La recette est simple

Random Recipe + Irène Drésel

Salle du Grand Marais

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Depuis quelques années, une énergie musicale pousse de plus en plus fort de l'autre côté de l'Atlantique, au Québec. Le rap local s'exporte de mieux en mieux à l'instar de la scène belge. Outre les incontournables et historiques tels que Koriass, de nouvelles têtes ont percé le mur du son. Loud qui a rempli les salles en France l'année dernière ou encore les Alaclair Ensemble et autres Dead Obies sont devenus des valeurs sûres. Mais d'autres formations ne doivent pas être oubliées. Par exemple Random Recipe. Depuis plus de 10 ans, ce groupe remue les scènes où il se produit. En 2018, le quatuor devenu trio a sorti un troisième album flamboyant aux paroles engagées : Distractions. Ce disque rempli de bonnes ondes sonores (jetez une oreille au premier titre Fight this feeling ou à Strawberry Daiquiri) mêle inspirations tropicales, flow ciselé et ambiances groovy. Pour composer les huit titres de ce recueil musical, Fabrizia Di Fruscia, Frannie Holder and Liu-Kong Ha ont fait appel à différents collaborateurs de renom : Foxtrott, la bassiste Rhonda Smith (ayant travaillé avec Prince) ou encore Marie-Pierre Arthur. Un disque qui porte divinement bien son nom et donne de la matière au groupe pour continuer son bazar scénique.

Random Recipe + Irène Drésel, mardi 2 avril à 20h30 à la salle du Grand Marais à Riorges


Random Recipe : « Le groupe est plus en paix que jamais »

Fab et Frannie ont accepté de répondre à quelques-unes de nos questions depuis le Québec. Voici in extenso leurs réponses.

Petit Bulletin : Votre 3e album Distractions, comporte de nombreuses collaborations dont Marie-Pierre Arthur, Rhonda Smith... Comment avez-vous procédé pour attirer toutes ces signatures ?

Frannie : Nous les avons tout simplement contactées en leur expliquant la démarche féministe derrière cet album. Elles étaient curieuses et enthousiastes à l'idée de travailler avec nous !


La sortie de Distractions a été le résultat d'un long travail et processus avec des questionnements forts. Pourriez-vous revenir sur ce travail ?

Frannie : Oui nous nous sommes demandées s'il était pertinent pour nous de continuer. Aujourd'hui, dans l'industrie musicale, l'accent est vraiment mis sur les nouveaux artistes, on s'intéresse de moins en moins à l'évolution d'un artiste dans le temps. On a tendance à l'abandonner pour "le nouveau truc". Sans minimiser l'importance de ce que les nouveaux artistes injectent dans l'univers musical, je crois qu'il est fondamental de s'intéresser à l'évolution de ces artistes dans le temps. Les années et expériences permettent d'articuler une démarche, préciser des intentions, etc. D'un coup, la création est le résultat de choix conscients et réfléchis plutôt qu'un heureux hasard. On s'est dit que ça serait dommage que des voix comme les nôtres disparaissent alors qu'on sait plus que jamais ce quoi dire.

Sans minimiser l'importance de ce que les nouveaux artistes injectent dans l'univers musical, je crois qu'il est fondamental de s'intéresser à l'évolution de ces artistes dans le temps.

On sent des influences tropicales dans cet album. Pour quelles raisons ?

Fab : Notre nouvelle formation (Fab, Frannie et Liukong) avec la section rythmique qui se retrouve en majorité, apporte une dimension de fraîcheur à notre son. Nous avons réussi à donner de l'espace aux rythmes et aux percussions dans notre musique, en jouant plus de steeldrum et en travaillant plus profondément sur les signatures des beats. La musique dite "tropicale" nous a toujours inspirée, mélodies et/ou rythmes, mais en ayant eu la chance de tournée en Amérique Latine pour la première fois en 2016, on a réussi à approfondir notre recherche et à s'ouvrir plus dans notre créativité sonore. Ceci a aussi fait ressortir davantage les paroles et on a eu un énorme plaisir à co-écrire des lignes de basse qui se marient super bien aux beats ! Groovy, dancy, tropical heat !

Est-ce que vous êtes aujourd'hui un groupe plus soudé que jamais ?

Frannie : Oui et non. Un groupe c'est toujours un équilibre particulier, passé la lune de miel du début. Je crois que le groupe est plus en paix que jamais, parce qu'on a accepté l'écart entre nos besoins, nos priorités, nos intentions, nos goûts, notre rythme, nos disponibilités, etc. Donc il y a quelque chose d'assez doux dans notre façon de fonctionner, de communiquer. On se voit moins à l'extérieur du travail que lorsqu'on était dans notre vingtaine. Faute de temps mais aussi parce qu'on passe tellement de temps ensemble sur la route, que lorsqu'on arrive à la maison, on retourne chacun dans nos vies. Je trouve que cet espace est tellement nécessaire, autant d'un point de vue créatif qu'humain.

Le rap québécois donne l'impression d'exploser ces dernières années avec notamment Loud, Larry Ajust, Dead Obies, etc. Vous, ça fait maintenant plus de dix ans que vous existez. Quel regard portez-vous sur cette scène rap québ' ?

Frannie : Le rap Keb joue maintenant à la radio et atteint des publics beaucoup plus larges qu'il y a dix ans. La scène du rap keb que vous mentionnez fait à mon sens partie de la pop, de la culture dominante. Il y a aura toujours un rap keb underground, lié à d'autres enjeux et pulsions de créations. Les femmes sont malheureusement sous-représentées dans cette scène, comme dans la plupart des scènes musicales. Nous n'avons jamais fait partie de la scène rap Keb. Nos influences, nos affiliations, etc. Ce qui est super intéressant de noter, c'est que la scène de femmes dans le rap au Québec (tous les styles de rap) est extrêmement soudée (et elle l'était déjà il y a 10 ans, avec d'autres artistes rap féminines qui nous ont pris sous leur aile à nos débuts). On se soutient toutes, même si nos propositions musicales et artistiques sont vraiment différentes.

Il y a aura toujours un rap keb underground, lié à d'autres enjeux et pulsions de créations. Les femmes sont malheureusement sous-représentées dans cette scène, comme dans la plupart des scènes musicales. Nous n'avons jamais fait partie de la scène rap Keb.

Quand vous jouez en Europe et notamment en France, adaptez-vous votre live ?

Fab : Oui ! Chaque concert est personnalisé. On suit l'énergie de la foule, de la salle de spectacle, on a toujours des péripéties à raconter. Notre liberté sur scène fait partie de la magie de Random Recipe.

Pour revenir sur Distractions, vous avez fait le choix de l'auto-produire. Pour quelle raison ?

Fab : Plusieurs, dont celle de notre indépendance. Produire un album par crowd-funding a été une vraie motivation pour Distractions. De voir la réaction positive de notre communauté (fans au Canada et à l'international, amis, familles), acheter notre album avant même qu'ils sachent ce qu'on allait écrire, c'était vraiment très encourageant ! Ils nous ont fait confiance, ils ont pris le risque avec nous, ils nous ont prouvé qu'on avait encore notre place pour exister.

Comment avez-vous travaillé la composition ?

Fab : En plusieurs étapes : la première étape était de se retrouver en tant que nouvelle formation (Vincent Legault, notre guitariste et arrangeur est parti en 2015) et de trouver pourquoi serait-il encore pertinent de faire un album pour Random Recipe. Les questions de nos rôles d'artiste par rapport à notre diversité culturelle, ainsi que notre position en tant que femmes, ont tout de suite pris le dessus de nos sujets de conversations et créations. Qu'avions nous à dire sur ces sujets ? Après dix ans de carrière, pouvons-nous jouer un rôle important de modèles et d'inspirations pour des communautés "minoritaires" dans la société occidentale d'aujourd'hui ?

La deuxième étape a été un travail assez ardu : rassembler le plus de talents locaux et internationaux féminins. C'est comme ça qu'on a trouvé quelques femmes-clés pour l'écriture et la production de Distractions. La bassiste Marie-Pierre Arthur nous a accompagnés dans l'écriture des lignes de basse sur la plupart des titres de cet album. La production méticuleuse et le sound-design de la productrice Foxtrott a porté nos idées à un niveau supérieur et l'acceptation de Rhonda Smith de jouer sur deux de nos titres favoris et festifs sur l'album nous a donnés une grande motivation, et une magie qui nous suit depuis.

Après avoir réussi à inclure une vingtaine de femmes de l'industrie (musiciennes, rappeuses, productrice, mastering, designer de pochette, designer de vêtements, chorégraphes), il ne nous reste qu'à voyager dans le monde, parler de cette exploration que nous avons faite et espérer d'inspirer tous les générations de gens.
L'étape finale a été une conclusion ouverte ; nous avons réussi à traduire quatre titres de l'album en espagnol, en invitant des femmes d’Amérique Latine à participer sur l'album (chant et rap), pour donner une autre saveur, pouvant communiquer à un immense bassin de gens qui nous inspire depuis le tout début de l’existence de Random Recipe

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 26 avril 2022 Toujours là, ces types en costards Paul Smith et pompes en cuir qui brille. Toujours là, ces poignées de mains viriles à qui serrera le plus fort. Toujours là, (...)
Mercredi 13 avril 2022 Le photographe Maxence Rifflet présente au Bleu du Ciel un travail particulièrement délicat et intelligent, réalisé dans sept prisons françaises, en étroite collaboration avec les détenus.
Mercredi 30 mars 2022 On l’a compris : après les rayons de soleil et les terrasses de la semaine passée, ce week-end, il va falloir ressortir les moufles et les doudounes. Désespérant ? Un peu… Mais pas au point de ne pas bouger du canapé !
Jeudi 17 mars 2022 C'est le type de petit festival que l'on adore et qui, lui aussi, fait son retour : Vendanges graphiques, à Condrieu, réunit le temps d'un week-end, (...)
Jeudi 17 mars 2022 Enfant terrible du monde de la photographie, William Klein n’a eu de cesse d’en bousculer les codes et les pudeurs. Jetant son corps dans la bataille du réel, ses images en conservent l’énergie, la violence, la vie. Retour sur les apports et le...
Lundi 28 mars 2022 Par Sibylle Brunel La Compagnie Momus Group revisite de nouveau ses classiques en donnant cette fois-ci un coup de jeune à Shakespeare. Le (...)
Mardi 1 mars 2022 Né il y a tout juste un an, le collectif BigEye Prod regroupe de jeunes mais talentueux rappeurs qui rêvent de percer, mais aussi d’apporter le Twitch game à Sainté. Récit d’une histoire portée par l’ambition, la foi en un idéal, et une bonne dose...
Mardi 1 mars 2022 Il y a d’abord la voix de Silène Gayaud : une véritable invitation au voyage, notamment en Irlande d'où la chanteuse a ramené dans ses valises des textes (...)
Mardi 1 mars 2022 Ticket en poche, direction la queue pour les Montagnes Russes…  c’est le premier album solo de Lujipeka sorti en novembre 2021, que l’on aura (...)
Mardi 1 mars 2022 Après avoir sorti deux EPs (Genesis en 2019 puis Crack National en 2021), le rappeur stéphanois Mitchy arrive en force ce vendredi 4 mars avec un premier (...)
Mardi 1 février 2022 « Mon truc c’est la flûte traversière et j’trouve vraiment que cet instrument est sous-évalué : dans quel groupe aujourd’hui tu vois quelqu’un qui joue (...)
Mardi 25 janvier 2022 Pas de place pour se garer ? Bouchons ? Klaxons ? Flambée du prix de l’essence ? L’avantage à Sainté… C’est qu’on peut tout faire à pied. (...)
Lundi 24 janvier 2022   « Au voleur ! Au voleur ! À l'assassin ! Au meurtrier ! Justice, juste Ciel ! Je suis perdu, je suis assassiné, on m'a coupé la gorge, (...)
Jeudi 13 janvier 2022 On serait tenté de croire, voire, de dire, qu’on connait l’histoire par cœur… Et pourtant, on pourrait bien en apprendre encore un peu. NTM, c’est (...)
Lundi 3 janvier 2022 Tête connue de tous les musiciens stéphanois (et d’ailleurs), mec sociable et sympa, tatoué aux doigts de fée, Tony Bakk est de ceux qui, dans l’ombre, contribuent à la lumière des autres. Portrait d’un magicien du son.
Mardi 4 janvier 2022 En une poignée d’années le duo lyonnais Black Lilys a pris une belle épaisseur. Quelque part entre dark pop, rock (...)
Lundi 3 janvier 2022 Pour sa 19ème édition, le festival montbrisonnais Les Poly’Sons monte en puissance avec une riche et belle programmation qui, durant un mois entier, met à l’honneur la chanson francophone. Voici nos deux coups de cœur.
Lundi 3 janvier 2022 Les nostalgiques de Beau Dommage qui ne se retrouvent ni dans Garou ni dans Céline Dion (encore merci pour les acouphènes), (...)
Mardi 30 novembre 2021 Riche de ses cinq mercredis (et donc d’un nombre de sorties lui conférant un profil d’oie farcie du réveillon), le mois de décembre tient du super calendrier de l’avent, qui distribuerait encore ses surprises après Noël. Dont certaines,...
Mardi 7 septembre 2021 Il n’aime pas qu’on le caractérise ainsi. Pourtant, Benjamin Epps est bien une des révélations de la scène rap française cette année. Avec son côté très old (...)
Mardi 7 septembre 2021 Venir écouter Raphaële Lannadère en concert, c'est se prendre une claque auditive. « L » (son nom à la scène, NDLR) possède un timbre de voix qui ne (...)
Mardi 7 septembre 2021 Cette soirée devait se dérouler lors du festival Paroles & Musiques pour marquer les 30 ans de l'événement. Elle n'a pu se tenir. Mais début octobre, la (...)
Mardi 7 septembre 2021 « Au voleur ! Au voleur ! À l'assassin ! Au meurtrier ! Justice, juste Ciel ! Je suis perdu, je suis assassiné, on m'a coupé la gorge, on m'a (...)
Mardi 7 septembre 2021 Contre vents et marrées, le festival Jazz au Sommet remet le couvert pour la quinzième année. Un rendez-vous qui se caractérise par la variété des lieux de (...)
Jeudi 24 juin 2021 Ils partirent quatre, mais par un prompt renfort, ils se virent quatre de plus. Le collectif de photographes stéphanois Parallax au format complet (...)
Mercredi 9 juin 2021 La photographe stéphanoise Myette Fauchère poursuit une résidence artistique de plus de six mois à La Maison du Passementier, ponctuée de nombreuses rencontres (...)
Mardi 13 avril 2021 ZED Yun Pavarotti est stéphanois et toujours fier de l'être. A l'instar de Dub inc qui sort régulièrement des vidéos tournées sur leurs terres ligériennes, le (...)
Lundi 14 décembre 2020 Prolongeant son exposition éponyme, le photographe Claude Benoît à la Guillaume présente le livre Rapetassage. L’ouvrage de 80 pages (...)
Mercredi 9 septembre 2020 A la toute fin du siècle passé (oui, le vingtième !), un collectif de jeunes cinéastes montréalais lançait le Kino : « mouvement (...)
Mercredi 9 septembre 2020 L’exposition du photographe Claude Benoît à la Guillaume à Saint-Jean-Bonnefonds avait été écourtée au printemps dernier par l’irruption du (...)
Mercredi 8 juillet 2020 Après avoir parcouru et photographié un nombre presque incalculable de pays, le photographe Hervé Nègre pose ses valises à Saint-Étienne. Fraîchement installée aux pieds du Crêt de Roch, la Galerie A témoigne du riche parcours artistique mais aussi...
Mercredi 8 juillet 2020 250 images du photographe Sebastião Salgado s’invitent à La Sucrière pour un voyage intercontinental époustouflant où le fantasme prend le pas sur la réalité du (...)
Lundi 23 mars 2020 Une bonne nouvelle dans cette période morose ? En voilà une : la venue d'Oxmo Puccino aux Mardi(s) du Grand Marais de Riorges. Sous couvert d'un retour à (...)
Mercredi 4 mars 2020 Evocation indirecte des lois de l’attraction et du magnétisme, "Radioactive" dépeint simultanément les atomes crochus entre Pierre et Marie Curie ainsi que les propriétés de ceux qu’ils mirent en évidence. De la science, des frictions et le regard...
Vendredi 31 janvier 2020 Le label stéphanois Le Cri du Charbon (Tom Bird, Louis Mezzasoma, Cyld, Karine Daviet...) poursuit son aventure avec le duo énergique Bottle Next. Ce (...)
Vendredi 15 novembre 2019 Ca y est, un petit bout du Québec a débarqué à Sainté ! Mais quoi donc ? Le resto franchisé le plus québécois que l'on connaisse dans notre belle province française (...)
Jeudi 14 novembre 2019 Voilà un artiste pour le moins atypique. Shauit est sûrement l'un des seuls à mélanger sa langue natale l’innu-aimun avec des rythmes tantôt soul, dancehall ou (...)
Jeudi 14 novembre 2019 Si ses Blues passent pu dans porte, Florent Vollant passe pourtant toujours aussi bien. Actif dans le milieu musical des Première Nations depuis les (...)
Mercredi 4 septembre 2019 Un seul être revient… et tout est dévasté. Cédric Kahn convoque un petit théâtre tchekhovien pour pratiquer la psychanalyse explosive d’une famille aux placards emplis de squelettes bien vivants. Un drame ordinaire cruel servi par des interprètes...
Vendredi 5 juillet 2019 Derrière cette vitrine bien singulière, rien n'est à vendre, bien au contraire. C'est une œuvre du quotidien qui s'offre gracieusement au regard des passants. Dans le laboratoire de permanence chorégraphique du Magasin, l'ouverture est une seconde...
Mardi 2 juillet 2019 Le quasi-mythique festival altiligérien remet le couvert pour la 32e année : "the Green Escape is coming back" avec, comme d’hab', le meilleur de la musique country, rock, folk et blues.
Mardi 4 juin 2019 Cette année, le festival des 7 Collines offre une jolie part de sa programmation à des créations québécoises en danse (avec Daina Ashbee) mais aussi et surtout en cirque (7 Doigts de la Main, Barcode Circus Company et Machine de Cirque). C'est...
Mercredi 29 mai 2019 À vos radios ! Dix artistes ligériens concourent pour devenir la "révélation 2019 de la musique". Au programme : du rap, de la pop, de la (...)
Jeudi 2 mai 2019 Gardien emblématique des Verts durant 16 ans, Jérémie Janot retrace les grandes étapes de sa vie et de son parcours dans un livre d’entretien, qui paraitra prochainement. Ou comment aller très loin en ne partant de rien.
Jeudi 2 mai 2019 Non ! Piaf n'est pas morte. Traversant le temps, toutes générations confondues, son hymne à l'amour s'exprime avec la même force dans l'une des 13 bulles (...)
Mardi 2 avril 2019 Formé à Saint-Étienne puis Genève, Nicolas Momein expose ses travaux depuis bientôt dix ans, de Nantes à Milan en passant notamment par Luxembourg, Bruxelles, (...)
Mardi 2 avril 2019 CHATON vient se faire les griffes au "Rozier". Cet animal poétique du rap a (re)surgi il y a un an, en mars 2018, avec Possible, un album composé de (...)
Mardi 5 mars 2019 Le duo de rappeurs stéphanois Gat & Rim ne cesse de faire parler de lui. Après avoir sorti en 2017 un très « stromaesque » titre Le (...)
Vendredi 22 février 2019 Le duo de rap stéphanois Gat & Rim se débrouille pas mal. À l'aune de la sortie de leur premier EP ou album - l'avenir nous le dira - ils ont remporté un joli tremplin qui les engage sur une belle voie musicale. Rencontre avec deux jeunes...
Mercredi 13 février 2019 C'est à un événement inédit que nous convie la toute nouvelle association L'Oiseau Moqueur. Le vendredi 15 février, la Fête de l'Ours prendra d'assaut tout (...)
Mardi 5 février 2019 Capturer New York et en particulier Manhattan n'est pas chose aisée. Le photographe ligérien Arnaud Rodamel s'est frotté à cette problématique alors (...)
Vendredi 1 février 2019 Le Foreztival de Trelins fête sa 15e édition les 2, 3 et 4 août prochains. L'occasion de balancer de gros noms et ça commence déjà avec les trois premiers qui (...)
Mardi 8 janvier 2019 Tous deux passionnés de photographie,  Catherine Bernard et Maxime Pronchéry échangent régulièrement autour de leur pratique, de longues discussions (...)
Mercredi 9 janvier 2019 Le festival montbrisonnais consacré à la chanson, les Poly'Sons, entame un nouveau cycle avec une 16e édition comportant plus de vingt dates, certains concerts doublés (dont celui de Juliette ou d'Amélie-les-Crayons), une journée pro le 9...
Mardi 4 décembre 2018 « Vas-y viens ! Enfile ta tenue d'astronaute / Tu sais qu'on n'est pas comme les autres / Vas-y, on démarre le vaisseau » clame An'Om dans (...)
Mardi 4 décembre 2018 « La Street Photography est une branche de la photographie prise en extérieur dont le sujet principal est une présence humaine, directe ou indirecte, dans (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter