article partenaire
Nouveau cratère sur Mars

Un amour de « Swan »

Le lac des cygnes

Opéra de Saint-Etienne

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Danse / Magicien du mouvement, Angelin Preljocaj incarne le nouvel « Art Total » du 21e siècle. Dans « Le Lac des Cygnes », l’immense chorégraphe fait décoller des corps-instruments, dégagés de la « gravité » terrestre.

Pacifiant les écoles, décapant l’histoire de la chorégraphie, érudit mais discret, l’art d’Angelin Preljocaj est une révolution non-violente dans la naphtaline du ballet classique. Défragmenté, comme par une lentille optique, le mouvement donne le tempo et le sens. Par un jeu de miroir grossissant, le regard du spectateur est suspendu dans le temps, tel un film au ralenti. Restent la musique, les corps, les liens qui les lient, les délient, les rapprochent, les éloignent. Cette syntaxe nouvelle est en fait éternelle. Elle soutient l’édifice, sans le détruire. Aucun de ses prédécesseurs n’avait pourtant osé cet idiome évident. Le chorégraphe est un amoureux : de Tchaikovski tout d’abord. Chaque pas dansé est un instrument, vecteur de la grandiose partition. Les corps ne « dansent pas dessus », ils s’en jouent et la jouent, en sont l’incarnation gestuelle. Fusion unique dans le ballet classique, Preljocaj rassemble ce qui était épars avant lui : l’opéra, la danse, l’orchestre, le mystère du corps humain, cette infime part divine du cosmos. Bouleversant avec assurance et sérénité, les codes d’un art qu’on disait suranné, il assure sa pérennité pour le siècle qui s’ouvre : hommes et femmes complémentaires – sans pointes qui blessent –, sans clivages ni polémiques, simplement humains, permutent parfois les rôles conventionnels, dans un grand geste artistique fusionnel. Un chorégraphe de génie !

- Le Lac des Cygnes de Tchaïkovski, chorégraphie d’Angelin Preljocaj, le 5 février 2022 à 20h à l'Opéra de Saint-Etienne,

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 7 septembre 2021 Les grands ballets de Tchaïkovski, trop souvent associés à une rhétorique musicale ou chorégraphique un brin surannée, font l'objet d'un « ravalement (...)
Vendredi 12 juin 2020 Hérodiade de Jules Massenet, production de l'Opéra de Saint-Étienne donnée en novembre 2018 (dont on vous avait parlée dans cet article), est disponible dès (...)
Mercredi 4 mars 2020 Peu d’ouvrages ont scellé leur destin d’une gémellité si grande qu’il semble désormais impensable de les programmer "dé-fusionnés". Cavalleria Rusticana (...)
Mardi 5 novembre 2019 Éblouissant, énigmatique, envoûtant, inventif ! Ces qualificatifs élogieux ne sauraient rendre compte de l'immense talent de l'un des plus grands (...)
Mardi 6 mars 2018 Traversée du plateau scénique dont les dix danseurs prennent entièrement possession, qu'ils arpentent inlassablement sur l'air enchanteur de la messe en si (...)
Mardi 6 février 2018 En faisant danser comme on l'a toujours dansé depuis plus d'un siècle Le Lac des Cygnes, quelque chose peut se déconnecter de la réalité du spectateur dans un (...)
Mardi 31 octobre 2017 Amoureux d'une jeune fille - trop jeune, dirait-on aujourd'hui - âgé lui-même de 56 ans, la genèse de la 6e Symphonie de Bruckner aurait presque tout pour (...)
Mardi 6 juin 2017 Six ans après avoir présenté sa vision de Roméo et Juliette, Joëlle Bouvier explore à nouveau un grand mythe, celui de Tristan et Isolde, sur la musique de Wagner, dans une chorégraphie ciselée, pleine d'émotion et de passion qui projette les vingt...
Mardi 2 mai 2017 Éclectique et passionné, le célèbre chef d'orchestre aux modestes origines, moissonne aujourd'hui ses blés. Graal du sage ou désarmant truisme, ses rêves aujourd'hui reviennent à lui, tout naturellement ! Un labeur acharné et de belles cartes...
Mercredi 5 avril 2017 Marie-Claude Pietragalla avait enflammé La Bâtie d'Urfé avec La tentation d'Eve. Elle revient illuminer la scène de l'Opéra, mais cette fois avec Julien Derouault, son compagnon à la ville dans "Je t'ai rencontré par hasard".
Mercredi 2 novembre 2016 Ils sont talentueux, célèbres et beaux, et vous n'êtes pas dans l'inextinguible "saga-TV" de la famille Forrester, mais à l'Opéra de Saint-Étienne. (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter