article partenaire
Nouveau cratère sur Mars

Étienne Delesse : « Tant qu'on aura le coeur qui bat, on continuera »

Point de vue / Étienne Delesse est technicien et chargé de production pour la salle de spectacles stéphanoise Le Pax, située rue Élisée Reclus mais également responsable du label stéphanois Carotte Productions. Il représente de ce fait assez bien les “petites” structures culturelles du territoire, forcément impactées par le confinement. 

Comment est gérée la salle du Pax ?

C’est une association qui gère le lieu, Deltamax, avec un bureau, c’est classique. Nous n’avons pas de directeur ni de salarié en CDI, ce ne sont que des intermittents qui interviennent. Nous essayons d’aller vers un emploi fixe mais nous n’avons pas encore suffisamment de moyens pour le moment.

Combien de personnes travaillent régulièrement au Pax ?

On peut parler de 5 à 6 personnes qui représentent le noyau dur. Ce sont des techniciens et des attachés de production. Nous avons également des personnes en stage ou en service civique. Au total, cela fait une dizaine de personne qui naviguent sur toutes nos activités.

Le Pax est encore une structure fragile, c’est donc évidemment compliqué.

Comment le confinement a impacté le Pax ?

Nous avons une saison qui se divise en deux parties, de début octobre à mi-décembre puis de février à fin avril. Evidemment, avec la fermeture depuis le 14 mars, ça a mis en l’air la dizaine de dates qu’il nous restait à assurer, sans compter la deuxième édition du festival PCV que l’on organise avec le Chok Théâtre et le Verso. D’autre part, les mises à disposition du lieu, activité qui permet d’atteindre notre équilibre financier, ont également été annulées. Nous en avions encore une dizaine sur cette période entre les locations et les résidences d’artistes. Nous sommes en train de regarder les possibilités qui existent et qui pourront nous aider. Surtout que le Pax est encore une structure fragile, c’est donc évidemment compliqué. Cette situation fait un peu peur car c’est sans précédent.

Allez-vous essayer de reporter les dates annulées et arrivez-vous à construire sereinement la prochaine saison ?

Si nous pouvons reporter certaines dates, nous allons essayer mais nous sommes encore bien sonnés. Surtout que la visibilité n’est pas très claire encore, même si nous savons que ça ne durera pas. Nous proposons une trentaine de rendez-vous par an, donc nous allons nous retrouver dans un goulet d’étranglement et il sera difficile de tout rentrer. On retrouvera d’autres opportunités pour les dates annulées, peut-être dans un an.

As-tu eu des contacts avec d’autres structures locales associatives ? Penses-tu qu’il pourrait y avoir des dégâts à ce niveau ?

Dans l’état actuel des choses, nous ne sommes pas les seuls dans une situation fragile. Nous essayons d’échanger sur les mesures qui seront mises en place. Il y a pour tout le monde un problème de survie. Il est sûr que si nous n’avons pas de réponses concrètes à propos des moyens de poursuite de nos activités, en effet ça deviendra critique. Parallèlement, je m’occupe du label Carotte Productions avec lequel nous avons dû annuler une vingtaine de dates, avec notamment des programmateurs qui ne prennent pas de risques et annulent jusqu’à fin juin. En termes financiers, c’est encore plus impactant pour le label que pour le Pax. J’espère aussi que nous aurons des aides à ce niveau. En ce moment, il y a des sons de cloches très différents selon les déclarations... Cela étant, je ne veux pas tirer sur le pianiste car il faut rester tous ensemble et ne pas penser qu’à soi. Tous les secteurs d’activité sont touchés et pas seulement la culture, loin de là.

Comment les gens peuvent soutenir les petites salles et les acteurs culturels ?

Tant qu’on aura le cœur qui bat, on continuera. Donc la meilleure chose qu’ils peuvent faire, c’est de venir nous voir quand nous rouvrirons !

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 1 mars 2022 Après avoir sorti deux EPs (Genesis en 2019 puis Crack National en 2021), le rappeur stéphanois Mitchy arrive en force ce vendredi 4 mars avec un premier (...)
Jeudi 2 décembre 2021 Depuis 2018 et leur premier vrai projet commun Le Remède,  les Ligériens An’Om et Vayn tracent leur sillon dans le vaste champ (...)
Vendredi 29 octobre 2021 Elle sera cet automne parmi les sept artistes de la 5ème édition du festival Femme(s), sur la scène du Pax. Avec déjà plusieurs groupes et albums à son actif, assortis d’une ribambelle de concerts, Jasmine Fayolle s’est taillé un prénom dans le...
Mardi 6 octobre 2020 Joseph Chedid a trouvé son chemin. Une voie où se mêlent sa personnalité, sa sincérité et son affranchissement familial. "Source", sorti en 2019, est un opus riche arborant puissance et vulnérabilité assumée. Joseph Chedid se fait un nom et une...
Mardi 1 octobre 2019 Après l’Olympia et la Cigale, la tournée-marathon du chanteur-auteur-compositeur Thomas Kahn passe par le Pax ! Celui que nos confrères de l’éminent (...)
Vendredi 22 février 2019 Le duo de rap stéphanois Gat & Rim se débrouille pas mal. À l'aune de la sortie de leur premier EP ou album - l'avenir nous le dira - ils ont remporté un joli tremplin qui les engage sur une belle voie musicale. Rencontre avec deux jeunes...
Mercredi 31 octobre 2018 Logar est le projet musical d'un autodidacte. Originaire de Montbrison, Clément Faure vient de sortir un premier album fait de plein de belles choses : (...)
Mardi 6 mars 2018 Petit prodige pop lyonnais et maître dans l'art du teasing, Victor Roux aka Grimme l'est aussi dans celui de la composition et des arrangements. Après avoir fait mariner ses suiveurs, il a livré un premier album lumineux : "The world is all wrong...
Vendredi 23 février 2018 Vous n'êtes pas très branché "foot" ? Vous ne connaissez même pas la signification du terme "derby" ? Ou bien, vous êtes persuadé que Les Verts vont déchanter sur la pelouse lyonnaise ? Alors, nous vous avons concocté une petite sélection...
Jeudi 22 février 2018 Afin de faire découvrir de nouveaux talents issus de leurs rangs, les conservatoires des villes de Saint-Étienne, Le Puy-en-Velay et Lyon ont décidé de (...)
Mercredi 5 avril 2017 Connectant les cordes de la kora aux peaux de la batterie, voilà deux musiciens qui expérimentent de façon singulière le mariage de leurs univers musicaux (...)
Vendredi 4 novembre 2016 Leïla Huissoud est un petit bout de jeune femme. Telle une funambule elle slalome entre ses textes tantôt doux tantôt piquants, mais toujours justes. Si ses (...)
Mardi 5 avril 2016 Ils ont entre 16 et 23 ans, pourtant parmi leurs influences principales se trouvent les Who, Beatles, Rolling Stones ou encore Supertramp. (...)
Mardi 1 mars 2016 Il se dégage une chaleur du côté intimiste de la salle de spectacles Le Pax, située rue Élisée Reclus à Saint-Étienne et sûrement encore trop peu connue. Une fois (...)
Mardi 2 février 2016 La petite dernière de la famille Chedid apporte un joli vent de fraîcheur dans la chanson française. Avec un premier album éponyme sorti l'année dernière, Nach s'est fait son propre nom tout en restant attachée à ses racines musicales familiales....
Jeudi 21 novembre 2013 MyKungFu, comme son nom ne l'indique pas forcément, est un chanteur pop-rock suisse. Avec son album "Repeat Spacer", concentré de mélodies douces et amères, il étrenne les scènes européennes. Rencontre avec Domi Schreiber aka MyKungFu. Propos...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter