Les lieux du jazz en Rhône-Alpes

Festivals, salles de concerts, associations programmatrice, ... le jazz est partout en Rhône-Alpes. Panorama d'un style transversal qui tisse sa toile en Rhône-Alpes comme ailleurs. Niko Rodamel

Les lieux de diffusion sont désormais nombreux en Rhône-alpes, des clubs ont vu le jour un peu partout, des municipalités ouvrent leurs saisons culturelles au jazz ou au blues, des bars ou des restaurants programment des groupes chaque semaine, des auberges rurales accueillent des musiciens le temps d’un week-end et des aficionados organisent même des concerts en appartements. Signe que les temps changent : le jazz entre aussi de plein pied dans les Salles de Musiques Actuelles. Mais les temps forts du jazz restent bien sûr les festivals et pas seulement pendant la période estivale.

à lire aussi : Jazz is not dead

L'importance des festivals

Parmi les plus importants rendez-vous annuels, le mastodonte Jazz à Vienne fait figure de locomotive devant tous les autres festivals régionaux. Avec deux cent mille festivaliers l’an passé, le géant se situe en bonne place dans le top-ten des manifestations culturelles françaises. Cette année, Jazz à Vienne proposera pas moins de deux cent concerts, du 28 juin au 15 juillet, avec chaque jour de la musique non-stop de midi à deux heures du matin. À noter que les trois quarts des spectacles proposés à Vienne sont gratuits puisque seuls ceux joués au théâtre antique restent payants.
Après la démission de Stéphane Kochoyan, Samuel Riblier prend la direction du festival et c’est le jeune Benjamin Tanguy qui chapote désormais l’équipe de programmation. Jazz à Vienne se renouvelle donc peu à peu, c’est une bonne chose, bénéficiant de toute l’expérience du fondateur historique Jean-Paul Boutellier qui n’est jamais loin. Flegmatique, l’homme jouit d’un certain recul sur les trente-six éditions du festival et il observe une certaine évolution dans la façon de penser un grand rendez-vous de jazz : « l’offre des festivals doit aujourd’hui être la plus large possible alors qu’avant ce n’était qu’une notion de dosage face à un public homogène. Il s’agit désormais de trouver un équilibre entre le jazz et les musiques cousines car le public est aujourd’hui multiforme et multiâge. On ne peut plus négliger le blues et le gospel, la musique des caraïbes et la musique africaine, ni même le rock’n’roll ! »

Les wagons accrochés derrière s’appellent A Vaulx Jazz (le festival de printemps à Vaulx-en-Velin a vu cette année Charlène Mercier succéder à Thierry Serrano), le Rhino Jazz(s) et Jazz à Montbrison. Pour les deux festivals ligériens, tout est question de fidélité avec le public. Jean-Paul Chazalon, président fondateur du Rhino a su s’appuyer sur son fils Ludovic pour faire coller la programmation aux évolutions que subit le monde du jazz, négociant sans trop de bobos le virage qu’il a fallu négocier en quittant son fief historique de Rive-de-Gier. Le festival repose sur un partenariat de longue date avec une kyrielle de communes de la vallée du Gier, étendant son territoire année après année, jusqu’à Lyon, opérant même un rapprochement avec Jazz à Vienne. Depuis quatre ans, le Rhino Jazz(s) organise également des concerts chaque dernier jeudi de chaque mois (Les jeudis du château), de novembre à mai dans le beau bâtiment qu’il occupe à Saint-Chamond.
Dans la plaine du Forez, l’inénarrable Dominique Camard, en poste depuis vingt-et-un ans à la tête du théâtre des Pénitents, programme chaque printemps une quinzaine du jazz à Montbrison. La dix-septième édition de Jazz à Montbrison sera la dernière (la retraite a sonné) à porter la patte de ce passionné qui a bien souvent su dénicher des artistes en devenir, juste avant que les grosses structures ne se les arrachent à prix d’or. Chapeau l’artiste.
Plus loin, à Roanne, l’association Canal Jazz se glisse chaque année dans la programmation du théâtre municipal pour proposer des artistes de renom dans un cadre somptueux et à quelques kilomètres, le Satellit Café de Villerest fait la part belles aux musiques métissées. N’oublions pas non plus Jazz au Sommet, très sympathique festival installé depuis dix ans dans le Haut Pilat, qui joue la carte d’une programmation diversifiée et de qualité en milieu rural, autour de Saint-Genest-Malifaux.

à lire aussi : Les musiciens rhônalpins

Les scènes du jazz en Rhône-Alpes

Si à Lyon les scènes sont de plus en plus nombreuses à proposer régulièrement du jazz (Hot Club, AmphiOpéra, Clé de Voûte, Périscope, Sirius, Second souffle, Chien à 3 pattes…), il n’en va pas de même dans la Loire. Du côté de Pélussin, le Hall Blues Club propose un concert chaque vendredi. À Saint-Étienne, Gaga Jazz programme un concert mensuel, tout au long de l’année et en toute saison, depuis 2005. Sous la houlette du saxophoniste Ludovic Murat, l’association organise également les Jazzeries d’Hiver, un festival qui n’a froid ni aux yeux ni aux oreilles. Depuis son intégration à la LIMACE (collectif d’associations musicales lié au Fil) Gaga Jazz a donc posé ses valises dans les murs de la SMAC stéphanoise, gardant toujours espoir de fonder un jour son propre club. En lien avec les municipalités qui se succèdent, le chemin vers plus d’indépendance est long et fastidieux, parfois décourageant. Il s’agit de trouver un nouveau lieu, si possible en centre-ville pour ne pas accélérer sa désertification culturelle, ainsi que les fonds pour le faire vivre. Un projet ambitieux qui a pourtant toute sa place à Saint-Étienne car, dans le giron de la section jazz du Conservatoire à Rayonnement Régional Massenet, le vivier de jeunes musiciens est riche et prometteur. A noter que Gaga Jazz développe également un label avec déjà une poignée de CD à son actif. Enfin, l’association est chargée chaque année de gérer de A à Z la scène jazz lors de la fête de la musique.

Subsister et se battre pour exister

Ainsi, les plus importants festivals de la région connaissent des évolutions notoires et les petites structures doivent se battre sans relâche pour sauver sa part du gâteau. La recette des entrées ne représentant généralement qu’une maigre partie de leur budget global, les festivals et les clubs sont pour la plupart soutenus par la municipalité, le département ou la région dont ils dépendent. Mais, malgré le soutien aléatoire de quelques mécènes, ils doivent également compter sur les précieuses subventions de la SPEDIDAM (Société de Perception et de Distribution des Droits des Artistes-Interprètes) et dans une moindre mesure de la SACEM (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique). Ces deux organismes sont des sociétés privées à but non lucratif protégeant les droits des auteurs ou des interprètes ainsi que le droit de la musique sur internet, en prélevant et en redistribuant des sommes non négligeables. Fort en Jazz, le festival de Francheville fait partie de ceux qui ont fait les frais d’un changement d’équipe municipale en disparaissant sur simple décision en 2014, après vingt-cinq ans d’existence. Depuis, une association de résistants continuent vaille que vaille à proposer du jazz dans l’ouest lyonnais où la mise à mort du festival a laissé un grand vide.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 26 avril 2022 Le confinement, c’est loin. La preuve, vous avez arrêté de faire votre pain. Par chance, d’aucunes en ont fait leur profession.
Mardi 26 avril 2022 La Ville de Lyon et la Métropole réglementent l’offre en matière de logements meublés touristiques longue durée dans un hyper centre lyonnais assez large. Excellente nouvelle pour les habitants.
Mardi 26 avril 2022 De confinements en couvre-feux, la pandémie aurait presque fait oublier qu’un festival de musiques est avant tout un temps de convivialité partagée, entre amis, dans une foule de mélomanes raisonnablement...
Mardi 26 avril 2022 D’un point d’ancrage à un autre, l’artiste stéphanois porte en lui l’errance joyeuse de ceux qui savent accueillir la vie. Des sens en éveil, une gamberge qui va loin quitte à prendre son temps : portrait d’un poète en quête d’infini.  
Mardi 26 avril 2022 Comme chaque mois, le Méliès Saint-François vous convie à sa grande soirée Quiz, dédiée cette fois-ci (...)
Mardi 26 avril 2022 Voici une belle promesse que nous fait l'Opéra de Saint-Etienne. Tout le monde connaît l'histoire de Lancelot, chevalier de la Table (...)
Mardi 26 avril 2022 Fatigue passagère et moral dans les chaussettes ? La rédaction du Petit Bulletin est là pour prendre soin de ses lecteurs, avec un traitement imparable : les concerts. Et quoi de mieux que le Paroles & Musiques pour se...
Mardi 26 avril 2022 Plus on progresse, plus on se fait du mal et plus on se tue, à petit feu. Avec Bienvenue dans l’espèce humaine, Benoît (...)
Mardi 26 avril 2022 Gerard Watkins revisite le chef-d’œuvre shakespearien à travers le prisme des sixties : pantalons pattes (...)
Mardi 26 avril 2022 Hugo, 23 ans, étudiant en sciences humaines, oscille entre ses origines algériennes et françaises. Lorsque sa mère le (...)
Mercredi 13 avril 2022 Le photographe Maxence Rifflet présente au Bleu du Ciel un travail particulièrement délicat et intelligent, réalisé dans sept prisons françaises, en étroite collaboration avec les détenus.
Mercredi 13 avril 2022 Direction le restaurant de la Cité du Design pour un menu du jour digne d’une bonne brasserie avec une vue sur un jardin d’hiver étonnant.
Mercredi 6 avril 2022 Le thème : Bifurcations. La promesse : quatre mois de grande fête autour du design, à laquelle tous les Stéphanois pourraient prendre part. Les questions : la biennale Design sera-t-elle accessible à tous les publics, suffisamment...
Mercredi 6 avril 2022 Troupe amateure mais aussi qualitative que les pros, la LISA organise dès dimanche sa semaine de l’impro, avec au menu, différentes formules… Et pas mal de rigolade.
Mercredi 6 avril 2022 Envie de bamboche, d’une ambiance festive, et de gros son ? Check la liste des soirées qui arrivent, et prépare ton agenda (et ta tenue de gala) : ça sent la grosse bringue.
Mardi 29 mars 2022 Par Sibylle Brunel. Quand les petites bêtises entrainent les grosses, il est difficile de prouver que l’on peut encore répondre à la norme. A-t-on seulement (...)
Mardi 29 mars 2022 Des dernières Biennales Design stéphanoises aux salons du Conseil de l’Union Européenne à Bruxelles, la créatrice textile Jeanne Goutelle marque peu à peu de son empreinte colorée et responsable une œuvre où le réemploi de tissus industriels permet...
Mardi 29 mars 2022 Durant les quatre mois qui vont suivre, la Biennale Design de Saint-Étienne nous invite à « bifurquer ». Envisager la société telle qu’elle est, l’envisager ensuite telle que l’on aimerait qu’elle soit… Puis envisager les chemins possibles...
Mardi 29 mars 2022 Notre civilisation s’effondre, tous les scientifiques le disent. Oui mais alors… Que faire ? Vaste sujet, pourvu que l’on (...)
Mardi 29 mars 2022 Et si la décolonisation n’avait été qu’une succession d’échecs dont on voit et paie encore les pots (...)
Mardi 29 mars 2022 Il y a ceux qui font des goûters d’anniversaire, et puis il y a Positive Education. L’association stéphanoise, à l’origine du Positive Education Festival (que l’on ne présente plus) fête cette année ses dix ans, en sillonnant les routes de France...
Jeudi 17 mars 2022 L’intégralité de la programmation du festival stéphanois a été dévoilée ce jeudi par les organisateurs de l’événement. Au menu cette année, une affiche teintée de découvertes, comme au bon vieux temps.
Jeudi 17 mars 2022 Enfant terrible du monde de la photographie, William Klein n’a eu de cesse d’en bousculer les codes et les pudeurs. Jetant son corps dans la bataille du réel, ses images en conservent l’énergie, la violence, la vie. Retour sur les apports et le...
Mardi 29 mars 2022 Par Sibylle Brunel. Dix bons copains qui montent un groupe de chant dans un garage, de quoi s’attendre à un résultat insolite. Et c’est le cas, puisque (...)
Mardi 29 mars 2022 Par Léonard Chantepy. C'est dans le cadre des XXII° Concerts Spirituels que l'ensemble Unacorda clôturera sa très belle saison (...)
Mercredi 9 mars 2022 Lieu hybride, attenant à l'École de Design, cette cafétéria moderne constitue une adresse où les recettes n’ont pas de frontières tant qu’elles sont cuisinées avec des produits bios et locaux. Exemple avec le sandwiche du vendredi. Par Anaïs...
Mercredi 9 mars 2022 Lieu hybride, attenant à l'École de Design, cette cafétéria moderne constitue une adresse où les recettes n’ont pas de frontières tant qu’elles sont cuisinées avec des produits bios et locaux. Exemple avec le sandwiche du vendredi. Par Anaïs...
Mercredi 9 mars 2022 Mars arrive et la création contemporaine repart dans les musées et les galeries avec quelques belles affiches : William Klein, Christian Lhopital, Tania Mouraud, Thameur Mejri…
Mardi 8 mars 2022 Les présélections du tremplin musical ligérien Nos Talents sur Scène ont démarré jeudi dernier au Pax, et se dérouleront tout au long du mois de mars, dans différents lieux de Saint-Etienne et de la Loire. Des soirées pour soutenir de tout jeunes...
Mardi 1 mars 2022 Né il y a tout juste un an, le collectif BigEye Prod regroupe de jeunes mais talentueux rappeurs qui rêvent de percer, mais aussi d’apporter le Twitch game à Sainté. Récit d’une histoire portée par l’ambition, la foi en un idéal, et une bonne dose...
Mardi 1 mars 2022 Que se passe-t-il dans les salles obscures, lorsque le public n’y est pas ? Avec ou sans contrepartie, la plupart des structures ont pour habitude de mettre leur scène à disposition des artistes pour des périodes de « résidence ». Ou...
Mardi 1 mars 2022 ​Pour l’album du Trinkle Jazz Ensemble dont il est ici question de célébrer la sortie par un concert maintes fois reprogrammé, le guitariste Pierre (...)
Mardi 1 mars 2022 Un téléphone. Des coupures sur la ligne. De chaque côté du fil, deux voix : Elle, et Lui. Entre eux, une histoire d’amour qui se termine, une rupture (...)
Mardi 1 mars 2022 Du coup de foudre au coup du destin. Se rencontrer, s’enticher, s’aimer, s’installer, puis vouloir donner la vie… Et ne pas pouvoir. Confrontés à cette (...)
Mardi 1 mars 2022 Ticket en poche, direction la queue pour les Montagnes Russes…  c’est le premier album solo de Lujipeka sorti en novembre 2021, que l’on aura (...)
Mardi 1 mars 2022 Après avoir sorti deux EPs (Genesis en 2019 puis Crack National en 2021), le rappeur stéphanois Mitchy arrive en force ce vendredi 4 mars avec un premier (...)
Jeudi 24 février 2022 19h et des poussières, un vendredi soir d’hiver à Saint-Etienne... ça y est, le weekend peut (enfin) commencer ! L’occasion d’aller boire une bonne bière entre copains. Ah tiens, et si on changeait un peu ? Un cocktail, ça vous dit ? Allez, on vous...
Mardi 1 mars 2022 Avec « Oser » comme mot d’ordre, l’association Oratore propose aux étudiants de l’université Jean-Monnet de participer aux concours de (...)
Mardi 1 mars 2022 « Pardonnez mon retard… On va tous mourir ». Parce que le tri sélectif risque de ne pas suffire, la fin de l’espèce humaine est peut-être (...)
Mardi 1 mars 2022 Le festival du film de voyage Curieux Voyageurs sera de retour à Saint-Etienne en ce mois de mars, flanqué d’un riche programme et de quelques nouveautés.
Mercredi 9 février 2022 Pour sa 30e édition, le festival Paroles et Musiques mettra l’accent sur la découverte musicale, avec, à l’affiche, les peut-être futures pépites de demain… Qui côtoieront bien sûr, les artistes installés sur la scène musicale française depuis déjà...
Mercredi 9 février 2022 Pour sa 30e édition, le festival Paroles et Musiques mettra l’accent sur la découverte musicale, avec, à l’affiche, les peut-être futures pépites de demain… Qui côtoieront bien sûr, les artistes installés sur la scène musicale française depuis déjà...
Mardi 8 février 2022 Bifurcations. C’est le nom donné à la biennale du Design, qui aura lieu du 6 avril au 31 juillet 2022. Au menu : une réflexion sur les changements possibles de notre société, traduite en expositions à la cité, mais aussi dans toute la métropole...
Mercredi 2 février 2022  Après une première moitié de saison d’une densité inédite, les théâtres attaquent 2022 sans baisser de rythme. Les six mois à venir seront riches comme rarement de découvertes et de grandes figures pour se clore sur la venue d’Ariane...
Mardi 1 février 2022  Beau temps et neige en altitude, mais la flemme de skier : on a testé la tyrolienne d'Autrans-Méaudre.
Mardi 1 février 2022 Pour un café du matin, un goûter de l’après-midi, un moment à partager ou encore un lieu sympa où télétravailler, les coffee-shops stéphanois ont chacun leur atout, mais un point commun : la gourmandise. Tour d’horizon des lieux sucrés du...
Mardi 1 février 2022 Difficile à prononcer ? Certainement. Une pépite à voir au Solar en février ? Sans hésiter ! Porté par le batteur australien Ziggy Zeitgeist, le (...)
Mardi 1 février 2022 Le nouveau documentaire de Dominique Dozolme,  Arts croisés, propose de mettre en perspective l’histoire de deux institutions (...)
Mardi 1 février 2022 On va le dire d’emblée : il s’agit sans doute de l’un des spectacles les plus puissants qu’il sera possible de voir cette année. Une gifle ? (...)
Mardi 25 janvier 2022 Pas de place pour se garer ? Bouchons ? Klaxons ? Flambée du prix de l’essence ? L’avantage à Sainté… C’est qu’on peut tout faire à pied. (...)
Lundi 24 janvier 2022   « Au voleur ! Au voleur ! À l'assassin ! Au meurtrier ! Justice, juste Ciel ! Je suis perdu, je suis assassiné, on m'a coupé la gorge, (...)
Mardi 1 février 2022 Des fidèles du festival, des spectacles inédits, des étoiles montantes du rire et des caméras de France TV : Arcomik remet le couvert en ce mois de février.
Lundi 24 janvier 2022  S'il faut être prudent avec la recrudescence des cas de Covid, il est prévu que cette année, les grands raouts littéraires se tiennent de manière classique – comme on les aime. Avec, pour certains, des pré-programmations croustillantes.
Jeudi 20 janvier 2022 A Saint-Etienne, une cantine participative vient d’ouvrir ses portes sur les bas du Crêt-de-Roc. Au menu : de bons petits plats, et surtout du faire-ensemble pour mieux vivre-ensemble. Reportage lors de la première journée d’activité, entre régalade...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter