La hotte du Petit Bulletin pour Noël 2019

Voici la sélection, à bâtons rompus, de la rédaction du Petit Bulletin pour mettre sous le sapin des cadeaux culturels locaux cette année.

BD

Sandrine Saint-Marc et Deloupy - Pour la peau

Image

Chacun des deux est marié à quelqu’un d’autre. Depuis cette première fois lors d’un afterwork, Mathilde et Gabriel se voient une fois par semaine. Elle le rejoint sur son lieu de travail. Accord tacite, rituel secret. Pas de sms, jamais de téléphone ni aucun mail. Dans le bureau, ils font l’amour dans chaque recoin de la pièce, (h)ardamment, sans jamais échanger plus de trois phrases. Pour ce couple adultérin, l’exotique serait finalement de faire ça dans un lit. Entonnement, ce qu’ils savent l’un de l’autre tient sur un Post it. Mais lorsque l’attraction devient addiction, jouer avec le feu se révèle être un exercice compliqué. Les masques révèlent souvent plus qu’ils ne cachent. Anguille sous roche. Au début c’est si facile, les choses interdites : il suffit de les taire. Baleine sous gravillon, avis de tempête… Pour la peau est le premier roman graphique de l’Albigeoise Sandrine Saint-Marc, pour lequel elle a fait appel au dessinateur stéphanois Deloupy. En 109 planches, le tandem raconte à deux voix l’histoire torride et ambigüe de Mathilde et Gabriel. Le trait, le jeu des couleurs et les astuces graphiques de Deloupy font la preuve d’une belle maturité chez l’illustrateur, qui s’attaque ici avec brio à l’intimité des corps et, subrepticement, à la complexité des sentiments. Le lecteur suit en parallèle le point de vue de chacun des deux personnages, belle trouvaille. Voilà une BD qui vous remue, forcément, d’une manière ou d’une autre. Lorsque les sens s'emballent à en perdre la raison, que ne ferait-on pas pour la peau ? Ceux qui écoutent le chanteur Dominique A saisiront peut-être le clin d'oeil... Pour la peau est à retrouver dans la collection Erotix, aux Editions Delcourt. Niko Rodamel


Jazz

David Bressat - True colors

Image

Evoluant depuis une quinzaine d'années sur la scène jazz tant en France qu'à l’étranger, le pianiste et compositeur lyonnais David Bressat a notamment joué aux côtés de musiciens de renom tels que Marcus Strickland, Dave Liebman, Dee Dee Bridgewater, Eric Le Lann ou encore David Enhco... Enregistré en live à la toute fin du printemps dernier, son cinquième album personnel fait la preuve d’un vrai épanouissement chez cet artiste attachant qui monte, qui monte, qui monte. Depuis un certain nombre d’années Bressat trace vaillamment sa route avec une exemplaire humilité, s’entourant des meilleurs musiciens de la région. On retrouve ici son pré carré de fidèles acolytes : Florent Nisse à la contrebasse, Charles Clayette à la batterie, Éric Prost au sax ténor, Aurélien Joly à la trompette et au bugle. En sept titres, le quintet offre cinquante-quatre minutes d’un jazz lumineux et vivifiant qui ne lasse jamais l’oreille, bien au contraire. Entre ombres et lumières, la musique de David Bressat laisse entrevoir des images, des lignes et des textures au sein desquelles les sillons mélodiques dessinent des chemins parfois inattendus, pour au final révéler la douce chaleur et les couleurs vraies de la musique. Clin d’œil à Holi, très populaire fête des couleurs en Inde, la superbe photo de couverture signée Bruno Belleudy illustre habilement le titre de l’album, True Colors. Niko Rodamel


Jazz

MN BigBand - Voyage intérieur

Image

Quelque neuf années après la naissance du MN Big Band, le saxophoniste compositeur et arrangeur stéphanois Matthieu Notargiacomo revient dans la lumière avec un splendide double-CD, Voyage intérieur. Depuis la classieuse création de Gainsbourg in Jazz qui rendait hommage à la plume du grand Serge, le line up de la formation n’a quasiment pas bougé, alignant une dream team de onze brillants musiciens issus de la région Rhône-Alpes, et non des moindres : Baptiste Sarat et Julien Bertrand (trompettes et bugles), Franck Boyron et Félix Edouard (trombones), Matthieu Notargiacomo et Rémy Jacquet (saxophones), Vincent Périer (saxophone et clarinette), Jean-Alain Boissy (saxophone et flûte), Rémi Ploton (piano), Brice Berrerd (contrebasse et basse), Francis Decroix (batterie). La limpidité des compositions laisse éclater la richesse des arrangements, chacun des musiciens est à sa place, toujours au service du collectif. Marquant vraisemblablement pour lui l’aboutissement d’un long parcourt aboutissant enfin, on sent bien que Mathieu a livré beaucoup de lui-même dans cet album, que ce soit dans le fond comme dans la forme. Enregistrés au théâtre de Mâcon, les treize titres constituent un carnet de voyage égrainant paysages, émotions et rencontres, autant de tableaux à travers lesquels l’artiste nous raconte une même histoire, la sienne sans doute, entre introspection et confession. Niko Rodamel


Jazz

Vincent Périer Quartet - Elle est pas belle, la vie ?

Image

On ne compte plus les formations auxquelles le sax ténor et clarinettiste Vincent Périer prend part en qualité de leader ou de sideman : Le Grouvatoire, Cissy Street, La&Ca, Nanan !, Redstar Orkestar, Ompa Bompa, ASAP Quartet ou encore le MN Big Band… Mais c’est sans doute avec son propre quartet que le jazzman exprime toute la richesse de son inspiration et l’étendue déjà reconnue de son talent. Après un premier album sur le label Gaga Jazz en 2013, les onze nouveaux titres de Elle est pas belle, la vie ? témoignent de belle manière de l’aisance d’écriture du musicien, qu’il s’agisse de composer ou de réarranger de fond en comble quelques standards bien choisis. Créée en 2009, la formation atteint avec ce nouvel enregistrement une indéniable maturité artistique. Vincent est entouré de Romain Nassini (lequel a pris la succession de Rémi Ploton au piano), Brice Berrerd (contrebasse) et Yvan Oukrid (batterie). Le quartet délivre un jazz dont l’intensité poétique interpelle l’oreille dès les premières mesures de chaque titre. Il se dégage une évidente sensation de liberté, le swing faisant son œuvre autour de mélodies tantôt enjouées, tantôt teintées de nostalgie. Elle est pas belle, la vie ? est un album généreux et sensible à la fois, étonnement syncrétique dans ses choix, ce qui devrait contenter tous les auditeurs. A noter que la chanteuse Célia Kameni vient poser sa voix sur la fin de l'album, avec un I’m Through With Love à tomber par terre. La pochette de l'album rappelle toute l’auto-dérision et l'humour décalé dont est capable Vincent Périer, laissant transparaitre en filigrane une philosophie épicurienne assumée qui défie la grisaille ambiante. Merci aussi pour ça. Niko Rodamel


Metal

Mythark - Unleash The Darkness

Image

« Puisant dans l’horreur des mythes, des légendes et de la littérature », le groupe stéphanois de metal symphonique Mythark fait partie des valeurs sûres du genre en France. Avec l'album Unleash The Darkness, sorti en avril 2019, le quatuor emmené par la voix lourde de son chanteur Folker, propose de découvrir son univers virile mais correct. On en prend plein les mirettes et le pire c'est qu'on en redemande. Nicolas Bros


Reggae/dub

L'Entourloop - Golden Nuggets

Image

Le duo de papys stéphanois sont de fins limiers et des producteurs qui carburent. Ils le prouvent encore sur leur nouvel EP, sobrement intitulé Golden Nuggets, où ils invitent le Jamaïcain Skarra Mucci à venir poser. Résultat, six tracks très efficaces, (comme à chaque fois...) et un joli cadeau de Noël avec notamment une version collector avec un vinyle revêtu d'une belle couleur or. On vous le dit, oubliez les nuggets fast food... Nicolas Bros


Classique

Pascal Descamps - Poèmes étoilés

Image

On aime beaucoup ce que compose le Stéphanois Pascal Descamps. Une musique fine, telle un rêve éveillé. Son dernier disque, Poème étoilés, réalisé avec l'Ensemble SyLF et de l'ensemble vocal Rivages, constitue, à l'instar de son Requiem précédent, une invitation à l'introspection et la mise de côté dans un monde qui va souvent bien trop vite. Laissez-vous bercer par cette succession de notes où l'équilibre léger et délicat de chaque poème musical créé par ce génie stéphanois. Nicolas Bros


Bons marchés

Chaque mois de décembre, nous sommes désormais habitués à l'arrivée des marchés de Noël. L'incontournable du centre-ville de Saint-Étienne avec sa grande roue et son sapin géant du Pilat emblématiques n'est plus l'unique marché de Noël intra-muros. Du côté de Bellevue, plus précisément dans les locaux de la Brasserie Stéphanoise, un mini-marché de Noël est organisé juste avant les fêtes, du 20 au 22 décembre. L'occasion de découvrir le travail de plusieurs artistes locaux tels les dessins, peintures et estampes de Totipote et Federica De Ruvo, les peintures et miniatures de Rosana Bourg ou encore les articles de papeterie de Mo Xia. Forcément vous pourrez aussi déguster ou acheter des bières de la brasserie, réserver votre atelier de brassage, écouter un peu de son et vous sustenter. Un bel événement en perspective dans ce lieu incontournable du sud de la ville, ancien site Mosser. Nicolas Bros


Panier musical Inouïe

Initiative qui a désormais pignon sur rue, le panier musical de la maison stéphanoise Inouïe Distribution est en quelque sorte l'équivalent des paniers de légumes et fruits locaux à récupérer proche de chez soi, mais en musique ! Une AMAP musicale finalemen et une possibilité d'avoir un abonnement sur différents supports (physiques ou numériques), pendant différents périodes (6 ou 12 mois) et surtout de découvrir de bons artistes et de bonnes galettes. Un cadeau original à offrir aux amateurs de bonnes notes.
Plus d'infos sur ce site


Bonus : des places de spectacles !

Alors là, vous avez le choix ! C'est le cadeau qui plaît toujours et à Saint-Étienne et dans sa région, il y a de quoi faire. Il suffit de nous suivre un peu pour découvrir l'étendu de l'offre culturelle. Poussez-les portes des salles, festivals, galeries... on ne le dira jamais assez !

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Jeudi 5 janvier 2023 Une silhouette élégante de nonce apostolique ou de clergyman gravit des escaliers. « Ne vous y fiez pas, il est très drôle, il faut juste le lancer » nous glisse Louis Garrel juste avant notre entrevue avec Michele Placido qui vient de le diriger...
Lundi 5 décembre 2022 Le premier fils, Dimitri, impétueux, sanguin et violent, est le rival de son père, entiché de la même femme que lui. Le second, Ivan, cynique intellectuel athée (...)
Mardi 22 novembre 2022 Chaque mois, Le Petit Bulletin vous emmène à la découverte d’une structure de diffusion culturelle du département. Concerts, théâtre, danse, expos… Il y a forcément un lieu qui vous attend quelque part ! Aujourd’hui, rendez-vous au Château du...
Jeudi 3 novembre 2022 Pour mieux connaître le Petit Bulletin, découvrez ce que ses journalistes écoutent : chaque semaine, un membre de l'équipe partage avec vous sa playlist du moment! Aujourd'hui, Anaïs, notre journaliste-testeuse-des-chouettes-endroits-où-manger, nous...
Mercredi 14 septembre 2022 La préfecture de Haute-Loire s’apprête une nouvelle fois à se parer de ses plus belles plumes, pour les traditionnelles fêtes du Roi de L’Oiseau. L’occasion d’un dépaysement total, au gré des déambulations dans les méandres du passé. En route !
Jeudi 29 septembre 2022 Avec ses paysages sonores qui racontent les grands espaces, le feu, le froid, les hommes et les âmes planantes, uRYa est un pur passeur d’émotions. Venue (...)
Mardi 13 septembre 2022 Dans le cadre des Cafés interculturels coorganisés par le Solar et l’École de l’Oralité, trois grands maîtres nippons illustrent le Japon traditionnel aux côtés (...)
Mardi 6 septembre 2022 Une femme aimante et disponible, un mari charmant et brillant : que pourrait-il arriver à ce couple en apparence parfait ? C’est l’intrigue qui rythme (...)
Mardi 5 juillet 2022 Depuis des lustres (1988 pour être précis), Craponne-sur-Arzon fait figure de référence sur la planète Country Music. Mais après quelques éditions compliquées et à (...)
Mardi 26 avril 2022 Le confinement, c’est loin. La preuve, vous avez arrêté de faire votre pain. Par chance, d’aucunes en ont fait leur profession.
Mardi 26 avril 2022 La Ville de Lyon et la Métropole réglementent l’offre en matière de logements meublés touristiques longue durée dans un hyper centre lyonnais assez large. Excellente nouvelle pour les habitants.
Mardi 26 avril 2022 Toujours là, ces types en costards Paul Smith et pompes en cuir qui brille. Toujours là, ces poignées de mains viriles à qui serrera le plus fort. Toujours là, (...)
Mardi 26 avril 2022 De confinements en couvre-feux, la pandémie aurait presque fait oublier qu’un festival de musiques est avant tout un temps de convivialité partagée, entre amis, dans une foule de mélomanes raisonnablement...
Mardi 26 avril 2022 Fruit du travail de bénédictin d’un homme seul durant sept années,  Junk Head décrit en stop-motion un futur post-apocalyptique où l’humanité aurait atteint l’immortalité mais perdu le sens (et l’essence) de la vie. Un conte de science-fiction avec...
Mardi 26 avril 2022 D’un point d’ancrage à un autre, l’artiste stéphanois porte en lui l’errance joyeuse de ceux qui savent accueillir la vie. Des sens en éveil, une gamberge qui va loin quitte à prendre son temps : portrait d’un poète en quête d’infini.  
Mardi 26 avril 2022 Avant d’entamer sa carrière solo, le musicien sénégalais Lass a pris le temps de faire ses armes dans le giron de David (...)
Mardi 26 avril 2022 Très prometteuse formation franco-malgache, Iray Trio trace brillamment sa route depuis 2016, développant une identité musicale (...)
Mardi 26 avril 2022 Poursuivant une belle série de concerts tournés vers le Brésil, le Solar accueille MiMoJi, trio genevois (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter