article partenaire
Nouveau cratère sur Mars

Peuple de l'Herbe : «Notre ouverture d'esprit fait partie de notre identité»

Barrio Populo + Asian Dub Foundation + Biga Ranx + Le Peuple de l'Herbe

Palais des Spectacles

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Fondé en 1997, le collectif Le Peuple de l’Herbe a sorti en 2014 son septième album "Next Level". Plus rock, cet album a marqué le retour sur scène du Peuple qui passera au Palais des Spectacles, en clôture du festival Paroles et Musiques, aux côtés d'autres "anciens" que sont les Anglais d'Asian Dub Foundation. Rencontre avec Psychostick, le batteur du groupe. Propos recueillis par Marlène Thomas.

En plus de quinze ans d’existence, votre groupe a connu de nombreux changements. Avec Next Level, vous avez pris un virage plus "rock". Ne craignez vous pas de décevoir votre public ?
Psychostick : Non, car dans nos albums précédents nous avons toujours mis un point d’honneur à ne pas nous enfermer dans un style précis. La guitare avait déjà été intégrée à plusieurs titres de nos précédents albums. Et puis, Next Level n’est pas non plus un album de rock’n’roll ! Je comprends que certaines personnes puissent être déçues ou du moins déstabilisées, mais notre ouverture d’esprit fait également partie de notre identité.

La guitare remplace désormais la trompette comme élément mélodique principal, comment s’est passée la transition ?
Avant que Varou, le guitariste, n'arrive, nous avions déjà composé quelques chansons. Nous avons donc dû adapter nos titres à ce nouvel instrument, en intégrant les nouvelles idées de Varou. Je dirais que c’est presque plus facile de cette manière. La trompette est un instrument peu courant dans la musique électro. C’est un instrument certes mélodique mais presque soliste. Soit il est soliste, soit il est en section rythmique, alors qu’une guitare remplit les deux rôles. Les éléments sont ainsi plus faciles à intégrer. La guitare a un champ de possibilités très variées, elle peut tout aussi bien jouer du rock, du funk, de l’électro... La trompette restera toujours de la trompette. Pour la tournée, nous avons décidé de prendre un tromboniste afin de pouvoir continuer à jouer nos anciens morceaux avec des cuivres. Il n’y a qu’un seul tromboniste sur scène mais deux musiciens se relaient. À l’avenir, il est possible qu’il y ait de nouvelles collaborations...

Comment décririez-vous l’évolution de votre musique et de ses influences ?
En 1997, l’influence principale du groupe était le hip-hop mais aussi, tous les premiers courants de la musique électronique : le trip hop, le dub, la jungle... Nous apportons chacun nos goûts personnels. Le Dj du Peuple et moi-même organisons, en parallèle du travail lié au collectif, des soirées. Cela nous permet de rester au courant de l’évolution musicale. Nous piochons de-ci de-là des sons, des idées tout en restant le Peuple de l’Herbe. Nous ne sortirons pas prochainement un album dubstep et nous ne comptons pas non plus changer radicalement, mais nous restons malgré tout ouverts et à l’écoute de ce qui se fait. Ce qui est compliqué c’est de ne pas tomber dans la copie de ce qu’il se fait maintenant tout en gardant l’esprit et l'identité du Peuple...

Nous réfléchissons à l'enregistrement d'un EP de reprises.

Comment se passe votre tournée ?
La tournée se passe bien. Beaucoup de dates se sont déroulées entre novembre et décembre. Désormais, nous nous attaquons aux festivals. Nous jouons presque tous les week-ends. Nous serons à Paroles et Musiques, Solidays, Musik à pile, Décibulles … et puis d’autres festivals où nous ne nous étions pas produits auparavant. Cela nous permet de rencontrer une autre partie de notre public. La Belgique, la Hollande et l'Espagne font aussi partie de nos destinations. La Belgique est un peu notre second pays. Notre label d'origine était belge, donc nous avons très souvent joué à Bruxelles, même plus souvent qu’à Lyon...

Pourquoi avoir attendu tant de temps avant de sortir votre album Next level ?
Cela ne m’a pas paru très long. Nous avons arrêté la tournée de Master of Time fin 2012, le travail a été repris début 2013. Les départs de N’Zeng et Sir Jean en septembre 2013 nous ont ralentis pendant quelques mois. Le temps de prendre des décisions et de trouver un autre musicien... Nous nous sommes ensuite remis au travail. Deux ans c’est assez raisonnable pour sortir un nouvel album. Cela ne serait pas possible de faire une tournée chaque année, le public se lasserait...La question de l’arrêt du groupe s’est posée après ces deux départs. Nous n’étions plus que trois et avions besoin d’un nouvel instrument mélodique. Mais, ce doute a vite été balayé par l’envie de chacun de continuer. Nous commençons d’ailleurs à préparer le prochain album. Nous sommes encore dans la phase de recherche d’idées. Nous réfléchissons également à l'enregistrement d'un EP de reprises. Mais cela n’est pas encore officiel...

Le Peuple de l'Herbe + Asian Dub Foundation + Biga RanX + Barrio Populo, samedi 13 juin dès 18h30, au Palais des Spectacles, dans le cadre du festival Paroles & Musiques

Légende photo : Les cinq membres du Peuple de l'Herbe

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 26 avril 2022 De confinements en couvre-feux, la pandémie aurait presque fait oublier qu’un festival de musiques est avant tout un temps de convivialité partagée, entre amis, dans une foule de mélomanes raisonnablement...
Mardi 26 avril 2022 D’un point d’ancrage à un autre, l’artiste stéphanois porte en lui l’errance joyeuse de ceux qui savent accueillir la vie. Des sens en éveil, une gamberge qui va loin quitte à prendre son temps : portrait d’un poète en quête d’infini.  
Jeudi 17 mars 2022 L’intégralité de la programmation du festival stéphanois a été dévoilée ce jeudi par les organisateurs de l’événement. Au menu cette année, une affiche teintée de découvertes, comme au bon vieux temps.
Mercredi 9 février 2022 Pour sa 30e édition, le festival Paroles et Musiques mettra l’accent sur la découverte musicale, avec, à l’affiche, les peut-être futures pépites de demain… Qui côtoieront bien sûr, les artistes installés sur la scène musicale française depuis déjà...
Mercredi 9 février 2022 Pour sa 30e édition, le festival Paroles et Musiques mettra l’accent sur la découverte musicale, avec, à l’affiche, les peut-être futures pépites de demain… Qui côtoieront bien sûr, les artistes installés sur la scène musicale française depuis déjà...
Jeudi 10 décembre 2020 Une bonne nouvelle dans cette période de doute perpétuel... Le festival Paroles & Musiques avance ses pions et dévoile sa prog' complète pour sa 30e édition prévue du 17 au 23 mai 2021. Une liste d'artistes équilibrée et qui fait envie.
Mardi 6 octobre 2020 Joseph Chedid a trouvé son chemin. Une voie où se mêlent sa personnalité, sa sincérité et son affranchissement familial. "Source", sorti en 2019, est un opus riche arborant puissance et vulnérabilité assumée. Joseph Chedid se fait un nom et une...
Jeudi 1 octobre 2020 Il existe des moments d’exception et de plénitude que seuls la culture et l’art peuvent apporter. Le premier album du duo Terrenoire est de ceux-là. Raphaël et Théo Herrerias sont une fierté pour notre territoire stéphanois. De véritables artisans...
Vendredi 25 septembre 2020 Son trentième anniversaire se déroulera du 17 au 23 mai 2021. Le festival Paroles & Musiques, après avoir dû annuler son édition 2020, proposera 6 jours de festivités musicales avec notmament des noms qui ont marqué le rendez-vous musical de...
Mercredi 4 décembre 2019 Après des expériences au sein d'Elephanz, Pegase et Rhum for Pauline, Thibaud Vanhooland s'est envolé en solo avec le projet Voyou. Coloré mais aussi profond, l'univers de ce jeune auteur, compositeur et interprète est intéressant. Rencontre avec un...
Mercredi 31 octobre 2018 Alors que le cinéma français lui fait les yeux doux depuis une petite dizaine d’années, Manu Payet remonte sur scène pour un deuxième one-man où il se livre… quasi entièrement. Rencontre.
Mardi 6 février 2018 Incontournable sur YouTube où il a successivement "cassé la télé", organisé une "tournée des barbeuks" et mis en ligne des sketchs et spectacles inédits, le jeune humoriste Haroun est désormais en tournée. Il passera au Centre des Congrès pour le...
Mardi 28 novembre 2017 Le funambule électronicien Rone est de retour avec "Mirapolis", un quatrième album plus coloré et aux sons mêlant encore davantage électronique et organique. Sublimé par une pochette et un univers dessiné par Michel Gondry, cet opus est une envolée...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter