Un petit coin de parapluie pour un public conquis

La compagnie Halte en fait justement une à l'Horme afin de terminer le second opus de leur dernière oeuvre "Le marchand de parapluie". Dès septembre le public pourra venir applaudir le premier opus pour reprendre rendez-vous en mai afin de voir le second. Coup de coeur de saison pour une compagnie made in Loire.

C'est encore Caroline Agher, chargée de la mission Culture à l'Horme, qui en parle le mieux. "On est tombé sur une pépite, un OVNI". L'envie d'aider un projet soutenu par le dispositif "Loire en sène". Elle évoque la beauté plastique et subjuguante que Grégoire Béranger a insufflé dans sa mise en scène. Le metteur en scène de la compagnie s'est attaqué à un chantier gigantesque en désirant monter cette "épopée musicale, diluvienne et fantastique". Le musicien, le poète et le rêveur se retrouvent associés dans cette oeuvre et reflettent les différentes facettes de celui qui sut tant porter "La rouille". Le marchand de parapluie c'est l'envie d'offrir au public une oeuvre ludique, accessible et populaire "mais pas populo". Cela tient du fait que c'est une aventure relevant du théâtre musical, un genre trop décrié et pas assez mis en valeur pour le metteur en scène. Alors qu'au travers des différentes compositions jalonnant les opus, la musique ouvre cette porte sur ce que Grégoire Béranger appelle "la boîte à fantasmes". Des fantasmes diluviens, ça coule de source! Le parapluie n'est pas de trop. De cet objet du quotidien à l'attrait esthétique et pratique est né un univers réunissant des personnages hauts en couleur. Autour d'une équipe de comédien à la couleur locale prononcée ( Barbara Galtier, Noël Faure, Aurélie-Nadia Pirrera, David Fournier) l'alchimie se crée: " c'est un peu comme si on avait pris des personnages de Kusturica et qu'on les mettait dans un film de Burton, ou bien un Walt Disney avec des héros sous ecstasy...".

Vous reprendrez bien quelques gouttes?

Il se dégage aussi quelque chose de l'ordre du conte. Il y a un écho du Magicien d'Oz et de Alice aux Pays des merveilles même si Grégoire Béranger site volontier Terry Gilliam, un des gourous des Monty Pythons. Ainsi dans ce premier opus, une malédiction va toucher nos personnages qui ont eu la malchance de toucher un parapluie maudit. Le reste tient dans une succession de tableaux joués, chantés, chorégraphiés. Voilà l'OVNI qui réapparaît ! De la volonté de faire du théâtre musical Grégoire Béranger transcende les frontières et plonge le spectateur dans un univers à la croisée du cirque, du théâtre classique et du music hall. L'écriture est belle, la musique efficace. On saluera la relation au métronome de Grégoire Béranger avec Aurélien Pommiers. Car si loin de chanter comme des casseroles pour se battre contre les tempêtes, les comédiens chanteurs sont accompagnés d'un quatuor de cuivre. Du coup on en redemande et on aura la joie de découvrir en 2013 le second opus "Sous les gouttes" avec une écriture plus épurée. Bonne embarcation sous et sur parapluie pour une aventure cette fois en pleine mer.

Le marchand de parapluie
le 29 septembre, 20h, espace culturel La Buire, L'Horme, le 18 janvier, 20h30, espace culturel de la Ricamarie

Sous les gouttes
le 25 janvier 20h30, espace culturel de la Ricamarie, le 24 mai, 20h, espace culturel La Buire

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 8 novembre 2023 Ils s’aiment d’un amour impossible qui les mènera tout droit à la mort. Roméo et Juliette, romance la plus connue de tous les temps, mais aussi Opéra de (...)
Mardi 31 octobre 2023 Chaque année pendant les vacances d’automne, l’opération Toiles de Mômes initiée par le GRAC (groupe régional d’actions cinématographiques) inonde les salles du (...)
Lundi 13 novembre 2023 Un futur dans lequel justice sociale et environnementale, respect des humains et du vivant dans sa globalité pourraient être des socles ? Du vent, du rêve, (...)
Mardi 31 octobre 2023 Édition raccourcie mais augmentée pour le festival Face à Face, dont l’objectif reste la visibilisation de la culture LGBTQIA+ et la lutte contre les LGBTQIAphobies. Tour d’horizon de cette 19e.
Mardi 31 octobre 2023 Dominés par un fort sentiment d'urgence, Send Me Love Letters cultive l'image d'un rock léché et élégant qui fleure bon les productions anglo-saxonnes du début (...)
Mardi 31 octobre 2023 Depuis plus de 11 ans, le Petit Bulletin vous déniche chaque mois les expositions les plus pertinentes à Sainté et alentour. Voici donc notre ultime sélection, laquelle fait une fois encore la preuve qu'un large éventail d'accrochages peut...
Lundi 13 novembre 2023 Quatre soirées, quatre artistes féminines, quatre univers, quatre nanas qui, chacune à leur manière, racontent des histoires qu’on a envie d’écouter. Lunar, (...)
Mardi 31 octobre 2023 Il fait partie des rappeurs qui noircissent des pages et des pages de textes, littérature à la ceinture et amour des mots dans le sac à dos. Georgio, 30 ans (...)
Mardi 31 octobre 2023 … Top, je suis le plus ancien festival du territoire ligérien dédié à la chanson francophone ; je régale les habitants de l’Ondaine, de Sainté et même de bien (...)
Lundi 13 novembre 2023 Ton 17 novembre est libre ? À la bonne heure ! Ce soir-là, c’est au choix : deux soirées, deux salles, deux ambiances, mais dans les deux cas, il s’agira (...)
Mardi 31 octobre 2023 « Pourquoi les jeunes ont envie de mourir ? » Un questionnement de départ, né après les attentats de 2015 en France. Une envie d’apporter sa pierre à l’édifice, (...)
Lundi 13 novembre 2023 « Le lundi, c’est nul, c’est le début de la semaine, et en plus, ya rien à faire le soir ». FAUX ! En plus de la ribambelle de choses qu’il est possible (...)
Lundi 13 novembre 2023 6 dates, 6 rendez-vous annuels devenus des incontournables pour les Stéphanois amateurs d’un théâtre de boulevard, populaire, souvent drôle et léger, créé à Paris (...)
Mercredi 8 novembre 2023 Un homme, une femme, et des chabadabada… Ou pas. Ensemble depuis toute la vie et c’était très long - d’autant que l’apnée du sommeil s’est invitée dans leurs (...)
Lundi 13 novembre 2023 Tandis que les feuilles se font plus orangées, le feu sacré du cirque se pare de ses couleurs les plus flamboyantes grâce aux 7 Collines, version fin d’année.
Lundi 13 novembre 2023 Après une première édition réussie, La Comédie de Saint-Étienne réitère le temps fort théâtral Courts-Circuits en ce mois de novembre, fédérant derrière elle plusieurs structures de la Loire.
Mardi 31 octobre 2023 Le Château de Goutelas organise en novembre une nouvelle édition de son festival Plurielles. Tour d’horizon d’un programme fort et engagé.
Mardi 3 octobre 2023 La deuxième édition des rencontres théâtrales Courts-circuits aura lieu du 14 au 24 novembre dans la Loire. Benoît Lambert et Sophie Chesne, directeur et co-directrice de La Comédie de Saint-Étienne et artisans de ce temps fort collectif, reviennent...
Mardi 3 octobre 2023 Nouvelle saison, nouveau directeur des affaires culturelles, futur nouveau théâtre : la culture à Montbrison, ou le changement dans la continuité.
Mardi 3 octobre 2023 Sur les cinq places du centre-ville et durant trois jours, la 37ème édition de la Fête du livre de Saint-Étienne invite plus de 200 auteurs à rencontrer le public. Portrait d'Axelle Redon, généreuse commissaire générale d'une manifestation à la fois...
Mardi 3 octobre 2023 À Saint-Just-Saint-Rambert, le cinéma le Family créé 15 jours d’événements pour célébrer l’inauguration de sa 8e salle. Tour d’horizon de cette belle fête du grand écran.
Mardi 3 octobre 2023 De même que Clouzot avait cherché à percer le Mystère Picasso, Wim Wenders tente d’élucider le secret Kiefer. Coïncidant avec la remise de son Prix Lumière (et précédant la sortie de Perfect Days), ce documentaire rappelle que le cinéaste a toujours...
Mardi 3 octobre 2023 En prendre plein les papilles, plein les yeux, et plein les oreilles en même temps ? Depuis 20 ans, cette proposition on ne peut plus complète est celle (...)
Mardi 3 octobre 2023 Parmi les nombreuses expositions à voir cet automne, voici nos coups de cœurs qui, une fois n'est pas coutume, font la part belle à la photographie.
Mardi 3 octobre 2023 Fini d’attendre, elle est de retour. La Positive Education Festival revient du 31 octobre au 5 novembre. Si elle pose pour la dernière fois ses platines à la Cité du Design, l’heure est à la célébration. Tour d’horizon sur cette 7e édition plus...
Mardi 3 octobre 2023 Pour son premier long métrage, Iris Kaltenbäck décortique la mécanique d’un mensonge : comment il se noue d’une manière naturelle et innocente, comment il s’amplifie de façon insensible et invisible jusqu’à un geste fatal. Une histoire de manque et...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X