Haroun : « L'humour ne doit pas vexer »

Haroun

Centre de Congrès de Saint-Etienne

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Humour / Incontournable sur YouTube où il a successivement "cassé la télé", organisé une "tournée des barbeuks" et mis en ligne des sketchs et spectacles inédits, le jeune humoriste Haroun est désormais en tournée. Il passera au Centre des Congrès pour le festival des Arts Burlesques avec un seul mot d'ordre : #OnRigoleBienSaintEtienne ! 

Vous avez débuté par l'impro et la danse hip-hop. Comment en êtes-vous arrivé à l'humour ?
Haroun :
J'ai toujours voulu faire de l'humour. L'idée a germé assez tôt dans ma tête. Un jour, un ami m'a inscrit en secret à un festival de café-théâtre étudiant. J'ai eu un mois pour écrire un sketch, je l'ai fait et cela a très bien marché. J'ai eu envie de poursuivre sur le format "seul-sur-scène", en stand-up. Le stand-up correspond à la contrainte de devoir jouer dans différentes scènes ouvertes, avec seulement un micro. Cette simplicité m'a plu et j'ai commencé à me produire dans ces salles presque tous les soirs au cours de l'année 2015.

Vous êtes passé par le Jamel Comedy Club et d'autres scènes. Qu'est-ce que cela apporte ?
Le Jamel Comedy Club correspond à un moment où j'avais déjà une expérience scénique avancée. C'est en faisant des scènes ouverte, avec très peu de spectateurs, que l'expérience se forge. Il faut essayer de capter un public qui ne vous attend pas forcément, en quelques minutes, au milieu d'une liste d'humoristes qui se succèdent. C'est là que l'on apprend à jouer avec les silences, avec son rythme, avec le fait de ne parfois pas faire rire... C'est d'ailleurs à ce moment-là qu'est né ce gimmick qui revient régulièrement chez moi, à savoir « on rigole bien » ou le petit rire sur des blagues un peu gênantes.

Quand vous décrivez votre humour, vous parlez de « sarcasme gentil ». Ce style était présent dès le début ou il s'est forgé avec l'expérience ?
Le fond est resté le même. J'ai toujours été dans le sarcasme, mais en abordant toujours des sujets sociétaux ou généraux sans aucune méchanceté. Je ne souhaite pas parler de moi sur scène. C'est le personnage de mec à lunettes, propre sur lui, que j'ai travaillé avec la scène ouverte. Il correspond assez à ce que je suis au quotidien, mais disons que cela permet de mieux se connaître et de rendre spectaculaire ce qu'on est dans la vie. Je ne suis pas particulièrement le "drôle de service" dans la vie et j'ai voulu retranscrire cela sur scène, avec un personnage qui n'est pas forcément marrant mais qui dit des choses drôles.

Vous écrivez assez facilement vos sketchs ?
Je n'ai pas testé le spectacle en scène ouverte comme beaucoup peuvent le faire à Paris. J'habitais à Toulouse à l'époque où je l'écrivais. Donc il s'est construit aussi au fur et à mesure au gré de l'actualité. Il a changé à 95% depuis le début. J'ai fait un autre spectacle sur les élections présidentielles et un que je vais sortir à propos d'Internet. Ces deux créations, je les ai écrites d'une traite et je les ai testées partie par partie. Pour répondre à la question, je ne mets pas beaucoup de temps pour écrire mais le temps de retouche est plus long. Il y a tellement de précisions sur le rythme qu'il est nécessaire de faire des allers-retours réguliers entre la scène et le texte.

L'idée est de ne pas accuser les gens mais de les responsabiliser.

La mise en scène du spectacle est très minimaliste. Vous ne vous déplacez pas beaucoup. Était-ce un postulat choisi dès le départ ?
À l'origine, je bougeais beaucoup sur scène. J'ai un metteur en scène avec qui je faisais de la danse et avec qui j'ai une sensibilité sur les mouvements. Progressivement, nous avons éliminé les gestes superflus. Le but est d'être efficace et de ne pas en faire trop.

Vous ne vous mettez pas de limite dans votre humour mais vous contrôlez la manière de faire et le but est de faire rire la personne qui est touchée par votre pique. Faire rire sans faire mal ?
Exactement ! L'idée est de ne pas accuser les gens mais de les responsabiliser. Si je les accuse, ils se ferment. Si je leur dis « vous êtes responsables de cela, aidez-nous à progresser là-dessus » peut-être que la personne va s'ouvrir. Vexer les gens n'est pas la meilleure manière de les mettre de son côté. L'humour ne doit pas vexer, sinon on retourne dans la cour de récréation et cela devient de la moquerie. Dans l'humour actuel, il y a une recherche pour aller sur des sujets plus profonds, plus personnels, plus viscéraux. Aujourd'hui, on essaie de faire rire davantage par les idées que par le burlesque ou la démonstration. C'est une autre manière de faire de l'humour en enrichissant le propos et qui oblige à se creuser la tête pour écrire avec du sens.

Vous avez expliqué travailler sur un spectacle à propos d'Internet. Quel est votre rapport avec les médias ?
La scène et Internet sont complémentaires car on y trouve quasiment le même niveau de liberté. Je dis quasiment car sur Internet on peut se prendre des commentaires, des critiques parfois violentes, donc on fait peut-être plus attention. Non pas parce que l'on a peur des cons, mais parce qu'on a peur d'être mal compris et cela peut avoir des conséquences parfois graves. Sur scène, en général, les spectateurs sont déjà prévenus et savent ce qu'ils viennent voir. Donc la liberté est très grande. Pour la télé, c'est autre chose. Mon expérience chez Ardisson s'est arrêtée très rapidement. Je n'étais pas très bon là-dedans car ce n'est pas mon univers. Je n'aime pas leur façon de couper, leur rythme... C'est un monde qui a vieilli et qui ne sait plus retranscrire ce dont on a besoin en ce moment, c'est-à-dire un retour à l'humanité et à la réalité. Ce qui est étonnant, c'est que la télé est très dépendante d'Internet, elle a peur des retours qu'elle peut avoir de la part des internautes... Elle n'arrive plus à toucher une certaine catégorie de la population. C'est dommage car c'est un très bel outil. Seulement, il est tenu par des personnes qui ne veulent pas lâcher et par de grosses boîtes qui ont peur de faire une erreur avec les budgets énormes engagés. Du coup, on essaie de tout maîtriser, on coupe, etc. Alors qu'un peu plus de direct ferait du bien. Renouer avec ce qui faisait le charme de la télé, c'est-à-dire l'incontrôlable, l'organique...

Haroun, jeudi 22 février à 21h, au Centre des Congrès de Saint-Étienne, dans le cadre du 15e festival des Arts Burlesques

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 26 avril 2022 De confinements en couvre-feux, la pandémie aurait presque fait oublier qu’un festival de musiques est avant tout un temps de convivialité partagée, entre amis, dans une foule de mélomanes raisonnablement...
Mardi 26 avril 2022 Ce festival, initialement prévu en 2020 pour fêter le 250e anniversaire de la naissance de Ludwig Van Beethoven se réalise enfin. (...)
Mardi 26 avril 2022 Fatigue passagère et moral dans les chaussettes ? La rédaction du Petit Bulletin est là pour prendre soin de ses lecteurs, avec un traitement imparable : les concerts. Et quoi de mieux que le Paroles & Musiques pour se...
Mercredi 30 mars 2022 On l’a compris : après les rayons de soleil et les terrasses de la semaine passée, ce week-end, il va falloir ressortir les moufles et les doudounes. Désespérant ? Un peu… Mais pas au point de ne pas bouger du canapé !
Jeudi 17 mars 2022 L’intégralité de la programmation du festival stéphanois a été dévoilée ce jeudi par les organisateurs de l’événement. Au menu cette année, une affiche teintée de découvertes, comme au bon vieux temps.
Jeudi 17 mars 2022 C'est le type de petit festival que l'on adore et qui, lui aussi, fait son retour : Vendanges graphiques, à Condrieu, réunit le temps d'un week-end, (...)
Vendredi 18 février 2022 Après Damso, Groundation, Emir Kusturica ou Ben Mazué, les organisateurs du Foreztival viennent d’annoncer que l’édition 2022 du festival forézien s’achèvera avec la venue d’IAM.
Mardi 1 mars 2022 Le festival du film de voyage Curieux Voyageurs sera de retour à Saint-Etienne en ce mois de mars, flanqué d’un riche programme et de quelques nouveautés.
Mercredi 9 février 2022 Pour sa 30e édition, le festival Paroles et Musiques mettra l’accent sur la découverte musicale, avec, à l’affiche, les peut-être futures pépites de demain… Qui côtoieront bien sûr, les artistes installés sur la scène musicale française depuis déjà...
Mercredi 9 février 2022 Pour sa 30e édition, le festival Paroles et Musiques mettra l’accent sur la découverte musicale, avec, à l’affiche, les peut-être futures pépites de demain… Qui côtoieront bien sûr, les artistes installés sur la scène musicale française depuis déjà...
Jeudi 3 février 2022 Après une première annonce il y a quinze jours, le Foreztival poursuit sur sa lancée éclectique, en dévoilant la suite de sa programmation. A l’affiche le (...)
Mardi 1 février 2022 2020 : bien pourrie. 2021 : moyen pourrie, mais quand même pourrie. 2022 : incertain, mais ça part pas très bien. On est crevé, on traine des (...)
Mardi 1 février 2022 Faire rire sans faire mal à ceux qui n’ont rien demandé : alors que l’impertinence agit comme un exutoire à la sinistrose ambiante, les humoristes marchent sur un fil… Qui peut rompre à tout moment s’il n’a pas au préalable été suffisamment...
Mardi 1 février 2022 Des fidèles du festival, des spectacles inédits, des étoiles montantes du rire et des caméras de France TV : Arcomik remet le couvert en ce mois de février.
Lundi 24 janvier 2022  S'il faut être prudent avec la recrudescence des cas de Covid, il est prévu que cette année, les grands raouts littéraires se tiennent de manière classique – comme on les aime. Avec, pour certains, des pré-programmations croustillantes.
Mardi 18 janvier 2022 Peut-être sera-t-elle capitale européenne de la Culture en 2028. Clermont-Ferrand, n’est pas que la ville-Michelin (même si l’entreprise est omniprésente) et lance sérieusement sa campagne en ce début d’année, au moment où le festival du court, le...
Mardi 7 décembre 2021 Après une année 2021 chaotique pour les organisateurs d’événements culturels, l’année 2022 devrait, si tout se passe bien, comporter de belles surprises et redonner au public le goût du spectacle. Du côté des festivals, les premières programmations...
Lundi 15 novembre 2021 On pensait qu’on kifferait jamais l’electro, que ça faisait trop de bruit et qu’on trouvait pas ça mélodieux. Et puis on est allé sur le Positive Education, et on a arrêté d’être grognon. Récit d’une soirée aux allures de belle bringue, à l’issue de...
Vendredi 29 octobre 2021 Elle sera cet automne parmi les sept artistes de la 5ème édition du festival Femme(s), sur la scène du Pax. Avec déjà plusieurs groupes et albums à son actif, assortis d’une ribambelle de concerts, Jasmine Fayolle s’est taillé un prénom dans le...
Vendredi 29 octobre 2021 Pour la 4e année consécutive, la librairie de Paris organise son festival Les Gueules Noires, dédié au polar. Sonja Delzongule, Frédéric Paulin, Patrice Gain, (...)
Vendredi 29 octobre 2021 Après une première édition montée à la hâte peu après l’épisode des Gilets Jaunes, le festival Pléiades déploie ses ailes pour investir différents lieux du centre-ville de (...)
Vendredi 29 octobre 2021 Annulée quelques jours avant son démarrage l’an dernier, la 30e édition des Oreilles en pointe se tiendra mi-novembre dans l’Ondaine. Au menu : musique, chansons et bonne humeur.
Vendredi 29 octobre 2021 Le soleil qui s’efface derrière les collines stéphanoise, les dernières feuilles rougies par l’automne balayées par le vent frais sur l’esplanade Jacques Bonnaval. 9 novembre, on y est … enfin presque. Dans quelques jours, le Positive Education...
Vendredi 29 octobre 2021 Après plusieurs reports, le festival des 7 Collines proposera 3 spectacles de cirque en novembre et décembre, dans le cadre d’une édition automnale. Tour d’horizon
Mardi 5 octobre 2021 Barouf : nom masculin, familier, issu de l'italien baruffa, désigne le bruit, le vacarme, le tapage. Synonymes : boucan, raffut, tintamarre. "Cette année, le Rhino Jazz(s) va faire un barouf du tonnerre à Saint-Étienne." Vous...
Mardi 5 octobre 2021 A Saint-Etienne, les vacances de la Toussaint seront placées sous le signe de l'humour, grâce au festival Arcomik...  
Mardi 7 septembre 2021 Au rayon des incontournables, ce n’est pas un artiste, mais bien un événement devenu le festival d’électro le plus intéressant de la région – n’en déplaisent à (...)
Mardi 7 septembre 2021 Reporté pour cause de Covid, le festival Trax #7 aura finalement lieu en cette rentrée, dans différents lieux de Saint-Etienne. Ouverture au plus grand (...)
Mardi 7 septembre 2021 Spectacle annulé. Les remboursements des billets sont possibles dans les points de vente dans lesquels ils ont été achetés.
Mardi 7 septembre 2021 "Silences épanouis" est la thématique choisie par Geneviève Dumas pour sa biennale de musique contemporaine Festyvocal. Elle mettra à l'honneur les élèves (...)
Jeudi 15 juillet 2021 C'est une immense déception. Alors que le festival Le Tour du Forez affichait il y a seulement quelques jours de très beaux résultats de fréquentation à (...)
Mercredi 9 juin 2021 Deuxième édition pour le Bike and Troc le 10 juillet, le rendez-vous vélo concocté par les équipes du Département de la Loire dans la station de Chalmazel. Au (...)
Mercredi 9 juin 2021 C'est un peu comme si les ados avaient désormais leur propre Fête du livre. La Ville de Saint-Étienne a en effet d'annoncer la tenue de son (...)
Mercredi 9 juin 2021 Pas de Foreztival en 2021, mais une virée dans chaque commune de Loire Forez agglomération ! Ça s’appelle Le Tour du Forez et c’est un projet unique avec 87 propositions culturelles gratuites, initié par l’équipe du fameux festival d’été...
Mercredi 9 juin 2021 Quel bonheur de voir l’un de nos plus grands festivals célébrer « le retour à la vie » ! Et qu’importent les contraintes post-pandémiques. (...)
Samedi 24 avril 2021 Alors que l’on s’approche vraisemblablement d’un relâchement des restrictions liées au contexte sanitaire, les organisateurs de plusieurs festivals n’ont pas tous tranché dans le même sens quant à la tenue de leurs événements. On fait le point.
Vendredi 2 avril 2021 La nouvelle est tombée vendredi 2 avril, à midi pile : l’édition 2021 du festival, censée se dérouler du 8 au 11 juillet, est complètement annulée. Un terrible coup d’arrêt pour un événement qui va connaître une seconde année blanche...
Lundi 29 mars 2021 La décision est tombée et était attendue. Le festival stéphanois d'humour Arcomik, est contraint de reporter à nouveau les spectacles prévus en avril. "Nous (...)
Mardi 6 octobre 2020 Le festival d'humour stéphanois, les Arts Burlesques, change de nom et devient Arcomik. Une modification d'identité qui s'accompagne d'une annonce de (...)
Mardi 6 octobre 2020 L’humoriste Thomas VDB, griffé service public, présente actuellement un nouveau spectacle, dans lequel il chronique son angoisse du monde qui l’entoure.
Jeudi 1 octobre 2020 Il existe des moments d’exception et de plénitude que seuls la culture et l’art peuvent apporter. Le premier album du duo Terrenoire est de ceux-là. Raphaël et Théo Herrerias sont une fierté pour notre territoire stéphanois. De véritables artisans...
Vendredi 25 septembre 2020 Son trentième anniversaire se déroulera du 17 au 23 mai 2021. Le festival Paroles & Musiques, après avoir dû annuler son édition 2020, proposera 6 jours de festivités musicales avec notmament des noms qui ont marqué le rendez-vous musical de...
Mercredi 15 juillet 2020 Le Théâtre des Pénitents prend les devants. Rompue à l'exercice de l'organisation d'un festival avec les fameux Poly'Sons qui se déroulent en janvier/février (...)
Mercredi 8 juillet 2020 Les vacances d'été approchent et chaque année on en attend beaucoup... surtout les années où on a dû garder nos débiles de gosses à la baraque depuis mars à cause (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter