article partenaire
Pic étoilé dans M16

Vas voir ailleurs !

Ce week-end / Le festival du film de voyage Curieux Voyageurs sera de retour à Saint-Etienne en ce mois de mars, flanqué d’un riche programme et de quelques nouveautés.

Après deux ans d’absence in-situ (une édition annulée, une autre uniquement en ligne), mais aussi deux ans d’enfermement, d’incertitudes, de repli sur soi contraint, d’écrans interposés, et plus généralement de privations, cette 43e édition du festival Curieux Voyageurs se veut celle des « retrouvailles », conçue pour faire du bien. Une occasion de renouer avec les projections en salles, de rencontrer des réalisateurs, photographes, écrivains, de partager les souvenirs, expériences et émotions ramenées de ses propres voyages… Pour un moment sans doute privilégié, tant on a aujourd’hui soif de liberté d’aller et venir, et de partager avec l’Autre.

à lire aussi : Le tour du monde en six jours

Diversité des voyages

Dans la digne tradition de ce qui fait son identité, le cru 2022 des Curieux Voyageurs mettra notamment l’accent sur des films (21 au total) reflets de la diversité du voyage, engagés, tournés vers l’avenir de la planète et des civilisations. Ou comment bouger pour rencontrer, bouger pour découvrir, bouger pour comprendre, bouger pour contempler, ou encore, bouger pour partager. Chaque projection sera suivie d’un temps d’échange avec le réalisateur du film ou l’un de ses protagonistes, et deux d’entre elles donneront lieu à des débats autour de thématiques ciblées.

Au rayon des habitudes, on retrouvera le village des globe-rêveurs, avec expos photos, animations et ateliers, ainsi que le traditionnel prix littéraire. A noter deux nouveautés importantes, avec cette année des projections dès le vendredi après-midi, et des séances accessibles aux personnes sourdes et malentendantes.

Curieux Voyageurs, vendredi 25, samedi 26 et dimanche 27 mars à l’Espace Fauriel de Saint-Etienne.


La planète et son avenir, sujet de nombreux films

Si le festival a toujours accordé une large place aux films abordant les questions de la nature et des rapports que l’humanité et les civilisations entretiennent avec elle, la thématique prend forcément davantage de sens à mesure que l’urgence de la question environnementale s’installe dans le débat public. Parmi la sélection, on retiendra ainsi Till Tomorrow, qui interroge la place de la nature dans les sociétés humaines, grâce à la rencontre avec des peuples qui entretiennent encore un lien privilégié avec la nature. Dans une dynamique plus historique, Odyssées Blanches revient quant à lui sur les expéditions des aventuriers des années 50, partis à l’assaut des pôles, et premiers à découvrir que les glaces sont les gardiens de la mémoire du climat. Enfin, Une Terre sans abeilles se propose d’explorer les solutions mises en œuvre à travers le monde pour tenter de préserver les populations de ces insectes, qui meurent chaque jour... Par millions.

Image


Rencontrer l’altérité

Voyager seul ou à plusieurs, pour voir, mais surtout pour rencontrer celui qui est profondément différent de nous, mais qui pourtant nous ressemble. Comme chaque année, le festival met en avant des rencontres avec l’Autre : In the Eyes of, qui raconte l’histoire de Julie et Vincent, partis un an à la rencontre de 5 enfants de Papouasie, de Namibie, d’Iran, d’Indonésie et d’Islande ; Zanskar, les promesses de l’hiver, qui retrace les quelques mois d’hiver passés par Caroline Riegel au sein de la communauté des nonnes de Tungri ; ou encore, Requ’in roll, qui revient sur le parcours de 4 jeunes aventuriers partis à la rencontre, non des Hommes, mais des requins réputés pour être les plus dangereux de la planète. Trois films au plus proche du réel, pour effriter fantasmes, croyances, et a priori.

Image


Challenge accepted !

Parce que voyager comporte bien souvent l’idée d’un dépassement de soi, certains films retracent par ailleurs les parcours fous de ceux qui, un beau jour, partent littéralement « à l’aventure ». Avec Into the Ride, on suivra ainsi le cheminement de deux frères passionnés de VTT freeride, lancés dans un trip de 9000 bornes en vélo, du Mexique au Canada.
2000 kilomètres, un sac sur le dos, et de bonnes chaussures… Avec Chemins de vie, marcher vers son essentiel, on accompagnera Pauline sur le chemin de Compostelle. Quatre mois pour relier Paris à Santiago, ou comment marcher pour se trouver soi-même.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Lundi 5 décembre 2022 Le premier fils, Dimitri, impétueux, sanguin et violent, est le rival de son père, entiché de la même femme que lui. Le second, Ivan, cynique intellectuel athée (...)
Mardi 5 juillet 2022 Depuis des lustres (1988 pour être précis), Craponne-sur-Arzon fait figure de référence sur la planète Country Music. Mais après quelques éditions compliquées et à (...)
Mardi 26 avril 2022 De confinements en couvre-feux, la pandémie aurait presque fait oublier qu’un festival de musiques est avant tout un temps de convivialité partagée, entre amis, dans une foule de mélomanes raisonnablement...
Mardi 26 avril 2022 D’un point d’ancrage à un autre, l’artiste stéphanois porte en lui l’errance joyeuse de ceux qui savent accueillir la vie. Des sens en éveil, une gamberge qui va loin quitte à prendre son temps : portrait d’un poète en quête d’infini.  
Mardi 26 avril 2022 Comme chaque mois, le Méliès Saint-François vous convie à sa grande soirée Quiz, dédiée cette fois-ci (...)
Mardi 26 avril 2022 Ce festival, initialement prévu en 2020 pour fêter le 250e anniversaire de la naissance de Ludwig Van Beethoven se réalise enfin. (...)
Mardi 26 avril 2022 Voici une belle promesse que nous fait l'Opéra de Saint-Etienne. Tout le monde connaît l'histoire de Lancelot, chevalier de la Table (...)
Mardi 26 avril 2022 Fatigue passagère et moral dans les chaussettes ? La rédaction du Petit Bulletin est là pour prendre soin de ses lecteurs, avec un traitement imparable : les concerts. Et quoi de mieux que le Paroles & Musiques pour se...
Mardi 26 avril 2022 Plus on progresse, plus on se fait du mal et plus on se tue, à petit feu. Avec Bienvenue dans l’espèce humaine, Benoît (...)
Mardi 26 avril 2022 Gerard Watkins revisite le chef-d’œuvre shakespearien à travers le prisme des sixties : pantalons pattes (...)
Mardi 26 avril 2022 Hugo, 23 ans, étudiant en sciences humaines, oscille entre ses origines algériennes et françaises. Lorsque sa mère le (...)
Mercredi 13 avril 2022 Le photographe Maxence Rifflet présente au Bleu du Ciel un travail particulièrement délicat et intelligent, réalisé dans sept prisons françaises, en étroite collaboration avec les détenus.
Mercredi 13 avril 2022 Direction le restaurant de la Cité du Design pour un menu du jour digne d’une bonne brasserie avec une vue sur un jardin d’hiver étonnant.
Vendredi 8 avril 2022 Après une édition 2022 de retrouvailles avec un public chaleureux et heureux, le festival du film du voyage stéphanois Curieux Voyageurs prolonge le plaisir (...)
Mercredi 6 avril 2022 Le thème : Bifurcations. La promesse : quatre mois de grande fête autour du design, à laquelle tous les Stéphanois pourraient prendre part. Les questions : la biennale Design sera-t-elle accessible à tous les publics, suffisamment...
Mercredi 6 avril 2022 Troupe amateure mais aussi qualitative que les pros, la LISA organise dès dimanche sa semaine de l’impro, avec au menu, différentes formules… Et pas mal de rigolade.
Mercredi 6 avril 2022 Envie de bamboche, d’une ambiance festive, et de gros son ? Check la liste des soirées qui arrivent, et prépare ton agenda (et ta tenue de gala) : ça sent la grosse bringue.
Mercredi 30 mars 2022 On l’a compris : après les rayons de soleil et les terrasses de la semaine passée, ce week-end, il va falloir ressortir les moufles et les doudounes. Désespérant ? Un peu… Mais pas au point de ne pas bouger du canapé !

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter