L'homme de lotissement !

Vincent Charboin est un homme de lotissement. Marié, deux gosses, un Xsara Picasso, un garage et un jardin de 133 m² qu’il tond consciencieusement deux fois par mois ! Vincent est bricoleur et travaille en tant que responsable d’agence au Crédit du Nord, il est payé 2387, 56 euros Net par mois, hors primes, ce qui lui permet de partir en vacances de la même manière depuis 17 ans, à Valmorel en février et au Grau-du-Roi en août. Il prend l’apéro le vendredi à heure fixe avec Cédric Berlot, un autre homme de lotissement. Mais Vincent Charboin a un secret, il n’est pas Vincent Charboin ! Il y a 20 ans, il s’appelait Julien Tomasini et avait monté un groupe de rock avec tous ses petits copains macaronis, « Billy Rockett and the Snakes », Julien étant évidemment le fameux « Billy Rockett ». La formation a commencé à avoir son petit succès sur Roubaix tant et si bien que le groupe se comportait comme des rockstars ! Billy était toujours défoncé (alcool, coke, LSD, exta, keta avec râbla et beuh pour s’endormir...), il forniquait des groupies dans le van qui sentait la transpiration et le kebab. Au niveau de la tenue c’était collant léopard, tiags, le Perfecto de sa mère, torse nu, sautoir africain, maquillé à la Kiss et perruque blonde ! Un esthète le Billy ! Et puis un soir alors qu’il s’était écroulé sur scène en plein milieu de la première chanson comme d’habitude, on le ramena dans le van. Il dormait quand il sentit qu’on le prenait en bouche. Au premier réflexe, il caressa la tête de la généreuse quand il s’aperçut que les cheveux étaient en brosse. Il bondit d’un coup et vit un garçon avec des yeux plein de tendresse ! Billy sortit son couteau papillon et lui planta dans le cou direct sans réfléchir. Il commença à rassembler ses esprits, fit démarrer le van et roula en direction du Bois de Monzil. Quand il s’arrêta le garçon était déjà mort. Billy l’enterra mais récupéra juste ses clopes et son lard-feuille. Il s’appelait Vincent Charboin. Ses parents l’avaient viré « On veut pas de pédé par chez nous sale travelo ! », sans ami, il était juste fan de « Billy Rockett and the Snakes » et surtout très amoureux du chanteur... Julien, au départ par amusement prit son identité puis il se piqua au jeu, il coupa les ponts avec tout le monde, plus de musique, il arrêta la défonce, trouva un poste de p’tit conseiller au Crédit du Nord, se maria avec une femme de supermarché et laissa filer sa vie comme ça...parfois quand ses enfants disent qu’il n’est pas très rock’n roll il se marre un peu derrière sa moustache...

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Lundi 22 mai 2023 Nous sommes en 2027, les candidats à l'élection présidentielle pleuvent mais un seul semble être capable de percer notre parapluie : Guillaume Meurice, (...)
Mardi 4 avril 2023 Icône humoristique en Belgique et sur les réseaux, GuiHome vient gagner le cœur des Français et des Stéphanois avec son nouveau spectacle GuiHome vous détend. Attiré par le spectacle depuis petit, le comédien vit de sa passion et a même créé un...
Mardi 31 janvier 2023 Un peu comme des parents émus de voir leur petite tête prendre son envol, les Stéphanois observent aujourd’hui avec tendresse et fierté l’engouement pour leur festival d’humour, né il y a tout juste 20 ans. Des balbutiements à l’indépendance,...
Jeudi 23 février 2023 La salle d’attente d’un médecin de village : l’endroit parfait pour se sociabiliser, rencontrer nos voisins et faire connaissance avec le boulanger du (...)
Lundi 6 février 2023 On l’a connue sur Insta où, dès 2018, ses capsules vidéo hilarantes et remarquées l’ont conduite tout droit chez Quotidien. Après un an et demi de chroniques (...)
Vendredi 9 décembre 2022 Un spectacle musical à la Cartoon, deux musiciens à la folie hilarante, un rock n’roll revisité : on vous présente Wok'n Woll, le nouveau spectacle de la (...)
Mardi 27 septembre 2022 Ma (non) violence ordinaire met en scène les conflits de la vie quotidienne, avec les autres mais aussi avec soi. Le texte d'Erika Leclerc-Marceau et (...)
Mardi 1 février 2022 2020 : bien pourrie. 2021 : moyen pourrie, mais quand même pourrie. 2022 : incertain, mais ça part pas très bien. On est crevé, on traine des (...)
Mardi 1 février 2022 Faire rire sans faire mal à ceux qui n’ont rien demandé : alors que l’impertinence agit comme un exutoire à la sinistrose ambiante, les humoristes marchent sur un fil… Qui peut rompre à tout moment s’il n’a pas au préalable été suffisamment...
Mardi 1 février 2022 Des fidèles du festival, des spectacles inédits, des étoiles montantes du rire et des caméras de France TV : Arcomik remet le couvert en ce mois de février.
Mardi 7 décembre 2021 Après une année 2021 chaotique pour les organisateurs d’événements culturels, l’année 2022 devrait, si tout se passe bien, comporter de belles surprises et redonner au public le goût du spectacle. Du côté des festivals, les premières programmations...
Mardi 5 octobre 2021 A Saint-Etienne, les vacances de la Toussaint seront placées sous le signe de l'humour, grâce au festival Arcomik...  
Mardi 7 septembre 2021 Spectacle annulé. Les remboursements des billets sont possibles dans les points de vente dans lesquels ils ont été achetés.
Lundi 29 mars 2021 La décision est tombée et était attendue. Le festival stéphanois d'humour Arcomik, est contraint de reporter à nouveau les spectacles prévus en avril. "Nous (...)
Mardi 8 décembre 2020 Bon les mecs cette année sera définitivement l'année la plus bizarre de nos vies ! Noël est pour ainsi dire annulé. Alors oui, sur le papier on peut mais la (...)
Mardi 6 octobre 2020 Le festival d'humour stéphanois, les Arts Burlesques, change de nom et devient Arcomik. Une modification d'identité qui s'accompagne d'une annonce de (...)
Mardi 6 octobre 2020 L’humoriste Thomas VDB, griffé service public, présente actuellement un nouveau spectacle, dans lequel il chronique son angoisse du monde qui l’entoure.
Mercredi 8 juillet 2020 Les vacances d'été approchent et chaque année on en attend beaucoup... surtout les années où on a dû garder nos débiles de gosses à la baraque depuis mars à cause (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X