galette

Ayant grandi à Rennes, Harold Madiou possède, comme tout bon Breton qui se respecte, un amour indéfectible pour la galette bien faite. Mais nous ne parlons pas là de la galette saucisse bien connue des échoppes rennaises, mais plutôt son pendant musical, avec une préférence pour la forme vinyle. Disquaire incontournable du magasin Forum à Saint-Étienne, Harold est un amoureux fondamental de la musique, possédant également de nombreuses occupations diverses hors de ses heures de boulot. Graphiste sous le nom de Bandit, membre fondateur de l'association d'amateurs de disques vinyles Les Bugnes, ex-basketteur amateur (15 ans sous les paniers), voyageur invétéré, blogueur ultra-prolifique (dont l'incontournable Myringa)... Harold aime porter de nombreuses casquettes. C'est d'ailleurs le chef orné d'une magnifique gâpette à l'effigie de son dernier projet en date, le Mandale Dj Club (réunions de Djs aux mixes rock), qu'il nous attend de pied ferme pour aborder ses expériences l'ayant mené jusqu'à la rue Michel Rondet. Tombé très tôt dans le bac à disques Né à Caen en 1977, Harold Geoffroy Olivier Madiou, de son nom complet, passe sa tendre enfance à suivre ses

Continuer à lire

Planète jazz

MUSIQUES | C’est une première à Saint-Étienne : le deuxième Forum JAZZ européen se tiendra chez nous du 22 au 26 novembre avec notamment une cinquantaine de concerts. Outre la venue du pianiste Laurent de Wilde, parrain de l’événement, c’est près de cent soixante artistes qui débarquent à Sainté pour cinq jours de jazz tous azimuts : ça va barder !

Niko Rodamel | Jeudi 2 novembre 2017

Planète jazz

Désormais incontestable "métropole de Jazz" qui n’a pas grand chose à envier à sa voisine lyonnaise, la ville de Saint-Étienne a donc été choisie par JAZZ(s)RA, plateforme des Acteurs du Jazz en Rhône-Alpes-Auvergne, pour célébrer la seconde édition biennale itinérante du Forum Jazz Européen. Pendant une semaine le jazz titillera tous les publics, mélomanes, étudiants, enfants (avec les cinq concerts du programme Jazz for Kids) et bien sûr professionnels qui se rencontreront autour de conférences, masterclass, ateliers et autres speed-meetings. Le panorama musical se veut fourni et ouvert, allant des musiques improvisées au blues en passant par l’électro, entre autres courants flirtant avec le jazz. En marge des rencontres et des concerts sont également annoncés un focus sur les facteurs d’instruments, deux projections de films documentaires, une bourse aux disques ou encore une exposition. C’est un peu toute la ville qui sera en ébullition avec la contribution de nombreux lieux de concerts (Le Fil, le Pax, le Verso, le Mixeur, la Cité du Design, le Théâtre Libre…), l’Université Jean Monnet et le Conservatoire à Rayonnement Régional Massenet, le Rhino Jazz(s) et bien sûr l’assoc

Continuer à lire

Forum après la Fnac

Commerce | Alors que la FNAC vient de fermer ses portes dans les Galeries Dorian après 27 années de présence à l'étage du bâtiment du centre-ville, c'est l'enseigne Forum, (...)

Nicolas Bros | Lundi 22 mai 2017

Forum après la Fnac

Alors que la FNAC vient de fermer ses portes dans les Galeries Dorian après 27 années de présence à l'étage du bâtiment du centre-ville, c'est l'enseigne Forum, spécialisée dans les livres, la papeterie, les DVD et disques, qui investit un local de ces mêmes galeries. « Nous allons ouvrir le 1er juin un espace de vente à l'entrée gauche des Galeries Dorian », explique Maria Defour, dirigeante de Forum Saint-Étienne. « Les Galeries Dorian nous ont contactés afin de proposer une alternative face au départ de la FNAC. Sur le coup, nous avons été surpris et perplexes, puis nous avons décidé d'y aller. » Cet espace de 115 m² de ventes permettra à l'enseigne de doubler sa visibilité en centre-ville, en plus de sa présence historique rue Michel Rondet. Pour information, l'enseigne FNAC ne quitte pas définitivement Saint-Étienne puisque son nouveau magasin situé dans la galerie marchande Monthieu, ouvrira quant à lui le 2 juin.

Continuer à lire

Marie Marcon, lire pour les autres

Portrait | Presque dix ans après la reprise de la libraire de quartier rue Pierre Bérard, Marie Marcon a su faire de Lune et L’autre un lieu d’ancrage pour les amoureux des belles lettres et d’ouverture pour les papivores aux goûts éclectiques. Houda El Boudrari

La rédaction | Mercredi 5 octobre 2016

Marie Marcon, lire pour les autres

La tête dans la lune mais bien les pieds sur terre, Marie Marcon vous prévient tout de suite : le métier de libraire ne consiste pas à passer ses journées à dévorer des livres comme le fantasme la plupart des gens. « Entre la gestion des stocks, les rendez-vous avec les représentants des maisons d’édition et la réception des clients en boutique, le temps pour la lecture se prend le soir sur notre vie privée » résume la jeune femme, qui a repris l’ancienne librairie de quartier Blandine Blanc en 2007 avec son acolyte Céline Guilbauld, spécialisée en littérature jeunesse. Le duo s’est formé à la Fnac de Lorient où toutes deux faisaient leurs premières armes d’apprenties libraires. « Quand j’ai su que la librairie de Blandine Blanc, où j’avais effectué un stage, était à vendre, j’ai tout de suite proposé le projet de reprise à Céline, avec laquelle j’avais à la fois une vision commune du métier et une complémentarité dans les champs de compétences ». La ligérienne embarque son amie nantaise dans un train de nuit pour lui faire découvrir la ville à l’aube, et le mystérieux charme stéphanois opère... Paniers culturels Le binôme

Continuer à lire

« Ceux qui achètent encore du support physique sont les vrais amateurs de musique »

MUSIQUES | À l'occasion du "Disquaire Day" 2016 qui se déroule le samedi 16 avril, nous avons posé quelques questions à propos de ce jour et de son métier à Harold Madiou. Ce dernier fait partie des figures incontournables du disques à Saint-Étienne depuis plusieurs années chez Forum. Propos recueillis par Nicolas Bros.

Nicolas Bros | Vendredi 15 avril 2016

« Ceux qui achètent encore du support physique sont les vrais amateurs de musique »

Pourriez-vous nous dire depuis quand êtes-vous disquaire ? J'ai débuté dans le métier il y a quinze ans, à Rennes chez le mythique disquaire Rennes Musique, qui n'existe malheureusement plus, puis dans une grande enseigne chez qui on portait des gilets vert et jaune moutarde, et qui travaillait plutôt bien le disque à l'époque. Je suis arrivé à Saint-Étienne il y a huit ans, j'ai alors rejoint Forum. La partie disques est à l'étage du magasin, pour ceux qui n'ont toujours pas compris... Comment en êtes-vous arrivé à faire ce métier ? J'ai passé mon adolescence et mes années universitaires à Rennes, ville à l'effervescence musicale un peu hors-normes. Quand on baigne dans un tel environnement cela donne des idées... Et je n'étais pas doué pour jouer de la musique. J'ai lâché la fac et je me suis retrouvé à faire une formation de disquaire (un diplôme qui n'existe pas en fait) avec l'Institut Technologique Européen des Métiers de la Musique du Mans. Ce qui m'a aidé à entrer dans ce petit milieu, un peu fermé, mine de rien, et à y faire ma place. En quoi consiste le "Disquaire Day" ? Depuis quand cela exi

Continuer à lire

Expelliarmus !

CONNAITRE | Partisans de Griffondor, Poufsouffle, Serdaigle ou Serpentards, revêtissez vos plus belles robes de sorcier. Le 4 février prochain les aficionados de (...)

Florence Barnola | Mardi 2 février 2016

Expelliarmus !

Partisans de Griffondor, Poufsouffle, Serdaigle ou Serpentards, revêtissez vos plus belles robes de sorcier. Le 4 février prochain les aficionados de toutes les nationalités du petit sorcier anglais vont pouvoir fêter ses aventures. En 2015, l’éditeur britannique Bloomsburry avait lancé les Harry Potter Book Night, quelques librairies et médiathèques hexagonales avaient suivi l’idée. Cette année qui marque la deuxième édition internationale voit la première officielle française relayée par l’éditeur français de la série, Gallimard. A priori, à Saint-Étienne, seule la Librairie de Paris va se mettre aux couleurs (au propre comme au figuré) de Pré-au-Lard ou de Poudlard. Le programme attendu n’est pas piqué des vers servant généralement d’ingrédients dans les potions magiques, puisque les soixante-dix recettes de potions proposées par Thibaud Villanova (geek) et Stéphanie Simbo (barmaid de métier) ne sont faites qu’avec des produits moldus. Le geek en question sera présent pour dédicacer son ouvrage, Le Livre des Potions "inspirées des cultures de l’imaginaire" (Star Trek, Harry Potter, Super Mario, Indiana Jones, Batman, ...). Si vous disposez d

Continuer à lire