"Kingsman - Le Cercle d'or" : La suite à l'anglaise

Kingsman : le cercle d'or
De Matthew Vaughn (EU, 2h21) avec Taron Egerton, Mark Strong...

de Matthew Vaughn (G.-B.-E.U., 2h21) avec Taron Egerton, Colin Firth, Mark Strong, Julianne Moore…

Promu Agent Galahad et fiancé à une princesse scandinave, le jeune Eggsy a tout l’avenir devant lui. Las ! La trafiquante de drogue psychopathe Poppy Adams éradique Kingsman. Pour se venger, Eggsy va pouvoir compter sur Merlin et les cousins d’Amérique de l’Agence Statesman…

à lire aussi : Matthew Vaughn : « Faisons les films que personne ne peut faire »

Stupéfiante combinaison entre un spoof et un action movie (à la violence hallucinante, mais monstrueusement bien chorégraphiée), Kingsman (2015) aurait difficilement pu demeurer à l’état de singleton — d’autant qu’il s’était révélé dès plus rentables. Certes, ce nouvel opus ne bénéficie plus de l’effet de surprise du précédent, mais il renoue avec les fondamentaux de ce qu’il faudra donc considérer comme la matrice de la franchise, plaçant dès l’ouverture sa séquence de bravoure : une poursuite dans les rues de Londres dont la réalisation n’a rien à envier aux MI où cavale Tom “Peter Pan” Cruise.

Si Kingsman est ouvertement plus décalé que James Bond, longeant volontiers les rives du fantastique ou de la parodie sarcastique, il se montre aussi plus téméraire (voire incorrect dans un contexte timoré) en représentant ce qu’un film de 007 serait incapable de montrer : l’intimité vraiment intime d’une girl (indescriptible) ou la destitution d’un Président étasunien — des tabous qui passent ici comme un mail au Post Office.

Dernier délice : la distribution, qui pèse au moins aussi lourd qu’un selfie d’Ellen DeGeneres aux Oscar : aux côtés de Colin Firth et Julianne Moore, Halle Berry, Jeff Bridges jouent davantage que les utilités, prenant même des options sur le troisième volet. Qu’on découvrira avec plaisir : malgré une tendance à la profusion, ce divertissement à la belle facture reste de haute qualité.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 8 janvier 2020 En un plan-séquence (ou presque) Sam Mendes plonge dans les entrailles de la 1ère Guerre mondiale pour restituer un concentré d’abominations. Éloge d’une démarche sensée fixant barbarie et mort en face, à l’heure où le virtuel tend à minorer les...
Mercredi 21 mai 2014 David Cronenberg signe une farce noire et drôle sur les turpitudes incestueuses d’Hollywood et la décadence d’un Los Angeles rutilant et obscène. Un choc ! Christophe Chabert
Mardi 22 janvier 2013 Sur la traque de Ben Laden par une jeune agent de la CIA, Kathryn Bigelow signe un blockbuster pour adultes, complexe dans son propos, puissant dans sa mise en scène de l’action, personnel dans le traitement de son personnage principal. Christophe...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X