article partenaire
Nouveau cratère sur Mars

MC Pampille, nu comme un Vert

Portrait / Il est rappeur, il est vêtu de vert de la tête aux pieds en hommage à son équipe préférée, il est de retour avec un nouvel album,  Sur le Banc de touche, qui sortira à la fin du mois. Durant une heure, il y a peu, on a joué son jeu, il nous a fait rire, on l'a fait parler, lors d'une discussion complètement barrée. Portrait d'un personnage stéphanois aussi loufoque qu'attachant.

« Âller ma graainde, vâââs-y, pôôôse-moi tes questiaons ! » C’est au Fil de Saint-Étienne, sur un canap’ un peu mou et à proximité d’un frigo dans lequel quelqu’un a semble-t-il oublié un fromage il y a plusieurs années, qu’MC Pampille nous rejoint pour une interview, un après-midi du mois d’octobre. Un décor aussi relax qu’improvisé, qui colle finalement pile-poil avec le style "décalé-pas-prise-de-chou" du rappeur stéphanois.

à lire aussi : MC Pampille dans l'Oeil du Petit Bulletin #40

Cinq ans, qu’on ne l’avait pas vu, ou presque. Cinq ans au cours desquels Pampille a eu besoin de s’éloigner des projecteurs, braqués sur lui depuis la sortie en 2010 (à peu près, il ne se rappelle plus très bien) de sa chanson Une journée de fou, qui l'a propulsé tout en haut des charts ligériens. Alors, pour son grand retour, le Stéphanois a décidé de se faire tout beau, avec une nouvelle tenue dont il n'est pas peu fier. Et franchement, quand on le voit habillé comme ça, ça se comprend. Exit le survet' de l'ASS'. Aujourd'hui, Pampille porte le bob griffé Kangol, et le blouson vert et blanc façon université US, floqué à son propre nom s'il-vous-plait. Non qu'il ne soit plus amateur de foot et supporter des Verts, bien au contraire. Mais il fallait tout simplement se montrer à la hauteur de l'événement. « Je suis un peu comme le sphinx qui renaît de ses cendres, lance le personnage en appuyant bien fort sur les voyelles, comme les vrais Stéphanois savent le faire. Et vu que ça faisait 15 ans que je portais le même jogging, pour ce come-back, cette remontada, j'ai eu envie d'un nouveau costume. Oui, je sais. Normalement, c'est le phénix qui renaît de ses cendres. Mais ici on dit le sphinx*. »

Une vedette en dépression

Cet art improbable de la tournure, ce génie de l'expression gaga, c'est le célèbre Montbrisonnais DJ Alain, qui l'a repéré chez Pampille, il y a de cela plus de 10 ans. La légende raconte même que c'est au café de la Gerbe de la place Jacquard, un jour de cuite, que tout a commencé. Tout un symbole. « On était là, attablés, en train de fioler et de raconter des conneries, et c'est à ce moment-là que DJ Alain a vu ce que personne n'avait vu avant lui. Il m'a dit "je vais faire de toi une star" et puis voilà, on a pris la route de Montbrison, on est arrivé, on a bu, et après on s'est mis à écrire », se souvient Pampille, qu'on devine forcément nostalgique. Après la diffusion d'un premier morceau sur "les Internet", c'est « l'effet boule de neige » : partie d'une belle beuverie, la blague va carrément faire de Pampille une vedette. « Mickaël Furnon a vu le morceau et il a décidé de le donner en pâture au show-biz parisien. On a signé pour un album, qu'on a appelé Un Vert parmi tant d’ autres. T'as vu le jeu de mots ? ». On a vu, oui. On est impressionné, d'ailleurs.

On a signé pour un album, qu'on a appelé Un Vert parmi tant d’ autres. T'as vu le jeu de mots ?

Après la sortie de ce premier opus, le rappeur stéphanois part pour une tournée mondiale de la Loire. Une soixantaine de dates, dont la plus belle, au Chaudron lors d'un derby perdu par les Verts, qui laissent aujourd'hui à Pampille un souvenir impérissable. Public en délire, fans qui lui arrachent le maillot... Rien de moins qu'une vie de rock star. Rien d'étonnant donc, à ce qu'il ait eu du mal à gérer cette affaire-là sur le long terme. En 2014, il craque. Bim, dépression. « Un grand classique. La redescente après le succès, le coup de grisou. Puis bon, tu sais comment c'est, quand tu tournes plus, tes amis te laissent tomber... Alors je me suis replié sur moi, je suis allé m'enterrer, j'ai fiolé, fiolé et aussi beaucoup réfléchi. Au sens de la vie, au sentiment d'existence, tout ça. Et puis j'ai lu un livre. Une révélation. Les livres, en fait, c'est comme le cinéma sauf que c'est dans ta tête, c'est complètement fou. »

Un retour ultra-engagé

Une traversée du désert profitable, puisque qu'après s'être un peu requinqué en songeant à ce qu'est la vie, Pampille décide de la donner. Il y a 18 mois, il devient ainsi papa de son premier petit pillou, qui met un terme quasi-définitif à ses ardeurs de gros bringueur. « Parce qu'un enfant, c'est sympa, mais ça fatigue, quand même. » Et, puisqu'un bonheur n'arrive jamais seul... Peu de temps après, DJ Alain refait surface. Le dénicheur de talents, le copain de toujours, s'est en effet mis en tête de voir sa Pampille revenir dans "le game". « Il m'a retrouvé, on s'est revu, on s'est rappelé tellement de bons souvenirs... Ça m'a donné envie de m'y remettre. Mais bon, il a fallu trouver des choses à dire, parce quand tu fioles plus, c'est plus compliqué. »

des morceaux de rap old school, du rap new school, un morceau de pop à faire pleurer dans les chaumières, et même du zouk

Des choses à dire, Pampille en a finalement trouvé un bon paquet. Le foot et l'ASS', bien sûr, mais pas que. Les chauffards de la route qui font n'importe quoi - trottinettes comprises -, les badabeus qui jugent les différences sans connaître... Un album ultra-engagé, en somme : « Comme je disais, j'ai lu des livres et ça m'a beaucoup inspiré. Dans cet album, je parle de ma renaissance aussi, de mon fils, et de la ville de Saint-Étienne, qui est grise et chiante comme pas deux, mais quand t'arrives à voir derrière la façade, tu peux y être heureux ». Côté musique, le disque est « très varié », puisque l'artiste a concocté « des morceaux de rap old school, du rap new school, un morceau de pop à faire pleurer dans les chaumières, et même du zouk ». Intitulé Sur le Banc de touche, ce bébé-là sortira dans les bacs le 29 novembre prochain. La veille et l'avant-veille, Pampille aura fait son grand retour sur scène, grâce à deux concerts au Fil. L'un, le 27, en after-work, et l'autre, le 28, en première partie des Puppetmastaz, « des Allemands qui chantent en amerloque ». À chaque fois, le rappeur sera accompagné de DJ Alain et de ses meilleures galettes, alors c'est sûr, « on va bien rigoler ».

Qui es-tu, Pampille ?

D'ici là, le rappeur enchaîne les tournages de clips et les séquences promo, en vrai comme sur les réseaux sociaux, le visage toujours caché derrière ses énormes lunettes teintées lookées vintage. Mais lorsqu’il lui arrive de les enlever... C’est l'autre, qui apparaît. Le « jumeau ». Mélomane, bien connu du milieu hip-hop stéphanois, investi et actif dans la musique depuis de nombreuses années, voguant de projet en projet, de punchline en punchline, tantôt avec les uns, tantôt avec les autres, parfois marrant, souvent sérieux... En fait, on t’a reconnu, Dan. Heu… Julien. Non, Bernard. Bref, on sait plus, mais on t’a reconnu.

*Surnom de Robert Herbin


Une vie de Pampille

1977 : Naissance de Pampille à la Métare à Saint-Étienne

2010 (à peu près) : Repéré par DJ Alain, Pampille sort son premier tube, Une Journée de fou. (Mais il est possible qu’il est déjà fait d’autres choses avant, peut-être même sous un autre nom…)

2011 : L’album Un Vert parmi tant d’autres sort dans les bacs

2014 : Pampille se retire du milieu, et part se mettre au vert

Eté 2019 : Tanné par DJ Alain, Pampille fait son grand retour sur YouTube, en attendant la sortie de l’album et les premières dates au Fil, en novembre.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 30 novembre 2021 Pour être capitaine du navire Petit-Bulletin, il faut : de la réactivité, du sérieux, un brin de culot, un téléphone qui marche bien parce qu’il sonne tout (...)
Mardi 5 octobre 2021 Marquée par la féminisation des palmarès internationaux (qu’on espère plus structurelle que conjoncturelle), cette année cinéma 2021 donne à voir une vaste galaxie de personnages féminins dans des œuvres d’autrices comme d’auteurs. C’est cela aussi,...
Mercredi 25 ao?t 2021 Gamins, les jours sans école, ils arpentaient les petits sentiers du château de la Perrotière, avec l’élan insouciant des premières années de la vie. Ils y (...)
Jeudi 24 juin 2021 Ils partirent quatre, mais par un prompt renfort, ils se virent quatre de plus. Le collectif de photographes stéphanois Parallax au format complet (...)
Vendredi 26 mars 2021 Originaire de Saône-et-Loire, la jeune photographe Emilie Fontaine vient d’ouvrir les portes d’un nouveau lieu dédié à l’image fixe, au cœur de l’hyper-centre stéphanois. Rencontre avec une femme passionnée qui fait fi d’un contexte morose en mal de...
Mercredi 8 juillet 2020 Après avoir parcouru et photographié un nombre presque incalculable de pays, le photographe Hervé Nègre pose ses valises à Saint-Étienne. Fraîchement installée aux pieds du Crêt de Roch, la Galerie A témoigne du riche parcours artistique mais aussi...
Mercredi 8 juillet 2020 Ce ne sont pas moins de douze expositions à ciel ouvert que propose la 8e édition de Portrait(s), le festival photo de Vichy (03). On y retrouve d'un côté, (...)
Mardi 16 juin 2020 À l'instar de Saint-Étienne, la commune de Roche-la-Molière propose également une Fête de la musique 2020 malgré les restrictions sanitaires. Au programme des (...)
Mardi 9 juin 2020 Illustratrice de littérature jeunesse et formatrice tous azimuts, amoureuse éperdue de l’Afrique, Véronique Vernette est une Stéphanoise d’adoption bien dans ses baskets qui dessine et colorie avec un talent continuellement mis au service de...
Mercredi 4 mars 2020 Figure emblématique des nuits stéphanoises, il est sans doute davantage connu sous le surnom Ness du Bul, barman pendant près de trois décennies dans la plus ancienne boîte de nuit de la ville, aujourd'hui en vente. Désormais retiré des affaires,...
Mercredi 5 février 2020 Le plus célèbre des MC "gaga" se lance dans l'aventure des Municipales 2020 à Saint-Étienne. MC Pampille, après avoir subi « la redescente après le succès, le (...)
Mercredi 5 février 2020 Ancien directeur de la MJC Beaulieu, actuel programmateur du festival des Arts Burlesques et meneur de multitudes de projets, Farid Bouabdellah est un engagé sans rage, un cultureux sans costume, un homme sans entrave. Itinéraire de cet enfant de la...
Mercredi 8 janvier 2020 Un peu plus de deux ans après après son arrivée à la direction du Musée d'Art Moderne et Contemporain de Saint-Étienne Métropole, Aurélie Voltz a résolument pris ses nouvelles marques, loin de Paris, sa ville-racine. Rencontre avec une femme de...
Vendredi 19 juillet 2019 Ingénieur industriel, tenancier de galerie d'art et éditeur indépendant, Daniel Damart a porté bien des casquettes. Il dirige aujourd'hui la maison d'édition Le Réalgar et, avec l'Association des Éditeurs Stéphanois dont il a la présidence,...
Lundi 24 juin 2019 16 clichés qui dressent le portrait d'une ville au travers de ceux qui travaillent à la rendre plus propre. Le photographe Brice Leclert a reçu carte (...)
Jeudi 2 mai 2019 Organisé depuis onze ans déjà par l’association Maraudeurs d’images en partenariat avec la ville de Saint-Genest-Lerpt et le club Roche Photographie, (...)
Mardi 2 avril 2019 Gamin, il rêvait de raconter une histoire de famille, tandis qu’il se cachait derrière des montagnes de bouquins. Devenu grand, le Stéphanois Sabri Louatah s’est inspiré de la sienne, pour écrire une saga en quatre tomes aujourd’hui adaptée à...
Mardi 5 mars 2019 Cette maladie fait encore horriblement peur. Celles et ceux qui la contractent doivent vivre d'une part avec les difficultés qu'elle provoque mais (...)
Mercredi 6 février 2019 Depuis janvier 2011, Arnaud Meunier dirige La Comédie de Saint-Étienne. Avec pour ligne de mire permanente la création et la transmission, le metteur en scène poursuit son travail mêlant ouverture du théâtre au plus grand nombre, mise en avant...
Mardi 4 septembre 2018 Avec une bonne dose de provoc', un humour (très) gras et des textes ciselés, les Joz' dynamitent quotidiennement le groupe Facebook stéphanois La Jozerie. Un succès symbolisé par un personnage haut en couleurs : Jason Chicandier, l'archétype du "bon...
Mercredi 2 mai 2018 C’est l’histoire d’une heureuse reconversion. Celle d’un Français, Cyril Hubert, installé en Suisse depuis plus de dix ans et qui, après quinze années passées chez des grands noms du luxe et de la restauration, a décidé de tout plaquer pour devenir...
Mercredi 4 avril 2018 Passionné au grand cœur, Pierre Thivillon a forgé de ses mains un parc unique et à taille humaine au fil des années : l'espace zoologique de Saint-Martin-la-Plaine. À 74 ans, l'homme, à la sensibilité débordante, continue de vivre tous les...
Mardi 6 mars 2018 Gestionnaire des costumes de l’Opéra de Saint-Étienne depuis quatre ans, le parcours et la curiosité naturelle de Gaëlle Thomas en font une femme pétillante, véritable touche-à-tout, active et engagée dans le paysage culturel stéphanois. Texte et...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter