Prospère, la Chaise-Dieu !

Emmanuelle Bertrand & Pascal Amoyel + Sylvia Bergé (lecture)

Ville du Puy-en-Velay

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

La «Casa Dei» ne connaît (presque) pas la crise. Aujourd'hui, le club des «grandes maisons» se mue en refuge d'altitude pour un public dérouté par la confusion des genres musicaux. Alors élitisme ou simplement culture de l'excellence ? Alain Koenig

Le festival renoue avec son ADN en confiant l'ouverture du bal au luxueux tandem Emmanuelle Bertrand – Pascal Amoyel. Ce dernier n'est-il pas en effet le disciple de György Cziffra, fondateur de ce grand rendez-vous en 1966 ? L'ambitus sonore impressionnant des deux complices dominera : Bach, Schumann, Chopin, rien de moins ! L'édition 2015 s'articule autour d'événements tous plus enthousiasmants les uns que les autres, et il faudra jouer des coudes pour faire partie des «happy few du jubé», expression d'une célèbre musicologue ! En convoquant Bach, Haendel et Scarlatti, tous trois nés en 1685, l'équipe du festival entrouvre la porte du Jardin d’Éden. Que serait, en effet, La Chaise-Dieu sans un hommage appuyé au compositeur dont la restitution du portrait a fait couler beaucoup d'encre: le Cantor de Leipzig ? Dans ce verger luxuriant, deux soirées seront consacrées à sa Messe en si, autre retour aux sources de la musique d'un Occident que l'on voit s'essouffler tous les jours un peu plus.

Les "émergents" sont français !

Tout a été écrit sur cette "Pierre de Rosette", œuvre enivrante, déraisonnable, démesurée, kilomètre zéro de l'harmonie et de la mélodie modernes, aux fugues ébouriffantes, même pour un chauve ! N'est-ce pas d'ailleurs par une interprétation rédemptrice de la partition originelle du chef d’œuvre (Missa 1733) que le jeune prodige Raphaël Pichon a bouleversé toutes les discographies existantes ? Invité à La Chaise-Dieu, il l'est, dans un répertoire où on ne l'attendait pas, mais dans lequel il triomphera, comme il l'a fait récemment avec Mozart : le Requiem allemand de Brahms, version deux pianos. Ne boudons pas notre plaisir de voir également à l'affiche de cette noble institution un jeune chef français, violoncelliste de formation, Alexandre Bloch. Sa fougue contagieuse a déjà été saluée par les musiciens des plus grands orchestres, comme le Concertgebouw, le London Symphony, ou plus récemment l'ONL. L'entendre à la tête de l'Orchestre National de Lille diriger le Concerto pour violoncelle de Schumann, avec une autre pousse de la pépinière française, Edgar Moreau, sera l'un des temps forts d'une édition particulièrement riche en nouveaux talents. La Première Symphonie de Beethoven, trop rarement jouée, ainsi que la Huitième de Dvorák, par la même phalange, viendront compléter une offre déjà très longue en bouche.

Festival de La Chaise-Dieu, du 21 au 30 août, en Haute-Loire / www.chaise-dieu.com

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 9 septembre 2020 Après quelques tâtonnements, le festival Baroque en Forez revient en force, en puisant à la source de son ADN. Qui d'autre que le grand Jean-Sébastien pouvait (...)
Mardi 5 novembre 2019 Alors que son CD consacré aux Suites pour violoncelle de Bach provoque quelques répliques sismiques, assurément prévisibles, Emmanuelle Bertrand, mue par le (...)
Mardi 3 septembre 2019 Fort heureusement, elles n’ont pas attendu les réseaux sociaux, le grand buzz des chaînes en continu, ni l'anathème porcin pour avoir du talent, avec (...)
Mardi 2 juillet 2019 Fier et altier, le promontoire de l'Abbatiale Saint-Robert domine le granit alentour. Par son imposante stature, musicale et symbolique, le phare de cet estuaire spirituel évoque la traversée de noirs rivages de l'Antiquité.
Mercredi 9 janvier 2019 Mûri au soleil des éditions précédentes, le projet d'un festival dédié au Cantor aboutit enfin. Quelle fête ! Un rosaire de chefs d'œuvres et de têtes (...)
Mardi 3 juillet 2018 Le jubé jubile... calfeutré, à l'abri des alizés, de l'autan, et autres impertinents siroccos, il n'entendra souffler cette année, que la familière et rassurante (...)
Mardi 4 juillet 2017 Sous la bienveillante tutelle de leurs parrains attentifs, Emmanuelle Bertrand et Pascal Amoyel, l'Estival de la Bâtie-2017 égrène son chapelet sur le département : la chasse au trésor est ouverte.
Vendredi 12 mai 2017 L'Estival de la Bâtie revient sur le devant de la scène du 28 juin au 21 juillet. Toujours pluridisciplinaire, le festival propose une soixantaine d'événements et spectacles pour tous mais avec une orientation marquée vers la musique classique avec...
Mardi 2 mai 2017 Direction artistique de plusieurs festivals, sortie d'un nouveau CD, l'ambassadrice du violoncelle français, grande dévoreuse de kilomètres, mérite bien une pause sur la terre de son enfance, pas plus de 24 heures...
Mardi 5 juillet 2016 "Style" musical déjà très actif dans la région en matière de festivals, la musique classique verra un nouveau rendez-vous pointer le bout de son nez dès juillet (...)
Mardi 5 juillet 2016 Voici tout juste un demi-siècle que la célèbre " retraite " bénédictine de La Chaise-Dieu, picotée par le zéphyr du septentrion, enivre esthètes et mélomanes. Pas du tout l'âge de la retraite...
Mardi 31 mai 2016 Bling-Bling et Lang-Lang n'ont qu'à bien se tenir ! C'est un "sacre du printemps" pour Pascal Amoyel, grand félin du clavier : un CD des Polonaises de Chopin, un nouveau spectacle musical, une actualité préfigurant une hausse du mercure...
Vendredi 29 avril 2016 L'Estival de la Bâtie marquera sa sixième édition cette année, du 30 juin au 23 juillet, avec un programme équilibré et intéressant entre musique classique, jazz, sono mondiale et spectacle vivant. Revue de spectacles. NB
Vendredi 18 janvier 2013 Sortie d’un nouveau CD consacré à Chostakovitch, une tournée en France et dans le monde, le concert d’ouverture du festival "Jeunes talents” de Montrond-les-Bains... Il était temps de faire le point avec la plus envoûtante des violoncellistes...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter