Barrio Populo : « Un hommage à la beauté »

Barrio Populo

Salle Jeanne d’Arc

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Chanson-poésie / Un peu moins d'un an après leur album Géographie du Hasard, le groupe stéphanois de chanson-rock Barrio Populo remet déjà le couvert, mais avec un disque différent des autres. Une "galette" originale, un hommage à la poésie et à la chanson françaises, intitulée "Cris d'Écrits" qu'ils présentent, comme à l'accoutumée, en primeur au public de la capitale ligérienne.

Pourquoi avoir monté ce projet d'album en forme d'hommage à la chanson et à la poésie françaises ?
Victor Coulomb :
Cela est venu d'une chose assez simple. Avec les Barrio, nous avons l'habitude depuis plusieurs années de ponctuer notre spectacle par des reprises de chanson françaises, que nous remettons au goût du jour. Notamment du Ferré, du Ferrat... Puis nous avons mis en musique des poèmes, d'abord anecdotiquement puis régulièrement. À chaque fois, cela plaisait beaucoup car ce n'était pas de la reprise pure, mais de la composition à partir de textes. Du coup, nous nous sommes dits que nous pourrions faire un album concept autour de cela. Le résultat est un hommage à la beauté, tout simplement.

à lire aussi : À cœurs écrits

Comment avez-vous sélectionné les différents textes présents sur ce disque ?
Tout simplement, j'ai repris des poèmes que j'aimais bien. Pour certains, cela fonctionnait bien, pour d'autres moins. Le tri s'est effectué ainsi. Pour les chansons le procédé était le même. Tous les textes choisis ont été importants dans mon parcours, m'ont porté. Et surtout, il fallait que le résultat ait un intérêt artistique que nous pouvions apporter à ces écrits.

L'idée n'est pas de reprendre à l'identique car l'original reste toujours bien meilleur que la copie.

C'est donc là la différence entre un simple album de reprises et un "album hommage"...
Oui, ce n'est pas un album de reprises. Il y a déjà la moitié des titres qui sont des poèmes à la base, donc jamais mis en musique ou en tout cas très rarement. Les rares reprises de chanson ont été transformées. Par exemple « P'tit Loup » ou « C'est extra » ont un côté beaucoup plus rock, nous avons changé des mélodies pour « Le Mal de Vivre »... L'idée n'est pas de reprendre à l'identique car l'original reste toujours bien meilleur que la copie. Nous voulions apporter quelque chose d'autre.

à lire aussi : Cartographie(s) rock

L'idée est de tourner avec ce "concept-album" ?
Oui, nous avons déjà quelques dates prévues mais nous n'allons pas abandonner le spectacle « Barrio ». Si nous arrivons à faire une trentaine de dates en France avec Cris d'Écrits et une quarantaine avec notre autre spectacle avec notre album Géographie du hasard sorti fin 2016, ce serait bien. Pour ce nouvel album, le concert est davantage destiné aux centres culturels, aux théâtres... à des ambiances plus intimistes, tournées vers le texte. C'est moins rock. Pourquoi pas faire ce spectacle dans des salles assises. C'est d'ailleurs le cas pour le lancement à la Salle Jeanne d'Arc à Saint-Étienne, alors que nous avions jusqu'à présent l'habitude de lancer nos albums au FIL.

Est-ce que cet album a aussi l'objectif de faire découvrir des textes classiques à des auditeurs qui ne les connaîtraient pas ?
Nous n'avons pas un objectif précis lorsque nous faisons de la musique. Nous n'essayons pas de nous dire que l'on écrit pour tel ou tel public... Mais par contre, dans les faits, c'est un peu ce qui se produit. Nous avons un public qui n'a pas forcément envie de connaître Ferré, Rimbaud ou Prévert. Ces chansons peuvent être un moyen de les amener vers leurs univers. Il y a eu une critique de Michel Kemper qui expliquait que c'était de l'« éducation populaire ». Cela me parle bien. Tout ce que l'on fait avec Barrio Populo n'a pas pour objectif de plaire ou de toucher un certain public. Nous faisons ce qui nous semble beau et avoir du sens.

- Barrio Populo, vendredi 24 novembre à 20h30, salle Jeanne d'Arc à Saint-Étienne
- Album Cris d'Écrits (Carotte Productions), sortie le 24 novembre

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 31 octobre 2023 Dominés par un fort sentiment d'urgence, Send Me Love Letters cultive l'image d'un rock léché et élégant qui fleure bon les productions anglo-saxonnes du début (...)
Mardi 3 octobre 2023 Depuis plus de deux décennies, Cult Of Luna distille son métal teinté de post-rock sur les scènes du monde entier. Groupe majeur de la scène sludge, style se (...)
Mardi 5 septembre 2023 Dominés par un fort sentiment d'urgence, Send Me Love Letters cultive l'image d'un rock léché et élégant qui fleure bon les productions anglo-saxonnes du début (...)
Mercredi 5 juillet 2023 Alerte orange au Puy-en-Velay du 17 au 23 juillet : des rafales venant des 4 coins du monde sont à prévoir. Veillez à vous munir d’appuis bien solides, vous (...)
Mercredi 5 juillet 2023 Si vous aviez prévu une randonnée à Chalmazel pour vous retrouver et profiter du calme, il faudra sans doute repasser. Ce 15 juillet, la station de ski la (...)
Lundi 12 juin 2023 On commence à le savoir, le château du Rozier aime nous faire voyager autour du monde à travers sa programmation éclectique. Et ce goût du voyage nous emmène ce (...)
Mardi 6 juin 2023 Du 6 au 9 juin, le festival culturel universitaire de Jean Monnet revient pour le plus grand plaisir de tous. Avec plus de 350 artistes et 40 spectacles et concerts, le Fest’U est aujourd’hui le plus grand événement universitaire de France. Retour...
Lundi 29 mai 2023 Auteur-compositeur-interprète et multi-instrumentiste, Tom Bird (aka Kévin Fauchet) esquisse la beauté mélancolique et réconfortante des jours ordinaires. Après deux EP, l'artiste livre un premier album délicat, Le Portrait, offrant dix nouvelles...
Jeudi 13 avril 2023 Figure de l’esprit rock stéphanois, ancien patron d'un célèbre club dédié au genre, Julien Haro nous fait désormais l’immense honneur d’une chronique mensuelle dédiée à ses coups de cœur musicaux. Branchez vos amplis, ce mois-ci, notre spécialiste...
Jeudi 27 avril 2023 Junipa Gold fait partie de ces groupes qui nous ramènent à un endroit, à une odeur, à un moment. De ce constat, on peut aisément lui attribuer l’image d’un éveil (...)
Mardi 4 avril 2023 À l’annonce de leur venue en terre stéphanoise, les Niçois Hyphen Hyphen ont réveillé un sentiment singulier auprès de ceux qui ont déjà été témoins de leur lives : (...)
Vendredi 28 avril 2023 De « je reverrai toujours ce bal dans les faubourgs de Vienne » (Hildegarde) à « Tu m’as dit t’es où, je te rejoins au telo » (Aya Nakamura), plongée dans (...)
Mardi 28 février 2023 A trois mois du lancement de son édition 2023, le point sur la programmation du festival Paroles et Musiques, dont les organisateurs ont étoffé l’affiche grâce à de jolies pépites à découvrir.
Mardi 28 février 2023 Figure de l’esprit rock stéphanois, ancien patron d'un célèbre club dédié au genre, Julien Haro nous fait désormais l’immense honneur d’une chronique mensuelle dédiée à ses coups de cœur musicaux. Branchez vos amplis, ce mois-ci, notre spécialiste ...
Lundi 13 mars 2023 Le groupe légendaire The Stranglers vient faire vibrer les murs du Fil le jeudi 16 mars. Avec quarante ans de carrière au compteur, les britanniques occupent encore une place importante de la scène rock punk et new wave. 
Mardi 14 février 2023 Figure de l’esprit rock stéphanois, ancien patron d'un célèbre club dédié au genre, Julien Haro nous fait désormais l’immense honneur d’une chronique mensuelle dédiée à ses coups de cœur musicaux. Branchez vos amplis, ce mois-ci, notre spécialiste...
Mercredi 1 février 2023 Colette ? Colette ? Cooooolette ? Elle est invisible, et pourtant, Colette est bien là. D’ailleurs à force de sentir sa présence, Buridane a décidé de faire un (...)
Vendredi 7 avril 2023 La volcanique Izïa revient au Fil avec un nouvel album, La Vitesse, sorti en juin dernier. Présenté comme un virage pop à 180°, cet album s’apparente à la combinaison musicale de toutes les versions antérieures de la chanteuse. Eruption prévue le 9...
Lundi 20 février 2023 C’est en 2007 que Nina Goern et Yohan Hennequin décident de former le duo Cats On Trees. Posés sur une dialectique piano-batterie, leurs textes (...)
Vendredi 10 février 2023 Chanter du Céline Dion dans sa salle de bain : on l’a tous déjà fait. Fort heureusement, personne n’était là pour nous écouter. Marianne James, elle, met les (...)
Mardi 21 février 2023 Le Pax ouvre ses portes à de nouveaux talents lors du festival Seul.e en scène. Les performeurs «prennent le mic '» puis possession de la scène à tour de rôle. (...)
Lundi 13 février 2023 Entrée dans le bureau d’un écrivain. Les livres sont époussetés, classés, ordonnés. L’atmosphère est au travail et rien ne saurait déranger l’ordre établi. Vraiment (...)
Vendredi 20 janvier 2023 Les villes de Sorbiers et Saint-Jean-Bonnefonds reprennent sur les chapeaux de roues le fil de leur saison culturelle commune, avec une soirée « coup (...)
Jeudi 1 décembre 2022 C’est du côté de la Fabuleuse Cantine que ce mois musical de décembre s’ouvre à Saint-Étienne. Organisée par trois membres du Gin Tonic Orchestra, la Jam Session Funk & Rock animera ce samedi 3 décembre placé sous le signe de la Sainte-Barbe....
Jeudi 15 décembre 2022 Figure de l’esprit rock stéphanois, ancien patron d'un célèbre club dédié au genre, Julien Haro nous fait désormais l’immense honneur d’une chronique mensuelle dédiée à ses coups de cœur musicaux. Branchez vos amplis ! 
Vendredi 9 décembre 2022 Un spectacle musical à la Cartoon, deux musiciens à la folie hilarante, un rock n’roll revisité : on vous présente Wok'n Woll, le nouveau spectacle de la (...)
Mardi 15 novembre 2022 Depuis le 21 octobre dernier, de la lumière et du son émanent à nouveau de l’ancien site des Beaux-Arts de Saint-Étienne. Et pour cause : l’Aléatronome s’est réveillé ! De nouveau sur les rails, il revient avec de nombreux évènements dont notamment...
Lundi 21 novembre 2022 Un billot, un marteau, et Antonin Artaud. On pourrait en parler longtemps, mais le titre entier, sans doute, vaut tous les résumés du monde : « Moi, (...)
Vendredi 4 novembre 2022 Fort d'un quatrième album déjà salué par la critique, Cascadeur, qui fait actuellement son retour sur scène, passera par Le Fil de Saint-Étienne le jeudi 10 novembre. Portrait d'un Revenant.

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X