"Bacurau" : Qui s'y frotte…

Bacurau
De Kleber Mendonça Filho, Juliano Dornelles (2019, Bre-Fr, 2h12) avec Barbara Colen, Sônia Braga...

Après Aquarius, Kleber Mendonça Filho s’associe à Juliano Dornelles pour livrer une fable picaresque futuriste, entre "Les Chasses du Comte Zaroff" et "Les Aventures d’Astérix" version brésilienne. Corrosif, sanglant et… visionnaire ? Prix du Jury à Cannes 2019.

Nordeste brésilien, dans un futur proche. De retour à Bacurau pour enterrer sa grand-mère, Teresa remarque que le village est de plus en plus enclavé, comme coupé du monde. Les choses vont s’aggraver en présence de bien curieux étrangers. Mais Bacurau n’a pas dit son dernier mot !

Il y a trois ans, Kleber Mendonça Filho nous assénait une claque cuisante qui, à bien des égards prophétisait métaphoriquement les prémices du populisme bolsonarien : on assistait en effet dans Aquarius à la déliquescence d’une société où le bon droit valait tripette face au poids des intérêts privés (et à leur omnipotence acquise par la corruption) ; où la maison Brésil semblait dévorée de l’intérieur, ses fondations menaçant de rompre à tout moment. Comme s’il souhaitait mettre entre parenthèses le temps présent, le cinéaste — en duo ici avec Juliano Dornelles — en propose avec Bacurau une manière d’extrapolation, histoire d’en mesurer les conséquences. Et de se montrer encore plus critique avec le pouvoir en place, sans (trop) avoir l’air d’y toucher.

Légitime défonce

À la fois chronique et saga, Bacurau saute volontiers d’un genre à l’autre, ne se refusant de fait aucune digression, aucune rupture de ton, aucune absurdité apparente. Certes, il s’agit d’un maelström hétéroclite où surgissent, entre autres et dans le désordre, un OVNI, un vieux chaman expert en psychotropes, des mercenaires à moto, un gouverneur en campagne électorale. Un chaos apparent semblable à la luxuriance imprévisible de la forêt amazonienne, au moins aussi inquiétant que les déclarations outrancières de l’actuel président de la République fédérative.

Mais l’inquiétude ici change de camp : dès qu’on touche aux enfants, les opprimés font bloc pour s’opposer à leurs oppresseurs, fussent-ils investis de pouvoirs discrétionnaires ou d’armes dernier cri. Et ce qui s’annonçait comme un ball-trap sur des villageois supposés vulnérables se transforme en curée jouissive au détriment des agresseurs, dans une explosion libératoire de violence à la Peckinpah — ou à la Cattet & Forzani : avec ses couleurs brûlées, l’image éclaboussée de sang dessine des compositions d’une abstraction presque… poétique. Mais sous le caillot d’un gore pailleté de réalisme magique, c’est le geste héroïque d’une société unie, diverse, démocratique et tolérante qui est contée ; le souvenir ainsi que la promesse d’une révolution sans merci contre les ennemis de sa liberté. Pas pour aujourd’hui, mais pour juste avant demain. Là-bas, il n’y a pas le feu au lac, mais à la forêt

Bacurau de Kleber Mendonça Filho & Juliano Dornelles (Br., 2h12) avec Barbara Colen, Sônia Braga, Udo Kier…

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Lundi 22 juin 2020 Un jeune couple pris au piège dans une maison-témoin diabolique doit élever jusqu’à l’âge adulte un bébé tyrannique comme tombé du ciel. Une fable de circonstances, entre Le Prisonnier, La Malédiction et le mythe de Sisyphe.
Mercredi 13 novembre 2019 Et si le bonheur de l’Humanité se cultivait en laboratoire ? Jessica Hausner planche sur la question dans une fable qui, à l’instar de la langue d’Ésope, tient du pire et du meilleur. En témoigne son interloquant Prix d’interprétation féminine à...
Mercredi 23 octobre 2019 De Marco Bellocchio (It.-Fr.-All.-Br., avec avert. 2h31) avec Pierfrancesco Favino, Maria Fernanda Cândido, Fabrizio Ferracane…
Mercredi 23 octobre 2019 Un intérimaire se lance dans l’entrepreneuriat franchisé avec l’espoir de s’en sortir… précipitant sa chute et celle de sa famille. Par cette chronique noire de l’ère des GAFA, Ken Loach dézingue toujours plus l’anthropophagie libérale. En...
Mercredi 2 octobre 2019 De Mati Diop (Fr.-Sén.-Bel., 1h45) avec Mama Sané, Amadou Mbow, Ibrahima Traore…
Mardi 20 ao?t 2019 Les coulisses de l’usine à rêves à la fin de l’ère des studios, entre petites histoires, faits divers authentique et projection fantasmée par Quentin Tarantino. Une fresque uchronique tenant de la friandise cinéphilique, mais qui s’égare parfois...
Mardi 4 juin 2019 Une famille fauchée intrigue pour être engagée dans une maison fortunée. Mais un imprévu met un à terme à ses combines… Entre "Underground" et "La Cérémonie", Bong Joon-Ho revisite la lutte des classes dans un thriller captivant empli de secrets....
Mardi 21 mai 2019 ​Après un passage à l’acte, un ado radicalisé est placé dans un centre de réinsertion semi-ouvert où, feignant le repentir, il prépare sa récidive. Un nouveau et redoutable portrait de notre temps, renforcé par l’ascèse esthétique des frères...
Mercredi 28 septembre 2016 Guerre d’usure entre l’ultime occupante d’un immeuble et un promoteur avide usant de manœuvres déloyales, le deuxième long-métrage du Brésilien Kleber Mendonça Filho tient tout à la fois du western, de la fable morale, du conte philosophique...
Mardi 6 septembre 2016 Guerre d’usure entre l’ultime occupante d’un immeuble et un promoteur avide usant de manœuvres déloyales, le deuxième long métrage du Brésilien Kleber Mendonça Filho tient tout à la fois du western, de la fable morale, du conte philosophique...
Lundi 27 janvier 2014 Fin du diptyque de Lars von Trier, qui propulse très haut sa logique de feuilleton philosophique en complexifiant dispositif, enjeux, références et discours, prônant d’incroyables audaces jusqu’à un ultime et sublime vertige. On ose : chef-d’œuvre...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter