Villa Gillet & Le Petit Bulletin
Immersion dans
L’Atelier des Récits 2022

“Rouge“ de Farid Bentoumi : Poussée à boue

De petits arrangements avec la sécurité dans une influente usine vont empoisonner l’environnement, les salariés et les relations familiale d’une infirmière trop jeune et trop honnête. Après la belle histoire Good Luck Algeria, Farid Bentoumi monte d’un cran avec éco-thriller tristement contemporain. Label Cannes 2020.

Tout juste diplômée, Nour a été embauchée comme infirmière dans l’usine où son père est syndicaliste. Très vite, elle découvre l’existence de graves pollutions boueuses affectant l’environnement et les salariés, ainsi que de nombreuses complicités pour dissimuler ces empoisonnements…

Ironie tragique, le rouge du titre ne renvoie pas à la couleur du monde ouvrier, celui-ci ayant pactisé avec le patronat atour d’intérêt communs ; en l’occurence sur le dos du monde vert. C’est d’ailleurs l’un des enjeux remarquables de ce film qui infléchit de manière pragmatique la démarcation entre “les bons et les méchants“. En vérité, on n’est plus dans la dialectique ancienne parant mécaniquement le prolétaire de toutes les vertus et l’employeur des pires turpitudes : la loi du marché est passée par là. Et les compromissions clientélistes successives des élus comme des représentants syndicaux ont fait le reste. Le capitalisme ayant horreur du vide (comprenez : de ne pas avoir une classe à exploiter impunément) a donc jeté son dévolu sur l’environnement, au sens large.

Alerte rouge

Farid Bentoumi rejoint dans l’esprit Todd Haynes (Dark Waters) ou Soderbergh (Erin Brockovich), mais préfère à la forme procédurale la nervosité du thriller. Thriller qui se double d’une tragédie shakespearienne contemporaine interrogeant de manière retorse la question de la solidarité : à l’échelle de la famille, du collectif professionnel, de la communauté territoriale… Où le choix de trahir revient à protéger ceux que l’on aime. Il va sans dire que les prestations de Zita Hanrot et Sami Bouajila, dans leurs rapports complexes, mais aussi d’Olivier Gourmet en patron voyou, sont parfaites.

Un bémol toutefois sur le personnage de la journaliste d’investigation campé par Céline Salette, incitant Nour à se révolter et à trahir les siens. Outre le fait qu’il paraît un brin cliché et factice — du moins plus “scénaristiquement utile“ que dramatiquement indispensable —, il rappelle par beaucoup de traits de caractères celui tenu par Anne Coessens dans Quand tu descendras du ciel (2003) d’Éric Guirado. Quitte à renforcer la posture solitaire et héroïque de Nour, son absence n’aurait pas porté préjudice à l’intrigue ; au contraire aurait-il accentué la portée symbolique du revirement de l’infirmière, qui n’aurait pas dépendu d’une influence extérieure mais de son seul examen de conscience. Et même si elle semble elle aussi éculée, l’image du lanceur d’alerte quasi seul au monde conserve une brûlante actualité ; ce ne sont pas Inès Léraud, Edward Snowden, Irène Frachon qui diront le contraire…

★★★☆☆Rouge de Farid Bentoumi (Fr., 1h28) avec Zita Hanrot, Sami Bouajila, Céline Sallette (le 11 août)

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Vendredi 11 mars 2022 Signé par la prodige Domee Shi, le nouveau Pixar Alerte Rouge confirme la suprématie du studio satellite de Disney mais hélas ne bénéficie pas d’une sortie en salle : à l’instar de Soul et de Luca, il ne sera visible que sur...
Mardi 5 octobre 2021 LADAMENROUGE débarque en force à la galerie PASQUI. Loin des détournements habituels à même la chaussée, le plasticien dévoile une série de 4 oeuvres inédites : (...)
Mercredi 30 juin 2021 Après avoir racheté l’Alhambra et le Camion Rouge, le groupe Megarama a entrepris des travaux conséquents dans le premier. Tout en changeant les noms des deux cinémas stéphanois.
Mercredi 9 juin 2021 Qui a dit que la saison chaude n’était pas adaptée à la fréquentation des salles obscures ? Sans doute quelqu’un qui n’en a pas été privé six mois, a oublié leur fraîcheur durant la canicule et ignore la tenue de “l’estival de Cannes“ cette année…...
Mardi 8 décembre 2020 A l’occasion de son exposition de Noël la galerie PASQUI ouvre ses cimaises à de nouveaux artistes, augmentant une offre déjà riche et (...)
Jeudi 2 juillet 2020 Selon le magazine Box Office Pro, Sylvie Massu exploitante des cinémas l'Alhambra (depuis 2014) et du Camion Rouge (depuis 2015) aurait trouvé un (...)
Mardi 9 juin 2020 La vie normale reprend prudemment son cours. Les hôpitaux reprennent leur souffle, l’économie balbutie un timide redémarrage et le monde de la culture se réveille d’un sommeil profond. Puisque les lieux d’expression artistique ne rouvriront...
Lundi 27 janvier 2020 Dans un entretien accordé à notre consœur Muriel Catalano du Progrès Saint-Étienne, l'exploitante des cinémas Alhambra et Camion Rouge de Saint-Étienne explique que ces derniers sont à vendre.
Mardi 5 novembre 2019 C'est à une oeuvre magistrale que s'attaque le metteur en scène Emmanuel Meirieu avec La Fin de l'homme rouge ou le temps du désenchantement. Cet écrit de (...)
Mardi 2 avril 2019 L’esprit de contradiction, vous connaissez ? C’est cette pulsion bizarre qui, par exemple, vous incite à vous enfermer dans les salles obscures au moment où les beaux jours reviennent…
Mardi 5 mars 2019 Marrainé cette année par l'ex-préfète de la Loire, le Pass'Musique, tribune locale du monde musical amateur, confie à François Bernard la direction du concert (...)
Mardi 6 juin 2017 Les ponts de mai vous ont donné des envies de vacances ? Dommage, il vous faut encore patienter. Profitez donc du mois de juin, qui s’achève par la Fête du Cinéma, pour faire escale dans les salles obscure (et climatisées) ; vous irez ensuite cuire...
Vendredi 22 juillet 2016 Il y a parfois des coups de théâtre au cinéma : celui ménagé par Sylvie Massu est de nature à relancer la fréquentation de l’Alhambra et du Camion Rouge, où un nouveau directeur vient d’être nommé. Une nouvelle donne pour un deuxième souffle ?
Jeudi 14 avril 2016 Du passé, faisons table rase (ou presque)… Convoquant la presse pour annoncer un florilège de bonnes nouvelles, la directrice générale des deux complexes cinématographiques stéphanois n’a pas souhaité évoquer le bilan de la première année du Camion...
Mercredi 30 mars 2016 Critique du film Good Luck Algeria de Farid Bentoumi (Fr, 1h30) avec Sami Bouajila, Franck Gastambide, Chiara Mastroianni…
Mardi 3 novembre 2015 Un an après notre dernier focus sur l’état des lieux du cinéma à Saint-Étienne, la situation a sensiblement évolué, hélas pas en faveur des opérateurs. Entre le désamour conjoncturel du public et un marché en reconfiguration perpétuelle, la fin du...
Jeudi 30 avril 2015 D’Antoine Barraud (Fr, 2h07) avec Bertrand Bonello, Jeanne Balibar, Géraldine Pailhas, Joana Preis…
Mercredi 11 février 2015 Doté de dix salles comme son homologue de la place Jean Jaurès L'Alhambra (ex-Gaumont), le Camion Rouge possède quatre salles équipées 3D (salles 1, 2, 6, 8). (...)
Mardi 10 février 2015 Ce mercredi 11 février, le cinéma Le Camion Rouge (dont l'ouverture était initialement prévue en décembre 2014 mais retardée à cause d'inondations) ouvrira enfin (...)
Mardi 6 janvier 2015 Pour fonder un groupe terroriste il faut un leader, des membres et une idéologie. Choisir un nom reste important, Quartier Libre a le mérite de regrouper (...)
Mardi 2 décembre 2014 En quatre mois, le parc des cinémas stéphanois aura été bouleversé du tout au tout, ou presque. De l’ouverture du Camion rouge à la reprise du France devenu Méliès Saint-François, en passant par celle du Gaumont transformé en Alhambra, gros plan sur...
Mardi 8 juillet 2014 De Pascal Rabaté (Fr, 1h30) avec Sami Bouajila, Isabelle Carré, Daniel Prévost…
Lundi 28 octobre 2013 De et avec Valeria Bruni Tedeschi (Fr, 1h44) avec Louis Garrel, Céline Sallette…

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter