Cyril Hubert L'âge de bière

Faut Que Ca Brasse #2

Parc des expositions (Parc Expo)

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Portrait / C’est l’histoire d’une heureuse reconversion. Celle d’un Français, Cyril Hubert, installé en Suisse depuis plus de dix ans et qui, après quinze années passées chez des grands noms du luxe et de la restauration, a décidé de tout plaquer pour devenir biérologue. Une histoire passionnelle de brasseries artisanales, de malt et de houblon, de palais et de partage.

Après une enfance et une adolescence sans histoire passées du côté de Romorantin dans le Loir-et-Cher, Cyril se laisse inspirer par ses deux sœurs en choisissant lui aussi de s’orienter vers le monde de l’hôtellerie et de la restauration. Au CFA de Blois, il enchaînera en quatre ans un CAP, puis un BEP et enfin un Brevet Professionnel. « À part le rugby, pas grand-chose ne me passionnait à l’époque, je me suis donc mis au travail assez tôt par la voie de l’apprentissage. » Pendant quinze ans, le jeune homme travaillera comme chef de rang chez des grands noms du luxe et de la restauration : sur la Côte d’Azur pour le Métropole Palace de Beaulieu-Sur-Mer, pour Gérard Rabaey au Pont de Brent en Suisse, dans l’équipe du Tucker’s Point Golf Club aux Bermudes, pour le Domaine des Hauts de Loire à Onzain et enfin au sein de l’Hôtel Casino Barrière à Montreux. « Travailler dans de tels établissements a été une chance mais, la trentaine venue, je crois que j’avais déjà fait le tour du métier. Le prestige des macarons et des étoiles induit une pression particulière, le monde de la haute gastronomie reste un univers difficile, souvent épuisant. Il était temps pour moi de passer à autre chose. »

Le déclic

C’est pourtant presque par hasard que Cyril fera la découverte qui bouleversera sa vie… On est 2014. Soirée entre copains. Un ami l'embarque dans une cave à bières où sont proposées pas loin de quatre cent appellations artisanales. Un nouveau monde s’ouvre alors sous les yeux de l’ex chef de rang, plus habitué aux bières industrielles, celles que l’on picole à moindre coût pour faire la fête ou pour ambiancer un match de foot devant la télé. « On a goûté quelques bières et j’ai eu comme une révélation. Je me suis surtout demandé comment j’avais pu passer à côté de ça ! » Cyril repartira avec quelques dizaines de bouteilles qu’il dégustera petit à petit à la maison. Une passion naît. De nouvelles sensations gustatives. Une autre culture. Une nouvelle géographie. Un nouveau monde avec. Impossible de revenir en arrière… Passant plus vite que son ombre de simple amateur à connaisseur expert, notre biérophile deviendra biérologue en suivant une formation dispensée par GastroSuisse, la Fédération de l'hôtellerie et de la restauration aux pays des Helvètes. Début 2015 Cyril se voit délivrer le diplôme de sommelier suisse de la bière.

Tendances

Le secteur de la bière artisanale est aujourd’hui en plein essor. Sur l’ensemble du territoire français, le nombre de brasseurs artisanaux a été multiplié par cinq en dix ans. Une nouvelle brasserie se crée tous les 3 jours et 70 % des bières consommées en France y sont brassées. Cyril analyse l’évolution des goûts : « Après les bières ambrées, la redécouverte de l’amertume et donc le large succès des IPA, les bières acidulées ou acides sont probablement la prochaine tendance, comme les sours, les gueuzes ou les Berliner Weisse. Mais les brasseurs qui utilisent des fûts ayant contenu du vin ou des alcools forts (rhum, whisky, tequila, Cognac) apportent aussi une plus-value certaine au produit. » Signe des temps, on trouve désormais des bières artisanales à la carte de restaurants étoilés. La Brasserie Stéphanoise a par exemple réussi à placer deux de ses bébés chez Troisgros, s’il vous plait. L’an passé, Cyril Hubert tournait une très classieuse vidéo (visible ci-dessous) pour la prestigieuse institution du Gault & Millau, aux côtés chef Mathieu Bruno dont le restaurant Là-Haut (Chardonne-Suisse) a reçu la note prometteuse de 16/20. « Une nouvelle tendance émerge dans le milieu de la gastronomie : accorder des plats très élaborés avec des bières de qualité. On est encore au début de tout cela, il y a tant à faire ! »

Dentelle

La biérologie (ou zythologie) n’en est sans doute qu’à ses prémices, une nouvelle science à cartographier. Tout bon biérologue doit se consacrer à l'étude de la bière de façon globale, du brassage aux brasseries, tant au point de vue historique, que technique ou gustatif. A l’instar d’un œnologue, il maîtrise les étapes chimique et biochimique des processus de fabrication, en bonne connaissance des matières premières il va de soi. Et c’est tout cet univers-là qui fait pétiller les yeux et les neurones de Cyril Hubert. Il faut l’entendre parler de turbidité, d’effervescence, de dentelle, d’effet perlant, de sucrosité ou de carbonatation. « J’aime bien le mot flaveur, terme qui regroupe les arômes perçus par le nez et les saveurs perçues par la bouche. » Notre Maître ès bibine jongle ainsi malicieusement avec les arômes de fleurs, de fruits, de céréales, d’épices ou de café, décrivant les yeux fermés le corps lourd ou aqueux des chopines qu’il détaille comme un grand cru. « Contrairement à ce qui se pratique pour avec le vin, on ne recrache pas la bière que l’on déguste, on va jusqu’au bout des choses ! Ce serait d’ailleurs se priver de la rétro-olfaction et donc des arômes que seule la voie rétronasale peut déceler. »

« Pour moi les brasseurs sont des cuisiniers qui travaillent avec des matières premières, des alchimistes qui les transforment, des poètes qui mettent leur âme dans leurs bières… avec souvent un brin de folie ! »

Chantre du boire moins mais déguster mieux, Cyril était le premier français à prendre part au championnat du monde des sommeliers de la bière, en 2017 à Munich, parmi soixante-dix sommeliers issus de quinze pays. « Je m’étais initialement préparé pour le championnat suisse des sommeliers de la bière, mais, bien qu’étant résidant suisse, ma nationalité française a bloqué mon inscription quelques jours avant la compétition ! Ce fut une très grosse frustration, c’est certain, mais qui s’est assez vite transformée en grand soulagement quand j’ai appris que j’étais invité à représenter la France au championnat du monde. » Cyril, n’atteindra pas les phases finales mais retient de cette première participation le souvenir d’une vraie aventure humaine avec de belles rencontres. « Je retenterai ma chance l’année prochaine à Milan, mais cette fois-ci en équipe et non plus en solo. Je suis plutôt persévérant, pas du genre à abandonner. Je me prépare avec mon ami Franck Métivier et une vision différente des choses. » Cyril s’entraîne notamment à déguster des bières présentant des défauts. « Le but est de savoir identifier ces défauts à l'aveugle, en déceler la cause et remédier au problème. Au-delà des compétitions, les biérologues peuvent ainsi aider les brasseurs à identifier un problème pour améliorer la qualité de leur production. »

Heureux

Pour notre homme, il serait temps qu’en France les choses bougent vraiment quant à la formation et la reconnaissance des biérologues. « Il n’existe pour l’instant aucun cursus au niveau national, notre pays prend du retard sur nos voisins belges ou allemands. »

« Ça sent la bière / De Londres à Berlin / Ça sent la bière / Dieu qu'on est bien / Ça sent la bière / De Londres à Berlin / Ça sent la bière/ Donne-moi la main. » Jacques Brel, 1968

Cyril Hubert est aujourd’hui un biérologue et sommelier de la bière comblé. Mais déjà, sa connaissance du sujet, doublée d’une sympathie communicative, lui vaut d’être invité un peu partout, en consulting pour des restaurateurs ou des brasseurs, pour des initiations à la dégustation lors de festivals ou encore prendre part au jury de concours. « J’ai été jury pour le Concours International de Lyon, les Terralies en Bretagne, les Houblonnades de Dijon ou encore le Lausanne Beer Celebration. Ce n’est que du plaisir ! » Les festivals qui se créent autour de la bière témoignent du nouvel engouement populaire pour cette boisson vieille comme le monde. IIs sont pour Cyril autant d’occasions de rencontrer sur un même lieu de nombreux brasseurs, le public d’amateurs et parfois quelques confrères. Lorsque l’on questionne notre spécialiste sur le match qui pourrait dorénavant opposer la bière au vin, il répond sans hésiter : « Vin et bière sont deux produits distincts, élaborés avec des ingrédients différents et touchant les gens à des occasions qui ne sont pas les mêmes. Je pense que la bière a un côté plus convivial, avec une notion de partage un peu plus prononcée que pour le vin. C’est une boisson épicène, multigénérationelle, multiculturelle et universelle ! Le vin a su faire sa place dans le monde de la gastronomie et n’a peut-être plus grand-chose à prouver. Je me suis donc donné pour mission de redonner les lettres de noblesse à la bière et de faire en sorte qu'on puisse la trouver sur les grandes tables. »

« Le malt est l'âme, le houblon l'épice, la levure l'esprit et l'eau le corps de la bière. »

Quid alors du fossé qui semble se dessiner entre bière industrielle et bière artisanale ? « L'authenticité, la relation entre l'homme et les matières premières est réellement différentes pour les deux cas, comme l'entraide et l'amitié entre les brasseurs artisanaux. J'avoue que c'est une des choses qui me surprend chaque jour : le monde brassicole est une grande famille. » Invité les 26 et 27 mai prochains au festival stéphanois Faut Que Ca Brasse, Cyril animera six ateliers de dégustation : une opportunité rare d’apprendre à déguster la bière dans les règles de l’art mais aussi de rencontrer un biérologue à suivre. « Une personne qui sait déguster ne boit plus jamais de la mauvaise manière mais goûte des secrets. » Dont acte !

Horaires et réservations des ateliers-dégustations de Cyril Hubert à Faut Que Ca Brasse sur www.fautquecabrasse.fr


Dates repères

1982 : naissance à Blois

1998 à 2002 : formation en hôtellerie-restauration au CFA de Blois

2002 : trophée Robert Saget à Blois

2007 à 2012 : chef de rang au Casino Barrière de Montreux (Suisse)

2014 : il découvre le monde de la bière artisanale

2015 : diplôme de sommelier suisse de la bière

2017 : premier Français à prendre part au championnat du monde des sommeliers de la bière

2018 : animation d'ateliers-dégustations au festival Faut Que Ca Brasse à Saint-Étienne

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 30 novembre 2021 Pour être capitaine du navire Petit-Bulletin, il faut : de la réactivité, du sérieux, un brin de culot, un téléphone qui marche bien parce qu’il sonne tout (...)
Mardi 5 octobre 2021 Marquée par la féminisation des palmarès internationaux (qu’on espère plus structurelle que conjoncturelle), cette année cinéma 2021 donne à voir une vaste galaxie de personnages féminins dans des œuvres d’autrices comme d’auteurs. C’est cela aussi,...
Jeudi 24 juin 2021 Ils partirent quatre, mais par un prompt renfort, ils se virent quatre de plus. Le collectif de photographes stéphanois Parallax au format complet (...)
Vendredi 26 mars 2021 Originaire de Saône-et-Loire, la jeune photographe Emilie Fontaine vient d’ouvrir les portes d’un nouveau lieu dédié à l’image fixe, au cœur de l’hyper-centre stéphanois. Rencontre avec une femme passionnée qui fait fi d’un contexte morose en mal de...
Mercredi 8 juillet 2020 Après avoir parcouru et photographié un nombre presque incalculable de pays, le photographe Hervé Nègre pose ses valises à Saint-Étienne. Fraîchement installée aux pieds du Crêt de Roch, la Galerie A témoigne du riche parcours artistique mais aussi...
Mercredi 8 juillet 2020 Ce ne sont pas moins de douze expositions à ciel ouvert que propose la 8e édition de Portrait(s), le festival photo de Vichy (03). On y retrouve d'un côté, (...)
Mardi 9 juin 2020 Illustratrice de littérature jeunesse et formatrice tous azimuts, amoureuse éperdue de l’Afrique, Véronique Vernette est une Stéphanoise d’adoption bien dans ses baskets qui dessine et colorie avec un talent continuellement mis au service de...
Mercredi 4 mars 2020 Figure emblématique des nuits stéphanoises, il est sans doute davantage connu sous le surnom Ness du Bul, barman pendant près de trois décennies dans la plus ancienne boîte de nuit de la ville, aujourd'hui en vente. Désormais retiré des affaires,...
Mercredi 5 février 2020 Ancien directeur de la MJC Beaulieu, actuel programmateur du festival des Arts Burlesques et meneur de multitudes de projets, Farid Bouabdellah est un engagé sans rage, un cultureux sans costume, un homme sans entrave. Itinéraire de cet enfant de la...
Mercredi 8 janvier 2020 Un peu plus de deux ans après après son arrivée à la direction du Musée d'Art Moderne et Contemporain de Saint-Étienne Métropole, Aurélie Voltz a résolument pris ses nouvelles marques, loin de Paris, sa ville-racine. Rencontre avec une femme de...
Mardi 5 novembre 2019 Il est rappeur, il est vêtu de vert de la tête aux pieds en hommage à son équipe préférée, il est de retour avec un nouvel album,  Sur le Banc de touche, qui sortira à la fin du mois. Durant une heure, il y a peu, on a joué son jeu, il...
Vendredi 19 juillet 2019 Ingénieur industriel, tenancier de galerie d'art et éditeur indépendant, Daniel Damart a porté bien des casquettes. Il dirige aujourd'hui la maison d'édition Le Réalgar et, avec l'Association des Éditeurs Stéphanois dont il a la présidence,...
Lundi 24 juin 2019 16 clichés qui dressent le portrait d'une ville au travers de ceux qui travaillent à la rendre plus propre. Le photographe Brice Leclert a reçu carte (...)
Mardi 30 avril 2019 Depuis le regain d’intérêt pour la bière artisanale et le développement exponentiel des microbrasseries, le monde brassicole français demeure en pleine ébullition. À la veille de la très attendue troisième édition du festival Faut Que Ça Brasse,...
Jeudi 2 mai 2019 Organisé depuis onze ans déjà par l’association Maraudeurs d’images en partenariat avec la ville de Saint-Genest-Lerpt et le club Roche Photographie, (...)
Mardi 2 avril 2019 Gamin, il rêvait de raconter une histoire de famille, tandis qu’il se cachait derrière des montagnes de bouquins. Devenu grand, le Stéphanois Sabri Louatah s’est inspiré de la sienne, pour écrire une saga en quatre tomes aujourd’hui adaptée à...
Mardi 5 mars 2019 Cette maladie fait encore horriblement peur. Celles et ceux qui la contractent doivent vivre d'une part avec les difficultés qu'elle provoque mais (...)
Mercredi 6 février 2019 Depuis janvier 2011, Arnaud Meunier dirige La Comédie de Saint-Étienne. Avec pour ligne de mire permanente la création et la transmission, le metteur en scène poursuit son travail mêlant ouverture du théâtre au plus grand nombre, mise en avant...
Mardi 27 novembre 2018 La Bicicleta est un nouveau shop du centre-ville de Saint-Étienne. Lancé par Noelia Araya, ce concept store propose une belle sélection de produits uniques et faits main.
Mardi 4 septembre 2018 Avec une bonne dose de provoc', un humour (très) gras et des textes ciselés, les Joz' dynamitent quotidiennement le groupe Facebook stéphanois La Jozerie. Un succès symbolisé par un personnage haut en couleurs : Jason Chicandier, l'archétype du "bon...
Mercredi 4 avril 2018 Passionné au grand cœur, Pierre Thivillon a forgé de ses mains un parc unique et à taille humaine au fil des années : l'espace zoologique de Saint-Martin-la-Plaine. À 74 ans, l'homme, à la sensibilité débordante, continue de vivre tous les...
Mardi 6 mars 2018 Gestionnaire des costumes de l’Opéra de Saint-Étienne depuis quatre ans, le parcours et la curiosité naturelle de Gaëlle Thomas en font une femme pétillante, véritable touche-à-tout, active et engagée dans le paysage culturel stéphanois. Texte et...
Mardi 6 février 2018 Des hauteurs du Pilat aux studios parisiens, d'ACTIV Radio à Canal+, Mathieu Schalk a déjà fait un sacré bout de chemin. Comédien et imitateur tous azimuts, l'enfant du pays revient sur son parcours à l'occasion de son passage au Festival des Arts...
Mardi 31 octobre 2017 Président de la LISA (Ligue d’Improvisation Stéphanoise Amateure) depuis six ans, le fringant quadra fait feu de tout bois sur la scène culturelle associative de sa ville d’adoption.
Mardi 3 octobre 2017 Depuis 1879, le flambeau se transmet de père en fils, un trait d’union traversant trois siècles… Déjà. Des mineurs stéphanois du 19e siècle, ils ont conservé cette mâle bravoure, l’humour mutin de ceux qui lovent leur cœur au creux de leur main. Le...
Mardi 5 septembre 2017 Co-fondateur des Editions Jarjille, Serge Prud’homme (aka Deloupy) est un illustrateur heureux. L’album Love story à l’iranienne sorti aux éditions Delcourt en 2016 (d’après une enquête de Jane Deuxard) a reçu plusieurs prix très encourageants,...
Mardi 5 septembre 2017 Une année à part dans la vie de Godard, quand les sentiments et la politique plongent un fer de lance de la Nouvelle Vague dans le vague à l’âme. Une évocation fidèle au personnage, à son style, à son esprit potache ou mesquin. Pas du cinéma juste ;...
Mercredi 7 juin 2017 Les 24 & 25 juin, c'est bien du côté des bâtiments H (derrière la Cité du design) qu'il faudra venir traîner vos guêtres ! Amateurs (ou non) de bières, simples curieux, groupes d'amis, familles... Le Petit Bulletin vous donne rendez-vous pour...
Mercredi 7 juin 2017 🍺 "Faut que ça brasse" 🍺 : le premier festival stéphanois de la bière artisanale. "Faut que ça brasse" est organisé par Le Petit Bulletin (...)
Mardi 2 mai 2017 Éclectique et passionné, le célèbre chef d'orchestre aux modestes origines, moissonne aujourd'hui ses blés. Graal du sage ou désarmant truisme, ses rêves aujourd'hui reviennent à lui, tout naturellement ! Un labeur acharné et de belles cartes...
Mercredi 5 avril 2017 15 ans après l’ouverture du Verso rue de la Richelandière, le dramaturge et metteur en scène nous raconte sa passion d’un théâtre social, ancré dans l’histoire stéphanoise.
Mardi 3 janvier 2017 Danseuse passionnée et passionnante, Anna Alexandre est incontournable. À la tête de l'association Stéla et du festival DesArts//DesCinés mêlant danse et cinéma, elle possède un parcours unique, entre voyages, ouvertures et partages. Des valeurs...
Mercredi 5 octobre 2016 Presque dix ans après la reprise de la libraire de quartier rue Pierre Bérard, Marie Marcon a su faire de Lune et L’autre un lieu d’ancrage pour les amoureux des belles lettres et d’ouverture pour les papivores aux goûts éclectiques. Houda El...
Mardi 1 mars 2016 Si vous croisez Simon Javelle, il y a de fortes chances pour qu’il n’ait que peu de temps à vous accorder. Actif et passionné, le programmateur du célèbre (...)
Mercredi 1 juillet 2015 Garant du bon déroulement du concert, tant d’un point de vue technique que de celui de la sécurité, le directeur technique se doit d’anticiper les moindres problèmes. Rencontre avec Nicolas Hoste, directeur technique du Fil. Propos recueillis par...
Mercredi 12 ao?t 2015 Manager, booker et producteur, Damien Flandin a créé l’association Face B en 2010. Un travail nécessitant passion, persévérance et polyvalence pour soutenir et développer la carrière d'artistes. Portrait de ce touche-à-tout juste avant la tenue du...
Lundi 17 mars 2014 Le catalogue des œuvres de Jules Massenet regorge de pépites reléguées à la confidentialité des alcôves musicologiques. Dans «Le Portrait de Manon», le maître lève le voile sur ses émois de jeune homme, et la cinquantaine venue, s'offre une seconde...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter