Des Noctambules à la Mine pour la Fête de la Musique

Devenue au fil des ans un rendez-vous incontournable de la Fête de la Musique stéphanoise, la Cour des Sons organisée par l'association Ciel! Les Noctambules fête sa dixième édition cette année. L'occasion de réunir un beau plateau d'artistes locaux dans un lieu inédit : le musée de la Mine pour 3 jours de concerts et de fête du 19 au 21 juin. Pour l'occasion la Cour des Sons devient la Mine des Sons.

Depuis 2002, l'association stéphanoise Ciel ! Les Noctambules, surtout connue pour son action de promotion et de diffusion de nombreux courts métrages, organise un événement marquant pour la fête de la Musique. Les Noctambules transformaient jusqu'à présent la cour de l'immeuble qui les héberge, rue Jacques Desgeorges à Saint-Étienne, en scène ouverte et gratuite. Lors des 9 éditions passées, près d'une centaine de groupe de la région ont eu l'occasion de se produire sur cette scène éphémère mais également d'obtenir un clip live réalisé par l'équipe des Noctambules. Cette année, afin de fêter comme il se doit sa dixième année d'existence, la Cour des Sons prend place sur le parvis du musée de la Mine pour 3 jours de concerts gratuits. « L'objectif de cette dixième édition reste identiques aux précédentes, explique Thierry Messager (alias Blaiz'), organisateur de la Mine des Sons, à savoir d'offrir un programme artistique transversal entre musique, vidéo et arts graphiques. L'occasion est également de revoir les groupes qui sont un peu les coups de cœur des Noctambules sur les dix ans de vie associative. »

Des souvenirs et des exclusivités

La programmation prévue pour ces trois jours retrace dix ans de concerts et de projections. Le mardi 19 juin sera consacré à un best of des Nuits du Court entrecoupé de pauses musicales orchestrées par le duo Guido & Lully, deux artistes travaillant la musique classique avec des formes sonores plus contemporaines. Le mercredi 20 juin, le moment marquant de la soirée des 10 bougies sera assurément la re-formation exclusive du groupe reggae-ska-rock Les Garagnas, qui se reformera comme au temps où il avait littéralement retourné la Cour des Sons il y a quelques années. Cette soirée sera également l'occasion de venir écouter en live les derniers albums de B R Oad Way Solo System Revolution et de Barrio Populo Désordre. Enfin la troisième soirée sera consacrée au travail des Maux par les Mots avec pour l'occasion deux gros temps forts. Le premier sera la prestation live du duo Hip Hop Jazz 12Mé & Raph qui pourrait être amené à évoluer après ce concert... Enfin, la présentation du projet Bloc avec Fisto, le cisailleur de mots stéphanois bien connu, entouré du Dj The Architect, du dessinateur Befour et des célèbres papiers-peintres Ella & Pitr.

Nicolas Bros 

Légende photo : La Cour des Sons fête ses dix ans et devient la Mine des Sons pour l'occasion

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Vendredi 29 janvier 2016 L'association Ciel ! Les Noctambules destinée à « favoriser la production et la diffusion du court-métrage sous toutes ses formes (fiction, docs, clips, (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter