Oxmo Puccino : "Je suis fier que le rap vive encore !"

Peau + Oxmo Puccino

La Forge

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Oxmo Puccino, c'est le rap français taille patron. Lyriciste de grand talent, le "Black Jacques Brel" comme on le surnomme, a su transcender sa musique jusqu'à la porter aux frontières du jazz tout en conservant une aura dans le monde du hip hop, pas toujours facile à satisfaire. Rencontre avec un grand monsieur avant son passage au Chambon-Feugerolles samedi 9 novembre. Propos Recueillis par Nicolas Bros

Petit Bulletin : Pourriez-vous décrire en quelques mots ce que vous souhaitez transmettre à travers votre musique ?
Oxmo Puccino : C'est une excellente question, très compliquée de répondre à cela. Transmettre des émotions, partager, échanger, réfléchir sur les mots, jouer avec pour rendre les choses plus belles.

Vous avez évolué au cours de votre carrière du rap "classique" vers d'autres sphères musicales, pourquoi ce choix de repousser les frontières ?
Il ne s'agit pas de quelque chose de réfléchi. C'est un sillon que je creuse, parfois je me trompe, parfois je désarçonne le public. Je travaille chaque jour l'écriture afin de me renouveler, trouver de nouveaux sujets et d'autres façons de dire et de décrire les choses. Ensuite je suis à la recherche de l'écrin qu'il faut pour porter les mots aux oreilles et au coeur des gens. Je lis beaucoup, m'imprègne de mille et une histoire de courants musicaux différents, pour essayer de proposer un univers qui m'est propre.

Quelle vision avez-vous de la scène rap actuelle ? Est-elle encore une terre de créations et d'innovations ?
Je suis fier que le rap vive encore ! Lorsque nous avons vécu l'arrivée de cette musique dans les années 80, jamais nous n'aurions pensé qu'elle marquerait ainsi l'histoire de la musique ! Le rap français est porté par de nombreuses grandes figures, il fait désormais parti de la culture populaire. Chacun essaye de construire son histoire, de développer son art. On voit de jeunes artistes aujourd'hui se réclamer d'artistes comme Akhenaton, NTM, moi-même. Ça fait chaud au coeur. Eux-mêmes travaillent pour renouveler le genre, exister, se faire entendre, émouvoir, amuser. Dans l'histoire de la musique, il y a la légende du "c'était mieux avant" ou "c'était mieux de notre temps". Il y a quelque chose d'hyper réac là-dedans. La musique vit, elle évolue avec son temps, son époque, son environnement, son histoire. Certains marquent leur temps plus que d'autres. A l'image de Medine récemment, les rappeurs remplissent désormais l'Olympia temple de la chanson française, vendent des disques et inspirent toutes les générations. Voir l'impact qu'ont des gens comme Orelsan ou Youssoupha sur le public est un grand plaisir, voir que Booba, 15 ans après, est toujours au top nécessite un travail important que les gens ignorent, voir 20Syl se balader d'Hocus Pocus à C2C avec la même réussite est quelque chose de très positif, voir l'énergie de la jeunesse de l'Entourage par exemple ou 3010 montre que cette musique a encore de belles heures à vivre.

Que représente l'album Roi Sans Carosse dans votre carrière ? Un retour vers une écriture "brute" après avoir sorti L'Arme de Paix ?
C'est un album important car pour la première fois j'ai composé avec ma guitare l'essentielle des chansons et qu'enfin il m'a permis de travailler avec Vincent Segal. Il a donc une place particulière dans mon coeur. Je suis arrivé avec mes maquettes faites à la maison. Je les ai présentées à Vincent Segal et Renaud Letang. Ils les ont écoutées avec beaucoup d'attention, ils ont compris ce dont j'avais envie, une production fine et précise mais avec peu d'éléments, préserver la musicalité, mettre en valeur les mots et leur donner la force recherchée.                                                                                   

Vous tournez depuis plus d'un an avec Roi Sans Carosse, est-ce que votre prestation live a évolué depuis le début de la tournée ?
Complètement. Au fur et à mesure, on a fait évolué le spectacle, la scénographie, l'ordre des chansons. On a enlevé certains titres, on en a rajouté. Et puis surtout il y a cette alchimie de groupe. Chaque soir, mes musiciens me surprennent, réinventent les titres. Et là encore, nous adaptons le spectacle aux salles également. Cet automne, nous jouons dans des salles assises, on travaille pour adapter le spectacle, le rendre agréable pour le public. On aborde pas un concert dans un festival comme Les Vieilles Charrues comme dans un théâtre. Je ne vois pas poindre l'ennui mais la peur du moment où la tournée va devoir s'arrêter. 

Sous quelle forme musicale et scénique vous présenterez-vous aux Oreilles en Pointe au Chambon-Feugerolles samedi ? 
Je suis accompagné d'un batteur (JB Cortot), d'un clavier/rhodes (PL Jamain), d'un guitariste (E. Ardan) et d'un bassiste qui est aussi mon directeur musical sur scène (C. Aguiar). Nous sommes une équipe de 10 sur la route. On a beaucoup travaillé les lumières. Au bout de 80 concerts, on continue de travailler chaque jour des petits détails, on essaye de trouver de nouvelles idées pour améliorer le spectacle. Nous jouons des titres du dernier album mais aussi des anciens albums.

Est-ce que la scène est devenue pour vous la "raison" du disque ?
Je ne raisonne pas ainsi. Je réfléchis effectivement lorsque j'écris mes chansons à ce qu'elles pourraient donner sur scène. La tournée est une experience extraordinaire car encore une fois j'ai la chance d'avoir une équipe magnifique, généreuse, humaine et talentueuse à mes côtés. On travaille dur, le rythme est intense mais le plaisir tellement grand de pouvoir jouer devant un public attentif, réactif qui nous donne tellement. C'est un moment de vérité, un instant d'échange magnifique, une parenthèse de bonheur à partager. Les chansons prennent une autre dimension, les anciennes vivent une seconde jeunesse.

En avez-vous marre que l'on vous surnomme le Black Jacques Brel ?
C'est plutôt un honneur que de me donner ce sobriquet. Ce qui m'amuse c'est que beaucoup me l'attribuent sans connaître mon travail, parfois même sans bien connaître celui de Jacques Brel. Il y a deux raisons qui ont donné lieu à cette comparaison. Tout d'abord j'avais repris il y a quelques années,  Ces gens-là et puis mon second album s'appelait L'amour est mort,  au même moment était sorti un titre inédit de Jacques Brel qui portait également ce nom. Autant d'éléments qui ont contribué à l'attribution de ce surnom.

Enfin, d'où vient votre nom d'Oxmo Puccino ?
C'est un mélange des genres. C'est à la fois un clin d'oeil au cinéma de Scorcese et comme je suis passionné de dessin, je voulais un nom graphique fait de X et de O. Ainsi est né Oxmo Puccino.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 31 octobre 2023 … Top, je suis le plus ancien festival du territoire ligérien dédié à la chanson francophone ; je régale les habitants de l’Ondaine, de Sainté et même de bien (...)
Lundi 11 septembre 2023 Depuis près de quinze ans, Buridane trimballe sa poésie intime et sensible sur les scènes hexagonales. Auteur, compositrice et interprète, la native de Rouen (...)
Mercredi 5 juillet 2023 Depuis plus de trente ans, le village de Craponne-sur-Arzon revêt ses habits de lumière le temps d'un week-end estival pour célébrer la culture américaine. Au (...)
Vendredi 23 juin 2023 Difficile de penser à l’été qui nous attend un jour de pluie ? Projetons-nous à la rentrée ! Pour sa 45e édition, le Rhino Jazz(s) pointe sa corne en direction d’un parcours musical audacieux et comme toujours super-quali.
Mardi 6 juin 2023 Du 6 au 9 juin, le festival culturel universitaire de Jean Monnet revient pour le plus grand plaisir de tous. Avec plus de 350 artistes et 40 spectacles et concerts, le Fest’U est aujourd’hui le plus grand événement universitaire de France. Retour...
Dimanche 28 mai 2023 Fiers de leur territoire d’origine et engagés en faveur du vivre ensemble et de la solidarité stéphanoise, les frangins de Terrenoire annoncent la création d’un festival, au cœur du parc du château de la Perrotière. Quelques détails, en attendant un...
Mardi 23 mai 2023 Edggar, comme Edgar, mais avec 2 G. Edggar, comme une musique assez singulière et évolutive, qui mêle suffisamment d’ingrédients pour pouvoir séduire bien (...)
Mardi 28 février 2023 Jetant un pavé dans la marre, Réponses Photo présentait le mois dernier (pour la première fois en couverture d'un magazine photo en France) une image générée par (...)
Mardi 28 février 2023 Le Château du Rozier de Feurs laisse carte blanche au talentueux collectif de rappeurs DYE. Composée de trois jeunes artistes de la région, Khey,  Neij et (...)
Mercredi 1 février 2023 Que de destinées et de parcours de vies se nouent et se jouent sur les écrans de février, où l’on se demande souvent s’il vaut mieux être, avoir été ou devenir ! En tout cas, cela incite au mouvement…
Lundi 13 février 2023 Phénomène aussi percutant que galvanisant, les Nantais d’Uzi Freyja font une escale remarquée aux Mardis du Grand Marais de Riorges, ce 14 février. Porté par l’incandescente Kelly Rose, le groupe se distingue par son flow impeccable, ses punchlines...
Lundi 20 février 2023 C’est en 2007 que Nina Goern et Yohan Hennequin décident de former le duo Cats On Trees. Posés sur une dialectique piano-batterie, leurs textes (...)
Mardi 21 février 2023 Le Pax ouvre ses portes à de nouveaux talents lors du festival Seul.e en scène. Les performeurs «prennent le mic '» puis possession de la scène à tour de rôle. (...)
Lundi 16 janvier 2023 Incontournable institution du paysage culturel stéphanois depuis quarante ans, le Méliès est l’exemple même du cinéma indépendant qui a su grandir et s’adapter, sans trahir sa mission première : défendre des films de qualité dans un cadre convivial...
Mercredi 11 janvier 2023 Après sa très originale transposition de Martin Eden dans l’Italie fasciste, Pietro Marcello signe une fresque intime aux accents hugoliens convoquant le spectre de la Grande Guerre et le merveilleux de l’élévation par l’art. Un conte réaliste...
Mercredi 7 décembre 2022 Après un album, une pause, un autre album, des dizaines de vidéos et des centaines de bons mots, MC Pampille revient aujourd’hui avec un nouveau projet de seul en scène…
Lundi 7 novembre 2022 Au rythme des marées, le festival des Oreilles en Pointe garde son cap et demeure à ce jour le plus ancien festival ligérien dédié à la chanson française. Avec 7 soirées concoctées à feu doux, la 31ème édition s’annonce à la fois alléchante et...
Mardi 27 septembre 2022 Elle est prête à mettre le feu sur la scène du Fil. Entre rap et chant, Chilla a un flow de malade. Elle s’est imposée sur la scène urbaine depuis plusieurs (...)
Mardi 6 septembre 2022 On l’avait annoncé au début de cette année, malheureusement cette saleté d’épidémie en avait décidé autrement. 7 mois après, ça y est, le précieux est enfin là : le vinyle de (...)
Mercredi 21 septembre 2022 Les frères Herrerias sont de retour pour une dernière sur la scène locale ! Natifs de Saint-Etienne, le talentueux duo se lance dans une nouvelle conquête de (...)
Mercredi 6 juillet 2022 Circassien et voltigeur équestre également devenu fauconnier, l’intrépide directeur de la Volerie du Forez laisse depuis toujours la passion et la sensibilité le guider. Résultat : un parcours singulier et un lieu enchanteur, au service du public...
Mardi 5 juillet 2022 Depuis des lustres (1988 pour être précis), Craponne-sur-Arzon fait figure de référence sur la planète Country Music. Mais après quelques éditions compliquées et à (...)
Mardi 5 juillet 2022 C’est devenu l’un des incontournables de l’été dans la Loire. Le Foreztival revient pour une 16ème édition avec une programmation aux petits oignons. Après deux années passées à la trappe, les festivaliers pourront enfin fouler les champs de...
Mardi 26 avril 2022 Toujours là, ces types en costards Paul Smith et pompes en cuir qui brille. Toujours là, ces poignées de mains viriles à qui serrera le plus fort. Toujours là, (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X