Jazz : ils re-Vienne

Quel est le comble pour un festival de jazz ? De faire du classique. Ce pourrait être une blague récurrente du côté du Théâtre antique de la cité allobroge, mais c'est aussi la formule qui fait de Jazz à Vienne un incontournable de l'été. Où, en sus, il reste toujours quelque chose à découvrir.

Toi aussi joue chaque année avec Jazz à Vienne au bingo des noms — c'est un peu comme compter les ponts ou les Peugeot rouge sur l'autoroute avec papa et maman lors des départs en vacances. Qui est venu ? Qui revient ? Quand l'a-t-on vu pour la dernière fois ? Qui opère son baptême du feu ? Et toi, dis, quand reviendras-tu ?

Reste qu'un festival qui parvient à ce point à fidéliser ses invités ne peut être qu'un événement où l'on a envie de revenir, y compris en tant que spectateur. Il y a ce travail de défrichage de l'ombre avec les scènes dites annexes, depuis tant d'années, qui laisse aux jeunes pousses le temps de fleurir et de revenir en tête d'affiche (on pourrait appeler cela la jurisprudence Cecile McLorin Salvant / Chromb / Gregory Porter).

Il faudra donc compter cette année, outre les précités, sur les présences de Diana Krall, l'immense guitariste John McLaughlin, l'incontournable Erik Truffaz, la désormais pop star internationale Ibrahim Maalouf, invité dans les plus grands raouts planétaires (cf. Cannes), Goran Bregovic et son Orchestre des mariages et des enterrements (ce qui est bien pratique), Brad Meldhau en virée à trois avec John Scofield et Mark Giuliana.

Sans oublier, évidemment, Chick Corea, sans qui une édition de Jazz à Vienne ne serait plus une édition de Jazz à Vienne, à plus forte raison quand l'intéressé fête ses 75 ans ; le bluesman Buddy Guy et le toujours Chic, Nile Rodgers. À noter aussi quelques soirées 100 % féminines avec Beth Hart et Imelda May d'un côté, Yael Naim, Esparanza Spalding (en mode presents...) et les jumelles d'Ibeyi de l'autre.

Surtout, un bel hommage sera rendu à Chet Baker, légendaire trompettiste, à la suite de l'album Autour de Chet qui lui a été consacré, sur lequel on retrouve un certain nombre des artistes précités. Sur scène seront présents des musiciens aussi différents qu'attachés à cette figure comme Piers Faccini, Yael Naim, Stéphane Belmondo, Sandra Nkaké ou Camélia Jordana. Une façon comme une autre, belle, de faire revivre ceux qui ne sont plus en mesure de venir à Vienne.

Jazz à Vienne, au théâtre antique de Vienne, ​du 29 juin au 15 juillet

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 28 mars 2023 Fort, mais pas satisfait du constat chiffré selon lequel, le jazz serait une affaire d'hommes, Jazz à Vienne propose avec un certain talent, une édition fortement rééquilibrée en présence féminine dans les moindres recoins de sa programmation. Mais...
Lundi 10 mai 2021 Bien décidé à se tenir à peu près normalement, à partir de fin juin Jazz à Vienne avait annoncé la majeure partie de sa programmation début avril. La voici désormais (...)
Mercredi 19 juin 2019 Après Brüno en 2018, c’est lui qui donne des visages et des images au Festival Jazz à Vienne. Rencontre avec un illustrateur prolifique associant depuis plus de trente ans musiques et couleurs : Jacques de Loustal.
Mardi 3 juillet 2018 Avec Magma, Christian Vander a opéré dès la fin des années 60 une petite révolution musicale dont beaucoup ne se sont jamais remis et dont lui-même n'est jamais sorti. Toujours au front, le légendaire batteur aux étranges glossolalies sera à Vienne...
Jeudi 15 février 2018 En attendant l'été, et pour la première fois,  Jazz à Vienne a décidé de prendre du 10 au 12 avril ses quartiers de printemps là où l'hiver dure un peu (...)
Vendredi 15 décembre 2017 L'ex-leader de The Police est de retour dans la région. Le lundi 16 juillet 2018, il sera sur la scène du Théâtre Antique de Vienne (Isère - 38), trois ans (...)
Mardi 29 mars 2016 Les festivals s'effeuillent en cette fin d'hiver : au tour de Jazz à Vienne de présenter son programme, relevé et concentré sur les valeurs sûres. Voici notre top 5 (et la programmation complète en bas d'article).
Mardi 30 juin 2015 Entre éternels retours et renouvellement forcenés des talents, Jazz à Vienne continue pour sa 35e édition de puiser aux sources du jazz tout en se posant en laboratoire de la musique de demain. Stéphane Duchêne
Lundi 22 juin 2015 Producteur branché devenu star mondiale au gré d'une ascension exponentielle, Pharrell Williams est aujourd'hui le nouveau roi de la pop. Et en plus, il a un chapeau à poser sur un éventuel melon.

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X