Gat & Rim : « On avance en échangeant énormément »

Gat & Rim

Le Pax

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Rap / Le duo de rap stéphanois Gat & Rim se débrouille pas mal. À l'aune de la sortie de leur premier EP ou album - l'avenir nous le dira - ils ont remporté un joli tremplin qui les engage sur une belle voie musicale. Rencontre avec deux jeunes artistes (19 et 21 ans) très complémentaires. #breizhequateur ! 

Quelles sont les origines du groupe ? Comment en êtes-vous arrivés à faire de la musique ensemble ?

à lire aussi : Gat' et Rim' remportent Muzik'Casting 2018

Gat' : J'écrivais mes petites chansons dans ma chambre depuis longtemps. À un moment donné, je me suis entouré d'un musicien mais l'expérience n'a rien donné. Je me suis remis à la recherche de quelqu'un qui pourrait me proposer des instrus, en gros je cherchais "mon Voulzy". Je suis tombé sur un son qu'avait produit Renan. Je me suis mis en contact avec lui par l'intermédiaire d'un ami commun. C'était il y a deux ou trois ans en arrière.

Rim, tu es originaire de Bretagne et Gat d'Équateur. Est-ce que ces origines influencent votre musique ?

Rim : D'une certaine manière, un peu. Pour les prochains sons qui arriveront, on retrouvera un côté exotique. Mais le côté Breizh/Équateur, mélange de nos origines, c'est quelque chose d'assez fou, pas trop vu.

Gat : Et c'est surtout une grosse blague... C'est un délire de potes. Nous avons commencé à divulguer malencontreusement un #breizhequateur sur nos réseaux et c'est devenu un peu plus important que ce que l'on avait imaginé. Désormais, ce sont un peu nos doubles.

Comment composez-vous ?

Rim : C'est très variable. Souvent Théo part d'un jeu de mots, d'une punch qui va lui permettre d'écrire son texte. Il va me soumettre son idée de jeu de mots et on se dit : « ah, là on verrait bien une prod comme ça... ». De mon côté, je lui donne mon avis. On avance en échangeant énormément.

Gat : Généralement, nous avons chacun une idée très personnelle pour nos sons. Après, on se retrouve tous les deux pour finaliser le projet.

Vous avez récemment reporté la sortie de votre premier EP qui devait se dérouler le 15 février. Où en êtes-vous à l'heure actuelle ?

Gat : Pour le moment, nous n'en savons pas davantage. En mars, nous aurons davantage de visibilité à savoir si on sort un EP, si ce sera plus qu'un EP, si aura des danseuses sur scène... (rires)

Vous êtes les super lauréats du tremplin Muzik'Casting 2018, c'était une belle expérience pour vous, notamment votre passage au Fil en première partie d'Hoshi ?

Gat : Oui, c'est la plus belle expérience scénique que nous ayons connue pour le moment. Être le super lauréat est une chose extraordinaire, mais déjà rien que le fait d'avoir pu jouer sur la grande scène du Fil était une victoire pour nous.

Rim : Là où c'est beau, c'est que nous ne nous attendions vraiment pas à gagner. Après avoir joué au Fil, nous étions déjà comblés avec l'énergie et le contact avec le public. Quand on nous a appelés pour nous dire que nous étions les gagnants, c'était la cerise sur le gâteau.

Gat : Belle expression ça ! Gat est le diminutif de « gâteau » en fait... (rires)

Vous êtes tous les deux de Saint-Étienne ?

Gat : Je suis arrivé en radeau d’Équateur à l'âge de 10 ans.

Rim : Pour ma part, j'étais marin-pêcheur en Bretagne. Un beau jour, je pêchais la sardine et j'ai vu un Équatorien sur son radeau et je l'ai ramené avec moi. Non, plus sérieusement, nous sommes tous les deux Stéphanois.

Vos prochaines dates de live se déroulent où ?

Gat : On joue notamment le 24 mars au Pax, au prochain festival Fest'U à l'Université de Saint-Étienne fin mai.

à lire aussi

derniers articles publiés sur le Petit Bulletin dans la rubrique Musiques...

Mardi 22 novembre 2022 Chaque mois, Le Petit Bulletin vous emmène à la découverte d’une structure de diffusion culturelle du département. Concerts, théâtre, danse, expos… Il y a forcément un lieu qui vous attend quelque part ! Aujourd’hui, rendez-vous au Château du...
Jeudi 3 novembre 2022 Pour mieux connaître le Petit Bulletin, découvrez ce que ses journalistes écoutent : chaque semaine, un membre de l'équipe partage avec vous sa playlist du moment! Aujourd'hui, Anaïs, notre journaliste-testeuse-des-chouettes-endroits-où-manger, nous...
Jeudi 29 septembre 2022 Avec ses paysages sonores qui racontent les grands espaces, le feu, le froid, les hommes et les âmes planantes, uRYa est un pur passeur d’émotions. Venue (...)
Mardi 13 septembre 2022 Dans le cadre des Cafés interculturels coorganisés par le Solar et l’École de l’Oralité, trois grands maîtres nippons illustrent le Japon traditionnel aux côtés (...)
Mardi 5 juillet 2022 Depuis des lustres (1988 pour être précis), Craponne-sur-Arzon fait figure de référence sur la planète Country Music. Mais après quelques éditions compliquées et à (...)
Mardi 26 avril 2022 D’un point d’ancrage à un autre, l’artiste stéphanois porte en lui l’errance joyeuse de ceux qui savent accueillir la vie. Des sens en éveil, une gamberge qui va loin quitte à prendre son temps : portrait d’un poète en quête d’infini.  
Mardi 26 avril 2022 Avant d’entamer sa carrière solo, le musicien sénégalais Lass a pris le temps de faire ses armes dans le giron de David (...)
Mardi 26 avril 2022 Très prometteuse formation franco-malgache, Iray Trio trace brillamment sa route depuis 2016, développant une identité musicale (...)
Mardi 26 avril 2022 Poursuivant une belle série de concerts tournés vers le Brésil, le Solar accueille MiMoJi, trio genevois (...)
Mardi 26 avril 2022 Ce festival, initialement prévu en 2020 pour fêter le 250e anniversaire de la naissance de Ludwig Van Beethoven se réalise enfin. (...)
Mardi 26 avril 2022 Voici une belle promesse que nous fait l'Opéra de Saint-Etienne. Tout le monde connaît l'histoire de Lancelot, chevalier de la Table (...)
Mardi 26 avril 2022 Fatigue passagère et moral dans les chaussettes ? La rédaction du Petit Bulletin est là pour prendre soin de ses lecteurs, avec un traitement imparable : les concerts. Et quoi de mieux que le Paroles & Musiques pour se...
Mardi 29 mars 2022 Le pianiste Florian Pellissier ne cesse d’explorer de nouveaux territoires sonores, multipliant les collaborations tous azimuts à la (...)
Mardi 29 mars 2022 Il y a ceux qui font des goûters d’anniversaire, et puis il y a Positive Education. L’association stéphanoise, à l’origine du Positive Education Festival (que l’on ne présente plus) fête cette année ses dix ans, en sillonnant les routes de France...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter