article partenaire
RCW 86, rémanent coloré.

Notre sélection Fête de la Musique 2015

Cyld et B-Odd + Raphaël Herrerias + Fantasia Orchestra + [Novox] vs Pockemon Crew + Toto Posto & Barilla Sisters

Place Jean Jaurès

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Gigantesque rassemblement populaire avec son lot de casseroles mais aussi (et surtout) de découvertes d'un soir (ou de plusieurs), la Fête de la Musique s'étoffe cette année avec un gros week-end en perspective (20/21 et parfois 22 juin) où la musique classique prendra une place prépondérante. Mais au milieu de ce pot pourri de styles musicaux (hors classique), petit tour d'horizon des groupes qu'il faudra avoir entendu pour dire aux collègues moroses : «oui j'y étais et c'était bon !» NB

Pas mielleuse pour trois sous, la musique de Raphaël Herrerias est plutôt de bonne facture. L'Appelou a signé avec J'étais l'oiseau soudain, un mini-album très prometteur en début d'année. En live, le garçon s'éclate et a finalement très bien su gérer la pente escarpée de l'après télé-crochet (NDLR : il participait à X-Factor en 2011). Entre initimisme et énergie communicative, Herrerias aura une heure pour séduire les Stéphanois(e)s - ce qui, entre nous, ne devrait pas poser trop de souci.

Loin de la campagne, les coqs chantent encore plus fort. Deej'O et The Architect, deux noms de plus en plus incontournables de la scène stéphanoise, s'empareront des platines place de l'Hôtel-de-Ville de Saint-Étienne avec leur projet L'Entourloop. On vous en a déjà parlé plusieurs fois dans ces colonnes mais ce duo vaut réellement le détour. Triturant samples et gimmicks sonores, L'Entourloop impose un bangin'style hip hop/reggae à la sauce frenchies. Rafraîchissant et dansant.

Une avalanche de notes

Si d'humeur, vous aviez envie de vous laisser emporter par la note bleue, alors ce sera place Dorian que vous devrez vous rendre avec notamment la venue du septet de Vincent Périer et de la chanteuse Céline Kaméni. Partant d'un jazz accessible, Vincent Périer réarrange les hymnes jazz d'une manière audacieuse et géniale. Accompagné de la sublime voix de Céline Kaméni, le résultat est copieux mais on en demande encore.

Du côté des sons "plus velus", retenons les groupes Doorsfall et Turn Off Your Brain pour leur électro-rock assumé et inscrit dans l'air du temps ainsi que The Toad Elevating Moment et leur rock plus traditionnel mais tout aussi efficace.

Concernant l'électro, ça se passera principalement et pour la quatrième année consécutive au Musée de la Mine où deux scènes seront prévues le samedi soir. Du multistyle, depuis l'électro hip hop de Red Bong jusqu'à la trance de Tilt.


Noyé dans une programmation plus large, le hip hop aura sa part du gâteau avec notamment d'un côté le "rappeur-réalisateur de docus" 12Mé et son rap inspiré et de l'autre, le Lyonnais ZedO lui également chantre d'un hip hop à l'instrumental travaillée et ancrée dans le groove, soutenue par riffs et samples chaleureux.

Enfin, un petit événement avec les deux prestations du Choeur lyrique de l'Opéra de Saint-Étienne, le 21 juin sur la scène de la place Jean Jaurès. Une occasion pour toutes et tous de découvrir ce magnifique ensemble de voix d'exception qui reprendront plusieurs "tubes" de la Grande Musique.

- Raphaël Herrerias, samedi 20 juin à 19h, place Jean Jaurès
- 12Mé, Doorsfall et L'Entourloop, samedi 20 juin dès 21h, place de l'Hôtel de Ville
- Vincent Périer 7tet & Céline Kaméni, samedi 20 juin à 22h30, place Dorian
- ZedO, samedi 20 juin à 20h50, place Chavanelle
- Les Sons de la Mine, samedi 20 juin 21h30/2h30, Parc-Musée de la Mine

- Choeur lyrique de l'Opéra, dimanche 21 juin dès 17h, Place Jean Jaurès

Légende photo : Raphaël Herrerias

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 26 avril 2022 De confinements en couvre-feux, la pandémie aurait presque fait oublier qu’un festival de musiques est avant tout un temps de convivialité partagée, entre amis, dans une foule de mélomanes raisonnablement...
Mardi 26 avril 2022 D’un point d’ancrage à un autre, l’artiste stéphanois porte en lui l’errance joyeuse de ceux qui savent accueillir la vie. Des sens en éveil, une gamberge qui va loin quitte à prendre son temps : portrait d’un poète en quête d’infini.  
Mardi 26 avril 2022 Comme chaque mois, le Méliès Saint-François vous convie à sa grande soirée Quiz, dédiée cette fois-ci (...)
Mardi 26 avril 2022 Voici une belle promesse que nous fait l'Opéra de Saint-Etienne. Tout le monde connaît l'histoire de Lancelot, chevalier de la Table (...)
Mardi 26 avril 2022 Fatigue passagère et moral dans les chaussettes ? La rédaction du Petit Bulletin est là pour prendre soin de ses lecteurs, avec un traitement imparable : les concerts. Et quoi de mieux que le Paroles & Musiques pour se...
Mardi 26 avril 2022 Plus on progresse, plus on se fait du mal et plus on se tue, à petit feu. Avec Bienvenue dans l’espèce humaine, Benoît (...)
Mardi 26 avril 2022 Gerard Watkins revisite le chef-d’œuvre shakespearien à travers le prisme des sixties : pantalons pattes (...)
Mardi 26 avril 2022 Hugo, 23 ans, étudiant en sciences humaines, oscille entre ses origines algériennes et françaises. Lorsque sa mère le (...)
Mercredi 13 avril 2022 Direction le restaurant de la Cité du Design pour un menu du jour digne d’une bonne brasserie avec une vue sur un jardin d’hiver étonnant.
Mercredi 6 avril 2022 Le thème : Bifurcations. La promesse : quatre mois de grande fête autour du design, à laquelle tous les Stéphanois pourraient prendre part. Les questions : la biennale Design sera-t-elle accessible à tous les publics, suffisamment...
Mercredi 6 avril 2022 Troupe amateure mais aussi qualitative que les pros, la LISA organise dès dimanche sa semaine de l’impro, avec au menu, différentes formules… Et pas mal de rigolade.
Mercredi 6 avril 2022 Envie de bamboche, d’une ambiance festive, et de gros son ? Check la liste des soirées qui arrivent, et prépare ton agenda (et ta tenue de gala) : ça sent la grosse bringue.
Mardi 29 mars 2022 Par Sibylle Brunel. Quand les petites bêtises entrainent les grosses, il est difficile de prouver que l’on peut encore répondre à la norme. A-t-on seulement (...)
Mardi 29 mars 2022 Des dernières Biennales Design stéphanoises aux salons du Conseil de l’Union Européenne à Bruxelles, la créatrice textile Jeanne Goutelle marque peu à peu de son empreinte colorée et responsable une œuvre où le réemploi de tissus industriels permet...
Mardi 29 mars 2022 Durant les quatre mois qui vont suivre, la Biennale Design de Saint-Étienne nous invite à « bifurquer ». Envisager la société telle qu’elle est, l’envisager ensuite telle que l’on aimerait qu’elle soit… Puis envisager les chemins possibles...
Mardi 29 mars 2022 Notre civilisation s’effondre, tous les scientifiques le disent. Oui mais alors… Que faire ? Vaste sujet, pourvu que l’on (...)
Mardi 29 mars 2022 Et si la décolonisation n’avait été qu’une succession d’échecs dont on voit et paie encore les pots (...)
Mardi 29 mars 2022 Il y a ceux qui font des goûters d’anniversaire, et puis il y a Positive Education. L’association stéphanoise, à l’origine du Positive Education Festival (que l’on ne présente plus) fête cette année ses dix ans, en sillonnant les routes de France...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter