Mohamed Naitl ‘Khadir : « Déployer plus d'actions en faveur de la création et du public »

Grand entretien / À 42 ans, Mohamed Naitl ‘Khadir est le responsable culture au Chambon-Feugerolles depuis 2013. Mais il s’implique plus largement dans la vie culturelle ligérienne avec notamment un poste de co-président de l’association Loire en Scène. Nous avons voulu prendre avec lui le pouls du secteur culturel alors que les spectacles et la vie culturelle en présence du public reprennent progressivement.

Quel est votre parcours ?

Je suis un pur produit du Chambon-Feugerolles, né là-bas. Concernant mes études, j’ai suivi un cursus de droit à la fac de Jean Monnet à Saint-Etienne. En parallèle de mes cours, je gravitais autour de l’école de musique, en participant à l’organisation d’événements musicaux. C’est là qu’est née ma vocation pour le secteur culturel. J’avais même créé avec quelques amis une structure de deejaying. En parallèle, je suis tombé sur une opportunité d’emploi-jeune au Chambon-Feugerolles en 2000. Je fais partie de cette génération qui a pu bénéficier de ce dispositif.

C’était déjà un poste dans le secteur culturel ?

Oui, mais j’avais auparavant postulé à un emploi-jeune afin de redynamiser la vie économique locale. Malgré un très bon entretien, je n’avais pas été retenu. Mais Stéphane Frécon, le directeur de la culture de l’époque au Chambon et qui faisait alors partie du jury, avait gardé mon CV. Six mois après, il m’a rappelé et m’a proposé un poste. J’ai tout de suite accepté. Stéphane m’a mis le pied à l’étrier et c’est là que tout a commencé pour moi. Deux ans après mon arrivée, j’ai ensuite été chargé de la coordination de la saison culturelle. Puis, dans les dossiers importants que j’ai suivis, il y a eu celui de la réhabilitation de la salle La Forge en 2006 puis de l’espace culturel Albert Camus en 2009. Désormais, un de nos objectifs est de faire labelliser ce dernier équipement en tant que scène conventionnée régionale. Je dépose chaque année le dossier, nous répondons à tous les critères, mais la crise sanitaire a rendu un peu floues les perspectives.

Depuis 2013, vous êtes responsable du service culturel du Chambon-Feugerolles. Quelle est votre mission exactement ?

C’est la mise en place d’une politique culturelle en lien avec les élus. Tout simplement.

Il faut trouver un équilibre entre les attentes des élus et les envies des techniciens.

Vous n’avez pas connu de grand changement d’équipes d’élus jusqu’à aujourd’hui. Si jamais cela arrivait un jour, qu’est ce que cela engendrerait pour votre poste ?

C’est une nouvelle relation à créer avec les nouveaux élus. Il y a un accompagnement. Il y a le politique d’un côté et le technique de l’autre dans une municipalité. Et c’est main dans la main que l’on construit une véritable politique culturelle. Il faut trouver un équilibre entre les attentes des élus et les envies des techniciens. J’essaie de faire le lien entre les deux.

Vous êtes aussi investi dans Loire en Scène. Mais qu’est-ce donc ?

C’est une association loi 1901 qui regroupe des responsables de lieux culturels, de lieux de création et de diffusion artistique. Nous avons une vraie préoccupation commune envers l’engagement culturel au sens large. Cela regroupe le soutien à la création, la notion des publics et le soutien aux compagnies ligériennes. Nous sommes un lieu ressource avec une veille sur l’évolution de nos métiers en échangeant par exemple sur la législation. Petit à petit, nous avons également monté des opérations depuis le moment où nous avons réactivé l’association il y a une dizaine d’années. Aujourd’hui, nous avons trois événements phares. Tout d’abord, la Saison des Matrus qui correspond à la mutualisation des dates jeunes publics des 17 structures* présentes dans Loire en Scène. Cela permet d’avoir une programmation jeune public pour tous et toute l’année. Ensuite, la journée pros dont la prochaine se déroulera le 11 octobre à La Ruelle à Saint-Etienne, et qui permet une présentation des projets de création. Le 11 octobre ce sera pour préparer la saison 2022/2023. Nous essayons de soutenir la création locale et régionale au début du processus. Enfin, nous avons la Saison des Créations où nous mettons en avant des spectacles que nous co-produisons.

Vous êtes arrivé à la tête de Loire en Scène en janvier 2020, deux mois à peine avant le premier confinement. Quel regard portez-vous sur toute la période que nous venons de vivre ?

Je crois que la culture a été le deuxième secteur le plus impacté par la crise. Nous nous sommes retrouvés à Loire en Scène, avec la nécessité d’échanger. D’où l’importance d’être un lieu ressource. Chacun a pu partager ses craintes, les manières dont il s’est adapté afin de continuer à travailler un peu, … C’est vrai que nous avons été plutôt importants par ce côté solidaire et pour que chacun ne se sente pas seul, même si nous avions tous d’autres connexions à des réseaux divers.

Nous réunissons, en temps normal, entre 130 000 et 150 000 spectateurs par an dans nos salles.

Concernant les reports de dates, le casse-tête que cela peut engendrer… comment Loire en Scène aide ?

Sur les créations, nous nous concertons pour savoir qui fait quoi et comment. Là où cela a été très intéressant, c’est sur la démarche de soutien auprès des compagnies en indemnisant, en ouvrant à la résidence, en réorientant… Sur une année, nous coproduisons entre 70 à 80 projets, avec un budget artistique de 3 à 4 millions d’euros, sans compter La Comédie de Saint-Etienne. Nous réunissons, en temps normal, entre 130 000 et 150 000 spectateurs par an dans nos salles.

Comment fait-on pour construire une nouvelle saison avec tous ces reports et problématiques soulevés par la crise ?

Avec les élus du Chambon et de l’intercommunalité, nous avons travaillé au semestre. Lorsque tout s’est arrêté en mars 2020, nous avons choisi de partir sur des demi-saisons en 20/21 car nous n’avions pas de visibilité. Nous avons travaillé différemment et nous continuons de cette manière pour 21/22.

Concernant les autres structures de Loire en Scène, où en est-on ?

On sent que ce sera complexe car il risque d’y avoir des embouteillages. Mais on sent aussi une envie de faire davantage. C’est d’ailleurs dans ce sens que va le plan de soutien solidaire que nous avons mis en place. Ce plan de relance est inédit et va nous permettre de déployer plus d’actions en faveur de la création et du public. La Comédie et son nouveau directeur Benoît Lambert ont beaucoup aidé pour monter ce dispositif. Aujourd’hui, on est sur un plan de relance entre 160 000 et 200 000 euros. L’objectif est d’apporter un soutien aux compagnies et ne pas laisser les plus petites sur le bas-côté.


*Les 17 structures adhérentes de Loire en Scène sont : Théâtre du Parc (Andrézieux-Bouthéon), la saison culturelle du Chambon-Feugerolles, la saison culturelle de Firminy, l’espace culture La Buire – L’Horme, la saison culturelle de Monistrol-sur-Loire, le Théâtre des Pénitents (Montbrison), le Centre culturel de la Ricamarie, le Chok Théâtre, le théâtre Le Verso, La Comédie de Saint-Etienne, la saison culturelle de Saint-Genest-Lerpt, La Passerelle (Saint-Just Saint-Rambert), la saison intercommunale Sorbiers/Saint-Jean-Bonnefonds (L’Echappé et La Trame), la saison culturelle de la CoPLER, Le Sou (La Talaudière), le Théâtre de Roanne et la saison culturelle de Saint-Chamond,

à lire aussi

derniers articles publiés sur le Petit Bulletin dans la rubrique Actus...

Mardi 26 avril 2022 La Ville de Lyon et la Métropole réglementent l’offre en matière de logements meublés touristiques longue durée dans un hyper centre lyonnais assez large. Excellente nouvelle pour les habitants.
Mardi 26 avril 2022 Toujours là, ces types en costards Paul Smith et pompes en cuir qui brille. Toujours là, ces poignées de mains viriles à qui serrera le plus fort. Toujours là, (...)
Mercredi 6 avril 2022 Troupe amateure mais aussi qualitative que les pros, la LISA organise dès dimanche sa semaine de l’impro, avec au menu, différentes formules… Et pas mal de rigolade.
Mercredi 6 avril 2022 Envie de bamboche, d’une ambiance festive, et de gros son ? Check la liste des soirées qui arrivent, et prépare ton agenda (et ta tenue de gala) : ça sent la grosse bringue.
Vendredi 1 avril 2022 Son identité fait l’objet de spéculations depuis toujours, on l’imagine britannique, cinquantenaire, lié au monde du graff ou même de la musique… Symbole de (...)
Mercredi 30 mars 2022 On l’a compris : après les rayons de soleil et les terrasses de la semaine passée, ce week-end, il va falloir ressortir les moufles et les doudounes. Désespérant ? Un peu… Mais pas au point de ne pas bouger du canapé !
Mercredi 30 mars 2022 Il faut souvent chercher loin pour trouver les propositions ou les déclarations des candidats à l'élection présidentielle sur la culture (et parfois, sans résultat). Tour d’horizon, à quelques jours du scrutin, des mesures promises par chacun des...
Mercredi 30 mars 2022 Il te dirait quoi, ton Toi d’il y a 20 ans, s’il te croisait dans la rue ? « Sympa tes cheveux comme ça », « Dis donc t’as pris du (...)
Mardi 15 mars 2022 Trois jours de musique, de concerts et de rythmes effrénés… Trois jours de joie, de partage, et de danses endiablées… Et puis aussi, trois jours de bière à grandes goulées (on le sait, pas la peine de se cacher). Cette année, au Foreztival, c’est de...
Mardi 8 mars 2022 Les présélections du tremplin musical ligérien Nos Talents sur Scène ont démarré jeudi dernier au Pax, et se dérouleront tout au long du mois de mars, dans différents lieux de Saint-Etienne et de la Loire. Des soirées pour soutenir de tout jeunes...
Mardi 1 mars 2022 Que se passe-t-il dans les salles obscures, lorsque le public n’y est pas ? Avec ou sans contrepartie, la plupart des structures ont pour habitude de mettre leur scène à disposition des artistes pour des périodes de « résidence ». Ou...
Vendredi 11 février 2022 Une Victoire dédiée à leur père "là-haut derrière le soleil", des bisous à leur frère, à leur mère, à mémé. Les larmes aux bords des yeux et de l'émotion dans la voix, les deux (...)
Mercredi 9 février 2022 Un appel à candidature pour un concours, des castings, des ateliers… Dans la rubrique Petites Annonces du Petit Bulletin, vous trouverez tous les appels à participation des structures culturelles du département. Comme le Bon Coin, mais en plus...
Mardi 8 février 2022 Bifurcations. C’est le nom donné à la biennale du Design, qui aura lieu du 6 avril au 31 juillet 2022. Au menu : une réflexion sur les changements possibles de notre société, traduite en expositions à la cité, mais aussi dans toute la métropole...
Jeudi 3 février 2022 Après une première annonce il y a quinze jours, le Foreztival poursuit sur sa lancée éclectique, en dévoilant la suite de sa programmation. A l’affiche le (...)
Mardi 1 février 2022 2020 : bien pourrie. 2021 : moyen pourrie, mais quand même pourrie. 2022 : incertain, mais ça part pas très bien. On est crevé, on traine des (...)
Mardi 1 février 2022 Faire rire sans faire mal à ceux qui n’ont rien demandé : alors que l’impertinence agit comme un exutoire à la sinistrose ambiante, les humoristes marchent sur un fil… Qui peut rompre à tout moment s’il n’a pas au préalable été suffisamment...
Mardi 30 novembre 1999  L'année "Capitale française de la culture" a été lancée à Villeurbanne, en présence de Roselyne Bachelot. Au-delà de quelques marqueurs événementiels, c'est surtout du côté des dispositifs pérennes qu'il faut regarder, à l'instar des minimix,...
Mardi 11 janvier 2022 2022, tout va mieux ? Pas si sûr, pour un certain nombre de professionnels de la culture, qui une fois de plus se voient contraints de slalomer entre plusieurs pièces d’un bon casse-tête. Assis, on t’a dit !
Lundi 3 janvier 2022 1er janvier, 11h44, un texto : « 2022, l’année qui va mieux, alors meilleurs vœux ! » On voudrait y croire. Mais avec ce mal de tête (...)
Lundi 3 janvier 2022 Tandis qu’en 20 ans, l’univers de la musique enregistrée a évolué au rythme de la poussée du numérique et des crises successives, à Saint-Etienne, les artistes peuvent compter sur plusieurs structures indépendantes pour les accompagner dans leur...
Mardi 14 décembre 2021 Envie d’offrir un moment de vie et un joli souvenir plutôt qu’un bibelot qui prendra la poussière sur l’étagère ? Grâce à des programmations qui grouillent de bons sons, les salles et événements musicaux de la Loire offrent un large panel de...
Vendredi 10 décembre 2021 Après les after, la soirée en elle-même. Suite aux décisions gouvernementales du début de semaine, les discothèques ont été contraintes de fermer leurs portes ce (...)
Mercredi 8 décembre 2021 Suite aux dernières annonces gouvernementales, les boîtes de nuit fermeront leurs portes ce vendredi au petit matin, pour 4 semaines. Une dernière soirée entre tristesse, amertume, et joie d’être ensemble une dernière fois avant 2022.
Mercredi 8 décembre 2021 Suite aux dernières annonces gouvernementales, les boîtes de nuit fermeront leurs portes vendredi au petit matin, pour 4 semaines. Une ultime soirée entre tristesse, amertume, et joie d’être ensemble une dernière fois avant 2022.
Mardi 7 décembre 2021 Après une année 2021 chaotique pour les organisateurs d’événements culturels, l’année 2022 devrait, si tout se passe bien, comporter de belles surprises et redonner au public le goût du spectacle. Du côté des festivals, les premières programmations...
Lundi 6 décembre 2021 Parce que sans eux il n’aurait pas de raison d’être, le Petit-Bulletin a profité de son anniversaire pour  demander aux acteurs culturels du département de lui raconter leur meilleur souvenir de ces 10 dernières années… Et il doit bien...
Mardi 30 novembre 2021 Tout comme de très nombreux employés du secteur privé, les membres de l’équipe du PB avaient eu un peu la frousse, lorsqu’en mars 2020, il avait fallu fermer (...)
Mardi 30 novembre 2021 Chaque premier mercredi du mois, l’histoire est la même. En fin de matinée, Bernard et ses petites blagues sont toujours les premiers devant le box du PB. (...)
Mardi 30 novembre 2021 Pour être capitaine du navire Petit-Bulletin, il faut : de la réactivité, du sérieux, un brin de culot, un téléphone qui marche bien parce qu’il sonne tout (...)
Mardi 30 novembre 2021 Mercredi 3 novembre, 19h15 … une assiette de charcut’ et fromage, quelques verres de rouge posés sur la table : les membres de la (...)
Mercredi 3 novembre 2021 Après près d’un an d’exercice, la Comète ouvre ses portes au grand public ce week-end, pour 3 jours d’animations et de spectacles gratuits et accessibles à tous.
Vendredi 29 octobre 2021 Et si nous avions un besoin urgent d’humain ? A l’approche de l’hiver, tandis que les premiers froids nous saisissent, que l’on fait craquer (...)
Lundi 25 octobre 2021 C’est le genre d’événement devant lesquels on pourrait se dire « ma foi, ça ne nous rajeunit pas ». Et pourtant. A voir le programme concocté par (...)
Vendredi 29 octobre 2021 C'est un surclassement en carré VIP que nous offre le SyLF. Laurent Fréchuret pilote la mise en scène, Pascal Amoyel la sélection et composition musicales, (...)
Mardi 5 octobre 2021 Empathie et impatience… Durant de longs mois, le public s’est globalement montré très concerné par la fermeture des lieux de culture, pressé de retrouver (...)
Mardi 5 octobre 2021 Après 35 ans passés à arpenter ses allées de long en large, sans doute devrait-on la connaitre par cœur… Eh bien non. Car, d’édition en édition, la fête du Livre de (...)
Mardi 5 octobre 2021 Au centre des réflexions durant la crise sanitaire, la question de l’accessibilité de la culture pour les publics éloignés se fond aujourd’hui dans un enjeu encore plus large.
Jeudi 16 septembre 2021 En 2021, la rentrée culturelle sera festive, ou ne sera pas… Pour mêler théâtre, musique et pampille, rendez-vous ce vendredi soir, à la Comédie de Saint-Etienne.
Lundi 13 septembre 2021 A Montbrison, le bar/cave V&B s’associe avec les Stéphanois du 1909 Escape Game le temps d’une soirée événement pleine de surprises. Prêts à tourner en bourrique ?
Mardi 7 septembre 2021 C’est une rentrée presque normale. Les saisons culturelles sont présentées à tour de rôle, les concerts reprennent, les terrasses sont encore ouvertes… Certes, (...)
Jeudi 15 juillet 2021 C'est une immense déception. Alors que le festival Le Tour du Forez affichait il y a seulement quelques jours de très beaux résultats de fréquentation à (...)
Mercredi 23 juin 2021 Ces dernières semaines, la structure l’hormoise a rouvert ses portes au grand public, et surtout, aux, scolaires… Non sans euphorie.
Mardi 22 juin 2021 Le Planétarium de Saint-Etienne vient de voir son matériel de projection entièrement revu à la hausse, parallèlement à la mise en place d'un contrat de location-maintenance entre la Ville de Saint-Etienne et RSA Cosmos, entreprise située à Sorbiers...
Mercredi 5 mai 2021 L'avenir de la musique pop française, c'est Saint-Etienne. Attention, ne voyez pas là l'adjectif "pop" comme un épitèthe péjoratif. À l'instar de ce qu'a pu (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter