article partenaire
RCW 86, rémanent coloré.

"12 jours" : Depardon psittasice

12 jours
De Raymond Depardon (Fr, 1h27)

de Raymond Depardon (Fr., 1h27) documentaire…

Film de demande plus que de commande, 12 jours répond à une invitation de tourner dans un établissement psychiatrique (en l’occurence, le Vinatier à Bron) avec des patients hospitalisés sans consentement lors de leur présentations devant un juge des libertés et de la détention — celle-ci devant se dérouler au plus tard 12 jours après leur première admission. S’ensuivent donc dix auditions, à la queue-leu-leu. Dix portraits entre détresse et absurde de la “folie” ordinaire, et surtout un épuisant sentiment de déja, déjà-vu.

Car malgré tout le respect et toute l’estime que l’on porte à Depardon, force est de constater qu’il éprouve de moins en moins l’envie de sortir du cadre et des repères qu’il a jadis balisés. 12 jours transpose en effet de manière manière mécanique son dispositif de Délits flagrants ou de 10e chambre, instants d’audience dans un décor lui aussi familier pour le cinéaste, qui avait déjà arpenté avec San Clemente (1982) un hôpital psychiatrique. Ce mash-up lasse plus qu’il n’édifie, Depardon semblant vouloir épuiser un filon. La fraîcheur du procédé est en tout cas éventée, et l’on gagnerait tous, Depardon compris, à ce qu’il se reconfronte à l’espace plutôt qu’à l’enfermement. Ce serait triste d’assister à une lente dérive dans un cinéma non pas institutionnel, mais d’institution, d’un auteur désormais institutionnalisé.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 30 novembre 2021 Co-construit et organisé par le réseau TRACES et nombre de ses partenaires, les Images Migrantes 2021 feront escale à (...)
Mercredi 5 mai 2021 L'avenir de la musique pop française, c'est Saint-Etienne. Attention, ne voyez pas là l'adjectif "pop" comme un épitèthe péjoratif. À l'instar de ce qu'a pu (...)
Mercredi 8 janvier 2020 Parallèlement à ses deux concerts au festival Les Poly'sons de Montbrison (4 et 5 février prochains), Vincent Delerm en profite pour présenter, au cours de (...)
Mardi 6 mars 2018 Pour sa 39ème édition, le festival de films Curieux Voyageurs prend davantage d'ampleur. Du 9 au 11 mars, au total 37 séances et 25 films seront proposés aux visiteurs entre le Centre des congrès, l'amphi annexe de l'école des Mines mais...
Mardi 23 janvier 2018 Pour prouver la nocivité du sucre, un Australien s’impose le régime moyen de ses compatriotes et observe les résultats sur son organisme. Une plongée terrifiante dans nos assiettes donnant envie de gourmander nos dirigeants. Sans aucune douceur.

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter