Cécile Laloy – In/danse/ité

Portrait / La chorégraphe et danseuse Cécile Laloy fait vivre son art au sens premier du terme, avec fragilité et humanité. Une artiste également attachée au territoire ligérien dans lequel elle évolue et créé depuis 2013. La preuve avec sa dernière production IE [famille] qui verra le jour en mai 2021 en primeur à la Comédie de Saint-Étienne.

Dès qu’on évoque son travail, Cécile Laloy a les yeux qui s’illuminent. On y perçoit une passion et un engagement total, qui collent bien à son parcours artistique et aux créations qu’elle a déjà proposées au public au cours des dernières années. Née en région parisienne, Cécile Laloy a beaucoup voyagé avec sa famille via des déménagements successifs en Auvergne et Rhône-Alpes. « J’ai un parcours assez conventionnel, explique-t-elle. J’ai fait de la danse classique petite mais c’est au lycée que j‘ai eu envie de pousser un peu en allant dans un lycée aux horaires aménagés. Nous avions école le matin et danse l’après-midi. Puis j’ai intégré le CNSMD, Conservatoire National Supérieur Musique et Danse de Lyon. »

«Les arts martiaux possèdent un rapport au concret, ce qui me manquait parfois dans la danse. »

Kung fu, clown et fragilité humaine

Un parcours en effet assez classique, mais finalement pas tant que ça, puisque la chorégraphe ne s’est pas seulement nourrie des pas chassés et d’arabesques. « Parallèlement à ce cursus, j’ai fait beaucoup d’arts martiaux (notamment du kung fu) et du clown. » Deux disciplines qui lui ont permis d’appréhender la danse depuis un autre point de vue. « Les arts martiaux possèdent un rapport au concret, ce qui me manquait parfois dans la danse, dans laquelle on met beaucoup en valeur l’esthétique du geste, détaille Cécile Laloy. J’avais également un maître d’arts martiaux qui travaillait beaucoup avec la pensée pour transformer le geste. Cette approche me nourrit encore aujourd’hui dans le sens où ce n’est pas l’architecture du mouvement qui est important, c’est la manière dont il est pensé. Un geste doit être rempli pour être efficace. Il faut être concentré et être à ce que l’on fait. »

Parallèlement, la pratique du clown est venue compléter l’apprentissage d’une danse ample et riche. « Le clown est l’art d’être au présent dans toute sa complexité et sa fragilité. Le but étant de faire de cette fragilité une force, de pouvoir jouer avec n’importe quoi, même des accidents par exemple. Tout en ayant un travail pur, qui ne trompe jamais. » Le parallèle entre danse et clown n’est finalement jamais loin pour Cécile qui y voit même des similitudes assez claires. « Dans la danse, il y a un côté clown dans la manière dont le corps est mis dans certains états, parfois outranciers, qui prête à rire. » Un rire qui caractérise toujours l’approche de la chorégraphe qui nous confie porter un œil tendre sur la fragilité humaine et de la vie. Un côté que l’on peut apercevoir dans son travail et ses créations où les danseurs sont à l’image des gens de tous les jours, parfois bancales et pouvant trébucher.

La claque de la danse contemporaine

Le CNSMD est le lieu où Cécile Laloy perfectionnera son approche du geste tout en s’ouvrant à d’autres formes de danse. « En 1995, j’y ai découvert la danse contemporaine par des exercices de composition que nous faisions. J’ai toujours été encouragée dans ces travaux. Nous avions des cartes blanches permettant de mettre en place des petites pièces. » C’est à la fin de son cursus au CNSMD que Cécile se fait remarquer avec un solo qu’elle crée : Jane t’attend. Elle est invitée à effectuer une résidence chez RamDam, le centre d’art créé par Maguy Marin, pendant laquelle elle invite quatre musiciens et trois autres danseurs à travailler avec elle. Le groupe travaille pendant un mois sur les différents rapports au public puis décide de continuer à quatre (Johanna Moaligou, Damien Sabatier et Clément Layes accompagnant Cécile Laloy) et former la compagnie ALS – pour Amicale Laïque et Sportive – en 2003. Un nom qui fait sourire et qui recoupe le côté clown tout en essayant de montrer le côté accessible de la danse contemporaine.

« Je souhaitais parler du rapport à la famille, du non-dit et de l’atavisme générationnel. »

Créer et raconter

De Jane t’attend en 2003 jusqu’à son arrivée à Saint-Etienne, Cécile Laloy produira quatre autres pièces, toujours hybrides, mêlant la plupart du temps danse et musique live : Histoires d'impressions en 2005, Il pleut en 2008, Menteuse en 2010 et surtout Façade(s) en 2012 avec Florence Girardon. C’est par ce dernier travail au contact des habitants de Saint-Étienne que Cécile Laloy sera amenée à se rendre plusieurs fois dans la préfecture ligérienne pendant plus de sept mois. C’est un coup de cœur et elle décide de s’y installer en 2013. « J’aime cette ville, assume-t-elle sans emphase. J’y ai reçu un bel accueil de la part des habitants et c’est une ville à taille humaine, permettant d’avoir une vie de famille de qualité. » Elle y implante ALS par la même occasion et créé Clank’s, un concert-danse constituant la première pièce dans laquelle elle est chorégraphe sans apparaître au plateau. À son arrivée, coïncidence heureuse, La Comédie cherche un artiste-intervenant en danse. Elle saute sur l’occasion. Une expérience qu’elle poursuit encore aujourd’hui avec passion et envie. Une mission qui lui permet d’une part d’explorer le travail du corps au théâtre avec les étudiants mais également de travailler cela avec des metteurs en scène.

En outre, elle poursuit son travail de création avec ALS et délivre plusieurs pièces qui connaîtront un franc succès dont un fameux dyptique sur les relations amoureuses : Duo et L’Autre en 2017 et 2018. On y retrouve un côté burlesque mais aussi toujours cette volonté de raconter, en vérité. Une recherche chorégraphique qui s’appuie sur des histoires à la limite entre le réel et l’imaginaire, comme se profile sa dernière création IE [Familles] qui verra le jour en mai 2021 toujours à La Comédie de Saint-Étienne. IE (à prononcer yé) étant un mot japonais qui désigne le foyer ou la famille dans sa globalité, sans limite temporelle. « Je souhaitais parler du rapport à la famille, du non-dit et de l’atavisme générationnel », explique-t-elle. Une pièce écrite comme une enquête au sein d’une famille, où le corps parle plus que les mots. Un conte chorégraphique profond, comme Cécile sait si bien les faire.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 1 mars 2022 Mettre en mouvement pour interroger les engrenages, systèmes, et forces puissantes de notre société. Danser, pour questionner notre possibilité à nous en (...)
Lundi 24 janvier 2022  S'il faut être prudent avec la recrudescence des cas de Covid, il est prévu que cette année, les grands raouts littéraires se tiennent de manière classique – comme on les aime. Avec, pour certains, des pré-programmations croustillantes.
Mercredi 12 janvier 2022 L’année 2022 sera l’occasion de réviser ses classiques de la danse contemporaine : Maguy Marin, Jiří Kylián, Ohad Naharin, Pina Bausch… Et entre deux révisions, de découvrir aussi nombre de jeunes talents internationaux.
Mardi 4 janvier 2022 Dans un monde en chute libre, où chacun surveille l’autre autant qu’il est surveillé lui-même, il en est qui (...)
Mercredi 8 décembre 2021 Suite aux dernières annonces gouvernementales, les boîtes de nuit fermeront leurs portes ce vendredi au petit matin, pour 4 semaines. Une dernière soirée entre tristesse, amertume, et joie d’être ensemble une dernière fois avant 2022.
Mercredi 8 décembre 2021 Suite aux dernières annonces gouvernementales, les boîtes de nuit fermeront leurs portes vendredi au petit matin, pour 4 semaines. Une ultime soirée entre tristesse, amertume, et joie d’être ensemble une dernière fois avant 2022.
Mardi 7 décembre 2021 Après une année 2021 chaotique pour les organisateurs d’événements culturels, l’année 2022 devrait, si tout se passe bien, comporter de belles surprises et redonner au public le goût du spectacle. Du côté des festivals, les premières programmations...
Vendredi 29 octobre 2021 Oswéla, c’est un peu comme les cinq doigts d’une main, toujours en mouvement et pourtant unis. Jérémy Polin au saxo et à la batterie, Clémentine Nirennold à la (...)
Mardi 5 octobre 2021 Parce que sur le papier, la danse contemporaine pourrait faire peur ; parce qu’on s’imagine déjà assis dans une salle obscure, à ne rien comprendre à (...)
Mardi 21 septembre 2021 Bientôt trentenaire, le théâtre du Parc d’Andrézieux-Bouthéon ouvre sa saison avec un temps fort dédié à la danse. Zoom sur des spectacles fondés sur le jeu, le songe ou encore l’engagement.
Mardi 7 septembre 2021 Reporté pour cause de Covid, le festival Trax #7 aura finalement lieu en cette rentrée, dans différents lieux de Saint-Etienne. Ouverture au plus grand (...)
Mardi 7 septembre 2021 Sept danseurs, sept suspects, un coupable. 1h20 pour le démasquer. Qui a donc fait disparaître le directeur ? C’est au spectateur, de mener l’enquête. (...)
Mardi 7 septembre 2021 Dans un monde en chute libre, où chacun surveille l’autre autant qu’il est surveillé lui-même, il en est qui résistent. Avec La 5e Colonne, la (...)
Mardi 7 septembre 2021 3 moments de vie, pour 14 tableaux, qui mettent en scène le destin de la dernière et plus célèbre reine de France. De son arrivée à la cour à 14 ans, à l’échafaud qui (...)
Mardi 7 septembre 2021 Hakanaï : mot japonais caractérisant l’éphémère, le fragile, l’évanescent. S’écrit en conjuguant le signe désignant l’homme, et celui désignant le songe. Ce (...)
Mardi 7 septembre 2021 Un cérémonial, qui met en scène la fraternité. Chorégraphié par Fouad Boussouf, le fondateur de la compagnie Massala, le spectacle Näss - les gens, en arabe - (...)
Lundi 6 septembre 2021 À l’aube d’une rentrée cinématographique qui s’annonce particulièrement dense, l’exploit et le dépassement de soi s’invitent sur les écrans en empruntant des chemins (ou des visages) fort différents…
Mercredi 9 juin 2021 Si Kaïros est ce petit dieu ailé à qui il est bon de tendre la main au moment où il passe, la dernière création du chorégraphe Yuval Pick doit également être (...)
Samedi 24 avril 2021 Alors que l’on s’approche vraisemblablement d’un relâchement des restrictions liées au contexte sanitaire, les organisateurs de plusieurs festivals n’ont pas tous tranché dans le même sens quant à la tenue de leurs événements. On fait le point.
Mercredi 9 septembre 2020 Pietra en gala 40 ans de scène. De rencontres. De pas. De pointes. De flexions, de torsions, d’extensions. Dans La Femme qui danse, Marie-Claude (...)
Mardi 8 septembre 2020 Avec la révolution numérique, le monde de la musique a vu ses cartes complètement redistribuées en quelques décennies. L’apparition d’instruments de (...)
Mercredi 9 septembre 2020 Comédies, documentaires, animation, expérimental ? Tout à la fois, et à profusion ! Et sans blockbuster ni films primés dans les festivals pour capter tous les regards, il faut laisser libre cours à sa curiosité histoire de multiplier les...
Mardi 14 avril 2020 Un peu après 20h,  le président de la République a annoncé que le confinement généralisé serait prolongé de quatre semaines, jusqu’au lundi 11 mai. Il a notamment fait quelques annonces importantes pour les acteurs du secteur culturel.
Mercredi 4 mars 2020 Après une "Cendrillon" d'anthologie suivie de "La Belle et La Bête" et "Noé", Thierry Malandain nous offre sa dernière création, le sublime ballet "Marie-Antoinette" qui raconte à sa façon la vie incroyable de cette reine venue d'Autriche.
Mercredi 8 janvier 2020 Le thème de la différence ne cesse d'alimenter la réflexion et de susciter de vives réactions. Le spectacle Entité(e)s s'empare de ce thème délicat et questionne notre besoin d'être différents, uniques.
Mercredi 4 décembre 2019 Dans un espace clos en quadri-frontal ceinturé par un gradin en tôle ondulée, à la fois arène et ring, deux hommes face à face font l'épreuve de l'altérité. Inspirée de la (...)
Mardi 1 octobre 2019 Marie-Claude Pietragalla, Julien Derouault et Daniel Mesguich se lancent dans une aventure osée en adaptant Lorenzaccio, le drame romantique bien connu (...)
Mardi 3 septembre 2019 « On est ce qu'on laisse derrière soi » explique Carolyn Carlson. La venue à Andrézieux de cette grande dame de la danse mondialement connue, chorégraphe (...)
Mardi 3 septembre 2019 "L'effet domino", cette particularité qu'ont les dominos à pouvoir tomber en chaîne linéaire, interroge chacun sur sa responsabilité dans la chaîne. Un seul (...)
Mardi 3 septembre 2019 Allegria. Le titre à lui seul sonne comme une ode à la joie, une invitation à rejoindre la danse de Kader Attou, l'une des plus grandes figures du (...)
Mardi 3 septembre 2019 La jeune compagnie stéphanoise Sans lettres avait fortement marqué les esprits avec le solo Le dernier qui s'en souvienne parlant de (...)
Mardi 3 septembre 2019 Une danseuse splendide, Pietragalla, un danseur-acteur, Julien Derouault et l'homme de théâtre par excellence, Daniel Mesguich, unissent leur expérience (...)
Vendredi 5 juillet 2019 Derrière cette vitrine bien singulière, rien n'est à vendre, bien au contraire. C'est une œuvre du quotidien qui s'offre gracieusement au regard des passants. Dans le laboratoire de permanence chorégraphique du Magasin, l'ouverture est une seconde...
Mardi 18 juin 2019 Le hip-hop stéphanois est mis à l'honneur par la SACD (Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques). Les auteurs-chorégraphes et fondateurs de la (...)
Mardi 4 juin 2019 Les murailles du Château de Rochetailliée s’apprêtent à vibrer au rythme des tambours, des cornemuses et des pas de danses irlandaises. C'est au au (...)
Mardi 4 juin 2019 Le festival DesArts//DesCinés laisse cette année sa place à DAN.CIN.FEST. Un rassemblement qui met à l'honneur un genre cinématographique à part entière et qui a le vent en poupe : le film dansé sociétal. Explications.
Mardi 4 juin 2019 Promouvoir une culture diverse et de qualité accessible au plus grand nombre ! Parce que la culture constitue un formidable levier de développement (...)
Jeudi 2 mai 2019 Non ! Piaf n'est pas morte. Traversant le temps, toutes générations confondues, son hymne à l'amour s'exprime avec la même force dans l'une des 13 bulles (...)
Jeudi 2 mai 2019 40 ans après sa disparition, on se souvient de Maria Callas, de son cou paré, de ses chignons soigneusement tirés et, bien sûr de sa voix. Reinhild (...)
Jeudi 2 mai 2019 Reconnu aujourd'hui au niveau national, le festival Trax dédié à la danse hip-hop revient pour une 6e édition particulièrement riche et variée dont l'unité se fait autour du thème de l'émergence.
Jeudi 2 mai 2019 Au rayon des spectacles qui valent le détour, le Chok Théâtre nous propose ce mois-ci de la danse contemporaine, avec N.A.K.E.D 348. 348, pour 348 (...)
Jeudi 2 mai 2019 Après le four historique de sa Carmen, Bizet eût-il pu imaginer son interstellaire postérité? Choix cornélien entre « la critique de la raison (...)
Mardi 2 avril 2019 Les arts de la rue occupent la scène depuis des temps immémoriaux. S'emparant du thème intemporel des gens du voyage, le chorégraphe Anthony Egéa remet au goût (...)
Mardi 5 mars 2019 Tchaï-Kov-Ski, trois syllabes pour les trois pièces de danse créées par Davy Brun sur la musique du célèbre compositeur. Eloignée de tout académisme, cette création (...)
Mardi 5 mars 2019 Nous vivons une époque où affirmer sa singularité, affirmer sa différence dans une société où l'Autre est stigmatisé, souvent parce qu'il fait peur, demande un (...)
Mardi 5 février 2019 Etape difficile que celle de l'adolescence où un jeune être en devenir éprouve paradoxalement le besoin de se couler dans un moule connu et le désir d'être (...)
Mardi 5 février 2019 Quinze ans après sa création, le spectacle d'Anne Teresa De Keersmaeker, "Rain", entré au répertoire de l'Opéra de Paris en 2011, reste époustouflant. La preuve le 15 février à l'Opéra de Saint-Étienne
Mardi 8 janvier 2019 Avec "Flux", sa dernière création, Yan Raballand associe, dans une architecture lumineuse, les trajectoires de six projecteurs automatiques qui sculptent l'espace aux mouvements de huit danseurs s'élançant dans un flux continu. Puissant comme la...
Mardi 8 janvier 2019 Les chorégraphes et les danseurs sont les sismographes de leur époque. Avec son spectacle Mémoire d'un oubli, Robin Lamothe, témoin comme un chacun d'une (...)
Mardi 4 décembre 2018 Un décor épuré, des portés acrobatiques virtuoses, le spectacle Reflets dans un œil d'homme exploite le thème du désir et invite le spectateur à partager les (...)
Mercredi 31 octobre 2018 Dans un espace de 7m², se détachant du clair-obscur environnant, deux silhouettes noires, main dans la main, semblent scruter l'éternité. Un savant jeu de (...)
Mardi 2 octobre 2018 La diversité des esthétiques de la danse contemporaine est mise en lumière par trois compagnies qui signent avec Formes courtes,  de petites pépites (...)
Mardi 2 octobre 2018 Depuis son explosion en France il y a 25 ans, le hip-hop s'est renouvelé, mélangé et ouvert à d'autres disciplines et cultures. Triple Bill relève (...)
Mardi 2 octobre 2018 Jann Gallois, l’étoile montante du hip-hop et de la danse contemporaine française, présente Compact, véritable performance technique et poétique. Un duo, qui (...)
Mardi 2 octobre 2018 Mois à cinq mercredis + vacances scolaires + poids lourds de Cannes et Venise = le plus gros embouteillage de l’année sur les écrans. Bienvenue en enfer. Pardon : en octobre.
Mardi 4 septembre 2018 C'est un projet très noble de tirer de l'oubli des êtres abandonnés, ignorés de tous, comme les esclaves malgaches de l'île de Tromelin. Robin Lamothe transpose (...)
Mardi 4 septembre 2018 7 m², c'est l'espace délimité par un jeu de lumières dans lequel évoluent deux danseurs qui, à travers le dialogue des corps, créent une forte émotion entre (...)
Mardi 4 septembre 2018 Découverte de soi. Découverte de l'autre. Découverte de sensations, d'émotions proches de ces amours enfantines fraîches comme une bulle par deux êtres innocents, (...)
Mardi 4 septembre 2018 L'histoire de La Belle au Bois Dormant contée par Jean-Guillaume Bart qui revient aux sources du conte mythique créé en 1890 par les deux immenses (...)
Mardi 4 septembre 2018 Attachez vos ceintures ! Décollage retentissant à destination de la planète Vertikal, avec aux commandes, Mourad Merzouki, l'un des chorégraphes les plus (...)
Vendredi 6 juillet 2018 La saison des festivals d'été est enfin lancée. Nous vous avons concocté une frise chronologique pour ne rien louper. Suivez le guide !
Mardi 3 juillet 2018 La programmation d'excellence de l'Estival de La Bâtie offre cette année deux spectacles de danse de la Compagnie Julien Lestel. Un véritable foisonnement de ballets, aussi prestigieux que Le Faune, Quartet, La Jeune Fille et la Mort et les...
Mercredi 2 mai 2018 Pour sa huitième édition, du 14 au 19 mai, le festival DesArts//DesCinés poursuit son travail de rencontre et de partage autour de la danse et du cinéma, avec quelques moments marquants dont un hommage au film Grease et la présence d'un duo...
Mercredi 2 mai 2018 Fruit du désir de Sidi Larbi Cherkaoui d'approfondir sa réflexion sur « la fracture entre l'individu et la société » entamée avec la création en 2014 de (...)
Mercredi 4 avril 2018 Contorsionniste, comédienne, chorégraphe et metteur en scène, Raphaëlle Boitel est une artiste aux multiples facettes. Elle nous offre, fin avril,  une soirée atypique, conviviale et pleine de petites surprises, placée sous le signe de...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter