Anton Tchekhov 1890

Anton Tchekhov 1890
De René Féret (Fr, 1h36) avec Nicolas Giraud, Lolita Chammah...

Un biopic anachronique et scolaire de René Féret autour de l’auteur russe — ici en version française.

Comme il l’avait fait pour Nannerl, la sœur de Mozart, René Féret consacre à Anton Tchekhov un biopic en costumes qui louvoie entre académisme télévisuel et volonté de ne pas se laisser embastiller par sa reconstitution.

à lire aussi : Nannerl, la sœur de Mozart

Projet bizarre, assez ingrat, qui récupère des défauts de tous côtés, que ce soit dans des dialogues beaucoup trop sentencieux et littéraires ou dans une caméra à l’épaule qui, loin de donner de l’énergie à la mise en scène — comme chez Benoît Jacquot, quand il est en forme — souligne surtout le manque de moyens de l’entreprise.

Il y a aussi cette manière très scolaire d’exposer sa thèse sur l’auteur : médecin modeste et pétri d’un sentiment de culpabilité et d’impuissance, Tchekhov — Nicolas Giraud qui, comme les autres jeunes acteurs du film, paraît frappé d’anachronisme — ne s’épanouit pas non plus dans la littérature, se jugeant indigne des honneurs qu’on lui consacre. Il faudra qu’il s’exile dans un bagne pour que ses deux vocations se rejoignent et que Tchékhov parvienne à une forme de paix intérieure. C’est d’ailleurs le meilleur moment du film, celui où il trouve son ton et la juste distance pour filmer son personnage.

Il n’empêche : ce cinéma est tout de même très suranné, et conviendrait bien mieux aux soirées "culturelles" sur les chaînes du service public.

Christophe Chabert

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Lundi 15 décembre 2014 De Sophie Letourneur (Fr, 1h27) avec Lolita Chammah, Benjamin Biolay, Félix Moati…
Lundi 26 mars 2012 Jacques Bonnaffé, celui qui va "écrire oralement" les mots de Jean-Pierre Verheggen à la Comédie, demeure un acharné de l'exigence théâtrale. Quelque part entre Paris et Saint-Etienne, Desproges et Rousseau, retour sur une rencontre téléphonique,...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter