article partenaire
RCW 86, rémanent coloré.

Moteur !

A la toute fin du siècle passé (oui, le vingtième !), un collectif de jeunes cinéastes montréalais lançait le Kino : « mouvement cinématographique international consistant à réaliser des films sans budget dans un esprit d’entraide, non-compétitif, de liberté et de bienveillance. » Dans le sillon de son grand frère, la seconde édition stéphanoise du Kino 3000 se tiendra du 5 au 12 septembre dans les locaux d'Ursa Minor, au cœur du site Mosser. Après une fastidieuse préparation menée en amont, Julia Angelou et Mat Santa Cruz pourront compter sur l’équipe bénévole de ce lieu associatif, alernatif et protéiforme qui accueille la manifestation. Acteurs, réalisateurs, scénaristes, techniciens et monteurs, la quarantaine de participants est majoritairement composée de Stéphanois, que rejoignent toutefois quelques Altiligériens, Lyonnais et Parisiens. Chacun apporte son matériel, pour son utilisation personnelle ou pour une mise en commun dans un esprit système D de partage autogéré. Après l’annonce du thème imposé qu’auront préalablement choisi la réalisatrice Raphaëlle Bruyas et Sylvain Pichon (cinémas Le Méliès), les équipes se constitueront spontanément pour plancher, écrire, tourner et monter des courts-métrages à géométrie variable, avec toujours en tête la devise du Kino : « Faire bien avec rien, faire mieux avec peu, mais le faire maintenant. » Une belle occasion, pour les protagonistes, d’entreprendre une démarche artistique dans la plus grande spontanéité possible, mais aussi d’acquérir une vraie expérience cinématographique sans avoir à dépendre des infrastructures publiques ou privées. Lors de la précédente édition, près de vingt films courts avait été ficelés en une semaine et projetés dans la foulée. Rendez-vous est donc pris dans la plus cinéphile des salles stéphanoises, Le Méliès Saint-François (« ne m’appelez pluuuuus jamais Franceee »), pour la grande soirée de projection au cours de laquelle l’intégralité des courts-métrages de l’édition 2020 sera dévoilée au public dans une ambiance festive.

Kino 3000 du 5 au 12 septembre + soirée de projection du Kino 3000, samedi 12 septembre à 19h, cinéma Méliès Saint-François
Plus d'infos sur la page Facebook Kino3000

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 4 décembre 2019 Le plus rock des festivals stéphanois, le N.N.Y. fest., propose une quatrième édition certe plus condensée mais toujours parsemée de concerts mêlant groupes locaux et formations venues d'ailleurs. Petit tour d'horizon.
Mardi 4 décembre 2018 Le N.N.Y. Fest. n'a toujours pas de nom (N.N.Y. signifie No Name Yet) mais propose une affiche indé de haut vol avec notamment Zëro, Mars Red Sky ou encore Phoenician Drive.
Mardi 28 novembre 2017 Pour sa deuxième édition, le NNY Fest. (pour No Name Yet Festival) continue à creuser le sillon de l'underground bien léchée avec la venue de groupes mythiques et le soutien de formations locales. Petite sélection avec beaucoup de "Belgitude"...
Mercredi 2 septembre 2015 Été indien, dernières poussées de sève ? L’automne qui se profile s’annonce des plus chauds dans les salles. Excitant… Vincent Raymond
Jeudi 21 novembre 2013 Ces deux artistes électro originaires d'Angleterre et plus précisément de Wolverhampton, sont les nouvelles coqueluches du légendaire label anglais Ninja (...)
Mardi 18 septembre 2012 La cinéaste stéphanoise Raphaëlle Bruyas réalise son premier court métrage de fiction dont le tournage se déroulera dans les rues stéphanoises ce mois-ci. « Le lit », Film court, c’est l’histoire de Nour, une femme incarnant le désir de vie...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter