L'équilibre des 7 Doigts

Réversible

Opéra de Saint-Etienne

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Cirque / Festival / Avec Réversible, la Compagnie québécoise Les 7 Doigts de la Main s'impose encore une fois avec un cirque mêlant à la fois technicité et surtout humanité. Traitant de thématiques autour du passé, des origines et de la construction de l'être, Réversible frappe un grand coup et sera en représentation à Saint-Etienne pour les 7 Collines.

« Celui qui ignore son passé est condamné à le répéter. » Nous sommes un maillon dans la chaîne des générations et nous savons bien à quel point il est important de connaître son histoire, notamment pour éviter de répéter des situations douloureuses, pour échapper aux pièges de la fatalité. Rien n'est pire que le non-dit, le secret que la famille, la culture imposent à des personnes, à des enfants qui portent l'angoisse de parents silencieux et vont revivre certains problèmes des années plus tard. C'est un sujet largement exploité que l'on retrouve dans des films comme Le Secret, dans des romans comme Un amour impossible de Christine Angot et qui apparaît dans plusieurs spectacles de la compagnie Les 7 Doigts de la Main qui, depuis longtemps, sculpte les émotions humaines en les frottant au langage des corps d'artistes pluridisciplinaires : équilibristes, jongleurs, trapézistes.

À la recherche du passé

Après La vie, Psy, Séquence 8 et Cuisine et confessions, la nouvelle création des 7 Doigts, Réversible, explore une fois encore, la bulle intime de chaque artiste. On se glisse dans la vie de huit hommes et femmes dont on découvre les pensées et les émotions grâce au langage des arts du cirque avec lequel danse et arrangements musicaux de Colin Gagné cohabitent parfaitement. En partant à la recherche de leurs racines, les artistes de Réversible inversent le cours du temps et découvrent dans leurs histoires familiales, des événements de la vie de leurs aïeux qui peuvent éclairer leur propre parcours et expliquer leur façon d'aborder la vie, les choix qui les ont conduits à devenir ce qu'ils sont aujourd'hui. La scénographie minimaliste, très ingénieuse est constituée de trois murs en perpétuel mouvement, métaphore des étapes qui marquent le cours de l'existence humaine. Les huit circassiens, avalés par les fenêtres, propulsés par les portes, exécutent autour de ces murs des prestations acrobatiques de haut vol. Les fenêtres se changent en cerceaux chinois dans lesquels se glissent les acrobates. Corde lisse, mât chinois, tissu aérien, roue allemande, planche coréenne, le spectateur médusé ne sait plus où donner de l'œil tant la virtuosité de ces circassiens est exceptionnelle. Monique Bonnefond

Réversible de la Cie Les 7 Doigts de la Main, jeudi 29 et vendredi 30 juin à 20h, à l'Opéra dans le cadre du festival des 7 Collines


Gypsy Snider : « Mettre un miroir face à la société »

Metteur en scène de Réversible, Gypsy Snider fait également partie des créateurs de la Compagnie Les 7 Doigts de la Main en 2002. Nous lui avons posé quelques questions avant sa venue en terres stéphanoises. Propos recueillis par Nicolas Bros

En 2002, avec six autres artistes, vous avez décidé de lancer la Compagnie Les 7 Doigts de la main, un cirque à l' "échelle humaine"... Pourquoi à ce moment-là ?
Gypsy Snider : Nous étions tous des artistes de cirque et nous arrivions à un certain âge. Autour de la trentaine, l'acrobate commence à faire une transition importante. Tout d'abord parce que notre physique a un temps limité, mais aussi parce que nous étions déjà mentalement et créativement, des artistes de cirque avec des visions assez larges des expressions que nous pouvions proposer. Si l'on parle des années 90, le cirque était déjà assez développé en Europe. Ce n'était pas encore au même niveau en Amérique du Nord. Nous avions le Cirque du Soleil mais l'expression du cirque contemporain en était à ses débuts. On voyait ce grand frère [ndlr : le Cirque du Soleil] prendre énormément de place dans l'industrie du divertissement. Pour notre part, nous étions des "rebelles adolescents". Nous voulions une image contraire à cela. Le grandiose, le fabuleux, le quasi-extraterrestre qu'ils voyaient ne correspondaient pas à notre vision. Nous souhaitions du minimalisme et une créativité centrés sur l'être. Exprimer cette condition humaine n'est pas seulement faire du cirque à taille humaine, mais aussi parler de choses vraies dans notre esprit et dans notre cœur. C'est la base de tout le travail que l'on exécute, même si nous faisons de temps en temps des spectacles de plus grande envergure. Le plus important reste pour nous de mettre un miroir face à la société.

Vous jouez souvent dans des salles de capacités moyennes. Est-ce pour être plus proche du public ?
Oui, c'est ça. À l'origine de la compagnie, nous nous disions que nous n'allions jamais jouer dans des salles de plus de 500 places. Mais nous avons eu la chance de jouer dans des salles bien plus grandes et même à l'ouverture des J.O. à Sotchi en 2014. Cependant, nous essayons de conserver une certaine intimité dans tous nos spectacles. Il faut que chaque individu dans le public ait l'impression qu'on lui parle directement. Peu importe la taille de la salle, nous avons envie de mettre "le quatrième mur derrière le public". C'est-à-dire que le public ait l'impression d'avoir une conversation intime avec le spectacle.

Il faut que chaque individu dans le public ait l'impression qu'on lui parle directement.

Vous parlez de mur, le concept de Réversible se rapporte d'ailleurs à cela, en mettant des murs à deux faces, représentant notre face "intérieure" et notre face "extérieure"...
La scénographie du spectacle est minimaliste avec 3 murs mobiles. Ces derniers proposent deux faces : une de type "façade" et l'autre de type "intérieur", qui, pour moi, sont très théâtrales. Chaque mur possède une porte et une fenêtre. Les portes représentent le passage d'une chose à l'autre, le fait de s'ouvrir à l'opportunité, mais aussi de claquer dans la face de quelqu'un... Les fenêtres sont une vue sur l'âme, sur l'autre côté. Et les murs sont une protection, mais ils nous confinent aussi. Ce sont des obstacles sur lesquels nous pouvons aussi nous dépasser. Je souhaitais travailler sur tous ces concepts-là dans ce spectacle, tout en conservant une idée que l'on retrouve souvent chez les 7 Doigts : la tension et l'intention créées dans l'intimité. Quand on met le cirque dans un contexte très enfermé, il explose ces murs et devient beaucoup plus grand. On comprend que le contexte nous enferme et que l'artiste a la capacité de nous emmener plus loin. Il se dépasse et emporte le spectateur. Finalement, cette scénographie de confinement permet paradoxalement d'aller au-delà.

Quand a débuté votre travail sur Réversible ?
J'ai commencé en 2015 avec l'écriture des concepts. S'en est suivi un long processus de casting d'artistes avec lesquels je souhaitais collaborer. Le premier "workshop" s'est déroulé au début de 2016 et la création a été réalisée à la fin de cette même année.

En parlant de ces "workshops" ou phases de recherches, vous avez demandé aux artistes de faire des investigations poussées sur leur propre généalogie ?
Après avoir créé le contexte des murs, je voulais construire une chorégraphie géométrique et remplir ces petits espaces avec des gens qui avaient des intentions. J'ai commencé moi-même à faire des recherches sur ma famille. J'avais besoin de savoir d'où je viens et de m'ancrer dans la société en voyant le chemin qui m'a mené là où j'en suis aujourd'hui. J'ai demandé à mes artistes de poser des questions que j'avais préparées à leur famille à propos de leurs grands-parents et arrière-grands-parents. Ces questions tournaient autour de deux choses : rechercher un événement qui a changé la vie de leurs aïeux mais aussi à propos d'un choix qu'ils ont du faire et qui les a affectés pour toujours, aux alentours de la vingtaine, c'est-à-dire à l'âge actuel des artistes... Il y a un tas d'autres questions "annexes" qui ont permis de construire le spectacle : la question de la mode de l'époque, de la musique d'alors, des photos, des textes, des journaux, des événements politiques... Avec ce travail, j'ai réalisé à quel point nous sommes aujourd'hui déracinés et si peu connectés avec nos familles. J'ai également eu un retour de la part de plusieurs des parents d'artistes expliquant que j'avais demandé à leurs enfants de poser des questions qu'eux-mêmes n'avaient jamais osé évoqué avec leurs propres parents. C'était extraordinaire d'entendre cela et de recevoir des remerciements sur le fait d'avoir permis d'ouvrir certaines portes qui étaient restées fermées. Une des artistes a par exemple appris qu'elle était juive... Elle ne le savait pas car sa famille avait changé de nom pour survivre et s'échapper. D'autres ont appris ce que leurs familles ont subi comme horreurs avec des cicatrices qui restent encore bien présentes. Ouvrir ces discussions sur le passé a été bénéfique.

Y-a-t-il toujours autant de recherches personnelles pour les artistes lors de la création des spectacles de la compagnie ?
C'est à chaque fois la même chose, mais avec des thématiques et des recherches différentes. Ce qui est important chez les 7 Doigts, c'est que le public ait l'impression que le spectacle sort des artistes. Aujourd'hui, le monde du cirque est devenu très technique, mais il faut aussi de l'investissement émotionnel et intellectuel.

Réversible de la Compagnie Les 7 Doigts de la Main, jeudi 29 et vendredi 30 à 20h, à l'Opéra de Saint-Etienne, dans le cadre du festival des 7 Collines

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 26 avril 2022 De confinements en couvre-feux, la pandémie aurait presque fait oublier qu’un festival de musiques est avant tout un temps de convivialité partagée, entre amis, dans une foule de mélomanes raisonnablement...
Mardi 26 avril 2022 Une bande d’amis partis de rien. Neuf copains qui, plutôt que d’aller pointer à l’usine, décident un beau jour (...)
Mardi 26 avril 2022 Ce festival, initialement prévu en 2020 pour fêter le 250e anniversaire de la naissance de Ludwig Van Beethoven se réalise enfin. (...)
Mardi 26 avril 2022 Fatigue passagère et moral dans les chaussettes ? La rédaction du Petit Bulletin est là pour prendre soin de ses lecteurs, avec un traitement imparable : les concerts. Et quoi de mieux que le Paroles & Musiques pour se...
Mercredi 30 mars 2022 On l’a compris : après les rayons de soleil et les terrasses de la semaine passée, ce week-end, il va falloir ressortir les moufles et les doudounes. Désespérant ? Un peu… Mais pas au point de ne pas bouger du canapé !
Jeudi 17 mars 2022 L’intégralité de la programmation du festival stéphanois a été dévoilée ce jeudi par les organisateurs de l’événement. Au menu cette année, une affiche teintée de découvertes, comme au bon vieux temps.
Jeudi 17 mars 2022 C'est le type de petit festival que l'on adore et qui, lui aussi, fait son retour : Vendanges graphiques, à Condrieu, réunit le temps d'un week-end, (...)
Vendredi 18 février 2022 Après Damso, Groundation, Emir Kusturica ou Ben Mazué, les organisateurs du Foreztival viennent d’annoncer que l’édition 2022 du festival forézien s’achèvera avec la venue d’IAM.
Mardi 1 mars 2022 Le festival du film de voyage Curieux Voyageurs sera de retour à Saint-Etienne en ce mois de mars, flanqué d’un riche programme et de quelques nouveautés.
Mercredi 9 février 2022 Pour sa 30e édition, le festival Paroles et Musiques mettra l’accent sur la découverte musicale, avec, à l’affiche, les peut-être futures pépites de demain… Qui côtoieront bien sûr, les artistes installés sur la scène musicale française depuis déjà...
Mercredi 9 février 2022 Pour sa 30e édition, le festival Paroles et Musiques mettra l’accent sur la découverte musicale, avec, à l’affiche, les peut-être futures pépites de demain… Qui côtoieront bien sûr, les artistes installés sur la scène musicale française depuis déjà...
Jeudi 3 février 2022 Après une première annonce il y a quinze jours, le Foreztival poursuit sur sa lancée éclectique, en dévoilant la suite de sa programmation. A l’affiche le (...)
Mardi 1 février 2022 Des fidèles du festival, des spectacles inédits, des étoiles montantes du rire et des caméras de France TV : Arcomik remet le couvert en ce mois de février.
Lundi 24 janvier 2022  S'il faut être prudent avec la recrudescence des cas de Covid, il est prévu que cette année, les grands raouts littéraires se tiennent de manière classique – comme on les aime. Avec, pour certains, des pré-programmations croustillantes.
Mardi 18 janvier 2022 Peut-être sera-t-elle capitale européenne de la Culture en 2028. Clermont-Ferrand, n’est pas que la ville-Michelin (même si l’entreprise est omniprésente) et lance sérieusement sa campagne en ce début d’année, au moment où le festival du court, le...
Mardi 7 décembre 2021 Après une année 2021 chaotique pour les organisateurs d’événements culturels, l’année 2022 devrait, si tout se passe bien, comporter de belles surprises et redonner au public le goût du spectacle. Du côté des festivals, les premières programmations...
Mardi 30 novembre 2021 « - Il fallait en finir. - Mais pourquoi ? – Parce qu’on n’était rien. » Il et Elle vivent avec (...)
Mardi 30 novembre 2021 A la croisée du cirque et de la danse, la compagnie Recirquel, pionnière du cirque contemporain en Hongrie, livre avec My Land une (...)
Lundi 15 novembre 2021 On pensait qu’on kifferait jamais l’electro, que ça faisait trop de bruit et qu’on trouvait pas ça mélodieux. Et puis on est allé sur le Positive Education, et on a arrêté d’être grognon. Récit d’une soirée aux allures de belle bringue, à l’issue de...
Vendredi 29 octobre 2021 Elle sera cet automne parmi les sept artistes de la 5ème édition du festival Femme(s), sur la scène du Pax. Avec déjà plusieurs groupes et albums à son actif, assortis d’une ribambelle de concerts, Jasmine Fayolle s’est taillé un prénom dans le...
Vendredi 29 octobre 2021 Pour la 4e année consécutive, la librairie de Paris organise son festival Les Gueules Noires, dédié au polar. Sonja Delzongule, Frédéric Paulin, Patrice Gain, (...)
Vendredi 29 octobre 2021 Après une première édition montée à la hâte peu après l’épisode des Gilets Jaunes, le festival Pléiades déploie ses ailes pour investir différents lieux du centre-ville de (...)
Vendredi 29 octobre 2021 Annulée quelques jours avant son démarrage l’an dernier, la 30e édition des Oreilles en pointe se tiendra mi-novembre dans l’Ondaine. Au menu : musique, chansons et bonne humeur.
Vendredi 29 octobre 2021 Le soleil qui s’efface derrière les collines stéphanoise, les dernières feuilles rougies par l’automne balayées par le vent frais sur l’esplanade Jacques Bonnaval. 9 novembre, on y est … enfin presque. Dans quelques jours, le Positive Education...
Vendredi 29 octobre 2021 Après plusieurs reports, le festival des 7 Collines proposera 3 spectacles de cirque en novembre et décembre, dans le cadre d’une édition automnale. Tour d’horizon
Mardi 5 octobre 2021 Barouf : nom masculin, familier, issu de l'italien baruffa, désigne le bruit, le vacarme, le tapage. Synonymes : boucan, raffut, tintamarre. "Cette année, le Rhino Jazz(s) va faire un barouf du tonnerre à Saint-Étienne." Vous...
Mardi 7 septembre 2021 Au rayon des incontournables, ce n’est pas un artiste, mais bien un événement devenu le festival d’électro le plus intéressant de la région – n’en déplaisent à (...)
Mardi 7 septembre 2021 Reporté pour cause de Covid, le festival Trax #7 aura finalement lieu en cette rentrée, dans différents lieux de Saint-Etienne. Ouverture au plus grand (...)
Mardi 7 septembre 2021 Un cérémonial, qui met en scène la fraternité. Chorégraphié par Fouad Boussouf, le fondateur de la compagnie Massala, le spectacle Näss - les gens, en arabe - (...)
Mardi 7 septembre 2021 "Silences épanouis" est la thématique choisie par Geneviève Dumas pour sa biennale de musique contemporaine Festyvocal. Elle mettra à l'honneur les élèves (...)
Jeudi 15 juillet 2021 C'est une immense déception. Alors que le festival Le Tour du Forez affichait il y a seulement quelques jours de très beaux résultats de fréquentation à (...)
Mercredi 9 juin 2021 Ni tout à fait du théâtre, ni tout à fait du cirque, ni tout à fait un concert, mais un peu tout ça à la fois. Avec No Rest for Lady Dragon, la compagnie (...)
Mercredi 9 juin 2021 Deuxième édition pour le Bike and Troc le 10 juillet, le rendez-vous vélo concocté par les équipes du Département de la Loire dans la station de Chalmazel. Au (...)
Mercredi 9 juin 2021 C'est un peu comme si les ados avaient désormais leur propre Fête du livre. La Ville de Saint-Étienne a en effet d'annoncer la tenue de son (...)
Mercredi 9 juin 2021 Pas de Foreztival en 2021, mais une virée dans chaque commune de Loire Forez agglomération ! Ça s’appelle Le Tour du Forez et c’est un projet unique avec 87 propositions culturelles gratuites, initié par l’équipe du fameux festival d’été...
Mercredi 9 juin 2021 Quel bonheur de voir l’un de nos plus grands festivals célébrer « le retour à la vie » ! Et qu’importent les contraintes post-pandémiques. (...)
Samedi 24 avril 2021 Alors que l’on s’approche vraisemblablement d’un relâchement des restrictions liées au contexte sanitaire, les organisateurs de plusieurs festivals n’ont pas tous tranché dans le même sens quant à la tenue de leurs événements. On fait le point.
Vendredi 2 avril 2021 La nouvelle est tombée vendredi 2 avril, à midi pile : l’édition 2021 du festival, censée se dérouler du 8 au 11 juillet, est complètement annulée. Un terrible coup d’arrêt pour un événement qui va connaître une seconde année blanche...
Lundi 29 mars 2021 La décision est tombée et était attendue. Le festival stéphanois d'humour Arcomik, est contraint de reporter à nouveau les spectacles prévus en avril. "Nous (...)
Mardi 6 octobre 2020 Le festival d'humour stéphanois, les Arts Burlesques, change de nom et devient Arcomik. Une modification d'identité qui s'accompagne d'une annonce de (...)
Vendredi 25 septembre 2020 Son trentième anniversaire se déroulera du 17 au 23 mai 2021. Le festival Paroles & Musiques, après avoir dû annuler son édition 2020, proposera 6 jours de festivités musicales avec notmament des noms qui ont marqué le rendez-vous musical de...
Mercredi 15 juillet 2020 Le Théâtre des Pénitents prend les devants. Rompue à l'exercice de l'organisation d'un festival avec les fameux Poly'Sons qui se déroulent en janvier/février (...)
Mardi 14 avril 2020 Un peu après 20h,  le président de la République a annoncé que le confinement généralisé serait prolongé de quatre semaines, jusqu’au lundi 11 mai. Il a notamment fait quelques annonces importantes pour les acteurs du secteur culturel.

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter