C'est maintenant !

Cerise Rochet | Vendredi 29 octobre 2021

Photo : ©Pixabay


Voilà à présent 16 ans que le salon Tatou Juste travaille à la visibilité d'un autre projet de société, fondé sur le respect de l'environnement et de l'humain. En 16 ans, l'urgence d'une transformation du monde s'est faite plus pressante, en même temps que les initiatives en sa faveur se sont faites plus nombreuses, et les engagements collectifs plus importants. Pour cette édition, le salon accueillera ainsi 210 exposants dans tous les domaines de la vie, une centaine d'animations gratuites, des conférences, des débats, des projections. Pour ceux qui se sentent déjà actifs et concernés, comme pour ceux qui se disent que c'est le moment de l'être un peu plus.

Salon Tatou Juste, le rendez-vous de la transition écologique, samedi 20 et dimanche 21 novembre au Hall B du Parc Expo.

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Tchin tchin nature

Salon des vins vivants | La Fuchine, le salon des vins vivants de Saint-Etienne, organise sa seconde édition début juillet du côté de la Fabuleuse Cantine, dans la cour des Forces (...)

Nicolas Bros | Mercredi 9 juin 2021

Tchin tchin nature

La Fuchine, le salon des vins vivants de Saint-Etienne, organise sa seconde édition début juillet du côté de la Fabuleuse Cantine, dans la cour des Forces Motrices. Un rendez-vous pour les assoiffés de découvertes gustatives - toujours avec modération - qu'elles soient locales ou un peu moins. Mais une chose est sûre, les quilles proposées ici ont toutes été créées avec le coeur et de la sueur et les rencontres vigneronnes que vous y ferez seront riches. La Fuchine - salon des vins vivants, samedi 3 juillet à la Fabuleuse Cantine De 9h à 19h, entrée libre

Continuer à lire

Et si on jouait ?

À ton tour | À Saint-Étienne, on est joueur. Parfois avec bien davantage d'imagination que sur le rectangle vert de Geoffroy-Guichard... Bref ! Les rendez-vous (...)

Nicolas Bros | Mercredi 4 mars 2020

Et si on jouait ?

À Saint-Étienne, on est joueur. Parfois avec bien davantage d'imagination que sur le rectangle vert de Geoffroy-Guichard... Bref ! Les rendez-vous stéphanois autour des jeux se multiplient. Si LudiQuest est désormais un habituel, l'année 2019 a vu l'apparition d'un nouvel événement lancé par le Lions Club au profit de différentes associations : le salon Jeux en Fête. Fin mars, l'organisation réitère son projet et avance encore un peu ses pions du côté de la salle Omnisports du parc François Mitterrand. Au programme, des jeux géants, des billards, des fléchettes, crazy pong, jeux de réflexion, la présence de créateurs de jeux... Nouveautés cette année, la présence de jeux de rôle grandeur nature développés par l’association RAJR et un tournoi de pétanque de table. De quoi s'amuser, se marrer, réfléchir, découvrir et se divertir. Pour petits et grands, of course ! 2e Jeux en Fête, samedi 28 (11h à 19h) et dimanche 29 mars (10h à 19h), à la salle Omnisports de Saint-Étienne

Continuer à lire

Ils rééditent leur salon

Salon des éditeurs stéphanois | Après une première édition en 2018 où ils avaient attiré environ 1500 personnes, l'association des éditeurs stéphanois remet le couvert avec son salon qu'elle organise du 18 au 20 octobre à la Bourse du travail, pendant la Fête du livre.

Nicolas Bros | Lundi 14 octobre 2019

Ils rééditent leur salon

« Les 18 éditeurs stéphanois de l'association seront présents mais également 12 éditeurs invités, issus de la région Auvergne-Rhône-Alpes » se réjouit Daniel Damart, l'un des organisteurs du 2e salon des éditeurs stéphanois* qui se déroule en fin de semaine du côté de la Bourse du travail de Saint-Étienne. Cet événement, né de la rencontre en 2017 de plusieurs éditeurs locaux lors de la Rue de la République du livre - événement parallèle à la Fête du livre pendant lequel les locaux vacants de la rue étaient investis par des associations et structures locales - propose de découvrir le travail effectué par des éditeurs locaux et régionaux de littérature, de BD ou encore de poésie. « En 2017, lors de la Rue de la République du livre nous nous sommes rendus compte que nous, éditeurs locaux, avions les mêmes problématiques » détaille Daniel Damart. Se dessine alors l'envie de créer un événement dans la continuité de ce rassemblement poncutel, afin de montrer aux habitants l'étendue du savoir-faire des structures locales. « En avril 2018, nous avons créé l'association des éditeurs stéphanois et nous nous sommes interrogés quant à notre participation à la Fête du

Continuer à lire

N'en jetez plus... ramassez !

Beaux gestes | L'association Rando pour la planète œuvre depuis 2015 pour « un monde plus propre et plus conscient ». Parmi les actions menées (...)

Nicolas Bros | Vendredi 28 juin 2019

N'en jetez plus... ramassez !

L'association Rando pour la planète œuvre depuis 2015 pour « un monde plus propre et plus conscient ». Parmi les actions menées par cette organisation se trouvent des nettoyages dans la nature. Cela consiste à effectuer en équipe un ramassage de déchets sauvages. « À ce jour, ce sont près de 84 nettoyages dans six départements différents qui ont été menés et des tonnes de déchets évacuées de la nature » explique par communiqué l'association. La prochaine action de ce type se déroule ce dimanche 30 juin à Unieux. Tout le monde peut participer à cette activité qui allie effort et réconfort avec la possibilité de faire trempette dans l'eau, mais également de découvrir la carte "au trésor" Géocaching. Action de nettoyage, dimanche 30 juin, rendez-vous à 12h sur le parking de La Grabotte (42 avenue Roger Salento) à Unieux

Continuer à lire

Boire au naturel

Vins nature | C'est une première : un salon des vins nature à Saint-Étienne. Ursa Minor et le bar associatif Chez Lulu proposent un rendez-vous où on pourra découvrir une (...)

Nicolas Bros | Jeudi 2 mai 2019

Boire au naturel

C'est une première : un salon des vins nature à Saint-Étienne. Ursa Minor et le bar associatif Chez Lulu proposent un rendez-vous où on pourra découvrir une sélection de vins naturels proposés par 30 vignerons présents, une conférence de Dominique Hutin (journaliste à France Inter), des concerts (dont un de Lion In Bed, groupe stéphanois de pop indie regroupant l'ex-Angil, Mickaël Mottet et la chanteuse Schérazed). Bref, un joli rendez-vous en perspective dans les locaux indus d'Ursa Minor. On vous rappelle que l'abus d'alcool reste dangereux pour la santé, soyez raisonnable. La Fulchine, samedi 18 mai à Ursa Minor à Saint-Étienne, quartier Bellevue

Continuer à lire

Trouvons des solutions heureuses

Salon alternatif | Avec toujours la même énergie, les équipes de Tatou Juste proposent chaque année depuis treize ans un gigantesque raoût où vous pouvez trouver de tout en (...)

Nicolas Bros | Mercredi 31 octobre 2018

Trouvons des solutions heureuses

Avec toujours la même énergie, les équipes de Tatou Juste proposent chaque année depuis treize ans un gigantesque raoût où vous pouvez trouver de tout en matière d'initiatives alternatives et de "solutions heureuses" dans tous les domaines de la vie : alimentation, cosmétique, culture, habitation, enfance, mobilité... Dans l'objectif de promouvoir les pratiques sociétales pour un plus grand respect de l'environnement et de l'humain, Tatou Juste réunit cette année 227 exposants dont 43 nouveaux venants à plus de 90% de Rhône-Alpes et pour moitié de la Loire. La présence de quatre conférences de spécialistes, traitant pêle-mêle de la permaculture, de la domination des GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft) sur le monde numérique ou encore de la transition énergétique, constitue la nouveauté de 2018. Tatou Juste #13, les 24 & 25 novembre au Hall B du Parc Expo de Saint-Étienne

Continuer à lire

"Une suite qui dérange : le temps de l'action" : La cause n’est toujours pas entendue

ECRANS | Dix ans après Une vérité qui dérange, le Prix Nobel de la Paix et ex vice-président étasunien Al Gore poursuit son combat en faveur de l’environnement, alors que l’actualité mêle COP21, cataclysmes climatiques et élection d’un climato-sceptique aux USA. On se bouge ?

Vincent Raymond | Mercredi 27 septembre 2017

Notre maison brûle et nous regardons ailleurs. Les mots prononcés par Chirac durant le sommet de Johannesburg pourraient figurer dans chacun des one-Gore-show que Al le pèlerin promène de par le monde. Ces conférences — sortes de monologues nourris de Powerpoint, d’images sans cesse réactualisées de villes dévastées par des catastrophes météorologiques ; de diagrammes pour certains affolants (l’élévation de la température moyenne), pour d’autres encourageants (l’évolution de la production d’énergie renouvelable et l’abaissement de son coût) — servent une nouvelle fois de socle à ce documentaire. Reconverti prêcheur, l’ancien politicien se fait l’avocat médiatique de la planète, le témoin de ses hauts-le-cœur et, plus intéressant, lobbyiste au service de sa cause : il est montré comme ayant favorisé la ratification de l’Inde à l’accord de Paris. Dégagé de tout mandat, mais jouissant d’une aura et d’un capital sympathie considérables (que ce film, malin, contribue à accroître), Gore prouve que dans son cas ne plus gouverner, c’est agir et prévoir. Un film Gore Ne craignant jamais

Continuer à lire

Belles lettres en fête

Fête du livre 2017 | Du 6 au 8 octobre, Saint-Étienne va feuilleter romans, essais, contes, recueils... et devenir comme chaque année au mois d'octobre le centre névralgique de la rentrée littéraire en France. Avec un programme élargi, une zone plus grande avec de nouveaux lieux investis et un focus sur les lettres allemandes, la Fête du livre prend encore un peu plus d'ampleur.

Nicolas Bros | Mardi 19 septembre 2017

Belles lettres en fête

Après une édition 2016 marquée par un focus sur les "jeunes adultes", une mise en place de nouveaux espaces et une réappropriation de la place de l'Hôtel de Ville, la 32e édition de la Fête du livre prend encore davantage d'envergure en 2017. Tout d'abord par le nombre d'auteurs présents puisqu'ils seront plus de 270 à venir défendre leurs productions devant le public stéphanois. Avec pour parrain Didier Decoin, prix Goncourt en 1977 pour John l'Enfer, le contingent d'écrivains sera composé de jolis noms tels que Delphine Coulin, Jules Stromboni, François-Henri Désérable, Antoine Choplin ou encore Monica Sabolo. Au rayon des nouveautés, la première significative concernera les lieux où se présenteront les auteurs. Avec le projet "Redesign moi un salon", l'équipe d'organisation travaille depuis 2013 avec les élèves de l'ESADSE (École supérieure d'art et de design de Saint-Étienne). « L'objectif est de répondre à la mutation des salons littéraires via l'intégration de nouvelles formes de rencontres entre le public et les auteurs, assure Isabelle Rabineau, commissaire générale de la Fête du livre. Nous travaillons ainsi sur les flux de visiteurs, le mobilier,

Continuer à lire

La curiosité n'est pas un si vilain défaut

Voyages | « Le voyageur est celui qui se donne le temps de la rencontre et de l’échange » explique Frédéric Lecloux, photographe et voyageur. La preuve (...)

Nicolas Bros | Mercredi 22 mars 2017

La curiosité n'est pas un si vilain défaut

« Le voyageur est celui qui se donne le temps de la rencontre et de l’échange » explique Frédéric Lecloux, photographe et voyageur. La preuve avec le festival Curieux Voyageurs où se cotoîent chaque année à la fin mars, celles et ceux qui ont « la bougeotte ». C'est surtout des réalisateurs de films de voyage dont il est question dans ce rassemblement. Attention pas celui du « film à papa » avec son bon vieux caméscope des familles, mais plutôt de films authentiques et ouverts sur le monde, avec souvent un message à faire passer. Du 24 au 26 mars, ce sont plus de 24 films qui sont proposés au Centre des Congrès et dans l'amphi de l'École des Mines. Pour chaque œuvre, la présence d'un membre de l'équipe du film permet de dialogue et de partager après le visionnage. La musique en fil rouge « La sélection des films s'effectue surtout aux coups de cœur, explique Laura Tangre, chargée du mécénat et de la communication du festival. Cette année, il y a un fil rouge autour de la musique. De nombreux films évoquent la découverte du voyage par la musique ou ce que la musique peut apporter dans les documentaires en général. » C'est notamment

Continuer à lire

Trashed : Le plastique, c’est satanique

ECRANS | Jeremy Irons nous guide à travers le monde des déchets gouverné par de belles saloperies : dioxines et plastiques — des polluants ubiquistes impossibles à recycler, résidus de la révolution industrielle et des Trente glorieuses. Un documentaire aussi édifiant qu’effrayant.

Vincent Raymond | Mercredi 16 novembre 2016

Trashed : Le plastique, c’est satanique

Fin octobre, le WWF publiait une étude révélant l’extinction de 50% des espèces de vertébrés durant les quarante dernières années. À qui la faute ? Trashed délivre davantage qu’une ébauche de réponse à ce cataclysme supérieur à tous les accidents géologiques passés, en accumulant des strates d’informations. Pour certaines collectées au grand jour ; pour d’autres ramassées dans la fange putride de nos poubelles. Lesquelles, sous nos yeux obstinément aveugles, ont gagné notre espace vital. Elles gagneront tout court, si l’on n’y prend garde. Ordures ! Sur le front environnemental, d’aucun(e)s pensent qu’il est plus productif pour la cause d’encenser en sautillant benoîtement un chapelet de micro-initiatives positives, en prenant grand soin d’éviter de s’attarder sur la situation actuelle, décidément trop anxiogène. Une étrange forme de méthode Coué consistant à consentir un traitement, sans accepter de reconnaître la maladie — tout à fait en phase avec notre époque de l’aseptisé triomphant. Ici, Jeremy Irons ne fait pas de cœurs avec les doigts, ni n’étreint ses interlocuteurs sur fond chill-out. Pas plus qu’il ne déverse un discours ruissel

Continuer à lire

Arbres sous toutes les couleurs

CONNAITRE | Né en décembre 2014, le projet Auprès de nos arbres, s'inspire du yarn bombing (ou tricot graffiti ou tricot urbain) qui s'est développé aux États-Unis à partir de (...)

Nicolas Bros | Jeudi 12 novembre 2015

Arbres sous toutes les couleurs

Né en décembre 2014, le projet Auprès de nos arbres, s'inspire du yarn bombing (ou tricot graffiti ou tricot urbain) qui s'est développé aux États-Unis à partir de 2005. L'idée de cette opération lancée par plusieurs personnalités et structures stéphanoises (telles l'association Tatout Juste ou l'artiste Florence Bruyas) est de décorer les arbres qui jalonnent les rues et parcs de Saint-Étienne. C'est donc pour cela que vous apercevrez aujourd'hui et jusqu'à la fin du mois plus de 65 lieux à travers la ville où les arbres (retrouvez la carte des arbres décorés ici) sont décorés de tricots, de dentelles, ou d'autres matériaux récupérés. "L'idée de ce projet est de transmettre la passion des arbres et de reconnecter les gens à la nature à travers un travail textile sur les arbres" explique Laure Dieulouard, coordinatrice du projet ainsi que du festival Curieux Voyageurs et du salon Tatou Juste (dont la dixième édition se déroulera les 28 et 29 novembre prochains avec pour thématique Nature dans la ville). Ayant nécessité près de sept

Continuer à lire

Fête du Livre, jour 1 : Quand le design s’en mêle

CONNAITRE | Aujourd’hui s’ouvre la 30e édition de la Fête du Livre ! Après la collation du matin et l'apport nécessaire de caféine face aux baisses de température, notre (...)

Florence Barnola | Vendredi 16 octobre 2015

Fête du Livre, jour 1 : Quand le design s’en mêle

Aujourd’hui s’ouvre la 30e édition de la Fête du Livre ! Après la collation du matin et l'apport nécessaire de caféine face aux baisses de température, notre coeur reste bien chaud et prêt à découvrir la cuvée 2015 de l'événement littéraire de la région. L’après-midi démarre sur les chapeaux de roues avec une thématique des plus intéressantes : Redesign-moi un salon ou comment imaginer la Fête du livre de demain voire de plus loin. Un après-midi durant lequel, dans la décontraction, nous allons nous interroger sur l’avenir des manifestations littéraires, questionner les axes futurs de ces dernières. La première partie réunit des auteurs (la marraine des Mots en Scène Gaëlle Nohant, Boualem Sansal, Chloé Delaume, Remy Vhernes), des étudiants de l’École supérieure d’art et design de Saint-Étienne (ESADSE), des designers (Julien De Sousa,

Continuer à lire

Tatou Juste appuie sur la touche culture

MUSIQUES | La 7ème édition du salon Tatou Juste se déroulera à Saint-Étienne les 10 et 11 novembre, présentant des solutions nouvelles, des biens et des services respectueux des hommes et de l’environnement. Mais cette année, au-delà du Parc Expo, une soirée Autour des Mots aura lieu au Fil le samedi soir avec notamment Rewind et MC Pampille. Nicolas Bros

Nicolas Bros | Mardi 16 octobre 2012

Tatou Juste appuie sur la touche culture

En mai 2005, quelques Stéphanoises et Stéphanois se regroupent afin de proposer un événement autour de la semaine du commerce équitable. Les 10 et 11 novembre 2012, le salon Tatou Juste organisée par l'association Consommer Autrement fêtera sa septième année d'existence en regroupant 126 exposants au Parc Expo. L'occasion de découvrir un ensemble d'initiatives d'associations, de citoyens et d'entrepreneurs locaux et régionaux autour d'une dizaine de thématiques très variées comme l'éco-habitat, l'habillement, les cosmétiques-bien être ou la mobilité douce, … « Au-delà d'un simple salon, Tatou Juste fourmille d'ateliers, de rencontres et même des spectacles. Une des grosses nouveautés cette année est la création d'un pôle La Culture Autrement » explique Laure Dieulouard de Tatou Juste. Une soirée-concert autour des mots Dans le cadre de cette ouverture au monde culturel, les organisateurs de Tatou Juste ont mis sur pied une soirée-concert avec plusieurs artistes locaux. « Nous voulions créer un moment de rassemblement ludique pendant Tatou Juste, assure Laure Dieulouard. Le concept de la soirée est basé sur le mélange entre des artistes

Continuer à lire